Simuler des meurtres

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Lemeurtrepourlesnuls.jpg

Le meurtre aujourd'hui à portée de nul!

Counter-Strike (CS) est sans doute le simulateur de meutres en ligne le plus joué au monde.

[modifier] Introduction

Aux origines des temps, CS avait une vision très manichéenne, pour ne pas dire bushienne des enjeux politico-militaires du monde. Il voyait s'affronter de gentils bidasses ricains (Seal Team 6 mieux connus sous le nom de Navy Seal) à de méchants terroristes cagoulés (Phoenix connection, groupe terroriste particulièrement cruel né sur les cendres de l'URSS). Désormais, les gentils se déclinent en Seal Team 6, GIGN français, SAS anglais et GSG9 allemand. Les méchants, eux devront se contenter de la Phoenix Connection, des méchants barbus ballafrés du Gorilla Warfare, des très technos 1337 dont le but est de conquérir le monde ou finalement des blancs Artic Avenger dont on se demande bien ce qu'il font parfois près de la piscine d'une cossue demeure floridienne ... doivent avoir chaud en tout cas.

Les missions du jeu sont assez simples mais efficaces, si ce n'est que ça démontre quand même que les méchants sont de beaux demeurés : imaginez, ces andouilles de terros ont eu l'idée de placer une bombe à retardement (pour pas que ça leur pète à la gueule, Adrienne) mais sont condamnés à la surveiller au plus près tant qu'elle a pas explosé pour empêcher que ces emmerdeurs de CT ne viennent la désamorcer.

C'est ainsi que dans son infinie sagesse, le Créateur a créé (puisque c'est son TAF en fin de compte) les missions otages et les cartes cs (à pas confondre avec CS)... bon j'vois que c'est l'embrouille des boyaux de la tête et que vous commencez à douter, j'vais donc pas vous parler des cartes aim, fun et autres et on va entrer dans le vif du sujet.

[modifier] Présentation

Le jeu se déroule sur une carte (map), en plusieurs manches (round) et dans un laps de temps fixé. Une équipe de terroristes (Terro) affronte alors une équipe de contre-terroristes (CT). L'équipe victorieuse est celle qui a rempli ses objectifs de victoire (varie selon la carte -voir ci-apres) ou qui a éliminé l'autre équipe (le fin du fin, voir l'expression « On les as ownés. »)

À noter : contrairement à la plupart des jeux de tir multijoueurs, lors d'une manche, un joueur tué l'est pour le reste du round; il passe alors le reste du round à passer (logique) dans la vue des autres joueurs... dans le meilleurs des cas, parce qu'il peut aussi continuer la manche avec un écran noir selon la configuration du serveur de jeu. De toute façon il ne peut ni aller faire pipi ni aller se chercher un truc à boire (à moins d'avoir installé l'ordi dans les chiottes et que ces dernières soient équipées d'un frigo approvisionné) vu qu'on sait pas si le temps imparti le sera totalement vu que la bombe peut pèter à tout moment ou toute une équipe se faire rapidement décimer.

Dans les cartes officielles, le joueur est équipé à la base d'un pistolet (Glock pour les terros, et USP pour les CT) et d'un couteau appelé knife mais que tout le monde nomme cut" une chose est sûre, il coupe (bouton gauche de la souris) et il poignarde (bouton droit de la souris). Le joueur peut, pendant une période limitée et dans les zones prévues à cet effet, acheter du matériel selon son budget (ouaip madame, pour une fois votre mari va devoir faire les courses et gérer un porte-monnaie sauf qu'ici le panier de la ménagère se compose d'armes diverses et qu'on paie en dollars... quand je vous disais que c'était un jeu très bushien).

Quel que soit son camp, le joueur débute avec $800, ce qui n'est pas assez pour acheter directement du matériel plus puissant (juste de quoi s'acheter un gun un rien plus sérious genre Desert Eagle ou un gilet de kevlar, sans casque... ne négligeons pas non plus les grenades diverses).

[modifier] Cartes (Map)

Les cartes officielles de Counter Strike se divisent en 4 grandes catégories :

  • Les cartes de où la mission pour les terros est de placer une bombe à un endroit précis et la faire exploser et pour les CT d'empêcher la bombe d'exploser.
  • Les cartes cs ou la mission des CT est de libérer des otages détenus par les terros, et pour les terros c'est d'empêcher les CT d'y arriver.
  • Les cartes... euh... les autres cartes (ça fait deux catégories).

De toutes façons, seules les cartes officielles de sont jouées pour les match officiels, na :

  • de Dust 2 (ou D2, il existe aussi un D1, mais ça se dit Dust tout court)
  • de Inferno
  • de Prodigy
  • de Aztec (ça c'est un map pour le cut... bin ouais, le couteau Aztec, vous connaissez pas ?)
  • de CBBLE (prononcer keubeul sous peine de passer pour un niais ou n00b)
  • de Chateau
  • de Piranesi
  • de Train (à ne pas confondre avec « train » qui est un match d'entrainement)
  • de Office
  • de Nuke

Mais bon, sur ce sujet toutes les ligues ne partagent pas le même point de vue.

[modifier] Communauté Counter Strike

[modifier] Us et coutumes

« Mes frères, camper ça seukse... »

~ Épître de Saint Paul aux Corinthiens, chapitre XI


Le joueur de CS n'aime pas l'adversaire immobile. 'fin bon si, il aime bien, mais seulement quand celui-ci est immobile (AFK) au point de départ (respawn), sauf si celui-ci simule l'AFK et attend l'adversaire pour lui jouer un mauvais tour appelé aussi la ruse « 1-2-3-soleil » (voir plus bas). Si l'adversaire se planque dans un coin, accroupi dans une position qui laisserait supposer d'une envie pressante non réfreinée, l'œil rivé sur l'œilleton de son arme, prêt à aligner le premier n00b qui passerait dans son champ de vison, alors là, non, beurk, c'est de l'anti-jeu. On appelle cette attitude « camper », le joueur qui la pratique un « campeur » et la position « faire son petit caca » (le joueur de CS sait rester jeune).

[modifier] Ruses

« - Mais ils sont au moins 15 ! - Il faut utiliser la ruse... »

~ Le voleur dans le Donjon de Naheulbeuk, saison 1


Pour compenser un niveau faible, le joueur de CS est souvent amené à ruser. Ruser c'est agir de façon à ce que l'ennemi perde sans pour autant que vous le combattiez vraiment. En fait, ruser c’est ce que Crom appelle « chier dans son froc » (en plus, on risque de se prendre un Klaptor de Mazrock en pleine poire).

[modifier] Petit Lexique

Voici un petit lexique des mots ou expressions usuelles du parfait joueur de Counter-Strike, pour la partie francophone du monde libre, entendons-nous bien. Il y a fort à parier qu'ailleurs dans le monde on ne partage pas les mêmes valeurs que dans notre belle langue... d'ailleurs j'me demande si au Canada...

  • Back-up : cri de désespoir d'un joueur se retrouvant seul face à un ennemi surnuméraire (donc à partir de 2) faisant appel à ses équipiers. e.g. "Back-up, back-up y sont 5 longue allée".
  • Middle : désigne soit le niveau d'un joueur (à savoir qu'un joueur middle joue mieux que moyennement, les joueurs moyens sont logiquement low+), soit le millieu de la map. Middle se décline alors en Middle A, Middle B et M2 (qui est le Middle le plus à droite de la map par rapport au Middle sur de_Inferno... coté terro bien évidement). e.g. "Trois en M2 venant directement de la banane".
  • Owned : possédé. Se dit quand l'adversaire s'est lui-même fait posséder. e.g. "T'as vu comment les ai owned" (se prononce "hounède" dans le namurois).
  • Rispaöne (de l'anglais Respawn): c'est l'endroit ou votre personnage apparait. Le plus souvent dans une zone d'achat.
  • Téka (ou TK) : Team Kill, quand vous tuez un joueur de votre équipe (ce qui n'est pas le but du jeu... ok ok tout le monde peut se tromper, mais bon pas trois fois de suite et pas dès le rispone).
  • Acheu (ou HE) : grenade explosive à fragmentation (High Explosive).
  • Smoke : Grenade Fumigène.
  • Flache (ou Flash Bang) : grenade éblouissante et assourdissante. Le joueur qui y est exposé n'a plus de son et son écran devient blanc brillant. Des études récentes ont démontré qu'une perte de mémoire à court terme peut y être liée. On dénote certains cas de cancer précoce du neurone chez certains joueurs de première ligne aussi appelés "reucheurs" (voir plus bas). On commence à trouver dans le commerce un skin "lunettes noires" qui, bien que médicalement utile, est assimilé à un "chite" (voir plus bas).
  • Reucheur (de l'anglais to rush) : joueur se déplaçant très rapidement qui va au devant de l'ennemi, profite de l'effet de surprise pour éliminer quelques joueurs puis se fait lui-même tuer sous le tir croisé des survivants. Le reucheur est l'ennemi du snaillepeur (et vice-versa). Les qualités essentielles chez le reucheur sont des réflexes affutés, une certaine abstraction des détails, et une aptitude innée à prononcer P90 "pé katreuhvindiss"("pé nonante" marche aussi).
  • Khorniiiche : Hurlement strident, en référence au dieu du chaos de Warhammer (ainsi que son 40 000ème spin off) Khorne, poussé par un joueur afin de vriller le tympan d'un adversaire se trouvant dans une position surélevée.

[modifier] Les insultes !

Car oui, Counter-strike est un jeu violent à la communauté violente, et les gens violents aiment bien s'insulter.

  • Le TG : Petit mot doux pour dire "Ta gueule", elle est trés utilisée avec l'insulte FDP.
  • Amélioration du TG, le TTG : "Toi Ta Geule", utilisé quand le joueur frappe deux fois la touche "T" sans faire exprès , mais ne veux pas l'avouer.
  • Le FDP : Petit mot doux pour dire "Fils de pute", ou plus joliment "Enfant de fille de joie" ou encore "Progéniture de péripatéticienne".
  • T'es weak : Terrible insulte en référence à la célèbre compagnie aérienne Air weak
  • Noob : Insulte illustrant l'inexpérience de l'un vis à vis des capacités suprêmes de l'autre. Généralement utilisé envers des personnes jouant depuis trois jours par des personnes ayant quatre jours d'expérience.
  • Les COMBOS : Car ces deux petites insultes peuvent marcher ensemble : TG FDP LOZL1oneone!!§.
  • Le cri de mort a.k.a ZQS : cri lancé par le joueur qui passe son temps à râler sur son clavier lorsque vient l'adversaire qui va profiter qu'il est occupé pour lui plomber charitablement le postérieur.
  • votekick ! : cri lancé par un joueur se sentant surpassé par le niveau d'un autre
  • voteban ! : amélioration du votekick, cette fois le joueur en question et non-seulement surpassé, mais se prend des hs alors qu'il était encore en train d'écrire votekick . "voteban" est également associé à "cheateur".
  • cheateur ! Se dit pour une personne que l'on soupçonne d'utiliser un cheat (un outil pour tricher) sous prétexte qu'il se déplace à 134234 km/h dans toute la map en coupant tous ses adversaires en rondelle, qu'il vous tue à travers tous les mur de la carte du jeu, ou également qu'il possède un réflexe de bot (intelligence artificielle). Également associé au "voteban"
  • "Bind F1 kill !". Terme utilisé pour initier un n00b de la salle de jeux en réseau à CS. Farce à faire sans modération.
  • "Press F10 for free p0rn". Gag fonctionnant uniquement sous CS Source, visant à se débarasser d'un débutant pré pubère rapidement.
  • Le TN (T'es nul!) : à ne pas confondre avec un tournoi ( rassemblement de Kevin intersidéral dans une salle ), il s'agit d'une insulte très utilisée par les joueurs High Skilled ( qui sont plus fort que les low - :D ), pour dire à un membre de son équipe ou de l'équipe adverse qu'il suxx à mort ( en gros c'est un n44b, n00b, noob, low etc... j'en passe c'est les meilleurs :) ) cf " Pub Free" : Rodolphe :D
  • "Pyjama", qui désigne un joueur de moins de 12 ans, avec un pseudo du style "Pikachu" ou autre "Salamèche".A une voix très aigüe, et ne fait que du TK.Certaines personnes pensent qu'il s'agit d'un mixe entre un noob (pour l'inexperience) et Nicolas Sarkozy (pour la taille).

[modifier] Counter-Strike

Le titre Counter-Strike désigne le plus célèbre simulateur de morts virtuelles de la planète. Counter-Strike renvoie l'image du monde capitaliste pourri régi par le rêve américain, dans lequel nous vivons.

Le concept de ce "jeu vidéo" est enfantin : mettant en scènes 2 équipes composées de Terroristes et Contre-terroristes dont le but officiel est pour les uns de "poser une bombe" dans un Bomb Site désigné par la lettre A ou B que les seconds doivent "defuse".

Malgré ce concept très recherché par les studios Valve, la grande majorité des plus de 10 millions de joueurs de la planète jouent au jeu dans le seul but d'extérioriser des pulsions agressives en créant une atmosphère de haine envers leurs coéquipiers et leurs ennemis virtuels. Le second principe du jeu jouable sur les maps cs_ ( différant des maps de_ ) consiste à libérer des otages par les anti-terroristes, mais une fois de plus la plupart des joueurs passent outre et les terroristes collent des HS (voir Headshot) aux otages malgré la sanction budgétaire au round suivant, car il faut préciser que lorsque l'on tue un adversaire ou que l'on remplit un objectif, on gagne des dollars pour acheter des armes au round suivant.

Un joueur de base de Counter-Strike se sentant fort dans ce jeu vous dira qu'il Roxx (voir R0xx0r ou Roxxor ) parce qu'il sait maitriser l'AWP (il s'agit d'une arme qui une fois utilisée par un membre d'une des 2 équipes crée une situation d'anti-jeu déséquilibrant tout le round, car une seule balle de cette arme met hors-jeu n'importe qui jusqu'à la manche suivante). L'inverse de quelqu'un qui roxx est un joueur qui suxx, (voir noob, n00b, n44b, newbie, ouik).


[modifier] Voir aussi


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia