Supporter du Standard de Liège

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Comment le reconnaître ?

- Le supporter s'habille quotidiennement aux couleurs de son équipe favorite... Les quelques heures précédants un match cela ne se remarque guère mais lors d'un mariage lorsque vous tombez nez à nez avec un cousin éloigné (très éloigné) portant la vareuse du Standard de Lièche, votre sens critique vous fera très vite remarquer qu'il s'agit bel et bien d'un supporter de football de la cité ardente (qui n'a de ardente que le nom, vous l'aurez très vite compris).

- Le language chatié du supporter est une autre caractéristique très en vogue, notamment dans les stades de football. Si un jour vous vous rendez au stade accompagné de votre petite famille, n'hésitez pas à boucher les oreilles de vos enfants afin qu'ils ne puissent pas profiter de ce spectacle vocale que nous offre habituellement le supporter ainsi que ses congéneres, en manque de sensations fortes, et plus particulièrement à l'adresse du club en opposition. Je cite "Nom du club adverse, Nom du club adverse, on t'enc***" ou encore à l'encontre de l'arbitre "Rentre chez ta p*** de mère, référé référé on t'enc***". Et oui vous l'aurez très vite remarquer le supporter possède un language très... sélectif.

- Le supporter du Standard de Liège se repère, lui, encore plus facilement grace à sa casquette fortement délavée portant l'inscription 'Standard Champion' ou de part son autocollant 'Standard Champion 1983' sur le pare-choc de sa très vieille voiture customisée. A noter que depuis 2008, ils sont désormais redevenu "Champiooooooooooo" dixit un supporter, ils ont donc pu se racheter une panoplie d'ustensiles

[modifier] Son Comportement

Le comportement du supporter du Standard de Liège est aussi très bizarre et reste encore une des plus grandes énigmes de notre siècle dernier malgré de multiples recherches effectuées dans les plus grands laboratoires du monde entier.

En effet le supporter se réjouit très vite (même trop vite) à la suite d'une victoire de son équipe favorite et se remarque assez facilement, il sera le seul à faire 27 fois le tour de votre bourgade natale dans le fin fond de l'arrière pays en claxxonant a tue-tête et en criant "ste fois-ci on é champion ti" et ce après 2 matchs de championnat (pour rappel, une saison complète en comporte 34).

A notter cependant que le supporter moyen du championnat de Belgique est du genre sadomasochiste, par exemple il adore aller voir le Standard en Europa League alors qu'au fond de lui il sait que son équipe s'en prendra 3 (ou plus (ou moins), cela dépend de l'équipe en face... Si c'est Lille, c'est 4, comme en Ligue 1; Si c'est La Valette, c'est 0 voire 1 dans les bons jours). Comme preuve le Standard en Europa League a atteint la 3° place de son groupe sur un coup-franc arrivant sur le crâne (luisant) de son gardien Bolat, qui la met dans la lulu, après plusieurs sorties a la one-again.

[modifier] En cas de défaite

En cas improbable de défaite inopinée, le supportera justifiera cette déconvenue en tentant de trouver une raison aussi stupide soit-elle :

"Il y avait trop de vent" (c.f. Michel Preud'Homme actuel entraineur du Standard de Liège).

"La chance n'était nin avec nous"

"Le ballon n'voulait pas rentrer seiiis".

Et bien entendu, cette réplique devenue maintenant célebre et culte "St'acoz de ce f*** de p*** d'arbitre ti".


Vous l'aurez compris, le supporter du Standard est une personne que l'on pourrait qualifiée de plutot abruti même si quelques exceptions existent.

Partage sur...
wikia