Sully

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


[modifier] Introduction Sullystique

Ce titre se suffit bien évidemment à lui-même

Cependant, et dans une perspective d'intégration sociale du génie de Sully, le titre suppléant, beaucoup moins explicite mais plus accessible à la plèbe, pourrait être : « De la frénésie grisante naissant d'une compréhension mutuelle transcendantale, soudaine et totalement fusionnelle du monde à travers Sully, entraînant une excitation intellectuelle et artistique proprement phénoménale et des réactions conceptuelles et révolutionnaires ne s'accordant nullement avec les réalités terrestres et sociales du XXIème siècle naissant... »

[modifier] Biographie

180px-Maximilien-de-Sully.jpg

Sully, vu d'un point de vue sullique

Sully naquit à l'age de 5 ans. Comme il avait un gout pour la peinture, ses amis, ses parents l'envoyèrent à la montagne pour étudier la nature. MAIS... Sully eut faim, alors il entra dans une épicerie et dit :

— Bonjour, Monsieur l'Aubergiste ! Qu'avez-vous donc ?
(Sully, 133 avant JC)
— Et bien, j'ai du pain, du vin, des oeufs...
— Des oeufs ??!! Mais c'est bon ça les oeufs, donnez m'en cinq.

Un, deux, trois, quatre, cinq. Mais... Sully n'avait pas d'argent. Alors l'Aubergiste sortit son fusil et le tua. Sur sa tombe, on marqua :

Sully naquit à l'age de 5 ans. Comme il avait un gout pour la peinture, ses amis, ses parents l'envoyèrent à la montagne pour étudier la nature. MAIS... Sully eut faim, alors il entra dans une épicerie et dit :
— Bonjour, Monsieur l'Aubergiste ! Qu'avez-vous donc ?
(Sully, 1515 après JC)
— Et bien, j'ai du pain, du vin, des oeufs...
— Des oeufs ??!! Mais c'est bon ça les oeufs, donnez m'en cinq.

Un, deux, trois, quatre, cinq. Mais... Sully n'avait pas d'argent. Alors l'Aubergiste sortit son fusil et le tua. Sur sa tombe, on marqua :

Sully naquit à l'age de 5 ans. Comme il avait un gout pour la peinture, ses amis, ses parents l'envoyèrent à la montagne pour étudier la nature. MAIS... Sully eut faim, alors il entra dans une épicerie et dit :
— Bonjour, Monsieur l'Aubergiste ! Qu'avez-vous donc ?
(Sully, 51 avant JC)
— Et bien, j'ai du pain, du vin, des oeufs...
— Des oeufs ??!! Mais c'est bon ça les oeufs, donnez m'en cinq.

Un, deux, trois, quatre, cinq. Mais... Sully n'avait pas d'argent. Alors l'Aubergiste sortit son fusil et le tua. Sur sa tombe, on marqua :

   
Sully
Sully naquit à l'age de 5 ans. Comme il avait un gout pour la peinture, ses amis, ses parents l'envoyèrent à la montagne pour étudier la nature. MAIS... Sully eut faim, alors il entra dans une épicerie et dit :
— Bonjour, Monsieur l'Aubergiste ! Qu'avez-vous donc ?
(Sully, 2134 après JC)
— Et bien, j'ai du pain, du vin, des oeufs...
— Des oeufs ??!! Mais c'est bon ça les oeufs, donnez m'en cinq.

Un, deux, trois, quatre, cinq. Mais... Sully n'avait pas d'argent. Alors l'Aubergiste sortit son fusil et le tua. Sur sa tombe, on marqua : «  "Ci-gît Sully qui naquit à l'âge de 5 ans.""""... »


   
Sully

La fable sullique (voire sullyesque) précédemment citée montre tout à fait le caractère transcendental du Génie Sullissime : une théorie permettant d'expliquer le phénomène de rémanences réminiscentes qui aboutit à l'existence de 4789 incarantions sulliques dans l'histoire de la Lignée Humaine (4788 selon les auteurs).

L'Incarnation la plus accessible à la Plèbe reste celle qui foula le sol de la Terre des ses pieds légers et délicats entre 1515 et -424 BC (-424 Avant JC, selon l'origine linguistique des auteurs) en cela qu'elle (l'incarnation, bien qu'elle fût de sexe masculin) fut à l'époque ministre des finances du roi Henry IV, roi de la République Française qui, comme tout français, passait son temps à bouffer et à baiser, aveugle qu'il était du Miracle Obscur Clair et Sublime qui se produisait à ses côtés...

[modifier] Le Triptyque

C'est en effet à cette époque que vit le jour le désormais célèbre "triptyque" qui est actuellement conservé au Musée du Louvre, Paris, France.

Sully1.JPG

Sully au Louvres

Ce Triptyque se situe (comme par un Heureux Hasard) dans l'Aile Sully, qui est de toute façon, la seule aile digne d'un quelconque intérêt. L'explication de ce triptype est ardue car il s'agit d'une expérience transcendantalo-sociolo-philosophico-sullyesque, s'il en est. Le but du présent paragraphe n'est donc en aucune façon d'expliquer la Puissance Sullique dégagée par l'Existentialisme Triptyquienne. Disons juste que le Triptyque est au Monde ce que le Théorême d'Ostrogradski qui stipule, pour les incultes non pénétrés des voies de Sully, que le flux d'un champs de vecteur défini dans un espace doublement connexe à travers une surface fermée (au sens sullique du terme, mais celà va sans dire)égale en intensité l'intégrale de la divergence de champs vectoriel précité, est à la disparition des babouins à poils raz dans la province méridionale de l'Ouzbékistan : TOUT. Si cette phrase ne vous parait pas d'une clareté limpido-sullique, c'est que votre conversion au sullisme ne débute qu'à seulement 93 % environ.

L'Exaltation, voire l'Exhalaison, Triptyco-sulliste pourrait se résumer à 2,546 % environ à la phrase suivante (traduite dans la langue de Shakespeare, dont toute l'oeuvre fut d'ailleurs honteusement pompée sur les Révélations Sulliques) :

"Sully est, Sully est là, Sully est là pour l'Eterrrrrrrrrrrrrrnité !!!"

"Sully is here, Sully is here, Sully is here forrrrrrrrrrrrrever !!!"

[modifier] Fausses rumeurs

D'aucuns voudraient nous faire croire que Sully était un personnage austère du nom de Maximilien de Béthune, duc de Sully quelle infâmie!. Il est de notre devoir de nous insurger face à cette vision néo-réductairo-bobo-pseudo-ostrogradsko-réaliste du Génie Sulliste.

D'autres larrons semblent supposer que la transe sulliesque ne peut intervenir qu'en état de décomposition avancé lié à l'absorbance par voies buccale de breuvages aux vertues hallucinogènes. Je ne m'étendrais pas sur le ridicule de telles affirmations.

Il est toutefois une part de vérité dans ce tissu d'ineptie : l'une des incarnation sullistique gît dans la charmante bourgade de Nogent-le-Rotrou.

[modifier] Conclusions

En guise de conclusion, comme le dit Guy Debord, évidemment directement inspiré de Sully : « L’homme contemporain est lui aussi, et même bien davantage, jeté par-dessus le bastingage de lui-même. » ; la métaphore Sulliesque est évidente. On pourrait même y voir un lien subtil avec la vache russe. Ainsi, et sans transition, la chrysalide embryonnaire du débat sur l'appellation à donner à ce que d'une manière générale nous nommons la « Pensée Sullique » est ouvert. Les partisans de « Pensée Sullique » sont nombreux. Ceux de la « Pensée Sulliste » sont également largement représentés parmi les Sullistes convaincus. Nous pouvons évoquer de même les promoteurs de la « Pensée Sullite » et même de la « Pensée Sullyte », « Pensée Sulliaque », « Pensée Sulliesque », « Pensée Sullistique », voire « Pensée Sulliative » ou même « Pensée Sullyptique », certains allant jusqu’à l’évocation d’une « Pensée Sulliasque » (dans la limite des stocks disponibles). D’aucuns affirment qu’on a ouïe dire que l’existence d’une « Pensée Sulline » pouvait être considérée. Et toutes ces Pensées se déclinent avec un ou deux « l » selon l’humeur triptyque ambiante, et on y remplace gaiement les « i » par des « y », et inversement (à moins que ce ne soit le contraire). Et vive et versa, comme le dit Sully en 415 avant J.C. Toi, moi, nous, eux, tout un chacun est invité à participer au renouveau de la sphère Sulienne, en donnant son opinion sur les derniers évènements ayant secoué la communauté Sullique, sur ce récit oh combien passionnant, et voter concernant le débat sur l’appellation Sulliste (ou autre, en toute objectivité) pour choisir une appellation en quelque sorte officielle, entérinée démocratiquement par les amis et adorateurs de Sully. Une sorte de démocratie éclairée… Et comme le disait si bien Sully aux premières heures de sa vie, l'objectivité n'est qu'un tropoblasme impénitent (Sully, 1317), c'est pourquoi je pense que toutes ces appellations sont valables et conformes à la pensée de Sully, qui voyait dans l'Univers des mots ce que la majorité du monde voit dans l'Univers de la matière.


Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia