Siamois

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
FSmoque1.jpg

HA HA HA HA HA HA HA HA HA ! La touche ! Ah les cons, les CONS !!

Énigmes de la science, anomalies de la nature, sacrés chez les uns pour d’obscures raisons religieuses, massacrés chez les autres pour les mêmes obscures raisons religieuses, les siamois sont surtout un bon sujet de moquerie gratuite et donc un thème idéal pour votre serviteur.

Pourquoi se moquer des siamois

En tant que fervent défenseur du principe de lâcheté appliquée, je suis entièrement favorable au fait de me moquer de n’importe qui, à la simple condition qu’il ne soit pas capable de répliquer et de venir me casser la gueule. Cela m’a permis de définir une échelle de préséance dans le niveau et l’intensité de la moquerie, échelle au rang de laquelle les siamois tiennent une place de choix.

Mais ne croyez tout de même pas que je ne sois pas capable de montrer un certain courage quand l’intérêt national de l’humour l’exige. Ainsi, dans l’absolu, la solution la plus simple et la moins risquée consisterait à me contenter de me foutre de la gueule des morts, surtout s’ils n’ont plus d’héritiers vivants. Je pourrais opter aussi pour la moquerie gratuite à l’égard des aveugles en attendant que le projet de la sencyclopédie en braille aboutisse, des enfants en bas âge que je suis capable de combattre avec succès à pratiquement tous les sports de combat, arts martiaux et jeux vidéo ou en dernier recours aux élus UMP. Eh bien non, aujourd’hui je n’ai pas hésité à choisir carrément les siamois, à mes risques et périls mesurés mais réels.

Question.png
Saviez-vous que...
Le "œ" a été inventé par une sœur siamoise prénommée Lætitia.

Enfin bon, je dis ça mais le risque de vengeance à mon égard de la part de siamois reste tout de même limité. D’abord ils sont assez peu nombreux. Il est tout de même rare d’en croiser une paire au coin de la rue en bas de chez moi. Malgré tout, au cas improbable où cela arriverait, j’ai toutes les chances de les battre à la course tant il est délicat pour eux de synchroniser leurs efforts pour avancer de façon efficace.

Et puis disons-le tout net puisqu’après tout c’est ce que tout le monde pense tout bas, les siamois sont ridicules. Surtout physiquement. Deux têtes, entre deux et quatre bras, un nombre variable de jambes et autres membres... franchement on ne peut pas dire qu’ils aient cherché à se rendre agréables aux yeux des badauds. Alors même que nous vivons dans une société où le paraître revêt une importance essentielle sinon primordiale ; ils sont en total décalage.

Leur comportement lui-même est en permanence empreint de ridicule. Imaginez une paire de siamois glisser sur une peau de banane ou se ramasser un seau d’eau malicieusement calé sur le dessus d’une porte par un enfant facétieux, ils n’ont pas l’air con comme tout un chacun, ils ont l’air con puissance 2.

Alors moi je dis : foutons-nous de la gueule des siamois. Ça en fera marrer beaucoup et chier très peu.

Fabrication des siamois

FSdp.jpg

Contrairement à une croyance populaire bien ancrée, la double pénétration ne favorise pas la production de siamois. Il faudra essayer autre chose messieurs-dames. Juste ça fait mal au cul.

En dépit des intenses campagnes marketing que nous assènent les enseignes de type Leroy-Merlin ou Castorama, la femme n’est vraiment pas douée pour le bricolage. Et elle n’offre pas un très grand rendement en termes de production interne. L’homme, jamais avare de générosité quand il s’agit de faire plaisir, lui fournit à chaque saillie plusieurs dizaines voire centaines de millions de spermatozoïdes. Et que fait la femme devant une telle prodigalité ? Eh bien elle se contente d’y opposer un pauvre ovule tout penaud et tout solitaire. Parfois deux ou plus dans le cas de naissances multiples mais nous n’allons pas parler ici des jumeaux, triplés et consorts car autant je pourrais battre facilement à la course des siamois, autant je ne prendrai pas le risque de me faire encercler au fond d’une ruelle sombre par une fratrie gémellaire d’un con issue[1].

Question.png
Saviez-vous que...
Faire cuire des frères siamois à point prend 35 % plus de temps qu'avec un enfant normal. Un piège classique de Masterchef.

Or donc, il s’avère que parfois, l’ovule de la femme est fécondé par deux spermatozoïdes en même temps. Dans ce cas, chacun va vouloir tirer la couverture à lui et va donc étirer la membrane de l’ovule à la force de ses poignets. Au bout du compte, ça fait des jumeaux, qui sont d’ailleurs tous très sympas. Mais 1 fois sur 50 000 environ, les spermatozoïdes fatiguent ou vont voir un match de foot avant la fin du processus et on se retrouve avec un « embryon double non différencié » selon la formule consacrée par strictement aucun scientifique.

Au bout de neuf mois, le résultat est aussi ridicule qu’imparable : la femme accouche de frères siamois ou de sœurs siamoises, ce que l’obstétricien entérine par cette phrase rituelle au moment de l’expulsion : « Tout va bien, il y a 30 doigts et 40 orteils ».

Comment élever des siamois

Élever des enfants, c’est vraiment très chiant. Franchement, je vous conseille plutôt d’élever des escargots ou des asperges.

Ceci est un message du MoDem
FSbayrou.jpg


Moi je voudrais élever le débat.

Désolé François, ce texte se consacre à la moquerie envers les siamois. Pour les centristes, c’est la semaine prochaine.

Donc élever des enfants[2], c’est très chiant. Sauf dans deux cas : les mort-nés et les siamois. Le seul aspect pénible dans l’élevage de siamois, c’est l’habillement. À part une ou deux boutiques spécialisées dans le prêt-à-porter pour erreurs de la nature[3], les parents doivent le plus souvent avoir recours à des tailleurs pour réaliser des vêtements sur mesure et ça coûte cher. Surtout les couches quand les deux petits chenapans ne partagent pas le même appareil uro-génital.

Question.png
Saviez-vous que...
Parents de siamois, sur votre déclaration fiscale, vos enfants valent entre 0,6 et 0,9 part en fonction du degré de fusion.

Pour le reste, élever des siamois est une source de joie de tous les instants pour les parents. En effet, ils peuvent se foutre de leur gueule quand bon leur semble, les placer dans des situations grotesques à tout moment du jour et de la nuit, les vendre à des cirques, etc. Mais le plus tordant pour les chanceux parents de siamois, c’est de chercher à les élever tous les deux avec des caractères totalement différents voire opposés. Imaginez deux frères siamois dont l’un est supporter du PSG et l’autre de l’OM. Le premier est fan de Madonna et l’autre ne jure que par Lady Gaga. L’un est néo-nazi et l’autre Juif. Vous voyez d’ici les engueulades impayables des deux siamois ! Et ces veinards de parents peuvent en profiter depuis les premières loges.

Mais on peut aussi adapter l’élevage des siamois à la façon dont ils sont soudés. Par exemple ils n’ont que deux bras en tout et n'en commande qu'un chacun ? Eh bien pourquoi ne pas inciter le siamois de gauche à devenir droitier et celui de droite à devenir gaucher. Quelques séances de psychomotricité effectuées dans le plus jeune âge devraient faire l’affaire. Quelle crise de rire quand ils voudront vous faire un bras d'honneur et se gratteront le nez à la place.

Étude in vivo

FSfalcon1.jpg

Rachel et Rachida à trois ans. C'était le temps de l'insouciance où personne ne pouvait présager du drame qui couvait et que les médecins allaient révéler à leur parents.

Rachel et Rachida Falcon sont deux sœurs jumelles nées a Boston (Massachusetts) le 7 avril 1986 à 4 minutes et 0 centimètre d'intervalle. Dès leur naissance, la mère des deux fillettes eut le sentiment que quelque chose n'allait pas. Les femmes sont douées pour ces choses-la grâce au fameux instinct maternel. Mais les médecins, toujours très prudents à cause des procès en diffamation, préférèrent rester évasifs en attendant des examens plus poussés sur l'état de santé des nourrissons. Il fallut attendre le quatrième anniversaire de Rachel et Rachida pour qu'enfin la vérité se fit jour. Le docteur Gregory House prit ses responsabilités et alla parler aux parents des deux pisseuses :

Dr. House : M. et Mme. Falcon, je ne vais pas vous cacher plus longtemps la vérité, il est un moment où il faut savoir faire face.
Mme Falcon : Oh mon Dieu, non, c'est impossible !
Dr. House : Mais attendez, je n'ai encore rien dit.
Mme Falcon : Oh docteur, mon instinct me dit que quelque chose ne va pas.
Dr. House  : Bon, vous voulez savoir ou pas ?
Mme Falcon : Oui, je me tais. Promis.
M. Falcon : On peut toujours rêver...
Mme Falcon : Tu crois que je t'entends pas ?
Dr. House : Allez, j'en viens au fait. Hem... Eh bien... Tout semble porter à croire que vos deux filles sont des sœurs siamoises. Voilà c'est dit.
FSfalcon3.jpg

Rachel et Rachida à 7 ans. Surprotégées par leurs parents, elles ne se doutent encore de rien.

Mme Falcon : Des siamoises ? Mais c'est impossible ! Comment pouvez-vous affirmer une chose pareille !
Dr. House : Je ne vais pas entrer dans les détails techniques des examens que nous avons effectués mais je peux vous assurer de l'exactitude de mon diagnostic.
Mme Falcon : Je veux une seconde opinion !
Dr. House : Bien entendu, je comprends. Je ne peux pas vous en empêcher. Mais c'est peine perdue. N'ayez pas de faux espoirs. Notre clinique est à la pointe pour ce qui est de ce type de cas.
Mme Falcon : Taratata. Robert, rhabille les filles avec son pantalon et leurs chemises et quittons ce lieu maudit.

Mais hélas, comme l'avait prédit le Dr. House, tous les médecins consultés confirmèrent le diagnostic originel. À bout de force et ayant épuisé leur crédit auprès des assurances-santé, M. et Mme Falcon durent se rendre à l'évidence : Rachel et Rachida étaient bel et bien des sœurs siamoises.

Malgré le choc émotionnel, les deux parents décidèrent de faire face au problème. Jusqu'à ce que les fillettes eurent atteint leurs 10 ans, les parents préférèrent ne rien leur dire quant à leur condition, les jugeant pas assez matures. Quand Rachel pestait innocemment en disant « J'en ai marre que Rachida me colle comme ça ! », ses parents répliquaient qu'elle devait être sage et jouer avec sa sœur. Et quand Rachida demanda a avoir sa propre chambre, Mme Falcon tenta de la culpabiliser en évoquant de fallacieux problèmes d'argent à cause de Bernard Madoff et de la crise des subprimes et patati et patata...

Mais il s'avéra en effet que la cohabitation entre les deux sœurs devint impossible tant elles grandissaient avec des caractères différents voire opposées. Sportive, Rachida n'aimait rien tant qu'aller courir avec ses amis, jouer au basket-ball ou au tennis. Beaucoup plus introvertie, Rachel était une artiste, passant son temps à peindre de délicates aquarelles. Les disputes étaient incessantes. Le moindre panier ou smash un peu appuyé de Rachida pendant un match faisait tressauter le pinceau que tenait Rachel qui n'arrivait plus à rien de bon côté peinture. Il ne se passait pas une journée sans que les deux sœurs finissent dos à dos, fâchées à mort. Souvent, Rachida profitait du sommeil de Rachel pour lui tremper le doigt dans l'eau et lui faire faire pipi au lit. Geste aussi méchant que stupide puisqu'elle partageait le même appareil uro-génital. Rachel, plus roublarde, faisait elle aussi les 400 coups mais en faisant croire qu'elle était Rachida. Mais ça ne trompait pas l'œil vigilant de ses parents qui malgré leur ressemblance parvenaient tout de même à les différencier. Et souvent Rachel était recluse dans sa chambre, punie de télé, à la grande satisfaction de Rachida.

FSfalcon2.jpg

Rachel et Rachida à 15 ans. Elles ne peuvent plus se supporter.

Or donc, le jour de leurs 10 ans, M. et Mme. Falcon décidèrent de leur dire la vérité.

Mme Falcon : Rachel et Rachida, je ne vais pas vous cacher plus longtemps la vérité, il est un moment où il faut savoir faire face.
M. Falcon : J'ai déjà entendu ça quelque part...
Mme. Falcon : Silence Robert ! Bon les filles, voilà, en réalité, vous êtes des sœurs siamoises.
Rachel : J'en étais sûre ! Et toi tu n'as pas voulu me croire ! T'es débile !
Rachida : Oh ça va hein ! Comment j'aurais pu me douter ?
Rachel : Bon qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

Au grand soulagement de leurs parents, les deux enfants prirent donc la chose plutôt avec philosophie, presque comme si elles l'avaient toujours su (du moins Rachel, Rachida elle est vraiment trop débile celle-là). Et la vie put continuer presque normalement malgré les tensions et les disputes. Hélas, en 1999, le lourd poids du secret et des responsabilités fit imploser le mariage de M. et Mme. Falcon qui décidèrent finalement de divorcer. La famille qu'on croyait aussi soudée que leurs filles éclata en morceaux. Heureusement, les parents pensèrent avant tout à leurs enfants et d'un commun accord avec leurs avocats respectifs, ils se décidèrent pour une garde partagée. M. Falcon prit Rachida et Mme. Falcon choisit Rachel.

Séparation des siamois

Hélas toutes les histoires de siamois ne se terminent pas aussi bien que celle de Rachida et Rachel. Les parents - qui sont souvent de grands enfants - se lassent généralement assez vite de l'aspect comico-ridicule de leur progéniture et beaucoup choisissent au bout d'un certain temps de pratiquer une opération visant à les séparer. Cette idée n'est pas nouvelle mais son application a évolué par étape au cours des siècles. Deux étapes en réalité puisqu'entre -5000 av. J-C et 1912, on pratiquait la séparation à la hache, avec des variantes en fonction des continents. En Afrique et en Asie, on optait plus volontiers la découpe au niveau des cous des siamois alors qu'en Europe, on privilégiait une incision longitudinale le long des colonnes vertébrales. Avec des résultats mitigés dans tous les cas sur l'espérance de vie post-opératoire.

FSchat.jpg

Au grand dam de la SPA, les premiers tests de séparation de siamois ont été effectués sur des animaux.

Il fallu attendre 1912 et les progrès de la médecine pour voir arriver la première tentative d'opération chirurgicale de séparation des siamois. Ce sont deux anglais de 4 ans, Steve et Steve Parkinson qui furent les heureux élus pour profiter de cette grande première. Les médecins, prudents face à la tache à accomplir, choisirent de se faire la main sur des animaux pour être sûrs de parfaitement maîtriser les nombreux gestes nécessaires à la procédure de séparation. Mais beaucoup doutaient que les expériences réalisés sur des chats seraient reproductibles sur des humains. Aussi avant de réaliser l'opération sur les deux anglais, les chirurgiens préférèrent assurer le coup et faire une répétition grandeur nature sur des chinois.

Et quand ils se sentirent prêts, il se lancèrent dans l'opération qui nécessita 28 heures, 15 médecins et 53 infirmières. Techniquement, ce fut un succès. Les deux enfants se retrouvèrent indépendants l'un de l'autre pour la première fois sous les yeux émus de leurs médecins. Pour les parents de Steve et Steve, ce fut une autre affaire. Quand il virent leurs enfants ainsi séparés, ils les trouvèrent finalement beaucoup moins rigolos et très communs et réclamèrent qu'on les ressoudât. L'opération inverse nécessita un ouvrier du bâtiment et un tube de Super Glue.

Tout ça pour dire qu'il faut y réfléchir à deux fois avant de décider la séparation de siamois. Ce n'est pas très bon pour le trou de la Sécurité Sociale.

Conclusion

Eh bien voilà mes amis, je pense avoir bien réussi à me foutre de la gueule des siamois et aussi un peu de François Bayrou. Bon c'est vrai que ce n'était pas glorieux mais on va pas non plus faire la fine bouche. En plus j'ai bien fait attention de me moquer de siamois étrangers, on sait jamais quand même. Il manquerait plus que je me retrouve avec un procès au cul. Allez, à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.


Rachel et Rachida ont quatre mots à dire :
FSrach1.jpg


Attends, pas si vite mon bonhomme !


Ah ! Heu... Hem... Salut les filles ! Mais... Vous comprenez le français ?


Rachel et Rachida ont quatre mots à dire :
FSrach1.jpg


Qu'est-ce que tu crois ? On est des têtes. Tu crois que tu vas t'en sortir comme ça ? Ça t'amuse de te foutre de nos gueules ?


Oui bon ça va hein. Vous allez me faire quoi ? Me courir après et me tabasser ? Faudrait d'abord que vous m'attrapiez. C'est pas gagné quand même.


FSrach2.jpg

BANZAI !!!


Aiguille.png  Portail de Mes Deux Seins

Qu'avez-vous pensé de ce documentaire sur les siamois ?
 
70
 
233
 
23
 
9
 
24
 
77
 
22
 

Ce sondage a été créé le octobre 15, 2010 19:09 et 458 personnes ont déjà voté.

Notes

  1. Spéciale dédicace à XySmith pour cette tournure de phrase rocambolesque ponctuée d’un jeu de mot euphonique du meilleur effet.
  2. Et des adhérents du MoDem
  3. « Fripes pour Freaks », 3 rue du 26 avril 1986, 42656 Pripiat, Ukraine



Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia