Ski

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Chaque hiver aux sports d'hiver, on me vole un ski »
~ Georges Wolinski (RIP)

Ski : Sport (pas sûr) extrême(ment dangereux)

Le ski n’est pas vraiment un sport mais plutôt un art, l’art de la blessure, de l’entorse, de la cassure (Et oui Brice de Nice était un skieur dont la renommée était égale à celle du surf)… Le ski est un mode de déplacement dangereux et inutile, en effet le skieur passe ses journées à monter pour redescendre aussitôt, et cela très très vite, tout en fauchant d'autres skieurs ou des snowboardeurs (le skieur tente d'éradiquer cette espèce).

Les skieurs, autrement appelés masochistes, pratiquent ce passe-temps hivernal sur la neige (les plus accros iront même jusqu'à skier sur la terre) : lorsqu’ils parviennent à dévaler la pente intacts (ceux-ci sont peu nombreux), ils remontent en haut des pistes et réessaient sur le champ, jusqu’à réussir la gamelle du siècle et ne plus pouvoir déplacer un seul membre, ni le moindre orteil.


[modifier] Histoire

On en sait très peu sur les origines du ski, le ski est, à l'origine, une arme. Né il y a environ 2 millions d'années avant J.C., l'utilité du ski pour tuer ou même chasser n'a toujours pas été prouvée, puisqu'on ne peut s'en servir que dans une pente, enneigée de préférence. Mais on trouve aujourd'hui de nombreux adeptes prêts à chasser leurs cousins, les snowboardeurs.

[modifier] Matériel

Deux skates étroits sans roulettes; un masque, si possible de plongée, pour bien faire ressortir la marque de bronzage et surtout les coups de soleil autour, bonnet (plus il est haut mieux c’est), deux bâtons dont l’utilité est encore floue, trousse chirurgicale, pansements, attelles, béquilles. Si on veut un ski de qualité, il faut savoir y mettre le prix, c'est très cher. Alors DEUX skis, oh !! Presque inabordable. Il faut aussi une combinaison de ski, de la couleur la plus étrange possible (allez chercher dans les jaune fluo ou bleu electrique si vous voulez vous faire remarquer). Il faut aussi un casque (dont l'utilité se verifie a chaque gamelle = c'est mieux un casque integral, la neige donne la diarrhée), des chaussures de ski, de préférence de couleur différente de la combinaison.

[modifier] Où trouve-t-on des skis?

De nos jours on en trouve partout, ces armes sont en ventes libres, mais quasi-inoffensives sauf s'il y a de la neige, et s'ils sont aux pieds d'un skieur. Vous retrouverez les skis surtout l'hiver, en montagne, dans les lieux de chasse ouvert aux skieurs appelé stations de ski. Les stations de ski sont hyper-dangereuses pour le novice (si vous en êtes, préferez les pistes du type "petit ourson" à "la faucheuse mortelle" ou "le mur"). De plus plusieurs espèces s'y côtoient, il faut donc être extrêmement prudent.

[modifier] Qui sont les skieurs?

Les skieurs sont une espèce malveillante de chasseurs, qui chasse avec ses skis, et coupe sa viande, ou son pain avec les carres (morceau de métal en bordure des skis que le skieur affute pour mieux accrocher dans la neige ou le verglas) de ses skis.

[modifier] Plusieurs styles de chasse

[modifier] Le ski tranquille/touriste

Vous n'avez rien à craindre c'est le moins dangereux, rien de plus qu'un obstacle qui, contrairement aux arbres ou aux pierres, vous insulte quand vous le percutez. C'est en général un cadre parisien qui vient passer une semaine a Courch' ou Mégève. Il arbore fierement ses lunettes réfléchissantes style "star wars" et son bandeau Crédit Agricole qui va si bien à toute la famille. Il a du super materiel mais ne sait pas s'en servir. Sa femme en combinaison integrale rose le suit avec sa fille qui rale parce que, je cite, "j'ai faim et j'ai mal au pieds" et son fils qui dit, je cite toujours, "Wee trop la loose lol XD, c'et nul le squi, cé pour lé kon lol".

[modifier] Le ski gamelle

Faites très attention, celui ci est imprévisible, et peut vous décapiter à tout moment, parfois même sans le vouloir.

[modifier] Le ski de fond

Variante où les talons du skieur sont libres, et où seuls ses orteils sont liés aux skis.

[modifier] Le ski de donf

Variante où les orteils du skieur sont libres, et où seuls ses talons sont liés aux skis.

[modifier] Le biathlon

Variante du ski de fond, où le skieur, muni d'un fusil à lunette, s'arrête de temps en temps dans sa course pour descendre un snowboardeur (tir en position allongée ou debout).

[modifier] Le freeride ou hors piste

Chasse en pleine nature, hors des sentiers battus, et surtout avec beaucoup de neige, poudreuse de préférence. Il parle une langue peu commune pratiquée exclusivement aux alentour de Grenoble (ex "hier j'ai enfournascaillé dans la traffioule quand je ridais la combasse de l'oursignèrère").

[modifier] Le Freestyle

Il s'agit en fait de membres de gangs nord-américains, habillés comme Snoop Dogg, qui passent leurs journées à tournicoter dans un espace qui leur est dédié à savoir "le snowpark"... Attention, ces personnes peuvent être armées.

La même activité de tournicotage en dehors du snowpark s'appelle le "back-country", expression très chère à notre président actuel, Nico bling bling.

D'abord, ces personnes ne skient pas... Elles rident (prononcez raïde)...

Le snowpark est un terrain de chasse assez particulier. Il se compose d'une multitude de bosses appelées "kikers" qui permet aux skieurs de s'envoyer en l'air il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes, il y a ensuite les barres de slide :"les rails"(prononcez rèïlz), ici le but étant de ce percher sur une barre de fer et d'essayer de glissé jusqu'au bout sans s'empaler Finisons par le halfpipe espèce de demi tuyaux aux dimensions macabre dans lequel les skieurs sautes d'un côté puis de l'autre en se retrouvant la tête en bas de préférence et ce jusqu'à ce que mort s'en suive...

Ensuite, il est obligatoire de parler anglais afin de s'intégrer normalement... Exemple "AAh yes ! j'ai grindé la box et tapé le backflip 360 sur le big air... On se check à la cool zone avec les shapers??" traduction: "OOh oui, j'ai posé mes planches de ski sur la boite et j'ai sauté la bosse pour couillus tète en bas vers l'arrière sur un tour, On se fume un pétard avec les tailleurs de bosse qui grattent des forfaits gratuits ??"

Enfin,c'est la seule espèce de skieurs à cohabiter avec leurs cousins, les snowboarders... Normal, ils peuvent communiquer plus facilement (signes de gang, tenues ridicules 3 fois trop grandes, même régime alimentaire pizza- redbull)...)

L'épreuve reine de la discipline s'appelle les "Winter X games", très connue elle a lieu chaques années aux Etats Unis (aux "States") et depuis quelques temps ils ont envahi le vieux continent puisque la version Européenne de la "compétition" à lieu à Tignes et rivalise avec la foire aux skis de Grenoble ou encore la fête du boudin de Chailles..

-Ou sinon y'a la Bread and bacon family avec conif...

[modifier] Le ski, de nos jours

Après leurs vacances, de nombreux skieurs se retrouvent pour discuter de leurs exploits les plus décadents, comme en témoignent ces citations : « Qu’est-ce qu’il a eu ? » (Comprendre plutôt : Quel ski l’a eu ?) « Qu’est ce qu’il s’est cassé ? » (Quel ski s’est cassé ?)

Actuellement, si le ski, épreuve olympique est si populaire, c’est bien sûr pour permettre l’implantation de nombreux hôpitaux auprès de stations.

Le ski (avant et après) dans la vie de tous les jours :

- Origine de l’habitation humaine en montagne

- Origine de l’habitation à la base des montagnes

- Principale cause d'accident physique, surtout chez les daltoniens

- Principale cause d'arrêt maladie

- Cause majeure de décès sous une avalanche

- Cause de l’utilisation d’ascenseurs (lorsqu’il y en a) dans les établissements secondaires

- Modifie l’aérodynamisme des automobiles

- Cause de nombreuses vidéos absurdes et sadiques

[modifier] Variantes

- Télémark : Victime de cannibalisme, elle est en voie d'éradication. Toutefois une légende raconte que certains d'entre eux seraient cachés aux fin fonds de l'Himalaya, reignant sur chacun des 14 sommets de plus de 8000 mètres. On raconte qu'ils se nourriraient essentiellement de Yéti. Bien que très peu nombreux, il est absolument irrésponsable de s'aventurer sur leur domaine. Ils seraient coupable de la plupart des morts innéxpliquées dans les expéditions himalayennes et notamment de celle de Jean-Christophe Lafaille sur le Makalu. (Noton que Lafaille était particulièrement irrésponsable puisqu'il décida d'aller affronter le Télémarkiste du Makalu en solitaire). Ils possèdent l'avantage des neiges éternelles ce qui leur permet d'agir toute l'année. Les chanceux qui arriveront à contourner leures attaques (ce qui n'arrive jamais faut pas rêver) seront toutefois sauvés puisque le Télémarkiste aura alors un dénivelé d'environ 3000 ou 4000 mètres à rattraper (attention cependant à ne pas le recroiser en redéscendant)

- Certains skieurs un peu juste sur le budjet optent pour le "monoski". Etant particulièrement efficaces avec un seul ski, il serait totalement irresponsable de leur en donner un deuxième comme pour la plupart de leurs congénères,ce qui leur procurerait une efficacité hors du commun. Vous serez de toutes façon réprimés pour un tel acte étant donné que de nombreuses stations ont opté pour l'adoption de quotat de chasse et que les centres hospitaliers sont déja bondés. Son seul désaventage : il ne possède qu'une seule arme, ce qui est largement compensé par son extrême précision.

- Une autre branche particulièrement perverse a traffiqué une nouvelle arme, composée d'un vélo sur des ski. Du fait de leurs méthodes peu connues, mieu vaut ne pas s'approcher de ces animaux. Il convient également de se méfier de leur aspect assez imprévisible. Notons tout de même qu'une fois sur un télésiège, ils deviennet totalement innofensifs et particulièrement ridicules. Vous pouvez alors les insulter de batard, enculé, cyclistes, snowborder, Vincent McDoom ... ou bien leur lancer des boules de neiges, des tomates et des oeufs (si toutefois vous en avez),des Chuck Norris, ou bien le mégot de la cigarette que vous avez pris tant de plaisir à fumer durant ce petit temps de repos (si toutefois vous avez de la force et que vous visez bien). Quoi qu'il en soit faites attention à l'arrivée du télésiège : Si ils vous attendent, vous risquez fort malheureseuement d'être coincé.

- Le skieur volant, armé de ski très long et très puissant n'est toutefois pas dangereux (à moins que vous vous trouviez sur son terrain de chasse). Il a la particularité de s'élancer d'un tremplin pour bondir sur sa proie après un vol de plus de 100 mètres. L'avantage de cette éspèce est que si elle se vautre, ce qui est généralement très douloureux, vous pourrez vous foutre de sa gueule. Contre attaquez en lui tirant dessus durant son vol, une fois à terre et après une lourde chute, celui lui coupera l'envie de recommencer (voir les jambes ce qui, par la force des choses, l'empechera de recommencer)

- L'ultime évolution du skieur alpin est facilement reconnaissable du fait qu'elle dévale la pente à vive allure (généralement sur le cul ou en faisant des roulades) et est couverte de neige un peu partout. Doté d'un entrainement particulièrement aigu au lancé de javelot, cette éspèce est généralement suivie ou précédée d'une paire de ski solitaire lancée à grande vitesse. A noter qu'une fois leur attaque terminée, ils sont généralement innofensifs pour un certain temps (en général jusqu'à ce qu'un de leurs copains skieurs leur ai ramené leur paire de ski, chose qu'il faut absolument éviter, ou alors profitez de ce temps pour vous échapper très loin)

- Certains skieurs en manque de viande et de sang frais durant la période estivale ont décidé d'aller skier sur l'eau (quelle drôle d'idée). Bien qu'en général, du fait de leur rayon d'action limité, ils sont peu dangereux, il convient toutefois de sureveiller la trajectoire du bateau qui les tractes (et oui ceux ci ont l'énorme désavantage de pas pouvoir se mouvoir seuls) car celui-ci est une arme supplémentaire et extrêmement redoutable car à double tranchant (une coque arrivant à environ 70 km/h ca fait mal, suivie d'une hélice tranchante tournant à plein régime)

- N'oublions pas enfin quelques cas très isolés de l'éspèce de skieur la plus stupide qui existe. En effet, sont rapportés quelques cas de skieurs sur les dunes du Sahara, ce qui est vraiment grotesque, puisqu'il n'y a rien ni personne à chasser là-bas. De plus une fois en bas de la pente, ce skieur aura l'air bien con puisuqu'il devra remonter à pied, tout seul, dans un air entre 50 et 60°C près du sol. Prenons garde toutefois à ce que ce genre de bestiole ne vienne pas envahir les dunes des landes, parcourues par de nombreux touristes en été. Cet endroit constitue pour eux un but primordiale, car il leur permettrait de nuire toute l'année.

[modifier] Moyens de Lutte

- Le canon à neige est généralement considéré comme le moyen le plus efficace. Cette arme à double tranchant, si elle est bien utilisée peut s'avérer très efficace. En effet, bien placée, non seulement elle tirera de puissants obus, mais en plus gênera le passage de certaines skieurs qui viendront s'écraser dedans comme de vulgaires merdes insignifiantes. L'avantage de cette technique réside dans le fait que cette arme peut être contrôlée à distance. Vous n'aurez donc pas besoin de vous aventurer sur le terrain de chasse.

- Une autre technique absolument imparable et dévastatrice est le déclenchement d'avalanche. Positionnez vous à environ 500 mètres d'une piste à grande fréquentation de carnassiers, attendez le moment opportun (soit quand ils sont en grand nombres) et déclenchez l'avalanche à l'aide d'explosifs placé sur une bonne corniche, d'un skieur mort jeté du haut de cette corniche, ou bien de Chuck Norris. L'effet est garantis et la destruction est totale. Pour encore plus d'efficacité, déclenchez l'avalanche au dessus d'un restaurant d'altitude entre 12 et 13h. Vous aurez par la même occasion la chance de tuer le Yéti résident dans le restaurant, notamment dans la station d'Auron (véridique).

- Une autre technique, assez originale : Allez dans les postes de contrôle des télésiège des remontées mécaniques, tuez les Yétis qui s'y trouvent et bloquez toutes les remontées de la station. Les skieurs se verront ainsi de passer une nuit entière dans le froid glacial de la montagne. Croyant que ce la pourra les sauver,les skieurs coincés sur les télésièges se mettront à chanter une chanson grotesque que eux seuls connaissent, puis finiront par sauter (ils ne seront alors pas dangereux puisqu'il fera nuit et que vous pioncerez bien au chaud dans votre hôtel 4 étoile en suite impériale).

- Certains trappeurs utilisent toujours les méthodes ancestrales et récupèrent le fil à la con sur les genres de raclettes à la con qui servent à couper le fromage à raclette à la con. Soudant ces éléments bout à bout, ils obtiennent rapidement un filin qui, s'il parvient à découper le fromage à raclette à la con, est par conséquent apte à créer le même effet sur un skieur. A l'aube, ces trappeurs tendent les filins en bas des pistes noires, attachés à des poteaux de téléphériques. Le skieur, arrivant à toute berzingue carnassière, ne voit point le fil et se trouve sectionné par le milieu, mettant fin à son existence. Notez que certains restaurants traditionnels utilisent ce piège en un échevin développé et complexe, permettant de découper le skieur directement selon les critères culinaires les plus fins; ceci permet de gagner beaucoup de temps, car la viande de skieur durcit très vite en raison de sa bêtise.

- Invoquez Dieu et demandez lui de ne pas faire tomber la neige cette hiver (ce qui n'arrivera jamais puisque Dieu ne t'écoute pas, ou alors n'existe pas, ou alors il aime bien le ski)

Qu'avez-vous pensé de l'article "Ski" ?
 
52
 
137
 
49
 
19
 
7
 
9
 

Ce sondage a été créé le septembre 4, 2007 12:46 et 273 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia