Steven Spielberg

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher



[modifier] Les Goonies : les origines

Les diverses sources dont nous disposons semblent situer la naissance de Steven Spielberg aux alentours de l'an 1946 après Jésus, à Astoria, Oregon. Très tôt, il apparaît que le jeune Steven se révèle être distant envers sa proche famille, où il est considéré comme un garçon timide et réservé, les pieds sur terre, mais la tête très souvent dans la Lune. Après un parcours élémentaire sans ambition, Steven entre au collège d'Astoria en 1957, où il y fait la rencontre de Data, Bagou, et Choco qui deviendront dès lors ses meilleurs amis. Délaissant le collège et préférant l'aventure avec ses copains, ils découvriront ensemble en 1961 le légendaire trésor de Willy le Borgne. Cet évènement marquera profondément Steven et éveillera son envie de parcourir le monde. Mais il est encore trop tôt pour cela, Steven n'ayant alors que 15 ans.


Notre archéologue Jean-Michel a longuement étudié la photographie ci-dessous, retrouvée par notre historien Jean-Gérard dans les archives municipales d'Astoria. Et Jean-Michel est formel : il s'agit bien d'une authentique carte au trésor de pirate espagnol du 17ème siècle.

Gooniespielberg.jpg

1961 Steven et ses copains, sur le départ pour chercher le trésor de Willy le Borgne. De gauche à droite : Choco, Steven, Bagou et Data.

[modifier] Spielberg l'extraterrestre

Les registres scolaires municipaux nous apprennent qu'en 1962, en pleine crise des missiles, Steven entrera sans motivation au lycée d'Astoria, son désir d'aventure s'affirmant un peu plus chaque jour. Le hasard fera que cette année sera celle où il fera le choix définitif de ce qui s'annonce déjà comme une vie extraordinaire. Nous sommes en octobre 1962 : partit descendre quelques bières avec ses nouveaux potes lycéens en forêt, la joyeuse bande tombe nez à nez, stupéfaite, avec ce qu'il s'avère être un extraterrestre. Ses copains étant sur le point de lyncher la bête, non sans l'avoir titillée avant avec quelques bâtons, Steven prend conscience de l'importance de la découverte et décide de prendre sous sa protection cet être étrange venu d'ailleurs. Il vendra quelques temps plus tard pour pièces la créature devenue malade à un célèbre laboratoire pharmaceutique fabriquant un médicament qui commence par Doli et qui finit par prane.

« Oui, je me souviens, un gamin, avec des lunettes, il nous a vendu le truc en 1962, nous, après, on a testé pleins de saloperies sur lui, et, quand on en a eu marre, on l'a mis dans le micro-ondes. J'ai gardé un bout dans un tupperware, quelque part, si ça vous intéresse ? »
~ Un employé anonyme du laboratoire questionné par Jean-Paul à propos de Steven et de la bête

Notre équipe d'expert a pu réunir quelques restes de la créature auprès du laboratoire en question, et après analyse de notre astro-micro-biologiste Jean-Pascal, il s'avère qu'il s'agit bel et bien d'une entité biologique extraterrestre.

« C'est clair, ce truc, il vient de l'espace ! »
~ Jean-Pascal à propos des restes dans le tupperware et du tupperware lui-même
E-T-wallpaper-et-the-extra-terrestrial-1281699-1024-7682.jpg

1962 Steven et ses copains en route pour le laboratoire avec l'étrange créature dans le panier. "Pédalez plus vite les mecs, faut arriver au labo avant la fermeture pour vendre le morceau !"

[modifier] Back to the futur

Avec les quelques milliers de dollars obtenus de la vente, Steven finance dès 1965 la réalisation d'un projet fou : construire une De Lorean capable de voyager dans le temps. Il engage en 1967 un pilote d'essai nommée Marty McFly pour tester le prototype tout juste achevé, mais, après maintes et maintes tentatives infructueuses, Steven commencera à penser que son idée est totalement irréalisable, jusqu'à ce jour de 1970 où il eut l'idée lumineuse du convecteur temporel ! La machine à remonter dans le temps était née. Entre temps, une amitié sans faille naîtra entre le génial inventeur et son cobaye, puisqu'ils effectueront ensemble en 1973 le premier voyage dans le temps avec l'infernale machine jusqu'en 2015. But de la mission : récupérer l'almanach des résultats sportifs des 42 dernières années, afin de financer les prochains projets de Steven, qui s'esquissent déjà dans son esprit.


Notre équipe est catégorique :

« Oui, il est scientifiquement démontré qu'il est possible de voyager dans le temps, je l'ai lu quelque part »
~ Jean-Hubert à propos des voyages temporels et de l'article à la une du Science & Vie Juinor du mois dernier
« Ouais, c'est facile de trafiquer la mécanique quand on s'y connait, je suis d'accord avec Jean-Hubert »
~ Jean-David à propos de la mécanique et des propos de Jean-Hubert

Jean-Michel, notre historien, nous a dégoté un témoignage de derrière les fagots, surprenant :


« L'enfoiré nous a piqué tout notre plutonium pour sa machine. Putain ! On fait comment nous, maintenant, pour faire sauter des trucs ?? Si on le chope, on le saigne comme un mouton pour l'Aïd el-Kebir ! »
~ Des terroristes libyens à propos de Steven

Nos experts ont analysé la photographie ci-dessous, et sont catégoriques : "Cette photo à été prise en 1973, aucun doute possible." affirme Jean-Michel. Et Jean-Hubert ajoute : "Ils sont en 2015, c'est sûr."

Retour de Spielberg vers le Futur.jpg

1973 (en fait, 2015, dans le futur alternatif) "2 virgule 21 gigowatts ! Nom de Zeus !"


[modifier] Il faut sauver le Soldat Spielberg

Se rendant compte des capacités prodigieuses de sa machine, Steven décide de remonter le temps afin de changer le cours de l'histoire. D'origine juive, il est vrai que les nazis ont un peu fait chier sa famille pendant la seconde guerre mondiale, et Steven à soif de vengeance. La destination de la machine est toute trouvée et, en 1973, Steven débarquera en 1943[1] dans un camp anglais d'entraînement de la 1ère division américaine, avec qui il fera le débarquement à Omaha Beach le 6 juin 1944, afin, comme il l'a écrit, de "leur foutre sur la gueule sévère, et rien à branler du paradoxe temporel". Steven réussira haut la main toutes les missions qui lui seront confiées, jusqu'à la prise de Berlin. Toutefois, il a vu beaucoup de camarades se faire réduire en steak haché par la mitraille des sales fâcheux de merde. En 1945, il retournera en 1973 après avoir passé deux ans et demi en 1943[2].

« Spielberg, Spielberg...? Ah oui, ça me revient, un sacré gaillard celui-là, toujours en première ligne ! »
~ Le général Patton à propos de Steven et de la guerre

Pour preuve, notre historien Jean-Gérard a retrouvé dans les archives de l'armée américaine la photographie ci-dessous, prise le 6 juin 1944 à Omaha Beach par le célèbrissime Robert Cappa.

Il faut sauver spielberg.jpg

"Allez les copains, faut faire péter cette mitrailleuse !"

[modifier] Spielberg et le temple maudit

Les horreurs vécues pendant la période précédente marquent profondément Steven, ainsi décide t-il fin 1973 de prendre du repos et laisser pour un temps les aventures de côté. Il décolle en 1974 pour Phukêt, Thaïlande, où il compte faire un peu de tourisme sexuel, mais aussi et surtout, y rencontrer le docteur Emmet Brown[3], afin de lui soumettre ses travaux plus que probants sur le convecteur temporel. Mais la vie en décidera autrement puisque, l'appareil s'écrasera en 1935 en Inde durant le trajet[4], victime d'une faille spatio-temporel due au convecteur défectueux transporté dans les bagages. L'accident tue tous les occupants de l'aéroplane, sauf Steven, une actrice hollywoodienne nommée Willie Scott et un jeune garçon, Demi-Lune. Malheureusement, le convecteur temporel est détruit lors du crash et Steven se retrouve bloqué dans le passé.

Les trois miraculés sont alors recueillis dans un petit village indien frappé par une sombre malédiction. En effet, le village est victime de l'exode de la jeunesse, qui préfère quitter un endroit où il n'y a ni travail, ni avenir, pour se construire une vie meilleure dans la ville la plus proche où le travail est abondant grâce à la mine de charbon. Selon le chef du village, cet exode est du à la disparition des 3 pierres sacrées du plein emploi, volées quelques années plus tôt. Depuis, le village dépérit... Le commanditaire du vol n'étant autre que le PDG de la mine de charbon de la ville voisine, Steven décide de venir en aide au petit village, épaulé par Demi-Lune et Willie et promet de rendre justice en retrouvant les pierres sacrées. Ils reviendront quelques semaines plus tard, avec la satisfaction d'avoir tenu leur promesse. Le PDG éliminé, les 3 pierres sacrées du plein emploi sont remises en place et avec leur retour, celui des jeunes du village.

L'aventure aidant, Willie tombe sous le charme de Steven qui en fera sa femme. Ils abandonneront alors le jeune Demi-Lune à son sort pour convoler en lune de miel fin 1935.


« C'est exact, on a perdu un appareil en 1974. Ce qu'il s'est passé ? On ne sait pas... Il volait tranquillement et... Pfuitt... plus rien. On ne sait pas ce qu'il est devenu. Au départ, le BEA a cru que c'était à cause du triangle des Bermudes, mais comme il a disparu au dessus de l'Inde, on a trouvé ça bizarre. »
~ L'actuel PDG d'Air Asia interrogé par Jean-Paul à propos de la disparition d'un avion de la compagnie en 1974

Jean-Michel nous confirme que la photographie ci-dessous représentant Steven défendant les 3 pierres sacrées du plein emploi sur un pont de singe à été prise en 1935, en Inde

« Oui, elle date de 35, on a fait les tests au carbone 14. Et puis je vous dit que c'est l'Inde ! J'y suis déjà allé, je sais de quoi je parle. »
~ Jean-Michel à propos de la photographie et de son séjour en Inde
Spielberg et le temple maudit.jpg

[modifier] Spielberg et la dernière croisade

En 1939, Steven se rend compte que sa femme est hyper-chiante et décide de tailler à nouveau la route afin de lui échapper. Faisant du stop sur le bord d'une route, il rencontre le célèbre professeur Jones, pourchassé par des nazis sur son side-car alors qu'il recherche le Graal. Il embarque Steven, qui lui aussi déteste les nazis, et lui propose de participer à la quête du Saint Graal. Steven accepte, et se retrouve à nouveau plongé au cœur d'une aventure fabuleuse. Après avoir vaincu ensemble les nazis et trouvé la fameuse coupe du charpentier en 1940, Steven se rend compte que son amitié pour le professeur Jones s'est transformée au fil des semaines en un amour sincère et profond. Le professeur Jones ressentant la même chose pour Steven, ils décideront finalement de s'accoupler et de faire l'impasse sur les quolibets à l'encontre des homos. Ils s'installeront en 1941 à Paimpol où ils coulent des jours heureux.


Jean-David est formel : "Ils se sont pacsé en 1942, j'ai retrouvé les justificatifs en mairie de Paimpol"

Vlcsnap-12191881.png

1939 Steven et le professeur Jones pendant une ballade en side-car.



Photo Bio.png  Portail des Gens

[modifier] Référence

  1. Ça va, jusque là, ça reste plutôt simple
  2. Pigé ?
  3. Spécialiste du voyage temporel, mondialement connu
  4. Que l'on se comprenne : le trajet est effectué en 1974 mais la faille spatio-temporel les a propulsé en 1935. Je sais, c'est compliqué le voyage dans le temps, mais c'est à cause de tout ces paradoxes temporels, j'y peux rien moi. Demandez à Stephen Hawkins, il vous expliquera mieux que moi.
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia