Suisse

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Stop hand La neutralité de ce pays est contestée. Le Conseil de sécurité de l'ONU va prendre une décision prochainement
Hammer and sickle Pays listé dans la catégoЯie Chien de capitaliste! Pays li$té dans la catégorie de l'axe des bons! DrapeauUSA
Suisse
Flag of Switzerland2

Drapeau
Coat of Arms of Switzerland

Armoiries
Géographie
Suisse map

Devise : « Money, money, money ! » (ABBA)

Informations générales
Autre(s) nom(s) Chvitse, Bankland, Confédération hermétique (UE)
Devise nationale « Ma banque est mon droit »
Langue(s) officielle(s) Français,Gen'vois,Switzerdütsch, Rümantsch (véridique), Italien.
Population 30% de banquiers, 30% de vaches et 40% du reste
Capitale Zürich, Genève, Lausanne, ... Bref, toutes les villes sauf Berne.
Roi actuel Helvetus IV
Figure(s) emblématique(s) arbalète by Guillaume (héro)
Religion(s) Tennis et métal doré
Lieu(x) de culte Banque ou tout autre endroit où l'on peut retirer de l'argent
Economie
Monnaie nationale Or (qui n'est définitivement pas Nazi), Franc Suisse, Franc Fort
Seuil de pauvreté 12'000 CHF/mois

La Suisse n'existe pas. La Suisse n'a jamais existé. C'est un concept inventé en 1132 par les nounous de petits français difficiles, afin de leur faire peur. Elles leur disaient en grondant :« si tu ne manges pas ta soupe, tu finiras par parler comme un Suisse ! » ou « continue comme ça et tu finiras pauvre en Suisse. ». Effet garanti.

[modifier] La Suisse, un pays multicolorisé qui n'en est pas un mais qui en est un quand même

MoutonNoir2

Affiche de bienvenue à la frontière

La Suisse fut d'abord nommée "Confédération des Horlogers, Banquiers et Chocolatiers" (parce qu'il fallait bien trouver un point commun à des gens qui ne s'intéressaient guère à ce qui se passait hors de leur canton). Ce nom, jugé trop long et peu pratique pour attirer les touristes, a été abrégé en "Confédération". Plus commode, ce nouveau nom était cependant trop vague. On a donc ajouté le terme "helvétique", qui sonne bien mais dont le sens reste encore à définir. C'est aussi dans ce pays "qu'on fait des rations", c'est-à-dire qu'on se partage équitablement les bénéfices des banques et les revenus des dividendes.

[modifier] Population

  • Un grand historien français, Coluche, disait que les Suisses et les Belges n'étaient qu'un seul et même peuple. Sauf que personne n'a pensé à leur dire, donc ils ont fait deux pays.
  • Dieu, grand Horloger et grand Banquier, est Suisse. Ou mérite de l'être.
  • La population suisse se divise en quatre secteurs linguistiques et culturels, et principalement deux, séparés par le Röstigraben, la grande barrière de rösti. La Suisse Romande, à l'ouest du Röstigraben, est la zone où l'on parle français (donc les gens normaux, selon Marie-Thérèse Porchet). La Suisse alémanique est la zone "primitive" (toujours selon Marie-Thérèse Porchet) située à l'est du Röstigraben.

[modifier] Langue

La Suisse ne compte pas moins de 437 langues nationales. Celles-ci se répartissent selon différentes régions et cantons. On trouve ainsi :

- Les Suisses allemands, qui cumulent un total de 432 dialectes différents. Cette diversité linguiste pose un sérieux problème de compréhension, puisqu'un Suisse-Allemand est incapable d'en comprendre un autre s'il a été élevé plus loin que le village d'à côté.

- Les Suisses romands, qui croient parler le Français mais qui le détériorent en l'agrémentant d'une foule de mots inspirés de ce qu'on appelle le patois.

- Les Suisses italiens, qui parlent avec les mains

- L'albanais et le Croate, 20% de la population.

- Les romanches, qui s'expriment par un mélange ignoble des 436 autres langues nationales. Personne ne les comprend, du coup on se fiche de leur existence.

[modifier] Géographie

CNN

Voici la localisation précise grâce aux experts de CNN, le Bankland se trouvant à cette époque à l'est de l'Allemagne. Switzerland=Suisse en English. Il est a noter que le Benelux n'existe pas. Sont forts les américains.

Mappa

Carte du pays et ses habitants

On ne sait pas grand chose sur le positionnement de la Suisse, mais une chose est sûre, c'est quelque part au centre de l'Europe mais ça fait pas partie de l'Union [1] européenne. D'un point de vue topographique, le pays possède 100% de superficie de plus qu'indiqué dans les atlas scolaires. Ceci est dû au plissement des surfaces agricoles dans les Alpes. En réalité, la superficie est équivalente à celle de l'Allemagne ou de la France ou du Brésil.

[modifier] L'invasion

Geneve orsieres

Voici la carte de la Suisse tels que les américains peuvent la voir dans leurs avions en juillet 2008 ! ! ça fait peur quand même.

La richesse de ces peuplades helvétiques entraîna la convoitise des pays en voie de développement aux alentours (France, Allemagne, Italie, Bosnie, Kosovo). Désormais, on parle davantage le bosniaque, le français, l'allemand, le kosovar, l'arabe, le portugais que le romanche ou un autre dialecte local (ce qui n'est pas dommage).

Pour se préparer contre l'invasion, les miliciens suisses créèrent la stratégie du réduit national - comme si le pays n'était pas assez petit comme cela - qui consistait à cacher l'armée dans les bunkers creusés dans les montagnes, laissant les civils profiter des joies du viol, du massacre, et du pillage. Les récentes extensions à ce réseau de bunker sont les tunnels d'accès du Gothard et du Lötschberg. De leurs côtés, les diplomates (traduction romanche de banquier) décidèrent d'accueillir l'argent des riches du monde entier, garantissant ainsi l'inutilité d'une invasion.

[modifier] L'Europe

La Suisse ayant refusé d’annexer l'Europe lors d'un référendum préfère, politiquement parlant, son système d'auto-subsistance par le fromage produit par Sa Très Honorable Majesté Milka, mère laitière des suisses. Même si la guerre venait à raser toute la planète, il ne resterait qu'eux pour une raison principale, la construction de Bunkers (appelés maison localement) en forme de gruyère dans leurs montagnes.

[modifier] Lac de Genève Léman

On raconte que les suisses auraient creusé le lac de Genève Léman à la main et qu'ils auraient utilisé la terre pour construire la montagne la plus célèbre du Canton et république communiste de Genève, aussi connu sous le nom de Calvingrad, "le Salève", 800 m d'altitude selon les habitants, 20m selon la Police.

Petite précision, il est intéressant de savoir que l'architecte était genevois. Cela explique le fait que la colline soit en France. Cette bévue est à l'origine d'une controverse locale; après négociation au sommet, il fût décidé d'appeler cette gouille Lac de Lausanne, du nom du petit village de pêcheurs sis à sa rive nord. Après des milliers d'années de déformation par le patois, il a pris le nom de Lac Léman.

C'est très connu, les médias présents dans le bassin lémanique tendent à se croire au nombril du monde. C'est logique, le reste de la Suisse est évidemment non-lémanique: elle est alémanique.

[modifier] Politique

Cartesuisse

Carte des voisins

L'État est dirigé par 7 singes qui se passent la présidence chaque année comme les restes d'une vieille banane molle. Il arrive qu'un de ces singes se prenne pour un gorille et tire à boulet rouge dans les pattes de ses congénères. Les Suisses appellent cela un comportement anti collégial. Le politicien suisse adore les consensus qu'il a inventé en 1291. Les partis politiques sont l'UDC (Union Des Crétins-des-alpes), le PS (Pauvre mais Solidaire) le PDC (Parti Des Charlots), les verts (seul parti certifié BIO et sans organisme génétiquement modifié) et les radicaux (qui sont au centre droit avec des idées de droite mais tentent néanmoins, sans succès, de faire croire qu'ils sont de gauche).

Néanmoins, les habitudes consensuelles ont été quelque peu ébranlées. Une branche particulière de l'UDC, appelée gang des molosses zurichois, a réussi à impressionner beaucoup le Suisse moyen par ses idées qui ont fait leur preuves en Italie et en Allemagne. Du Coup, elle a cru pouvoir passer en force ce qui n'a pas été apprécié par les autres tribus. Son tribun, un certain milliardaire, s'est vu alors présenter un carton rouge ce qui provoqua un séisme. Parmi les molosses zurichois, on trouve aussi un berger allemand neuchâtelois (Rex le teaser) et un rottweiler valaisan à queue de cheval.

[modifier] Sport

Le sport national est le culte de la personnalité des rares suisses représentés à l'échelon mondial, tels que Roger Federer, et sa compagne, la vache Milka (Qui a été racheté par l'Allemagne y'a belle lurette!).

Un autre sport très en vogue actuellement en Suisse est la CDO (Course à la Délocalisation à Outrance), pratiqué par la majeure partie des grosses entreprises du pays.

Autre sport pratiqué par les entreprises, le MOB (Mobing à Objectif Bourrin),qui soit dit en passant est aussi très pratiqué par la France, consiste à faire virer le plus d'employés en leur administrant une pression constante contraignante et inhumaine. À G'nèèèèève, une version huppée du MOB (le MOB'Class) existe et est exclusivement réservée aux cadres, cadres sup', directeurs-trices, et directeurs-trices général-e-s des régies publiques du canton.

Un autre sport réservé également à l'élite suisse et à ses fonctionnaires, le PLUGDA (PLUs Grand Délai d'Attente), consiste à faire trainer le plus longtemps possible les dossiers à l'échelon fédéral sans que personne ne s'en aperçoive. Jusqu'à maintenant, la compétition fait tellement rage qu'aucun nom des membres du peloton de tête n'a été dévoilé...

Une version plus expéditive du PLUGDA, appelée Schubladisation (de l'allemand "Schublade", tiroir"), consiste à mettre le dossier dans un tiroir, à le verrouiller, et à jeter la clé dans la fosse aux ours la plus proche.

Il existe des compétitions nationales de Neinsager, sport qui consiste à voter NONNEIN en allemand —, au plus de votations possibles. Ce sport a toujours remporté un franc succès.

Un sport en devenir, AKTIONAER (prononcer actionnaire) : né du côté germanophone de la Suisse ce sport est devenu très prisé dans le monde.

Depuis 2006, la Suisse possède sa propre équipe de fouteball, dans laquelle sévissent de grands imposteurs tels que Pascal Zuberbuhler (qui tente malhabilement de se faire passer pour un gardien de but) ou Marco Streller (qui s'est inscrit à l'association suisse de fouteball sur un malentendu).

L'équipe de Suisse de fouteball peut s'enorgueillir de grands exploits, comme avoir vaincu l'équipe olympique de Jamaïque ou avoir un joueur qui a été remplaçant durant deux semaines au Milan AC, jusqu'à ce que le coach se rende compte qu'il avait confondu la liste "joueurs qu'il nous faut" avec "joueurs qui nous font rire".

[modifier] Le coup-franc direct

T-Matterhorn

Le Cervin, montagne mondialement connue

Le Suisse moyen est un fervent pratiquant de sport, et ceci surtout au niveau des réclamations. Le coup-franc direct permet à l'électeur moyen de participer à une réclamation de masse contre l'arbitre, en réunissant un certain nombre de Hooligans appelés signatures.

Si leur nombre est assez important, ils piratent le réseau ferroviaire suisse et s'en vont péter la gueule aux arbitres suisses jusqu'à ce que ceux-ci acceptent de (dé)compter le but.

Des associations de malfaiteurs appelés partis politiques constituent la plus grande masse des joueurs. Les joueurs se fédèrent autour de ces associations et débattent du meilleur moyen (et du plus sadique) pour péter la gueule à l'adversaire, et de comment immobiliser les arbitres-assistants pendant que l'arbitre se fait démonter la gueule.

[modifier] Le coup-franc indirect

Autre domaine important pour le supporter lambda suisse, le coup-franc indirect permet de faire passer des idées intelligentes à l'arbitre, telles que, par exemple, celle de fermer sa gueule, de ne pas siffler, et d'aller râler à l'ASF (Associations Suisse de Foutrecul).

Pour amener l'arbitre au coup-franc indirect, divers moyens sont utilisés, tels que la prise de photos pendant l'adultère, la menace d'aller dévoiler le numéro de compte et, pour les Suisses romands, la menace de devoir écouter un discours en Switzerdütsch. De tous les moyens, le plus efficace reste celui d'amener son copain le percepteur d'impôts avec soi.

[modifier] Le curling

Ce sport est très répandu en Suisse pour plusieurs raisons :

  • Les Alpes ont un climat parfait pour accueillir des lacs gelés qui servent de terrain
  • La propreté légendaire des suisses fait que le sport leur procure un entrainement parfait pour utiliser un balai à récurer
  • Ce jeu est suffisamment lent pour que leur cerveau s'y soit trouvé juste assez sollicité

[modifier] Défense

Swiss Guard

L'uniforme dernier cri de l'armée suisse

Pour protéger ses richesses ainsi que l'or de ses clients, chaque Suisse apprend dès son enfance à défendre son pays et à l'obligation d'aller à l'armée dès la majorité acquise. À l'armée, il reçoit le plus célèbre des couteaux de propagande : le couteau suisse ainsi qu'une arme qu'il gardera dans le placard à côté du coffre de sa banque qui se situe dans le bunker au sous-sol de sa maison. La Suisse étant, de ce fait, le pays le plus armé au monde, et en même temps le plus sûr. Etonnant ?

[modifier] Propreté

Helvetie

La propreté comparée

Les Suisses possèdent une manie en ce qui concerne la propreté. On dénombre à ce jour en effet une moyenne de 5 poubelles par habitant. Comme le dit le proverbe suisse, "Peu importe où tu regardes, une poubelle tu trouveras"[2]. En général, on trouve des poubelles partout, notamment à la frontière (afin de permettre au requérant d'asile d'y poser leur papier selon la politique de l'UDC).

Leurs moyens de lavages peuvent paraître barbares, car comme dit le proverbe gros-de-vaudois: "Qui pisse contre le vent, se rince les dents!". C'est connu, le dentifrice c'est pour les voisins qui n'ont toujours pas compris l'intérêt de la salle de bain et qui viennent de commencer à utiliser des toilettes au lieu de leurs vêtements, les Frouzes pour ne pas les nommer.

De plus, la Suisse possède également une poubelle pour une cinquantaine de chiens... Ces petites poubelles vertes que l'on trouve partout, avec en prime les petits sachets bruns (disponibles gratuitement en 1 coloris) permettant de ramasser les petits cacas de nos compagnons à 4 pattes... N'est-ce pas génial ?! Sauf que certaine personne prefere plutôt s'en servir pour faire des bombes à eau et tirer sur la route quand il fait -15, par contre il y a toujours quelqu'un qui va chercher les sac a m**** pour les mettre dans une poubelle !

Un autre type de poubelle typiquement Suisse est la poubelle à dossiers gênants. Elle se trouve dans chaque banque sérieuse ; on y jette son éthique, sa culpabilité et ses bons principes. Avant son invention, c'était le curé du village qui jouait ce rôle social de déculpabilisation. Maintenant, grâce à la poubelle à dossiers gênants, les Suisses ont toujours les mains propres et peuvent se passer de ces fonctionnaires en soutane qui aimaient trop faire sauter les enfants sur leurs genoux.

Le dernier prototype de poubelle Suisse est la poubelle à seringues. Ces poubelles ont deux fonctions : la première, d'usage pratique, est de récolter les seringues, et l'autre de nous rappeler grâce à un gros autocollant que la drogue se cache partout dans nos villes.

Plus généralement la réputation de la propreté suisse vient principalement de leur excellence à blanchir l'argent sale en provenance des autres pays. Il n'y a pas d'argent sale en suisse, il n'y a que de l'argent 'en dépôt'. Il est à noter qu'il ne faut par confondre le blanchissage qui est réservé au chinois, et le blanchiment qui est une "Registred Mark" des banques Suisses : (SBS : Savamment Blanchit en Suisse ; UBS : Union des Blanchisseurs Suisses ; BCG : Blanchiment Cantonal Genevois ;...)

[modifier] Scolaire

Les écoliers suisses ont la chance d'être notés de 1 à 6 (les professeurs n'ayant toujours pas découvert ce qui vient après le 6, ni avant le 1, dans le domaine des notes mais aussi en général). Exception qui confirme la règle jusqu'en 4 après Bouledogue, à Genève (évidemment, ils ne font jamais rien pareil que les autres !), les écoliers n'étaient pas noté du fait qu'ils pensaient avoir une connaissance parfaite dans tout les domaines.

Le système de la numérotation pour les classes va de la 1ère à la 11ème, la Suisse en effet n'ayant toujours pas compris le système de numérotation de son voisin en voie de développement (CM1, M34, Bac-Y, etc.). À noter qu'une des spécificités des écoliers suisses est qu'ils possèdent tous un cartable griffé Louis Vuitton ou Gucci pour les plus pauvres d'entre-eux.

Dans le canton de Vaud le système scolaire adopté est EVM, ou Ecole Vaudoise Marrante Merdique. Il s'agit d'un système visant à perturber les élèves comme les professeurs, en changeant systématiquement de système chaque année. On obtient ainsi une branche de population prête à s'adapter à n'importe quelle situation, y compris durant un conflit armé. Tout cela dans une absolue neutralité !

Par la suite, les élèves vont au gymnase, peut être pour se muscler ? Ceci reste encore à déterminer, les scientifiques se sont penchés sur la question. La thèse la plus communément admise est celle de "l'entraînement pré-militaire".

Et pour dire 80, les Vaudois (les plus lents des Suisses après les Bernois) utilisent huitante au lieu de quatre-vingt, peut-être parce que Guillaume Tell avait 8 tantes

[modifier] Cantons

Geneve-coat of arms

République communiste de Genève. Le blason de Genève : Le poulet et les clés de la cave

La Suisse compte quelques cantons primitifs. Quelques cantons supplémentaires s'y sont intégrés ou y ont été rattachés de force. Le Valais, n'est même pas certain d'en faire partie, il est même dit de ses habitants qu'ils font un service-légionnaire, alors que le reste du pays effectue un service-militaire.

Le canton de Genèèève (prononcer en écartant autant que possible la mâchoire inférieur du reste du crâne) est sur le point de proclamer son indépendance. En effet, après quelques siècles d'observation, les protestants minoritaires de ce canton que l'on appelle aussi "L'arôme protestante" (à causes de ses nombreuses fabriques de chocolat aromatisés) ont constaté que l'indépendance a bien fonctionné pour le Vat-y-quand : il y a aussi des banques, des scandales, des touristes, de l'art, de la ferveur, des policières. L'indépendance serait une première étape du processus de rattachement à Frouzeland, pays qui amène plus de 400'000 travailleurs par jour à Genève. À noter que les employeurs genevois adorent exploiter les frouzes et que les salariés les haïssent selon le mensonge qui dirait qu'ils leur voleraient leur travail.

N'oublions pas le Jura, qui est à la Suisse ce qu'est la Corse à la France. Mais sans ça, ils sont plutôt sympas et appréciés, sauf des Bernois.

[modifier] Économie

Question
Saviez-vous que...
L'industrie bancaire ne représente que 99,99% de l'économie suisse ? Le chocolat étant fabriqué puis emballé par des marmottes, et les horloges étant importées de Chine, ces deux secteurs fournissent très peu d'emplois.

La Suisse est mondialement connue pour les économies qu'elle prodigue aux étrangers fortunés. Cela faisant, ceux-ci affluent sur le territoire dépensent leur argent dans les palaces, bijouteries et autres boutiques trop modestes pour le Suisse moyen.

La Suisse est aussi la première nation productrice d'horloges murales en bois ayant la charmante particularité de faire sortir un oiseau (en bois aussi, pauvre animal) chaque 1/4 d'heure, 1/2 heure et heure. Il est inscrit dans la constipation que chaque Suisse se doit d'en posséder au moins un. Il est contrôlé tous les 6 mois pour savoir si le coucou est bien nourri et n'a pas attrapé la grippe aviaire.

Parallèlement, la Suisse est un des premiers pays importateurs de culture slave, russe en particulier, que beaucoup de Suisses aiment aller admirer généralement en fin de semaine dès minuit dans des lieux prévus à cet effet. Ainsi que dans certaines occasions entre 17. 00 et 19. 00. Le gouverneur du Valais, a fait en sorte que ces personnes soient visibles uniquement passée la passe de St-Maurice du côté de Bex (Prairie) et outre en là...

[modifier] Banque

« Quouaaaa ? Deees bannnnques ? Jamais entendu parleeeeer »

~ Un Suisse


La Suisse est connu pour ses banques inviolables. En fait, personne ne connaît ces banques, à part les célébrités des pays voisins et les gens de la mafia qui rendent leur argent propre (une manie locale) dans ces banques inconnues. Voir Unique Bank Secrète

Bancaire2
Secretbancaire

Celui qui aura révélé une information sur les banques suisses sera condamné à la prison à vie au minimum Art. 254 du Code Pénal

[modifier] Pauvreté

Contrairement au stéréotype, des pauvres en Suisse ça existe. Face à la crise, le gouvernement essaye de faire tout son possible.

Un Suisse pauvre, c'est un Suisse qui est obligé de laver sa Mercedes lui-même et qui doit hypothéquer sa Rolex. Toutefois, les Suisses pauvres continuent à voyager en jet privé malgré l'effort du gouvernement pour rendre les trains plus accessibles.

Certains sont même obligés d'aller habiter en France afin de pouvoir conserver leur BMW et leur Audi TT

Chaque Suisse pauvre fait ses provisions au début du mois et les cache dans son cagibi, à côté du fusil d'assaut, sachant bien que la crise menace la société. Il le sait, il l'a lu dans le 20 minutes. Ils pensent souvent que c'est la faute des étrangers si leur patron les exploite ou s'ils sont au chômage car le capitalisme ils ne connaissent pas ! De ce fait, le pauvre Suisse a le regard méfiant quand vous lui demandez l'heure et avez des gestes rapides et saccadés.

Aux dernières nouvelles, suite à des modifications d'emballages, une certaine usine mondialement connue a dû licencier les principaux habitants suisses. Ce qui a généré de gros soucis sociaux-démographiques.

Au bureau de poste, il est d'usage de laisser une zone d'hygiène en attendant derrière le client servi au guichet; en effet, le blanchissent d'argent sale étant une pratique usuelle, il est recommandé de rester en retrait afin d'éviter tout risque de contamination. Celui qui aura oublié de faire le total de ses factures mensuelles se verra en outre copieusement incendier par le buraliste, en français fédéral, après qu'il eût schtempfé les coupons: "Fous affez combien?" - "Trente et un mille trois cent septante deux francs nonante cinq"

[modifier] Démographie

Marmottemr9ne8

Le travailleur suisse en action

Le pays se compose de différentes peuplades plus ou moins primitives : les Genevoiriens (appelés parfois Tchieu ct'e grand gueule) qui exploitent les plaines des Vaudoidanlenez et des Valaisans (appelés aussi paysans, ça rime et c'est fait pour ça). La plus grande tribu est à l'est du pays : leur nom est difficilement traduisible (Schwýtzïerrchdütsch) mais les peuplades de l'ouest les appellent Bourbines (bien plus facile à prononcer que l'original), vivant dans le canton de Bourbineland et parlent des dialectes qu'on ne peut comprendre que si on est né là-bas. La langue parlée y change d'un village à l'autre. Par ailleurs, la Suisse est le seul pays dont les plaques numéralogiques portent non pas l'abréviation du pays, mais le son national CH (qui se prononce rrrrrrrrrrrrrrrrrrrr en allemand, et qui ne s prononce pas sinon). ( Ce n'est pas par hasard que les bourbines ont inventé les bonbons contre la toux !) La frontière avec le Bourbinland s'appelle la barrière de Rösti (Röstigraben). Cette frontière est gardée en permanence par l'UDC.

[modifier] Système de numération

  • Le système de comptage est très simple, les Suisses comptant sur leurs dix doigts : septante (70), huitante (80), nonante (90). Contrairement au système gaulois, où l'on compte sur les doigts des mains et des pieds de manière anarchique : quatre-vingts (4 * 20 = 80), soixante-douze (60 + 12 = 72), quatre-vingts-dix (4 * 20 + 10 = 90), etc...

[modifier] Histoire

En 1291, Guillaume Tell, pour se distraire, place une pomme sur la tête de son fils Jean-Maurice et la vise à grands coups d'arbalète. Les Autrichiens assistant à la scène disent "Got verdaammt mir nemol huere scheiss oder gau", ce qui signifie "houlala je veux rien avoir à faire avec ces malades, viens, Thérèse, on rentre à la maison". La Suisse devient donc indépendante.

Dès lors, grâce à la démocratie directe, plus rien ne se passe depuis la Bataille de la Birse,exceptée l'indépendance franc-montagnarde(des sauvages Jurassiens)et le refoulement d'étrangers.

[modifier] Transport

Teddylimo

Une voiture de classe moyenne

[modifier] Conduite automobile

[modifier] Radars

Traffipax

Radar piégeur Swiss Made

La Suisse possède un nouveau système de radars possédant deux fonctions : une fonction contrôle si vous passez au rouge et une autre votre vitesse. Résultat ? Vous accélérez pour ne pas être flashé au feu rouge et vous êtes flashé pour la vitesse. N'est-ce pas merveilleux toute cette technologie ?

De plus, depuis que les diverses polices cantonales offrent des lunettes à leurs opérateurs radar, ceux-ci sont capables de vous truffer pour non port de la ceinture de sécurité.

Il faut également souligner que la police cantonale Bernoise vous pousse à accélérer au delà de la limite sur autoroute, spécialement entre Berne et Thoune, à l'aide de véhicules banalisés équipés de systèmes de mesures de vitesses et de distances reposant sur la technologie GPS. En bref attention au cumul (par ex. : conduite en excès de vitesse en collant le véhicule précédent sous l'influence d'alcool qui fait que vous effectuez des dépassements en oubliant de mettre votre clignotant, guidant votre véhicule du genou car un joint occupe votre main gauche et le natel la droite, le tout sans ceinture de sécurité... et en plus votre vignette autoroutière est périmée !) car il devient difficile d'échapper aux pandores plantigrades.

[modifier] Détail

On distingue deux comportements clairement distincts chez les Suisses :

-Les habitants de Bourbineland roulent comme des métronomes à une vitesse constante de 49 km/h sur les routes limitées à 50 ; à 119 km/h quand c'est limité à 120... De plus, ils mettent tous la ceinture de sécurité, y compris les peluches à l'arrière. Afin d'assurer la sécurité autoroutière, ils resteront sur la piste de gauche afin d'éviter qu'on puisse les doubler (car celui qui oserait monter à 120, 5 km/h n'oserait pas entamer un dépassement par la droite), exception faite des soleurois (SO) qui roulent pour eux sans se soucier des autres.

« J'étais sur que c'était les autres qui roulaient dans le faux sens »

~ Un soleurois qui a parcouru la moitié du pays a contresens


-Les romands eux roulent tous - à la notable exception des Vaudois (ce qui n'est guère étonnant, le Pays de Vaud étant une ancienne colonie bernoise et ses habitants des crypto-bourbines) - à 140 km/h sur l'autoroute avec une distance de sécurité d'environ 5 mètres. Si vous tentez de laisser plus de distance vous vous ferez automatiquement doubler puis quelqu'un remettra l'ordre nécessaire, c'est-à-dire une distance de sécurité entre lui et vous de 5 mètres.

Mais en Suisse, automobile rime aussi avec tuning ! Cela dit ces dernières année la fréquentation des tuning a subi une forte baisse suite à ce que la moitié des tuneurs soient en retrait de permis (principalement les jurassiens et les jneuuuuvois.)

Les valaisans croient être tous des fous sur la route et en particulier dans la montagne. En effet, étant proches de l'Italie et plus poilus que les ibériques, ils se disent génétiquement et géographiquement aptes à rouler de façon... latine... avec des voitures "tuning"(en général une Subaru, c'est une tradition là-bas).

Pour simplifier la vie du conducteur étranger, un système de plaques ordré par type de conducteurs à été inventé. on peut reconnaitre des sigles suivants :

  • GE : Gueules Élastiques ou Grands Écologiques: généralement des gueulards pressés dans d'énormes 4x4 buvant 30 litres aux 100.
  • VD : Véhicule Dangereux (ou "Va Doucement") : vous les repérez généralement avant de voir le sigle. Roulent tous sur l'autoroute en direction de Genève à 8h et dans le sens inverse à 17h en restant sur la voie de gauche...
  • FR : Fou Roulant : Ne rigolent pas sur la route. Conduite sportive de rigueur, gestes, insultes et bagarres si besoin au prochain arrêt (en particulier si vous êtes fan du SCB ou du HCFG).
  • VS : Voiture Sobre (cette publicité est mensongère).
  • NE : Niais Endormi : Roule lentement normalement.
  • BE : Belle Emmerde : Roule très lentement.
  • JU : faute de routes reliées au reste du pays, leur conduite n'est pas connue.
  • AI : Abruti international : voiture de location avec touriste dangereux ne connaissant pas la route
  • AG : Achtung Gefahr ! (Attention danger... l'équivalent alémanique des Fribourgeois)
  • ZG : Zum Geld (Vers l'argent, Zoug étant le siège de nombre de sociétés multinationales)

[modifier] Chemin de Fer

Dscn3823

L'horaire 2007 pour le village de 100 habitants de Sion en Valais

Les SBB CFF FFS (Société des bons buveurs/compagnie des fous furieux/fédération des feignants syndiqués ), la compagnie nationale, exploite un réseau très dense avec un horaire très dense. L’indicateur officiel est d’ailleurs composé de 12 tomes (disponible aussi en version "de luxe" en papier bible et couverture cuir de vachette).

Les prix des billets restent raisonnables indexés au coût de la vie. Par exemple un aller simple en 2ème classe Genève-Aéroport - Genève-Centre coûte 75 CHF. Toutefois voyager en train reste un luxe inatteignable pour les classes défavorisées, qui préfèrent voyager en jet privé, bien meilleur marché.

La confédération alloue régulièrement des fonds pour la rénovation et le perfectionnement du réseau. Derniers travaux en date, pour la modique somme de 256 milliards d'euros, on construit en ce moment un Xième tunnel reliant Zürich à l'Italie. Cela permettra de relier Zürich à Milan en 8 heures et 53 minutes et 30 secondes, au lieu des 8 heures et 57 minutes actuellement.

Les usagers des trains suisses sont réputés pour être très exigeants. En temps normal ils se plaignent dès les 30 premières secondes de retard (quand c'est un train d'un autre pays, c'est dès la 15 eme).

[modifier] Gastronomie

La Suisse possède un patrimoine gastronomique hors-norme voire même hors catégorie en comparaison de ses voisins orientaux, pas occidentaux, faut pas déconner quand même.

[modifier] Le ragusa

Bien connu des gastronomes pour ses vertus curatives de l'anorexie, le ragusa pousse naturellement dans des champignonnières naturelles que le gouvernement suisse des années 70 a fait construire dans les caves des immeubles collectifs et autres habitations personnelles. Le Ragusatier est un arbre importé de Gelbique qui produit de délicieuses petits cubes de ragusa, enrobé naturellement par un film d'aluminium doré. Contre toute attente, à la manière des poules minéralophiles, le ragusa penche ses branches vers le sol pour dissoudre de microparticules d'or rejetées dans les déjections de banquiers suisses en goguette. Cette sublimation de l'or permet ainsi à l'arbre de produire ce mince film enrobant ses fruits.

Comme son homologue franco-allemand, la pomme de terre commune, le ragusa est aujourd'hui l'emblème de plusieurs villes de la Confédération. Ainsi l'Ours bernois selon M. Blöcher ne serait qu'un ragusa déguisé et déformé, symbole d'une identité suisse en perdition, voire même comme il l'a déclaré récemment au quotidien suisse La Marmotte indépendante : "Un ours mon cul, ca sent le trust germanico-francono-connard de l'étranger je le sens !".

[modifier] Le petit suisse

Le petit suisse est le fromage ou la faisselle la plus connue exportée par la Confédération Helvétique. Il fut longtemps considéré comme un trésor de guerre puisque la composition du célèbre petit suisse à été volée aux italiens.

Moulé à la couche, le petit suisse se distingue par la nécessité pour le consommateur d'enlever la fine bande de papier qui l'entoure, elle même insérée entre une paroi en plastique ou en verre et le lait caillé qui deviendra fromage après la pasteurisation et un peu de décomposition dans un frigidaire.

Ce si délicieux fromage n'a pas cependant acquis sa bande de papier sans peine. Certains puristes y voient là une simple nécessité hygiénique qui serait d'absorber le trop plein d'eau. Non sans leur rendre en partie raison, un rapport d'un groupe de chercheurs suisses du Swiss cheese and obituary Institue de Berne tendrait à rétablir une vérité par trop bafouée et bien souvent oubliée. Lors du vol de la recette du petit suisse en 1458 à Sienne, les gardes suisses auraient eu la fâcheuse manie de pénétrer au sein de la ville, ville qu'ils savaient touchée par une violente épidémie de peste noire. N'écoutant que leur cœur et surtout un ventre criant famine, il pénétrèrent dans une ville fantôme et plus avant dans une fromagerie qu'ils pillèrent. Bien repus, il décidèrent d'amener le reste de fromage pour la troupe stationnée aux portes de la ville. Il découpèrent dans le vêtement du fromager déjà bien faisandé au sol des bandes de tissu et enroulèrent une grosse motte de mozzarella qu'ils ramenèrent et qu'ils firent déguster à leurs camarades. Tous décédèrent rapidement mais la pratique est restée d'enrober le fromage dans un torchon malodorant.

[modifier] Les plats au fromage

Le suisse, tout comme son voisin le frouze, est un grand amateur de fromage.

Mais contrairement à ce dernier, qui lui, apprécie le produit originel, le suisse est toujours obligé de tout faire fondre. La création de plats à base de fromage est un sport national.

Avec le temps, les valaisans dont la véracité de leur identité helvétique est souvent controversée, ont réussi à s'approprier la création de tous les plats au fromage par des moyens moralement - plus ou moins - défendables. Entre autre, l'utilisation des nombreux trous creusés par l'armée dans leurs montagnes pour cacher les recettes volées. En effet, plus personne, pas même l'armée, ne connaît leurs emplacements depuis que tout le monde s'est rendu compte que se planquer dans des trous en cas d'invasion était une idée franchement débile. Ainsi le reste du monde est maintenant persuadé que la raclette, la fondue, le vacherin Mont-d’or au four et la tartiflette sont des plats valaisans. Bien entendu, ces rumeurs sont totalement fausses.

Le vacherin Mont-d’or au four a été créé par hasard au cœur de la Romandie fribourgeoise par un petit doubleur de crème qui ne savait pas quoi faire de son vieux vacherin tout coulant ayant atteint la date limite de consommation. L'odeur de son frigo (expression suisse signifiant réfrigérateur) n'étant plus supportable.

La tartiflette est bien entendu vaudoise. D'ailleurs certains ont essayé de l'accompagner de saucisse aux choux. Le mélange ne fût pas concluant. Seul l’UDC lui a trouvé une utilité pour déterminer l’origine des résidents de ce beau pays. En effet, seul un suisse depuis minimum 4 générations est capable de survivre à ce mixage pour le moins lourd à la digestion. Pour tous les lecteurs incultes ne sachant pas ce qu’est une tartiflette, si vous lisez ceci c’est que vous avez internet, alors démerdez-vous.

L'origine de la fondue est plus controversée. Pendant une période, des frouziens hautement savoyards ont même essayé de s'en approprier l'invention. Cependant, l'échec fût cuisant. Toute personne ayant le malheur de goûter une fondue savoyarde comprendra pourquoi. L'hypothèse la plus plausible est que la fondue vient en réalité de l’arc jurassien côté suisse bien entendu, les frontaliers frouziens 25 pneus lisses n’ont rien à voir là-dedans). Les jurassiens et les neuchâtelois étant incapables de garder chez eux l'origine d'une bonne idée pour des raisons évidentes de difficultés financières face aux autres cantons, ils ont échangé la fondue contre la loi sur la péréquation financière. Les seuls produits restant totalement neuchâtelois et jurassiens sont respectivement l’absinthe et la damassine, pour la bonne raison qu’il aurait fallu payer les autres cantons pour accepter d’en assumer l’origine. Ce qui confirme l’hypothèse de la fondue. Les fribourgeois qui bien entendu sont pingres, ont plagié la recette en créant la fondue moitié-moitié. Mais personne n’est dupe.

En ce qui concerne la raclette, la demande d'AOC valaisanne pour le fromage à raclette déclenche régulièrement de grands éclats de rire dans le reste de la Suisse. C'est bien connu le valaisan à toujours le mot pour rire.

Les bourbines ont également inventé des spécialités contenant du fromage. Mais les recettes sont peu connues par-delà le Röstigraben, car aucune bouche non bourbine n'est capable d’en apprécier le goût. Cela consiste généralement à mixer des aliments à priori totalement incompatibles tels que des tartines composées de confiture et de gruyère ou des pâtes au fromage et aux pommes.

[modifier] Références

  1. Qui n'en est en réalité pas une
  2. Dans certains cantons, au sud principalement, cette devise devient "Peu importe où tu regardes, un bistrot tu trouveras".
Logo décote sans texte

Cet article existe aussi sous forme de citations disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.

Pays en Europe
Europa banana flag
Abkhazie · Albanie · Allemagne · Andorre · Angleterre · Arménie · Azerbaïdjan · Autriche · Autriche-Hongrie · Belgique · Biélorussie · Bordurie · Bosnie-Herzégovine · Bulgarie · Chypre · Corse · Crète · Croatie · Danemark · Écosse · Espagne · Estonie · Finlande · France · Géorgie · Gibraltar · Grèce · Groland . Hongrie · Îles Féroé · Irlande · Islande · Italie · Kosovo · Laponie · Lettonie · Liechtenstein · Lituanie · Luxembourg · Macédoine · Malte · Moldavie · Monaco · Monténégro · Norvège · Occitanie · Pays-Bas · Pays de Galles · Pologne · Portugal · RDA · République tchèque · Roumanie · Royaume-Uni · Russie · Saint-Marin · Serbie · Sicile · Silésie de Cieszyn · Slovaquie · Slovénie · Suède · Suisse · Syldavie · Tchécoslovaquie · Transinistrie · Transylvanie · Turquie · Ukraine · Union Européenne · URSS · Vatican · Yougoslavie
Continents de la Terre
Afrique · Amérique du Nord · Amérique centrale · Amérique du Sud · Livonie · Antarctique · Arctique · Asie · Europe · Euthanasie · Imaginaria · Océanie
Qu'avez-vous pensé de l'article "Suisse" ?
 
1108
 
414
 
77
 
71
 
48
 
147
 
26
 

Ce sondage a été créé le janvier 12, 2008 19:15 et 1891 personnes ont déjà voté.


On peut encore faire quelque chose de cet article. Vous pouvez suivre les conseils du chirurgien sur la page de vote.
wikia