Stratovarius

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Stratovarius.jpg

En fait, Stratovarius ce sont des lutins du Père Nöel

« Vous avez des toilettes? »
~ Sacha Guitry à propos son nouvel ami

Stratovarius est un groupe de Power-Speed-Heavy-Mélodic-but-not-Symphonic-or-yeah-maybe-a-little-Métal qui sévit dans les fôrets nordiques d'Europe. Assez sauvages, ils ne sortent que la nuit pour s'inspirer des textes d'une triste et profonde poésie, directement venue des étoiles. On raconte que parfois, avant l'aube, on peut les apercevoir sortir de la fôret discretement pour aller voler de la bière aux camions fournisseurs de bars... Mais jusqu'a présent, ce n'est qu'une rumeur...

[modifier] Au Commencement !

Stratovarius tient son envol par l'apparition dans le monde de l'approximation musicale d'un grand et gros monsieur à tête de panda, Timo Trotsky, qui, au lieu de se torcher le groin à la vodka pomme comme tous les jours, décida d'apprendre la GUITARE... Bélénos, son grand père paternel le mit en garde envers le monde cruel qu'est le monde de la musique. Mais à 4 ans et demi, tout le monde se branle bien des conseils de Papy, ainsi Timo conserva sa foi et partit a l'aventure...


[modifier] Le Groupe

N'ayant pas tout a fait saisi l'intérêt de la guitare, Timo dévoua son corps et son âme durant 1043 années à la pratique du shred constituant à bouger ses mains gauches et droites le plus vite possible sur le manche de la guitare de manière tout a fait hystérique et désordonnée. Il se dégota enfin les futurs membres de Stratovarius, et avec eux partit répéter dans une grotte. Jari Kanetdehbiehr fût le premier et sans aucun doute le moins proche socialement de Timo, son instrument étant une basse à 6 cordes (je vous laisse y penser) et ses obsessions le néant et la bière chinoise.

« ...uh »
~ Jari Kanetdehbiehr à propos de la pensée

Mais, a son arrivée auprès de Timo, Jari n'était pas seul! Il traînait nonchalamment derrière lui par les cheveux un être repoussant, mi homme, mi femme, mi Finlandais répondant au doux nom de Timo Quandipêletot. Timo Trotsky (Titi pour les intimes, donc personne a part moi, feignasse que je suis) émit un rictus puis un gargoullis de gorge lorsqu'il apprit que cette chose portait le même nom que lui (on raconte même qu'il aurait sourit mais ce n'est pas prouvé...). Timo le second quand à lui se contentait de hurler, provoquant la pulvérisation de tous les être vivants plus petits qu'un faon de 9 mois. Le Chanteur de Stratovarius était alors trouvé.

« YyYYyYyyAAAaaAaaAAaaaaaAAAaAaHhHh!!!!! »
~ Timo Quandipêletot à propos de ses cheveux

Comme si ça suffisait pas, il fallut que ces trois lourdauds tombent sur le seul bûcheron de la planète à avoir tatoué dans le dos une mappemonde, la vierge marie, un bulldozer, un paquet de camel essentiel et môm (maman en finlandais du nord) dans un gros coeur rouge. ce dernier se nommant George Michael, il fût essentiel au groupe... malgré son QI de -6.

« Mes grosses caisses, c'est MA VIE »
~ George Michael à propos de son boulot

Les concerts ayant depuis peu débutés, et le public n'étant constitué que de consanguins et de Japonais, c'est dans les toilettes d'un hôtel Formule 1 qu'ils firent leur ultime trouvaille, un Claviériste-Poseur de bombes artisanales nommé Jens Jöhànsôön, le seul vrai musicien du groupe à ce jour. H24 complètement bourré, il apporta une nouvelle touche au groupe, une certaine sensibilité et beaucoup d'humour, puisque son activité favorite, vous l'avez deviné, consiste a faire exploser le premier chiotte croisant son chemin à l'aide de bombes fabriquées par ses soins.

« Chiottes exploser euahaha Bière Synthé »
~ Jens Jöhànsôön à propos de sa vie

Aujourd'hui, Stratovarius à perdu la moitié de ses membres, remplacés par des pequenauds prétentieux et propres, et c'est pour cette raison que je m'abstiendrais de vous en parler.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia