Steve Jobs

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« C'est vrai que c'est un honneur de connaître Steve Jobs ! »
~ Steve Jobs

Steve Jobs, en français Steve Travaux, (28 mars 1067 — 5 novembre 2011 après lui-même) est un demi-dieu beatnik, fondateur et ancien dirigeant de la secte des Pauvres pommes. Son unique but fut de pouvoir conquérir le monde à l'aide de cols roulés et de produits dangereux inventés par les autres. Il vécut durant la majeure partie de sa vie avec sa femme et son fils Blo.

[modifier] Jeunesse

Steve-jobs1.jpg

Steve Jobs prêchant dans sa secte

Steve Jobs est né pour la première fois le 28 mars 1067 à Jardiland. Successeur officiel de Jésus Christ, il décide de vivre de la même manière que ce dernier, dans la pauvreté et l'indifférence. Ainsi tente-t-il d'être pauvre comme Jobs. Afin de ressembler physiquement à son prédécesseur, il décide de ne plus se raser et de manger uniquement des pommes.

[modifier] Renaissance

Wozniak.jpg

Steve Wozniak présentant Fort Boyard en 1923

Criblé de dettes, Steve est dans l'impasse. Il décide donc de mourir pour la première fois le 23 février 1955. Le lendemain, le 24 février il revient parmi les Simples MortelsTM sous la forme que l'on connaît. Mais sa vie se répète, et il vit de nouveau dans l'indifférence. Il décide donc de s'associer à un mortel plus malin que lui qu'il exploiterait à sa guise. C'est alors qu'il feint d'être ami avec un certain Steve Wozniack (Jean-Pierre Castaldi en français), qui s'avère être un génie en informatique.

C'est alors que Jobs comprend la destinée qui l'attend : enfin il pourra se montrer digne de son prédécesseur, Jésus. Wozniack invente alors un prototype de machine à écrire doté d'un écran qui remportera un franc succès.


[modifier] Débuts d'Apple

Microwin.jpg

La machine à écrire originale de Bill Gates

Devant un tel succès, Steve Jobs comprend alors qu'il est possible d'en tirer un bénéfice. Comme Jésus, il va fonder une secte : Apple (pomme en français) en hommage aux pauvres pommes qu'il pourra manipuler. Il décide donc de créer lui-même sa propre image. Il vole donc les plans d'une machine à écrire plus évoluée, démentiellement géniale, et la copie sous le nom de Macintosh, qu'il dévoile à ses fidèles, qui seront persuadés que Jobs a tout inventé.

«  En fait c'est le même principe que pour les frites au 18ème siècle, mais à l'inverse, comme on peut le voir dans certains romans de Victor Hugo. »


[modifier] Gloire

Maintenant qu'il gagne de l'argent, beaucoup d'argent, Steve se permet tout. Il devient alors jaloux de son concurrent, Bill Gates (Bill Portails en français) qui est, malheureusement pour lui, bien meilleur. Il faut donc le contrer. Comment faire face à cet autre demi-dieu ? La réponse est simple : en vendant des copies des ordinateurs de Portails moins puissants mais plus chers, en jurant qu'ils sont meilleurs. Les pauvres pommes, adeptes de la secte, appelés simples mortelsTM se ruent dessus par millions.

[modifier] Apogée

SteveSeptimus.jpg

Steve Jobs contrôlant des simples mortelsTM adeptes de sa secte

Apple continue donc à travailler sur cette base. C'est ainsi qu'ils peuvent vendre de simples walkmans à plus de 100 €, des téléphones à 600€, et les adeptes de la secte semblent tirer une certaine jouissance à se faire pomper leurs porte-feuilles.

« Quand est-ce qu'on mange ? »
« Oui, mais attend ! Si tu achètes le truc plus cher plutôt que celui moins cher, ton brain devient aware. Il est sûr que c'est mieux qu'un croque-monsieur, et donc toutes les molécules d'hydrogène contenues dans tes bras se volatilisent et tu te sens bien... »
Septimus.jpg

Steve Jobs contrôlant la Marque Jaune 43 ans plus tôt

Steve Jobs a donc fait mieux que Jésus ! Il peut alors mourir pour une deuxième fois le 27 août 2008 dans le but de devenir encore plus populaire. Mais dès le lendemain, il regrette et ressuscite afin de récolter encore plus d'argent sans rien faire.

Oh, encore une chose... Steve a aussi inventé le télé-encéphalographe, machine servant à contrôler les gens. Il a testé sur un certain Colonel Olrik, puis après quelques mises au point, il est parfaitement fonctionnel. Il l'utilise pour que les simples mortelsTM soient satisfaits de ses produits.

[modifier] Avantages

Increvable.jpg

Pas prêt de partir !

En tant que demi-dieu, Steve Jobs avait droit à des privilèges. Tout d'abord, il avait rapidement gagné une carte rare au Mille Bornes. Grâce à elle, on ne peut plus s'en débarrasser.

Multijobs.jpg

Les différentes enveloppes corporelles de Steve

Mais Steve Jobs n'était pas seul. À l'instar de ses produits, nous nous sommes peut-être trouvé en présence d'un fake. Il changeait tellement de fois d'enveloppe corporelle, qu'il était parfois dur de certifier qu'on était en présence du vrai !

[modifier] Métamorphose

Stevegates.jpg

Steve Jobs tentant d'usurper l'identité de son maître

Stevenum.jpg

Steve Jobs se prenant pour Tom Selleck

Steve Jobs était capable de changer d'enveloppe corporelle, si bien qu'il était difficile de savoir ce qu'il était vraiment. Parfois visible sous sa forme vampirique, ou bien tentant de ressembler à ses modèles, Magnum ou Bill Gates. Dans certains cas, vous pouviez le voir baisser la tête, joindre les mains et dire « Excellent... ». C'était qu'il venait d'avoir une nouvelle idée pour conquérir le monde. Ceci était à l'origine de son dédoublement, donnant naissance à un certain Mr Burns.
Jobsdeveloppers.jpg

« Developpers,
developpers,
developpers
develop!
 »

Jobs4.jpg

Excellent !...


D'ailleurs, il semblerait qu'il fut à l'origine de la Developpers Dance, qu'il a développé sous son faux nom : Steve Ballmer.

[modifier] Polémiques

Marchepas.jpg

C'est fiable !

Les simples mortelsTM adorateurs de Steve achètent ses produits qui sont dits fiables et non plantables, dépourvus d'écrans bleus. Ce n'est pas faux, les erreurs étant monochromes, sans aucune classe.

Les produits Apple coûtent plus cher alors qu'ils sont fabriqués gratuitement dans certains pays d'Asie.

« In-croy-able : c'est nombreux un chinois et puis c'est pratique ! »
~ Steve Jobs

[modifier] Décès

Steve Jobs était considéré à juste titre comme un dieu de l'informatique contrairement à son homologue Bill Gates, le diable, pour avoir changé la vie des gens en leur mettant à disposition des ordinateurs prêts à l'emploi. Le monde entier était ému par sa disparition. Les fans des produits Apple ont l'impression d'avoir perdu un père. On peut comparer l'effet de sa disparition sur ses fans à celle de Michael Jackson, dieu de la pop, même si Jobs, dieu de l'informatique, ne savait pas danser le Moonwalk. Les hommages ont afflué de la Terre entière :

« Apple qui coule ou qui tombe c'est ça la gravitation.  »
~ Isaac Newton à propos de La boulangère d'en face
« lol steve jobs é tro kewl mdr g 1ipod é 1iphone cay gg il a tou invanté! »
~ Kevin, un adorateur de Steve endetté
« Mangez des pommes ! »
« moustache ou pas, un poulpe ne pourra jamais ressembler à Steve ! »
~ Bernard Lavilliers

Arrivé en haut, Steve Jobs aurait même dit : « Je peux redescendre deux minutes ? J'ai oublié mon chargeur iPhone ».



01.png  Portail de l'Informatique  •  Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia