Sergio Leone

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Leone1.jpg

[Un long plan panoramique de ce qui est apparemment censé être une vallée de l’Ouest Américain, rien ne se passe, tout est calme, paisible, même pas un souffle de vent, soudain le silence est déchiré par un bruitage de coup de feu incroyablement mal truqué.]


[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Sergio Leone

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Était un très influent cinéaste italien

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Célèbre pour avoir inventé

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Un nouveau genre cinématographique : le Western Spaghetti;

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Son esthétique visuelle unique, reconnaissable entres toutes

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

était caractérisée par

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Des gros plans extra-larges

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Juxtaposés à de

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Longues prises de vues panoramiques;

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Sa préférence pour

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

des personnages patibulaires à la moralité pour le moins douteuse;

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Ses collaborations fréquentes

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Avec des hommes, que dis-je des monstres sacrés, comme

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Clint Eastwood

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Et

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Ennio Morricone;

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Et la présence dans tout ses films de

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

génériques d’ouverture

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Incroyablement laborieux, longs.

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]

Et chiant.


[modifier] Biographie

Leone2.jpg

HOMME FRUSTE AVEC UNE BONNE TRONCHE DE LOSER HISPANIQUE (le mauvais doublage de ses paroles n'est pas coordonnée avec ses lèvres) : Olà Amigo ! Que puis-je faire pour toi aujourd’hui ?

HOMME BLANC À LA MORALITÉ AMBIGÜE (le doublage de ses paroles est coordonnée avec ses lèvres) : Parle-moi de la vie du réalisateur italien Sergio Leone

HOMME FRUSTE AVEC UNE BONNE TRONCHE DE LOSER HISPANIQUE : Je crains de ne rien savoir sur ce sujet.

HOMME BLANC À LA MORALITÉ AMBIGÜE [sort une arme à feu] : Parle-moi de la vie de Sergio Leone !

HOMME FRUSTE AVEC UNE BONNE TRONCHE DE LOSER HISPANIQUE : Je n’en sais rien --------


[ka-PYE-E-E-EW!]


[Le chapeau de l'hispanique se fait percer un trou et s'envole]


HOMME BLANC À LA MORALITÉ AMBIGÜE : Que sais-tu ?

Sergio Leone Film3.jpg

HOMME FRUSTE AVEC UNE BONNE TRONCHE DE LOSER HISPANIQUE : …Il est...il est né à Rome… … de parents qui... qui ont également été impliqués dans le cinéma !

HOMME BLANC À LA MORALITÉ AMBIGÜE : Quoi d’autre ? Continue !

HOMME FRUSTE AVEC UNE BONNE TRONCHE DE LOSER HISPANIQUE : Il a tenté de faire carrière dans le droit avant de devenir metteur en scène ! Et son premier film a été le Colosse de Rhodes !

HOMME BLANC À LA MORALITÉ AMBIGÜE : Hmmm ….


[Le caucasien à la mentalité douteuse se lève et s’éloigne accompagné en guise de leitmotiv sonore d’une chanson composée d’une guitare, d’une flûte de Pan et de chœurs masculins criant "Ah-yah yah ah ah-yah-!]

[modifier] Style cinématographique

[modifier] De très gros plans poussés à l’extrême



LeoneClose.jpg

Le visage de Clint Eastwood à l'époque où il était encore présentable.





Sergio Leone filmait souvent les choses avec des gros plans de très près. Il utilisait fréquemment cette technique pour filmer les visages et les mains des gens, bien qu’il l’ait fait parfois dans d’autres situations. Le cinéaste Marc Dorcel est également un adepte de la technique du gros plan, dite technique du gros plan cul.





[modifier] Panoramiques extrêmement larges



Sergio Leone Film5.jpg

Un cimetière.





Sergio Leone aimait également filmer les choses en grand mais de très loin. Il a ainsi immortalisé des paysages imposants comme les déserts de sable et les prairies mexicaines.






[modifier] Juxtaposition de très gros plans poussés à l’extrême et de panoramiques extrêmement larges


Sergio Leone Film6.jpg

L’imposant gros pif d’Eli Wallach avec les non moins imposantes montagnes rocheuses en arrière-plan.





Leone utilisait souvent la juxtaposition de très gros plans poussés à l’extrême et de panoramiques extrêmement larges Il les réalisaient soit en utilisant toute la profondeur de champ pour superposer simultanément à la fois un gros plan et un plan large, soit en alternant entre les panoramiques et les gros plans.


[modifier] Le Fétichisme de Sergio Leone : le poncho de Clint Eastwood


Sergio Leone Film7.jpg

Le poncho de Clint Eastwood.





Sergio Leone éprouvait également une affection fétichique pour le poncho porté par Clint Eastwood dans Pour une poignée de dollars. Leone aimait tellement ce poncho qu’il l’utilisât également dans Pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand.



[modifier] Filmographie

[modifier] Pour une poignée de dollars


LeoneFistful.jpg



Pour une poignée de dollars est un film qui traite du conflit d'intérêts ambiguës qui déchirent le bon cœur d'un chasseur de primes solitaire qui vient de débarquer dans une ville dominée par deux bandes rivales. ce film est un remake non autorisée, un vulgaire resucée de l'obscur Yojimbo d'Akira Kurosawa, qui parlait du conflit des intérêts ambiguës dans le bon cœur d'un samouraï solitaire venant d'arriver dans une ville dominée par deux clans de yakuzas rivaux. Premier film et premier plagiat pour Leone, qui n'en est ici qu'à son galop d'essai en la matière. C'est aussi dans ce film que débute sa collaboration avec Ennio Morricone et Clint Eastwood.







[modifier] Pour quelques dollars de plus


Sergio Leone Film9.jpg




Un chasseur de prime moralement ambiguë joué par Lee van Cleef s'associe avec un mercenaire au grand cœur mais à la moralité ambiguë joué par Clint Eastwood afin de traquer et de tuer un criminel malveillant et vicieux à la moralité plus qu'ambiguë.




[modifier] Le Bon, la Brute et le Truand


Sergio Leone Film10.jpg




Un gentil as de la gâchette moralement ambiguë, un méchant as de la gâchette moralement ambiguë et un brutal et hideux as de la gâchette moralement ambiguë tentent de trouver la cachette d'un fabuleux trésor en pièces d'or.




[modifier] Il était une fois dans l'Ouest


Sergio Leone Film11.jpg





Un très méchant tueur à gages moralement ambigüe joué par Henry Fonda se fait descendre par un très gentil chasseur de primes moralement ambigüe joué par Charles Bronson.




[modifier] Duck, You Sucker ! aka Il était une fois la révolution


LeoneSucker.jpg





Un bandit moralement ambigüe mais au grand cœur interprété par Rod Steiger rencontre un expert en explosif également au grand cœur mais moralement ambigüe. Ensemble ils sont entrainés dans la révolution mexicaine.




[modifier] Il était une fois en Amérique


LeoneAmerica.jpg





Des gangsters immigrés moralement ambiguës font des choses de gangsters immigrés moralement ambiguës.







[modifier] Le dramatique affrontement final

[Un long plan panoramique de 85 minutes de ce qui est censé être une vallée aride du Far-West Américain, rien ne se passe, tout est calme, paisible, même pas un souffle de vent, soudain le silence est déchiré par un bruitage de coup de feu incroyablement mal truqué.]

[khk-klck]

[ka-PYE-E-E-EW!]


CLINT EASTWOOD: Très bien.

[Il lance une bobine de film sur le sol]

CLINT EASTWOOD: Ceci est la version remasterisée de Le Bon, la Brute et le Truand. Vous savez tous ce qui va se passer.


Une petite chanson commence en fond, faible au début, mais elle devient de plus en plus forte au fil du temps, une guitare, une flûte de pan, un chœur d'hommes vêtus de jaune et affublé d'un chapeau mexicain ridicule criant "Ah-yah-yah ah ah -yah!



Standoff1.jpg

















Standoff2.jpg





Standoff3.jpg

















Standoff4.jpg

















Standoff5.jpg

















Standoff6.jpg













Standoff10.jpg

















Standoff11.jpg





Standoff12.jpg











Standoff13.jpg








Malcolm-X.jpg

«Bonjour»





Standoff14.jpg

«Doux Jésus ! Il sort d'où ce putain de nègre ? Tu vois pas qu'on est en train de faire un film ? »





Malcolm-X.jpg

«Je suis Malcolm X»


Standoff15.jpg

«Macol qui?»



Malcolm-X.jpg

«Malcolm X. J'ai le regret de vous informer que vous vous trouvez présentement dans mon jardin. Je considère la situation comme dangereuse, compte tenu du fait que vous êtes armé et que mes filles viennent souvent jouer ici. Je me vois donc contraint de vous demander de partir sans préavis. Et puis nous avons un petit problème avec Blacky. Vous voyez, c'est le chien de la famille et nous venons juste de le faire castrer alors il est un peu irascible en ce moment.»


Standoff10.jpg

«..........»










Standoff11.jpg

«Mais putain qu'est ce qu'il raconte ? Ta mangé un dicco le bamboula ou quoi ?»







Malcolm-X.jpg

«Vous voyez, M. Van Cleef, je pense que si je parlais un argot vulgaire comme le votre, je ne trouverais pas les mots adéquats pour communiquer ce que je pense. Et puis parler dans un langage décent n'est pas particulièrement difficile, vous savez. Je suis sûr que si vous étiez allé un peu plus longtemps à l'école vous auriez appris à parler en utilisant votre embryon atrophié de cerveau.»



Standoff15.jpg

«J'ai fait ma troisième année de maternelle et je m'y suis pris à trois fois»



Malcolm-X.jpg

«Je n'en doute pas une seconde»



Standoff10.jpg

«..........»



Malcolm-X.jpg

«Si je puis me permettre quel genre de film êtes-vous en train de filmer?»



Standoff11.jpg

«Un Western abruti! Té resté trop longtemps au soleil, le bronzé ou quoi?»



Malcolm-X.jpg

«C'est bien ce que je pensais, je n'aime pas ces films car il n'y a jamais de personnes de couleur dedans. C'est une honte, c'est pour ça que je préfère les films avec Steven Seagal, c'est mon acteur préféré car j'aime la profondeur de ses dialogues.»



Standoff12.jpg

«Quoi ce tocard? je pensais qu'un nègre comme toi préférait Spike Lee ou Eddy Murphy!»



Malcolm-X.jpg

«Vous pouvez répéter?»



Standoff12.jpg

«Je pensais qu'un noir comme toi aimait Spike Lee ou Eddy Murphy!»









Standoff10.jpg

«..........»



Malcolm-X.jpg

«Personne n'a le droit de me traiter de fan d'Eddy Murphy.»



[Malcolm X va dans sa maison et en ressort armé, la tension est palpable.]
[KHK-klck] Vous savez tous ce qui va se passer.

Standoff7.jpg





Standoff8.jpg









Malcolm X con fucile.jpg




Standoff9.jpg


Standoff16.jpg



Standoff17.jpg

















Standoff18.jpg







LeoneClose.jpg









Standoff17.jpg



Standoff16.jpg



Malcolm X occhi.jpg



Sguardo cane sospettoso.jpg



Birra clint eastwood.jpg





48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma  •  Puzzle Potato Dry Brush-notext-square.png  Portail de la Tour de Babelfish

Wiki-independence.png

Cet article, basé sur le texte d'une désencyclopédie étrangère, Sergio Leone, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.

Wiki-independence.png

Cet article, basé sur le texte d'une désencyclopédie étrangère, Il buono, il brutto, il cattivo (versione rimasterizzata), est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Alors qui va finir en méchoui ?
 
5
 
2
 
3
 
37
 
59
 

Ce sondage a été créé le novembre 25, 2011 17:46 et 106 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
Autres langues
wikia