Super coach tout puissant

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


L’insertion d'un SDF dans ce récit (ça commence mal)

bonjour. Je suis le préfet de la région et je souhaiterais participer à cette histoire. Est-ce bien vous l’auteur de cet article ?
Oui et d’ailleurs je suis en train d’en écrire le début.
Et puis-je y participer ?
Non pas question ! Vous apparaissez déjà dans La poursuite du siècle. Par conséquent, je refuse tout changement d'affectation.
Je me vengerai !!! JE ME VENGERAI.


Christine, je pars en ville acheter une baguette de pain ! Je reviens ensuite pour te sauter.
Et ton histoire pendant ce temps ?
Elle se poursuit d'elle-même. Ne touche à rien surtout !
Ok. Je prends une douche pendant ce temps, mon chéri.
Ferme bien le rideau car il y a toujours des lecteurs qui veulent regarder un peu trop en détail.
Tu as raison, chéri et il y en a un qui me regarde en ce moment à travers il me semble un écran d'ordinateur. Hé oui, petit coquin, je suis chez moi... Je me ballade à poil.
Ça suffit ! Rhabille-toi. On n'est pas là pour faire de l'audimat. Tout à l'heure, je réserverai le secret de mon corps à l'énigme de ton sexe.
Très joli euphémisme !

Alors que je sortais de la boulangerie (et que l'histoire continuait d'elle-même), une voix avinée m’interpelle :

Hic ! Donnez-moi une piécette s’il vous plaît !


J'eus un flash. Je me dis alors que ce pauvre SDF pourrait devenir le personnage principal d’une histoire, histoire qui serait le symbole d’une intégration réussie de type rachidadatiesque.

Mendiant, je suis là pour t’aider à t’intégrer et à faire en sorte que tu répondes à certaines normes sur le marché du travail. Je m'en vais te sauver de ta situation de moins que rien
Pardon ? y ai pas compris !
Moi être ton super coach à présent et toi écouter la voix de ton maître. Montre-moi ton CV car c'est un document incontournable pour prétendre à une intégration digne dans ce pays. Allons mon ami, n'ai pas peur
Pardon ? y ai pas compris !
Je suis Dieu-Coach concepteur tout puissant de l’Histoire avec sa grande hache (et sa petite aussi).
Bon, allez le voilà mon CV et foutez-moi la paix maintenant car z’ai soif et envie de pisser.
Cv1.jpg
Votre CV est minable. Tiens d’un coup de baguette de pain, le voilà transformé en CV magique.
Cv magique.JPG
Génial, merci, super coach !
Montre-moi à présent ta lettre de candidature car c'est le sésame indispensable pour pénétrer le fantastique monde du travail.

Intervention inopinée de Mr T

Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Je me permets d'interrompre cette histoire pour informer le lecteur qu'un personnage mystérieux est rentré discrètement dans le domicile de l'auteur.



Chéri ! C'est toi ? Viens ! Je suis sous la douche.
Une minute, je suis en train d'apporter quelques corrections au manuscrit.
Dépêche-toi, chéri ! Dépêche-toi ! J'ai terriblement envie de toi.


Hé hé ! Je sens que je vais réserver une surprise à ce SDF immigré clandestin qui n'a pas vocation à rester sur le territoire français.

Suite de la conversation entre le coach tout puissant et le SDF tout minable

hjdjzou jjsufreor zjueurn iizirir ziizer.
Lecteur de passage : "Parlez plus fort ! On entend rien. Je vais mettre une mauvaise note à l'article, attention !"
Excusez-moi ! Il y a beaucoup de vent dans le micro.
Merde, ma lettre de candidature, je ne veux pas vous la donner. Et puis quoi encore, vous voulez pas que je vous fournisse la couleur de la chemisette de mon arrière-grand-père quand il partait faire du cheval avec sa fiancée Thérèse enceinte de lui probablement ?
Bleu naturellement...
Comment que vous savez que...?
Bon je sais tout y compris que tu n'as pas tes papiers et que tu n'as sans doute pas vocation à rester sur le territoire français, si jamais je te dénonçais.
Heu, j'ai retrouvé ma lettre de candidature. La voilà !
Candida.jpg
Ta candidature est minable. Tiens, la voilà transformée en super candidature magique.
Candi.JPG
Génial, merci, super coach !
A présent, je t'ai fais obtenir un entretien d'embauche à 11H ce matin avec le directeur de la SNCF à Paris pour un poste très bien rémunéré et à 14H30, rue Rouyer-Couillard, tu auras rendez-vous pour un speed-dating avec une très très jolie demoiselle célibataire. Tu dois assurer, tu entends ? C'est à toi de jouer à présent !
Mais mais je suis habillé en guenilles et ze sens fort mauvais...
Hé hop, d'un coup de baguette de pain, te voilà affublé d'un somptueux costard-cravate avec nœud de papillon prêt à s'envoler. Et hop, un coup de parfum Cacharel et tu es the parfuct man.
Pcchhhht
Atchoum ! Vous avez pas un mouchoir ?
Et puis quoi encore, je t'ai pas donné assez ?
Mais pourquoi vous faites cela pour moi ?
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Parce que tu es le héros de l'histoire... Allez file ! Tu vas être en retard à l'entretien avec le directeur. N'oublie pas que Super Coach t'a pourvu d'une oreillette pour pouvoir te donner des conseils si besoin !


Mr. T, je ne vous avais pas demandé d'intervenir cette fois-ci. Taisez-vous désormais ! Mendiant, voilà l'adresse précise où tu dois te rendre. C'est pas très loin d'ici !
Mais vous allez où ?
Je pars au cinéma voir le film Super coach tout puissant.
Mais heu ze veux pas...
Allez bouge ton cul sinon ça va mal se passer pour toi, hein ?...
Ok ok

Intervention inopinée de la nana aux cheveux bleus

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je me permets d'intervenir brusquement dans le cours de l'histoire pour vous signaler que...


Lectrice de passage : "Assez y en a marre de toutes ces interventions ridicules. On peut même pas lire tranquillement un récit cohérent. Exprimez-vous dans l'onglet "discussion" en haut de la page et non dans le corps de l'article..."
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Je suis tous à fait d'accord...


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Tu permets ! C'est moi qui interviens ! Pas toi !


Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Non mais dis donc ! T'as pas vu la couleur de tes cheveux ?


L'ensemble des lecteurs de passage : "Mais vous allez la fermer, oui !!! Mais qu'est-que c'est cet article minable ? On va se plaindre immédiatement."
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Heum, je me permettais juste de dire qu'en ce moment l'intrus présent dans le domicile de l'auteur achève de trafiquer le manuscrit... Mais hélas, ça prend du temps, beaucoup de temps et pendant ce temps les lecteurs attendent la suite longtemps, très longtemps.


Le comité national des lecteurs en lutte et en procès contre l'auteur de cet article qui avait décidé de se foutre en grève et de prendre en otage de manière inacceptable les lecteurs français de souche alors qu'il aurait pu travailler pour cotiser ses retraites et augmenter significativement son pouvoir d'achat en bières, cigarettes et pétasses de luxe : "Ah quand même pas trop tôt ! ça fait depuis un mois qu'on poireaute et précisément depuis le 23 octobre 2007 à 14H57 comme l'atteste l'historique de la page. Scandaleux ! Nous portons plainte auprès de la direction désencyclopédiesque qui a par ailleurs modifié le dé en page d'accueil."
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Je me permets d'intervenir pour dire que je n'interviendrai plus... C'est trop anarchique ici !


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Regardez ! regardez la suite !



Chéri ! Tu as fini ? Viens ! Je suis sous la douche.
On va jouer à un jeu sexuel. Tu fermes les yeux et en douceur j'arrive et par derrière j'allume la lumière et par derrière je baisse les stores et enfin par derrière je ramasse le cadavre exsangue d'une souris qui s'est faite attrapée par la tapette disposée près de l'entrée. Tu vas adorer !
Oh oui, chéri ! Fais-le ! Tu sais que j'aime ça, hein ? Oh oui, les cadavres de souris, je les adore avec un peu de vinaigrette et un pot-au-feu traditionnel.
Alors, ferme les yeux et je m'approche de toi doucement, suavement et langoureusement tel un aimant sur du fer bien rouillé.
Chéri, un instant. Je mets une petite musique de fond. Faut que ce soit romantique.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Petite musique de fond la la la la la la la la la la la la la la la la la la la la la la la la



Nuvola apps important.png
Faites attention !
Mr. T. Faites très attention! Vous allez au-devant d'une longue excommunication.


ça y est j'ai allumé la lumière.
Tu vois mon derrière dans la glace. Tu le trouves joli ?
Non il est horrible et mal nettoyé.
Et mes cheveux, tu les aimes mes cheveux ?
Ils sont plein de poux et repoussants, ma petite crotte.
Et mes cuisses ?
Plein de varices, mal épilées et avec des bourrelets.
Et mes épaules, tu les aimes mes épaules ?
Laisse-moi ouvrir les stores pour que je puisse bien les observer, petite garce.
Je préfère le cadavre de cette souris que la décrépitude de tes épaules. Et toi, cette souris, tu veux la bouffer toute crue, cette souris ?
YES
Et avec un pot-au-feu mélangé avec du foutre et des ongles humains, tu voudrais la bouffer hein ?
Oui mon amour
Et si je te la glisse là maintenant le long de tes cheveux tu aimerais ?
Oui car tu es l'homme de ma vie.
Et si je te la glisse là le long de tes cuisses ?
Oui car tu es le prince charmant qui hante mes nuits.
Et le long de tes chevilles ?
Oui car tu es l'océan de mes fantasmes et la montagne de mes rêves.
Et si je te la mets bien profond, là ? ça te dirait ?
Oui... mmh... et je la trouve bien grosse cette souris vibrante qui pénètre comme le baiser obscur des vagues sur les rochers de la mer, la mer toujours recommencée.

DRING DRINGG

OUVREZ LA PORTE SINON JE PETE TOUT ET CA VA SENTIR MAUVAIS. JE SAIS QUE TU ES LA, PETIT-PREFET-MINABLE-QUI-A-TRAFIQUE-MON-MANUSCRIT. MAIS QU'EST-CE QUE CE BRUIT D'HELICOPTERE ? BON SANG, MAIS C'EST QU'IL NE SERAIT PAS EN TRAIN DE S'ECHAPPER PAR LES FENETRES ???

BOUNG BANG POUM POUM BOUNG BANG POUM POUM...

Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
3 minutes après, porte solide défoncée en même temps que cul dans la salle de bain (33 secondes avant)


Aïe saloperie d'écharde, aïe
Au viol, au viol ! Au secours ! Il vient de s'échapper à l'instant par la fenêtre avec un hélicoptère Puma. Oh mon Dieu, je croyais que c'était toi qui voulais jouer à une partie sexuelle de cache-cache... hélas je viens de me rendre compte que c'était un intrus qui a profité de ton absence pour abuser de moi et trafiquer ton manuscrit.
Pauvre sotte et naïve que tu es ! Sapristi et en plus il est parti avec le manuscrit ! Vite vite il faut tenter de rétablir correctement l'histoire et faire en sorte que le SDF ne soit pas affecté par ce malheureux imprévu. Allez rhabille-toi et fous ce godemichet en forme de souris à la poubelle. Restons calme ! Tout va s'arranger !

Entretien d'embauche à la SNCF avec le SDF (ça rime)

Monsieur Garcin Lazar ?
Bonjour, mon seigneur heu meusieu... ze poireaute depuis 46 minutes.
Rentrez et asseyez-vous.
C'est inutile ! Je me sens farpaitement bien debout
Comment ? Vous osez me dominer ?
La voix dans l'oreillette (comme la plume dans l'oreiller) : "Oui c'est Super Coach qui te parle dans l'oreillette... Je suis revenu au cinéma où la séance hélas se prolonge malgré mon opposition véhémente (le projectionniste est un salaud). Je te vois en ce moment sur les écrans et tu déconnes complètement ! Bon sang, assieds-toi et ferme ta braguette par ailleurs. ça fait pas sérieux ! "
Très bien ! Je m'assois... ou je m'assieds comme il vous sied.
PRROOOOOOOOUUUT
Comment ? Vous osâtes péter ? Monsieur, j'eusse préféré que vous ne pétassiez point et que vous vous comportâtes dignement.
Mais c'est-il pas vous qui avez mis coussin péteur sur le siège ?
Si ah ah. Et sachez que depuis les années 1990, les nouvelles technologies ont permis au coussin péteur télécommandé de voir le jour comme des milliers de bébés grâce au ventre de leur gentille mère. Ah le coussin péteur, c'est tout une histoire ! PROOUT Ah ça c'est un vrai... et il sent la lotte parfumée au gingembre ! Pardonnez-moi, vous désirez un cigare ?
Yes et un doigt de porto je vous prie... amenez-moi aussi le tourniquet à cacahuètes, pistaches, amandes et noix de cajou. Et un whisky manhattan avec please !
Silence ! heum heum... j'ai vu votre candidature... Vous souhaitez vraiment rentrer à la SNCF ?
Oui et i'am the right man in the right place and the parfuct man in Perfecto à fermeture à glissière.
POOUUUUUUUUUUUM
Hé hé cigares achetés dans magasin farces et attrapes. Bon, fini la comédie à présent ! Bas les masques, comme disait une certaine Mireille Dumas. Et maintenant debout, chien d'infidèle ! Elève ton cœur ! SURSUM CORDA ! SURSUM CORDABRACADABRA : Sur les 15 pages de votre lettre de candidature, je suis au regret de vous dire qu'il en manque une...
La voix du maître (telle le silence des mouettes) : "Oui c'est Super Coach qui te parle à nouveau dans un français courtois... Mais comment c'est pas possible ! ça doit être un coup du préfet qui a trafiqué le manuscrit. C'est franchement cordabracadabrantesque !"
Et par ailleurs il me manque votre CV, ah ah, oui !!!
La voix du seigneur pas content (scrogneugneu) : "Oui c'est Super Coach qui te parle à nouveau dans un français fort impoli à présent... Qu'est-ce c'est que ce bordel de tonnerre Paris-Brest ? Ce n'était pas prévu cette histoire de CV qui manque. Bon sang, je contrôle plus rien. Un instant, je vais lancer la procédure d'alerte."
Heu, tenez. Voici heu... mon CV. Désolé.
Ah ah ! Vous avez en réalité une expérience de garde-barrière mais ce corps de métier n'existe plus en France depuis 20 ans. Il faudrait vous mettre un petit peu au diapason. Je vous ferai remarquer par ailleurs que la grille de votre portail n'est pas fermée et qu'un engin risque d'en sortir à tout moment, bref votre braguette est ouverte et on risque d'y voir votre braquemard. D'autre part, je voudrais soumettre à votre appréciation le fait suivant : j'ai parfuctement entendu les propos fort peu discrets que votre coach vous a hurlé dans l'oreillette. Son film est par ailleurs d'une nullité affligeante et je ne suis pas prêt d'aller le voir...
— "Oui c'est Super Coach qui te parle à nouveau dans l'oreillette... Je crois que je me suis fait repérer. Je file illico presto dans le bureau du réalisateur pour faire interrompre immédiatement cette histoire humiliante que je ne contrôle plus. Pendant ce temps, débrouille-toi ! Je peux plus rien faire. L'état d'alerte va être lancée dans 30 secondes."
Coach, que fais-je ? Où vais-je ?
COUIC
Par ailleurs, Monsieur Garcin Lazar, je vous ferai remarquer que vous êtes un immigré clandestin sur le territoire français et que...
Aïe aïe...
Et pendant ce temps là, le préfet rigole en voyant les événements tourner significativement en sa faveur, tout se déroule exactement comme prévu, Madchat ronronne comme un vieux tracteur, les petits nuages sont roses mais soudain des cloches, une sirène comme dans Ulysse et un bruit d'aspirateur retentissent dans toute l'histoire ("DING DONG DING DONG TUUUUUUT DING DONG TUUUUT BROUM BROUM (ça c'est madame Zafarti qui fait le ménage dans l'appartement du Préfet. Quel boucan !...), car oui en effet le directeur de la SNCF ne parvient pas à terminer sa phrase et le pilote de l'hélicoptère Puma est gêné pour atterrir (la preuve).
Monsieur le Préfet, rien de cassé ? Oh mon Dieu, vous avez votre manteau froissé !
Taisez-vous ! Où est le pilote ? Que je lui casse la gueule ! A cause de lui, le manuscrit est complètement détérioré et j'ai perdu tout contrôle sur les événements. Et l'écran de contrôle d'ailleurs est complètement pété ! Fichtre, je peux même plus suivre la fin de l'entretien entre Garcin et le directeur de la SNCF.
Il semblerait Monsieur le Préfet que l'hélicoptère fut sans pilote.
That's impossible ! I don't believe. J'en perds mon français. Mais enfin y-a-t-il eu un pilote dans l'avion, heu non dans l'hélico... ? Je suis tellement troublé que je confonds les références cinématographiques.
C'est moi le pilote ! Je suis désolé. J'ai été pris d'une soudaine envie au moment de l'atterrissage de satisfaire un besoin naturel et j'avais oublié de passer en pilotage automatique. En plus une sirène assourdissante a dérangé ma concentration habituelle. Le choc a été tellement violent que pour dire vrai je me suis fait dessus et d'ailleurs quelques gouttes sont tombées sur vos bagages, Monsieur le Préfet. Sincèrement navré !
Son acontecimientos de una gravedad importantisima. Purée, j'en perds mon français et mon anglais... ᾗϕΞφϖοϠΩΧ ῢΐ ΉὊὪ... et à présent mon espagnol mais heureusement qu'il me reste encore des compétences en grec ancien.
Je ne connais pas le grec ancien. Pouvez-vous traduire ?
"Votre exécution capitale aura lieu ce soir au coucher du soleil." Voilà la signification ! Car cet accident n'aurait jamais dû avoir lieu et cette procédure d'alerte n'aurait pas dû vous déranger en quoi que ce soit. Vous entendez !!! Faites diligenter immédiatement une enquête auprès de la BEA Il faut remonter jusqu'au coupable du sabotage odieux de cette histoire qui tourne en ma défaveur... car je ne contrôle plus rien. Au fait, où se trouve un second écran de contrôle ? Que je sois au moins informé de ce qui se déroule actuellement, bordel de zut !
Dans votre bunker personnel sous votre château
Laissez-moi seul à l'intérieur. Je reviendrai pour assister à l'exécution.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et Garcin pendant c'temps là, il tournait pas la manivelle Et Garcin pendant c'temps là il chantait pas dans les bois La la la la la la oups pardon...


Bon finissons notre entretien ! Entre cette sirène qui nous a cassé les tympans et cet important coup de téléphone que j'ai eu juste après où ma femme me demande de ne surtout pas oublier d'aller chercher le pain en rentrant, je n'ai pas pu terminer ma phrase. Je vous faisais remarquer que vous êtes un immigré clandestin sur le territoire français (bref poursuivons) et que si j'étais méchant je vous dénoncerais immédiatement à la police et au préfet. Mais j'ai pitié de vous : tenez voici l'adresse d'un collègue de France Télécom... Parlez-lui de moi car il recrute en ce moment. Sortez et laissez-moi tranquille à présent !
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et le préfet pendant c'temps là assène un formidable coup de poing sur la table... Madchat est terrorisé et pisse sur le tapis.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et Super Coach tout puissant pendant c'temps là tente d'assener un formidable coup de poing dans la tronche du réalisateur qui s'était réfugié au milieu de l'unique rangée de spectateurs de la salle de cinéma (faut dire que le réalisateur y a rien à faire il veut pas que l'histoire s'arrête)...



Le clash dans la salle de cinéma

L'ensemble des spectateurs de la salle : "Assez y en a marre. On peut même pas regarder tranquillement le film. Sortez immédiatement."
L'ensemble des lecteurs de passage : "C'est pas bientôt fini cette histoire ???"
Dieu tout puissant dans sa barbe : "Oui bientôt car c'est moi qui détiens le scénario universel et j'avais parfaitement prévu que le préfet finirait minable. J'ai rédigé un jour l'histoire de tous les êtres vivants ou inanimés du monde où les actions sont les sœurs de mes rêves. ça m'a pris pas mal de temps mais à présent tout est fixé hé hé".
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et le préfet pendant c'temps là assène un nouveau coup de poing sur la table... en blasphémant fort véhémentement.


— Mais enfin c'est moi l'auteur de cette histoire. Je suis super coach tout puissant.
L'ensemble des spectateurs de la salle : "On en a rien à foutre. Dehors !"
L'ensemble des lecteurs de passage. : "Allez, ouste ! Bougre d'apocoloquintose apopathodiaphulatophobe et myélosaccoradiculographe. On va te supercalifragilisticexpialidociouser"
— Non je m'en vais !!!
Jean-Luc Reichmann : "Attention à la marche !"

PING PANG POUNG AIE

— Au secours ! J'ai mal.
Quelqu'un : "J'ai fait quelques études en médecine et je peux poser un garrot ou amputer immédiatement si c'est nécessaire."
— Non massez moi avec de la pommade le gros orteil.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là entretien d'embauche à France Télécom.


— Quoi ? Dans votre CV vous parlez de stratégie de vente de 356 minitels. Mais enfin le minitel n'existe plus : caput, HS, fini, mort, raide, pchht, vene acabat, RIP, disparu, terminado, mort de chez mort. Et ce n'est pas vos connaissances en portugais et espéranto pour les rédactions des télégrammes qui vont m'aider. Alors sortez ! Attendez, j'ai peut-être pitié de vous : tenez voici l'adresse d'un ami qui m'est très cher : Paul Ricard.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là au cinéma.


— ça vous fait du bien ce massage ?
— Très sensuel.
— Dites-moi ! Y aurait pas un personnage dans ce film qui vous ressemble quasiment à l'identique ?
— Oui en effet... Regardez l'écran. Vous y êtes aussi en ce moment et votre femme vous voit sans doute. Quant à moi, je me sens plus concerné. Je m'en fous.
— Hein quoi ? Mais j'ai jamais demandé l'autorisation d'exploitation de mon image et c'est vous petit con l'auteur de ce film ? Vous vous rendez compte si ma femme me voit en ce moment vous masser le petit orteil !!!
— Et le film passe en plus en direct sur toutes les télés du monde.

DING DING DOUING DOUNIG

— C'est mon téléphone portable.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là dans la rue Estragon près de l'endroit où Garcin vient de passer l'entretien d'embauche.


— Allo oui. Qui est à l'appareil ?
— Vous m'avez oublié pour le speed-dating...
— Non pas du tout c'est que je suis simplement très en retard. Désolé ! J'arrive dans 5 minute.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là au cinéma.


— Non je te trompe pas chéri... Je ne suis pas homo. Pourquoi tu es si jalouse ? mais qu'est-ce que tu as à te prendre la tête ? Mais non chéri tu le sais que je t'aime. Mais allons, tout va s'arranger. Ne crie, ne crie pas ! Mais enfin c'était pas du lubrifiant ! J'allais quand même pas le sodomiser. Du calme, excuse-moi, c'est vrai je suis ingrat. C'est vrai je suis un pauvre type que d'avoir agi de la sorte. Tu me pardonnes ? Hein ? Mais qu'est-ce que tu me parles de divorce et de garde d'enfant !!! Allons, allons ! C'est pas la réalité ce que tu viens de voir. Mais ne raccroche-pas, non non !!!!!
— Vous voudriez pas me remettre un petit peu de pommade ?
Le réalisateur (qui réalise la gravité de la situation) : "Bon dehors maintenant ! A cause de toi il ne reste plus que trois spectateurs dans cette salle. Dehors !"
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Coups de poing et coups de pied d'une violence extrême de la part du spectateur étudiant en médecine et du réalisateur.


Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là dans un bunker.


— Allez ! Frappez-le ! Tuez-le ! Coupez-le en morceau car Madchat a faim. Ah ah Madchat tu vas avoir une grosse friandise hé hé !

MIAOOURRA

Speed-dating très speed

— Bonjour, Garcin. Vous avez 5 minutes pour me draguer.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là.


— Quoi ? Mais c'est ma fille qui se fait courtiser par un immigré clandestin rmiste ! A 20 ans, vous vous rendez compte ! Et mon honneur, ma fierté d'être français dans tout ça ! Où est mon révolver ? Je sens que je vais commettre l'irréparable.
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et dans le café, l'ambiance devient de plus en plus torride...


— Il fait beau aujourd'hui.
— Oh pas très ensoleillé.
— Heu vous avez l'heure ?
— Non mais il vous reste 5 minutes et 10 secondes.
— Bon allez j'attaque. Mademoiselle, la courbe de vos yeux fait le tour de mon cœur. Un rond de danse et de douceur.
— Vous vous prenez pour Eluard ?
— Oh vous blessez mon cœur d'une langueur monotone et je m'en vais pareil à la feuille morte de l'automne.
— Bon, Verlaine, il ne vous reste plus que 4 minutes et 3 secondes
— Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avoit desclose...
— Vous allez pas me faire tout le répertoire français ?
— Bon je vais vous poser des questions : vous avez déjà vu des messieurs tout nu ?
— Non pas encore.
— Bon je vais vous montrer à quoi ça ressemble. Laissez-moi me déshabiller.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là.


— Qu'avez-vous Monsieur le Préfet ? Pourquoi criez-vous ainsi ?
— Tenez ! Prenez ce révolver.
— Mais enfin c'est votre arme personnelle de collection.
— Je m'en fous. Tirez-moi en pleine gorge : je veux mourir. Ma fille s'est déshonorée.
— Mais enfin vous n'y pensez pas ! Et où cacher ensuite votre cadavre car on risque de m'accuser ?
— Brûler mon corps. Vous avez essence et briquet à disposition dans ce bunker.
— Mais enfin je sais pas trop appuyer sur ces vieilles gâchettes ?
— Nettoyez-là car elle est rouillée
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant que le lieutenant astique la gâchette...


— Vous n'êtes pas romantique et notre conversation va s'arrêter définitivement, si vous persistez de cette façon.
— Et vous avez un chien chez vous ?
— Il vous reste 2 minutes...
— Vous aimez les logarithmes népériens ? J'adore car c'était au programme de Terminale S quand j'avais 18 ans.
— Il vous reste 1 minute 45...
— Et le taboulé, vous l'aimez ou bien la saucisse et l'andouillette ?
— Il vous reste 1 minute 30...
— Vous avez donné au Téléthon ?
— Il vous reste 1 minute 20...
— Bon j'accélère... existe-t-il un ensemble d'entiers strictement positifs x\,\!, y\,\!, z\,\! vérifiant l'équation x^n + y^n = z^n\,\! lorsque n est un entier tel que n > 2\,\! ?
— 1 minute 10...
— Dans son Bilan littéraire du XXième siècle (1962), le critique R.-M. Albérès écrit : il apparaît que la fonction littéraire ne peut être précisée que pour chaque époque : dans la nôtre, le besoin d'évasion, le goût d'idéaliser, le talent de décrire, de peindre et d'informer se sont effacés devant l'exigence de remâcher et de méditer les problèmes fondamentaux de la vie.
— 50 secondes...
— On conçoit alors que le mot "littéraire" ne puisse être défini par le rôle et la fonction de l'activité qu'il désigne, puisque cette activité change incessamment. Elle n'est jamais que l'accent que prend l'homme...
— 40 secondes...
— lorsque dans son effort pour s'exprimer, ...il grave des signes conventionnels et intelligibles qui transcrivent intellectuellement sa voix profonde. Donc Mademoiselle, en vous appuyant sur des exemples précis, vous commenterez et discuterez cette opinion.
— 20 secondes...
— Merde... Merde... heu Et vous avez un chien chez vous ?
— 10 secondes...
— Vous me cassez les pieds avec votre chronomètre. ça me déstabilise complètement ! Zut heu, et les films sur les gladiateurs, vous les aimez ? pfff je sais plus quoi dire
— Oh oui formidable ! j'adore les peplums. Et Spartacus, c'est mon préféré ! Oh comment vous avez su que c'est ma passion ardente ? Quelle clairvoyance. Oh vous m'épatez ! Mais ma parole, c'est que vous ressemblez en plus pas mal à Spartacus !!! Je vous avais regardé pas assez de près... Oh j'adore les beaux gladiateurs comme vous.
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et pendant ce temps-là, au bunker...


PAM MIAOOOUUU

— Ciel Madchat ! oh mon pauvre Madchat !!!
— Oh excusez-moi c'est en nettoyant la gachette que le coup est parti...
— Comment avez-vous osé tirer sur Madchat ? Pauvre fou ! Je vais vous exécuter alors sur-le-champ avec le pilote d'hélicoptère... Je vois que le soleil se couche.
— Monsieur le Préfet, Monsieur le Préfet. Super Coach tout Puissant est là... il arrive. Il est immense : il mesure 3 m 87. Il veut faire un duel d'honneur avec vous. Sa force semble décupler.
— Mais comment ? Il était en situation d'extrême faiblesse tout à l'heure ?
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et pendant ce temps-là, au royaume des cieux... Dieu coach tout puissant parle dans l'oreillette de Super Coach tout puissant sur terre


— A présent tu es très puissant car je t'ai donné un dix millionième de ma force en te voyant en si grande difficulté. Donc le Préfet se trouve en ce lieu à 10 mètres de toi... Tue-le immédiatement car c'est exactement ce que j'ai prévu dans le scénario du monde.
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Retour sur terre...


— Je t'ai retrouvé, petit préfet qui a saboté mon scénario et qui a abusé de ma femme... Je vais te transformer en sac à patates.
— Pitié Super Coach tout puissant ! Pitié... Je n'ai hélas plus aucun pouvoir sur les événements.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Et pendant ce temps-là dans le café...


— Le temps est cependant écoulé désolé. J'ai portant apprécié la petite discussion avec vous et je dois vous avouer que vous m'avez charmée voire même ensorcelée. Mais désolé, le temps presse car j'ai rendez-vous urgent avec le coiffeur qui doit me refaire les mèches... Après faut que je promène Baltazar mon chien. Adieu Garcin. Nous nous reverrons peut-être.
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et pendant ce temps-là au ciel, ça gueule à tel point que Dieu pour la première fois en 10 milliards d'année intervient sur terre immédiatement (avec sa voix de stentor et sa taille gigantesque tout le monde le voit et l'entend)


— Je n'ai rien dit depuis tant d'années car tout se déroulait conformément au scénario du monde que j'avais établi. Mais là j'interviens en personne car Garcin Lazar aurait dû embrasser cette demoiselle sur la bouche. L'histoire se serait terminé avec mariage, boulot et enfants. Et là ce n'est pas du tout ce qui c'est passé !
— Votre majesté, votre majesté : deux événements très graves se sont produits : primo, le préfet transformé en sac à patates a curieusement ressuscité en vieux singe... et une alerte générale a été lancée il y a deux heures dans la bibliothèque du monde suite à un vol de manuscrit très important
— Mais que se passe-t-il ? Qui est le responsable de cette agitation ?

 

BLASPHÈME
Ori flame skull.jpg
BigBrother.jpg


UN DIEU A ÉTÉ INSULTÉ SUR CETTE PAGE !!!

Ceux qui se sont écartés du chemin de l'Illumination et cherchent le repentir, ceux là seront pardonnés. Mais ceux qui persistent à chercher la vérité dans les ténèbres, ceux là ne connaitront que souffrance éternelle et damnation sans espoir de redemption.

Loués soient les Ori, loué soit Big Brother.


Là où tout se déchaîne pour des question de paternité

— C'EST MOI BOUDDHA DE L’ÉVEIL TOUT PUISSANT QUI TE PARLE ET C'EST MOI EN RÉALITÉ L'AUTEUR DE CETTE HISTOIRE DU MONDE EN 30 MILLIARDS DE VOLUME. TA BIBLIOTHÈQUE NE VAUT RIEN !!! AH AH
— Comment osez-vous blasphémer ? Mais mais...
— ALLO... C'EST MAHOMET QUI VOUS PARLE ET SANS CARICATURES. TOUT PROVIENT DE L'ISLAM EN RÉALITÉ Y COMPRIS CETTE HISTOIRE
— Quoi mais je vais te transformer en baromètre de salon...
— ALLO ! C'EST BRAHMA AVEC MES QUATRE TÊTES ET MES QUATRE BRAS QUI VOUS CAUSE... TOUT VIENT DE L'HINDOUISME EN RÉALITÉ
— Blaasspphèèèèmmes...
— C'EST LE SOPHISTE GORGIAS QUI VOUS PARLE : RIEN N'EXISTE Y COMPRIS CETTE HISTOIRE
— Quoi ??? Je vais te boxer, mon salaud...
— C'EST RAEL : JE PEUX PARLER !!! C'EST LA FIN DU MONDE
— Quoi, ni Dieu ni maître, ni début ni fin...
— C'est la guerre des religions que vous voulez ??? Hé bien, messieurs, allons-y...

POUM PIM PAM Et c'est dans ce contexte révolutionnaire que l'histoire s'arrête faute d'auteur hélas pour s'entendre.


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !


PtitMonkee.jpg Article cradopoulo ma kif kif maousse costo
Cet article a sa place au soleil du Top 10 des articles de 2007.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Super coach tout puissant" ?
 
68
 
35
 
29
 
99
 
8
 
28
 

Ce sondage a été créé le octobre 24, 2007 21:29 et 267 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia