Service de messages audio

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Service de messages audio (SMA) est un nouveau service disponible pour la téléphonie mobile. Il s'ajoute au SMS (service de messages succincts) et permet de transporter des messages audibles au lieu de messages écrits. On parle de «voixer» pour signifier envoyer ces messages audibles, par analogie avec «texter».

Prototype-SMA

Prototype SMA de Nokia

[modifier] Fonctionnement

L'intérêt du SMA serait d'appeler directement un correspondant et d'établir avec lui une session de SMA où l'échange de messages aurait lieu rapidement. L'usager numéroterait à l'aide du cadran la série de chiffres identifiant son correspondant (son «numéro de SMA»). Une fois que la session serait établie, elle n'aurait plus besoin d'intervention de l'usager. Il suffirait de parler dans l'appareil pour envoyer un Voixo, sans devoir taper chaque message.

Le SMA se sert d'un canal GSM parfois utilisé pour les signals de modem, mais largement oublié. Ce canal ne peut transférer que de 9,6 kbit/s, mais il est quand même possible d'y envoyer un signal audio de qualité assez haute avec un système de compression assez bon.

[modifier] Problèmes

Tandis qu'on peut répondre aux SMS ou aux e-mail quand c'est convenable, le SMA doit interrompre l'usager lorsqu'il est voixé. Celui qui lui voixe doit, de sa part, se rappeler du numéro de SMA de son correspondant, ce qui pourrait être assez long et difficile à mémoriser, la faiblesse pareille à ce qui existe dans le service d'ICQ.

Et les phonétiques, les abréviations, et le vocabulaire sophistiqué du SMS ne serviront à rien, il faudra prononcer chaque mot. Donc «c bo sam fe rien ske tu di t po mm mon ami fak dkris» au SMS se dirait à peu près «C'est bien, mais ce que vous dites m'est égal. Je ne suis pas votre ami, alors allez, fichez le camp» au SMA. Et ce n'est pas évident comment au SMA on pourrait même exprimer des mots comme LOL.

Le nouveau service a besoin d'utiliser beaucoup plus de bande passante que les textos, soit l'équivalent de 500 textes par minute chaque direction, donc mille pour une conversation à deux. Au moment ça passe puisque le canal modem n'est pas trop utilisé. On estime pouvoir accomoder un grand nombre d'usagers, mais si le SMA devient vraiment très populaire, ceci pourrait poser un problème.

Finalement l'aspect social est troublant. Les gens qui se promènent en parlant dans des petits appareils auront l'air d'attardés mentaux habillés en cravate. Mais quant à ces derniers, les fournisseurs de mobiles offriront, en conjonction avec le SMA, de nouveaux appareils qui peuvent être placés dans un endroit privé et attachés par un fil à un réseau téléphonique, sans devoir utiliser les fréquences de radio.

UNN Source: UNN.

Disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.

Autres langues
wikia