Singe Turbine

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le singe turbine (à ne pas confondre avec le Serge Turbide) est une espèce de primate qui a fait quelques apparitions au Québec dans les années 1960.

[modifier] Une véritable dynamo !

Sergeturbine2.JPG

Le singe turbide, juste avant son tragique accident.

Nourri de rock and roll et de yéyé, le singe turbine était facilement identifiable par ses jambes de caoutchouc et ses performances électrisantes. On dénombre plusieurs évanouissements à ses concerts, ainsi qu'une humidification relative des gradins (les jupes étaient très à la mode à cette époque).

On peut être témoin ici de l'ampleur de la frénésie et de la souplesse de ses jambes flexibles :

[modifier] Incidents

Singeturbine1.JPG

Le tragique accident.

Lors de sa dernière apparition publique, en novembre 1969, les deux genoux du singe turbine, déjà ralenti par l'arthrose et les barbituriques, se cognèrent l'un contre l'autre, causant la chute de la bête, dans un grand bruit de cassement et sous les regards horrifiés de la jeunesse.

L'animal se mit à pousser des hurlements, au départ confondus avec ceux de son succès La commère, mais le public se douta qu'il y avait anguille tout croche lorsqu'il le vit se rouler par terre en se tordant de douleur. L'histoire se corse lorsqu'une bouche d'égout qui passait par là, malencontreusement ouverte, happa le singe turbine, que l'on ne revit plus jamais.


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature

Partage sur...
wikia