Stade français

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Stade Français est une pseudo-équipe de rugby implantée à Paris. C'est un des palmarès les plus impressionnants du rugby français avec 13 titres de champion dont 8 avant la première guerre mondiale et 5 à grands coups de chéquier.

[modifier] Origines

Le Stade Français a été l'un des premiers clubs champions mais cette période du championnat de France n'intéresse personne.

L'origine du nom Stade Français est toujours inconnu, pourquoi pas Stade Parisien, ou Parigots Rugby Club, nul ne le sais, mais la vanité des habitants de la capitale et le fait qu'ils croient dur comme fer que Paris est le nombrile de la France n'y est sans doute pas pour rien.

[modifier] Le brouillard

Le club sombre dans le néant juste après la seconde guerre mondiale, juste au moment où le rugby commence à devenir intéressant.

[modifier] L'époque contemporaine

Le Stade Français est repris en main par un président ambitieux en 1992. Il fait remonter le club en première division grâce à un jeu de mouvement spectaculaire et à un recrutement rendu facile de par le prestige du club. Suivirent quelques titres de champion arrachés à la sueur de leur front, et ils obtinrent même le droit de jouer leurs finales à domicile. Depuis quelques années, des modifications ont eu lieu dans l'image du club. Il fut le premier à ramasser un aussi grand nombre de crétins dans un stade à plusieurs reprises. Il posèrent dans un calendrier pour la bonne cause. Depuis on peut reconnaître un poupée Barbie d'un joueur du Stade Français grâce au numéro dans le dos. Lorsque les joueurs parisiens jouent à l'extérieur (ce qui déjà est une gêne considérable... Quitter Paris, sans vaccin...), il faut retirer tous les miroirs des vestiaires. En effet, dès qu'un parisien voit son propre reflet dans une glace, il bande.

Les joueurs du Stade Français possèdent des jeux de maillots tout droit sorti de la garde-robe d'Elton John. Des maillots qui mettent en valeur leur virilité, et surtout qui démontrent que le Stade Français n'est ABSOLUMENT pas une équipe fondée uniquement sur le fric, le marketing et l'image qu'il renvoie auprès des couillons décervelés qu'on appelle vulgairement "parisiens".

[modifier] Les supporters

On reconnait facilement le supporter du Stade Français. En mettant 10 supporters du stade français au milieu de 5000 types déguisés en supporter du Stade Français, on peut retrouver les 10 en environ 2min30. Il a TOUJOURS un petit drapeau rose à la main (ou dans une autre partie du corps que je me refuse de citer). Il se prend pour un connaisseur. En effet, son discours est souvent: "J'ai été au Stade de France voir Stade Français - Toulouse, c'était formidable! Quelle fête et l'esprit rugby, c'est magnifique! Les joueurs était tous superbes, il y avait du jeu et mêmes des petits drapeaux (Cf plus haut)... Ah vraiment, quelle originalité ces maillots, j'en ai acheté un pour moi et un pour mon fils. Etc." (NB: L'autosatisfaction dégagée par le parisien moyen nécessite en général du courage ou à défaut des boules Quies pour l'interlocuteur normalement constitué.). Et puis vous lui parlez de France - Australie 1987 et il vous regarde d'un air de dire: "Mouais, c'était au Stade de France? Y avait des drapeaux?". Il est donc connaisseur en flagorneries pseudo-rugbystiques, et dignes uniquement d'être utilisées en suppositoire, de cette équipe (ou entreprise) du Stade Français, qui mérite finalement autant notre considération qu'un vulgaire tas de fumier.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia