Sigur Ros

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Sigur Ros est un groupe d'imitateurs eskimo passé maître dans le chant baleinier.

[modifier] Histoire du groupe

Band2005-2.jpg

Le groupe, attendant la célébrité, mais y'a grève

Sigur Ros, c'est d'abord l'histoire d'une belle rencontre, comme le cinéma ouzbek ou la littérature monégasque savent nous en offrir. C'est une histoire d'hommes, une aventure humaine dans laquelle tout un chacun pourra y reconnaître "la forme humaine de toute condition".

L'histoire se passe à Reikjavik, capitale de la maison du Père Noël, capitale des lecteurs de Chasse et pêche magazine, et, vous l'aurez compris, capitale de l'Islande.

Au commencement, il n'y avait rien, sinon une aurore boréale digne d'Eve et d'Adam. Ou plutôt si, il y avait... Quatre jeunes garçons à qui Nature avait donné les moeurs les plus douces, élevés à la poiscaille à écailles et aux steacks de caribou.

Jón Þór Birgisson, Georg HólmKjartan, Sveinsson Orri et Páll Dýrason se sont rencontrés sur les banquises du Lycée au Menntaskólinn í Reykjavík en 1995, en cours de musicologie baleinière. Très tôt, à la faveur d'un harponnage collectif dans le Vatnajökull, ils décident de contribuer à la sauvegarde du folklore islandais. Le groupe répète d'abord dans l'igloo de Jon, dont le père est pêcheur de poissons panés. Rapidement, le set enchaîne les concerts sur les icebergs du pays, au grand ravissement des manchots, des cachalots et du commandant Cousteau, qui applaudissent des deux nageoires à l'écoute de ces chants paléolithiques remontant au crétacé supérieur, qui leur parlent ouïes, branchies et fanons. Repérés par leur actuel agent Esbjorn Gervaisorn Miko, le groupe entame une tournée internationale en 2001, intitulée Le Monde du silence, et fait la une de la presse spécialisée. Ainsi, le quatuor apparaît dans le magazine Geo et obtient même une interview dans le magazine Terre Sauvage.

Aujourd'hui, le groupe fait l'unanimité, notamment à Höfdhakaupstadhur.


[modifier] Les albums

Von.jpg

Pochette de l'album "Von" (Photo de Dieu en conciliabule avec Sigur Ros, Reuters copyright)

Ils sont tous plus rafraîchissants les uns que les autres.

La progression artistique du groupe est évidente, de l'album Von, reprenant des standards folkloriques baleiniers islandais, au dernier opus en date með suð í eyrum við spilum endalaust, au titre évocateur, et récompensé d'une banana Award à Sao Tomé-et-Principe.

Les albums de Sigur Ros, comme les réceptions de l'ambassadeur, ont toujours du succès, et pas seulement à Fjarðabyggð.

[modifier] En concert

Ce n'est qu'en concert que la musique de Sigur Ros prend véritablement toute sa dimension.

05x-sigur ros 20050726 arconati.jpg

Jon

Après une première partie où le groupe Amiina vient casser des verres en cristal sur scène, Sigur Ros entame son set devant un public dépressif tout acquis à sa cause.

L'ambiance est telle qu'aucun applaudissement ne vient ternir le silence survenant à la fin d'un morceau, ou au début... ou plutôt au milieu... enfin bref, le silence.

On a pu interpréter la mine renfrognée des musiciens comme une marque d'antipathie, mais, comme le rappelle le célèbre comique Thom Yorke, "þú sefur alveg til hádegis þú deyrð en lifnar við laufblöðin breyta um lit".

Quelle belle leçon d'humilité !



[modifier] Voir aussi


Edward Khil.png  Portail de la Musique

Qu'avez-vous pensé de l'article "Sigur Ros" ?
 
25
 
34
 
66
 
27
 
10
 
8
 

Ce sondage a été créé le décembre 2, 2007 14:04 et 170 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia