Staline

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Maman, Je vais prendre un bol chez Vik' »
~ Joseph Staline à propos de son goûter, un dimanche après-midi
« Quel connard, ce Staline ! Oser éliminer son rival pour prendre le pouvoir ! »
~ Krouchtchev à propos de Béria
« ...Arrrrgh, je meurs. Le pouvoir ira à STALINE. C'est LUI qui est le légitime héritier. »
~ Staline à propos de Lénine à propos de Staline
« Maintenant ça va chier de la merde ! »
~ Sylvester Stallone à propos de Staline
« J'ai jamais chié encore en URSS. Mais je sais que Staline m'a tout piqué, tout j'te dis. Putain de russe. »
~ Patrick Topaloff à propos de Staline
« Je l'ai connu après son coming out, j'étais alors membre comme lui des village People. »
~ Serge Bernstein à propos de Staline
« Eh, l'ami, je te parie qu'il boira pas une goutte de pinard jusqu'en 1953. »
~ Jérémie Golfier à propos de Staline jeune, pour un pari
« Staline? Non moi je suis hors-ligne »
~ Sacha Guitry à propos de Staline
« To dobaklanit'sya ! Au Goulag ! »
~ Staline s'adressant à Guitry à propos de son jeu de mot
« Tous les même ceux là ! Des tyrans sans foi ni loi ! »
~ Léon Trotsky à propos des moustachus

Joseph (Iossip) Vissarionovich Djougachvili, dit Staline, était un humoriste géorgien et homme politique à ses heures perdues. Bien que voué à l'échec en son début de carrière, son arrivée à la tête du PCUS en 1922 a signé son triomphe continental, qui n'avait strictement rien à voir avec ces lointains camps de travail en Sibérie, ou ces sombres histoires de police politique.

Staline-Bros

Joseph Staline était un tyran communiste, totalitaire et sanguinaire, qui a toujours cru qu'il était démocrate.

[modifier] Naissance et enfance

Né le 18 décembre 1878 dans une célèbre famille d'ostréiculteurs géorgiens, mais en réalité fils naturel du tsar Léon Tolstoï, le jeune Staline fut un enfant choyé par des parents attentionnés. Pour leur plus grand malheur (et celui de la moitié du monde civilisé), on dépista chez le jeune enfant une maladie rarissime : la maladie de l'Homme d'Acier, d'où son surnom, qui lui viendra lors du début de la phase terminale de sa maladie.

Cette maladie se traduisant par une transformation progressive du corps du malade en acier trempé (y comprit le cœur et les mains), Joseph ne put envisager que des professions tolérant (ou exigeant) une intransigeance neurasthénique ou une froideur mécanique totale : tueur en série, exécuteur des hautes et des basses œuvres, dictateur totalitaire ou expert-comptable. Bien assez tôt, Staline entreprit de laisser pousser divers types de moustaches dans l'espoir de dissimuler cette accablante maladie et de sembler plus humain, mais en vain : il partit alors suivre une formation de courte durée auprès des dictateurs, à la recherche d'une meilleure image. Hélas, également atteint de dyscalculie aiguë, il n'apprit jamais la multiplication à deux chiffres, l'empêchant définitivement de choisir le métier d'expert-comptable (par la suite, sa dyscalculie l'empêcha également de décompter le nombre de morts dues à sa politique, le ridiculisant auprès de son meilleur ami, cousin éloigné et rival, Hitler. Il intègre peu après la peinture sur toile et l'art des affiches publicitaires.

[modifier] La formation

Pour avoir exprimé sa volonté de devenir rockstar à ses parents, le jeune Staline fut confié à un séminaire orthodoxe où il découvrit les beautés du métier d'enseignant : rigueur de la discipline, art de la rhétorique et du maniement des auditoires, élevage de poux dans la barbe et éventuellement abus sexuel sur enfants. Hélas, il fut renvoyé pour avoir lu la Pravda (une préfiguration de Mein Kampf) et les Aventures de Bécassine, deux lectures hautement subversives. Fort de sa lecture de la Pravda, de sa grande malhonnêteté et de son absence totale de scrupules, il aurait pu, à ce moment, envisager le métier de journaliste. Mais le traumatisme de son renvoi provoqua une nouvelle poussée de sa maladie, et le rendit gravement fanatique. Doublement malade, il rejoignit donc les bolcheviks, dirigés par Lénine (l'homme de L'haine, autre vampire glacial, né dans les frimas de l'Oural). C'était de dangereux terroristes assoiffés de sang, opposés à la racaille capitaliste.

[modifier] Les 400 coups avec les bolcheviques

Avec les Bolcheviks, il fut impliqué dans de nombreuses attaques criminelles contre les pauvres, sa cible préférée car la plus nombreuse. Il développa également une haine croissante à l'égard d'un autre champion de l'obscurantisme bolchevik, Léon Trotsky, qui crut découvrir que le Soleil tourne autour de la Terre sans jamais s'arrêter, jusqu'à l'extinction complète (La Révolution permanente et Le Stakhanovisme). En 1917, les Bolcheviks prirent le pouvoir en Russie, et en chassèrent sauvagement les démocrates, au prétexte qu'ils n'avaient pas su se départir d'une certaine mollesse et naïveté.

[modifier] La période de pouvoir

En 1924, Lénine, déjà affaibli par l'alcool, meurt de froid en ouvrant son frigo, avant même d'avoir englouti sa bouteille de Vodka matinale. Une lutte de pouvoir intense s'en suivit. Trotsky est éliminé, et Staline devient rockstar, sex-symbol et Père du Peuple en 1926. L'URSS entreprit de créer un nouveau spectacle gore, intitulé Le Royaume de l'Homme d'acier. Alors que la Russie, arriérée, était restée à l'âge du fer, la Révolution transforma très heureusement le pays en un gigantesque monstre d'acier.

[modifier] La Seconde Guerre Mondiale

Staline fut trahi et attaqué par son ami Hitler : ce qui acheva son évolution métallique, et il devint donc ultrasensible au magnétisme. Bien heureusement, Magnéto combattant du côté des Alliés, cette faiblesse put être exploitée. Staline, d'après les chiffres du PCF, faisait alors 10 mètres de haut, et pouvait soulever un char d'assaut d'une seule main. Il tailla donc sévère dans les rangs de l'armée hitlérienne, formée de jeunes fachos mal entraînés. La guerre étant finie, les alliés furent contraints d'offrir à Staline une récompense à la hauteur de son ignominie : la moitié du monde dit "civilisé" bascula dans le communisme et tomba entre les mains de tyrans tous plus folkloriques les uns que les autres. Pis, il possédait désormais une lotion à l’aloé véra l'immunisant contre le magnétisme.

[modifier] Le décès

Staline mourut le 5 mars 1953 après qu'une plaque de rouille eut cédé dans sa boîte crânienne. Il fut recyclé en boîtes de sardines radioactives de la Baltique, plat préféré des millions de pauvres gens réduits en esclavage par les communistes. Il a reçu à titre posthume le prix de l'homme le plus gros du monde (jusqu'à ce que d'autres prennent la relève.)

StalineHumanite

Quoi qu'on puisse en dire, Staline était aimé de l'Humanité toute entière

[modifier] Distinctions honorifiques

Staline02

C'est vrai qu'au point de vue de la moustache, il n'y a rien à dire !

  • Prix de la plus belle moustache 1950, 1951, 1952 ,1953, 1954

A déclenché la Seconde Guerre Mondiale pour vaincre son principal concurrent, Hitler, vainqueur de toutes les éditions de 1933 à 1945 (excepté en 1941, victoire de Phillipe Pétain)

[modifier] La déstalinisation

Après son décès, les milliers de communistes du monde entier lui firent porter le chapeau pour leurs propres crimes. Rien d'étonnant à cela, les communistes pratiquant cet exercice en permanence (il est de coutume chez eux de ne pas aller aux toilettes sans laisser un écriteau "ce n'est pas moi" à son poste de travail). Le PCF (Parti communiste français) fût particulièrement virulent dans cet exercice, reprochant à Staline ses goûts douteux en matière de tapisserie, et son incapacité à établir correctement le bilan de ses crimes (les communistes se partageant le butin en fonction du nombre de leurs victimes).

[modifier] Staline aujourd'hui

Stasta

Staline prend les transports en commun.

Staline, contrairement à ce que la bien-pensance quasi universelle veut bien en dire, s'est fait le précurseur non reconnu de la résolution de nombre de problèmes actuels, et pourrait s'avérer, aux yeux de diverses personnalités fort peu démocrates, comme un modèle pour une sortie de crise à venir.

  • Ainsi, sous Staline, pas de chômage en URSS : les usines tournaient à plein, et le prolétariat était bien le genre humain (un peu comme dans l'Hymne célèbre). De plus, Staline eut la merveilleuse idée de créer de nombreux emplois dans des zones désolées de Sibérie, dans de riantes stations dénommées goulag, faisant goûter à d'innombrables russes les joies du travail manuel à perpétuité. Par la grâce de sa police politique, les bénéficiaires se sont multipliés. Heureusement de nouvelles places étaient sans cesse vacantes, la plupart n'ayant eu d'autre choix que de tomber, là-bas, sur la solution finale à leurs soucis. C'est là un grand secret et un coup de maître de Staline qui réussissait a embaucher continuellement des salariés sans que le nombre total de places ne variât.
  • Plus de problème de surpopulation carcérale : la Sibérie, c'est grand, et il y avait de la place pour tout le monde.
  • L'environnement était une question dont Staline se balançait bien, et l'on n'avait pas à supporter les gémissements éco-terroristes. D'ailleurs, personne ne se plaignait : sur ces sujets comme sur d'autres, chaque opinion personnelle non estampillée par Staline était passible de mort, à plus ou moins long terme.
  • La science était une bonne blague, puisqu'il suffisait d'inventer des théories fausses, ou de tout piquer aux américains.
  • Les religions et les religieux ne s'adressaient plus à personne, puisque le seul lieu de prière autorisé était un trou discret dans un coin du goulag. Ainsi, la religion était strictement limitée à la "sphère privée".
  • La société de Staline était très égalitaire (que des pauvres, exceptés les privilégiés de la nomenclatura communiste !).
  • Enfin, le coût de la vie était dérisoire, même s'il n'y avait rien à acheter.

On reconnaît là certaines des pistes qui inspirent avec bonheur divers hommes politiques, toutes tendances confondues, dans diverses régions de la planète.

[modifier] Influence moderne

Stalin Mario

La ressemblance est frappante

Joseph Staline a très largement inspiré le personnage de Mario, comme le prouve ce document accablant. Sans parler de son activité favorite qui était de faire sauter des gens (aussi appelés Russes) sur des boites appelées "Mines".

Quant à Ernesto Che Guevara, le fameux fumeur de Havanes, il déclarera : Je découvre chez Staline toute une série de choses qui sont très bonnes. (mais il est mort avant d'avoir pu préciser desquelles il s'agissait)

[modifier] Influence future

La moustache de Staline a été retrouvée dans les archives de la police politique du régime (le KGB) peu après la chute de l'URSS. Déclarée impropre à la sardinisation, elle avait été reléguée au sous-sol, où elle occupait, depuis 1953, la fonction de garde-chiourme subalterne. On y retrouva la protéine du communisme, qui immunise contre toute velléité de démocratie. Affectée au Ministère des Affaires étrangères, elle est actuellement au service de dictateurs, aussi bien moustachus qu'imberbes, nombreux dans le monde. Elle est aussi en lutte contre une autre caste infernale, celle des barbus. Elle servira à l'élaboration du super-soldat, aussi bien russe que chinois, au cours de la Quatrième Guerre Mondiale.

[modifier] Anecdotes

Vers la fin de son adolescence ( à peu près 34 ans), Joseph sortant d'un café bolchévik fut frappé violemment à la tête par un garnement. Ce dernier s'agenouilla au près de la victime et sortit de sa poche un couteau. Il commença alors à raser délicatement la moustache mal rasé de l'homme d'acier et dès qu'il eut fini, partit en courant (Eh oui, Staline se lavait,se rasait et mangeait très vite. Il faisait tout à la Sauvette !). Cet événement choqua tellement le trentagénaire que le pauvre Joseph développa un tic. Ce dernier fut imité par un grand nombre de Russe lors de soirée trop bien arrosé à la vodka. Le mouvement fut par la suite désigné comme inimitable. Bref, pour dire que dès sa 35 ème année de sa vie, Staline donna un nom aux citoyens de l’Union des républiques socialistes. Il les appelèrent ... " Les Sauv'ietteTics ". Autre anecdote, le personnage de Staline était très apprécié en Égypte‎, surtout dans ces dernières années. Il fit couler beaucoup d'encre et de nombreux articles furent rédigés. C'est ainsi qu'est né le nom de "Papi russe" qui a rapidement dérivé en "Papyrus" dans sa forme abrégée, pour désigner le papier sur lequel étaient rédigés les articles sur Staline.

[modifier] Lien interne


Empereurs, Rois, Présidents et autres chefs d'état (sauf en France)
Chat roi
·Alexandre le Grand (-356--323) · Jules César (-100--44) · Cléopâtre (-69--30) · Claude (-10-54) · Roberto du Portugal (910-973) · Gengis Khan (1155-1227) · Lénine (1870-1924) · Staline (1878-1953) · Benito Mussolini (1883-1945) · Adolf Hitler (1889-1945) · Hô Chi Minh (1890-1969) · Franco (1892-1975) · Mao Zedong (1893-1976) · Ronald Reagan (1911-2004) · Richard Nixon (1913-1994) · Gerald Ford (1913-2006) · Augusto Pinochet (1915-2006) · Nicolae Ceausescu (1918-1989) · Babar (né en 1919) · Bokassa 1er (1921-1996) · Pol Pot (1925-1998) · Jorge Videla (né en 1925) · Elisabeth II (née en 1926) · Fidel Castro (né en 1926) · Mikhaïl Gorbatchev (né en 1931) · Saddam Hussein (1937-2006) · Abdelaziz Bouteflika (né en 1937) · Juan Carlos 1er (né en 1938) · Mouammar Kadhafi (1942-2011) · Kim Jong-Il (1942-2011) · Lech Walesa (né en 1943) · Moncef Marzouki (né en 1945) · Bill Clinton (né en 1946) · George W. Bush (né en 1946) · Vladimir Poutine (né en 1952) · Angela Merkel (née en 1954) · Hugo Chavez (né en 1954) · Mahmoud Ahmadinejad (né en 1956) · Barack Obama (né en 1961) · Rollmops II (née en 1967) · Surimi VI (née en 1977) · Kevin Ier (né en 1998) · Palpatine (84 Av.BY-4 Ap.BY)

Les personnages en italiques n'ont jamais été chefs d'état, mais c'est tout comme.
Et pour la France c'est à cet endroit

Photo Bio  Portail des Gens

Qu'avez-vous pensé de l'article "Staline" ?
 
190
 
77
 
23
 
16
 
23
 
33
 
23
 

Ce sondage a été créé le février 28, 2008 06:50 et 385 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

wikia