Sixte V

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Né en 1520, cardinalisé en 1570, papisé en 1585, mortellement défunt en 1590

Sixte V.jpg

Un pape pas commode

[modifier] Antécédents

Sixte V (ou Sixte-Quint) ancien cordelier, (ce qui est bien) et ancien inquisiteur à Venise (remarqué pour sa cruauté, (ce qui est moins bien)

[modifier] Election

Felice Peretti (c'est son nom de jeune fille) était malin, il sait qu'à la mort du pape Grégoire XIII[1], le conclave sera profondément divisé et devra s'entendre sur un cardinal de transition, un mec un peu malade, un peu cucul qui ne fera pas trop de bruit. Que fait alors notre Félice ? Il fait le poney... du coup il sera élu à l'unanimité en 1585.

[modifier] Oeuvre

A peine élu, le poney se révèle un taureau sanguinaire : Complètement refoulé sexuellement le début de son règne est une attaque en règle contre l'avortement, la prostitution, l'adultère, la sodomie, la perdreauphilie et la ciergeophilie [2]...

[modifier] Anecdotes

Il assistait joyeusement aux exécutions en se faisant porter à manger car "ces actes de justice lui donnaient de l'appétit". Après l'exécution d'une sentence il dit : " Dieu soit béni pour le grand appétit avec lequel j'ai mangé ".

Il félicite en public le meurtrier d'Henri III, (le moine Jacques Clément[3]).

Sixte-Quint, déclara en 1587, par sa lettre du 25 juin à son nonce en Espagne, qu’il fallait démarier tous ceux qui n’avaient pas de testicules.

[modifier] Mort

A l'annonce de sa mort en 1590, les romains firent la fête et déboulonnèrent sa statue. Les romains sont des grands enfants !

[modifier] Note à benêts

  1. le responsable du calendrier grégorien mais aussi le pape qui à fait la fête en apprenant la nouvelle du massacre de la St Barthélemy.
  2. masturbation vaginale ou anale pratiquée avec des cierges
  3. lesquelles félicitations ne lui sont jamais parvenues, le Clément ayant été occit par la garde royale dans les minutes qui suivirent le régicide


ArmesVatican.png
ArmesVatican.png

des Papes, des Papes...

Habemus Papam, en habemus en veux-tu en voilà

· Habemus des Papes officiels : Liste complèteSaint Pierre (30-67) • Lin (67-76) • Corneille (251-253) • A. Régnier 1er (604-606) • Calixte II (1119-1124) • Calixte III (1378-1458) • Paul II (1468-1471) • Alexandre VI (1492–1503) • Jules II (1503–1513) • Léon X (1513-1521) • Pie IV (1559-1565) • Sixte V (1585-1590) • Pie VII (1742-1823) • Pie IX (1846–1878) • Léon XIII (1878-1903) • Pie X (1903-1914) • Benoît XV (1914-1922) • Pie XI (1922-1939) • Pie XII (1939–1958) • Jean XXIII (1958-1963) • Paul VI (1963-1978) • Jean-Paul Ier (1978) • Jean-Paul II (1978–2005) • Benoît XVI (2005-2013) • François (Depuis 2013)
Habemus des Papesses : Papesse Jeanne (855-857) • Dame Marozia (926-932) • Olimpia Maidalchini‎ (1644-1655)
Habemus des Papes scissionnistes : Marcel III (1970-1991) • Yéku (1978-1999) • Léon XIV (depuis 2005)
Habemus des Papes parallèles : Film X (1723-1727) • Patine (?-?) • Pie XIX (2549) • Pie-Trois XIV (1276-1277) • Sancho VII (1730-1740)
Et habemus des Papes bouddhistes : Tenzin Gyatso, le Dalaï Lama (depuis 1940)
Quoque videre : ConclavePortail:Irreligion

Vaticano.jpg

Partage sur...
wikia