Se mettre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Se mettre.gif

Se mettre est un film réalisé par Philippe Lioret, sorti en salles en 2008. Il y raconte une sorte d'histoire d'amour un peu banale et vaguement romantique sur fond de drame familial et de bons sentiments. Le film a été remarqué pour ses dialogues d'une finesse incomparable.

[modifier] Synopsis

Marie vit en couple avec Antoine depuis maintenant trois ans. Pourtant, un jour, en allant au marché, elle tombe amoureuse du vendeur de fruits et légumes et commence à remettre en cause son amour pour Antoine. Toute l'histoire est traitée en comparaison avec la vie d'un fruit ou légume et les rapports que les fruits et légumes ont dans notre vie.

Attention ! Ce qui suit révèle la fin de l'histoire !

Alors que le vendeur de fruit continue de faire rire ses clients avec son accent Ch'ti en plein Paris, Marie retourne dans la Normandie où elle a grandi. Là-bas, elle retrouve ses parents (très vieux) sur le point de divorcer. C'est en est trop pour elle, elle casse une assiette et remonte à Paris en pleurant au volant de sa Smart et en écoutant Protège-moi de Placebo. Pendant ce temps, Antoine va en Italie voir ses grands-parents qui ont du mal avec leur fils et sa femme (les parents d'Antoine). Le grand-père meurt, Antoine mange une pastèque et se dit que la vie ne vaut pas la peine de se prendre la tête. Il retourne voir Marie à Paris, ils font l'amour comme des bêtes, regardent le soleil couchant en roucoulant, puis se séparent parce qu'Antoine croyait que le soleil se couchait à l'est et que donc ils ont raté le coucher de soleil. Marie refuse de lui parler pendant un long moment, puis finalement elle accepte parce qu'elle est enceinte.

[modifier] Casting

Antoine : Kad Merad

Le vendeur de fruits et légumes : Dany Boon

Marie : Mathilde Seigner

Un beau gosse barbu : Guillaume Canet

Un voisin qu'on voit nu sous la douche à un moment : Romain Duris

[modifier] Scène culte

La scène du soleil couchant devant la mer est représentative de la totalité du film, grâce à son dialogue poétique et imagé, que l'on retrouve dans le reste du métrage.

— Antoine... Tu m'aimes ?


(Bruits de mouettes)


— Ha ha ha... Oui, je t'aime Marie.


(Bruit de la mer)


— Antoine, tu m'aimes à quel point ? Au point de se mettre ?


(Bruit du vent sur les galets chantants)


— Se mettre ? Ha ha ha, mais se mettre quoi ?


(Bruit de cloche d'une bouée dans le lointain)


— Je ne sais pas, se mettre... Julien Clerc.


(Bruit de la corne d'un chalutier)


— Tu veux dire... Se mettre le dernier album de Julien Clerc dans le lecteur et de l'écouter ?


(Bruit des enfants courant sur les galets)


— Oui, que se mettre d'autre, Antoine ?


(Bruit d'une jambe qui se casse)


— Je ne sais pas, un ananas.


(Bruit d'un gamin qui pleure parce qu'il s'est cassé la jambe à cause d'un galet glissant)


— Se mettre un ananas dans l'assiette et le manger ?


(Bruit de la maman affolée qui crie à l'aide tout en engueulant son fils)


— Euh... Oui, éventuellement, on peut se mettre plein de trucs.


(Bruit de la sirène du samu qui se rapproche)


— AntPIN PON PIN PON PIN PON PIN PON


(Bruit de l'ambulance qui part en trombe)


— Antoine, disais-je, on pourrait se mettre... Un plant de tomates ?


(Bruit d'un vieux marin barbu qui marche sur la plage)


— Dans notre potager ? Oui, quelle idée fantastique. Mais attends... On n'a pas de potager !


(Bruit du vieux marin qui lâche un énorme pet qui résonne)


— Notre po... Excuse-moi, je... Il m'a surpris.


(Bruit du vieux marin qui tirebouchonne sa piquette en chantant Fernande)


— Oui, je sais ce que tu voulais dire. On n'a pas de potager. On n'a qu'à se mettre un manche de pioche.


(Bruit de la gorge en pente du vieux marin)


— Se mettre un manche de pioche ? Dans une pioche, et piocher dans le jardin à la recherche de trésors ?


(Bruit du vieux marin se battant avec une mouette à propos de son sandwich)


— Euh, oui, si tu veux... On pourrait aussi se mettre un sex toy, remarque.


(Bruit de bec rentrant dans un œil)


— Un sex toy ? Dans le bain, pour les fois où tu n'es pas là et que je m'ennuie ?


(Bruit de mouette qu'on étrangle)


— Exactement, ma chérie.
— Mais quelle idée à la con !

[modifier] Réception

Suite à la sortie du film, de nombreuses voix se sont élevées contre son grade "universel" octroyé par la Commission de classification des œuvres cinématographiques, prétextant des dialogues remplis de sous-entendus sexuels et d'allusions malsaines. Ce à quoi le dialoguiste a répondu :

Écoutez, ces accusations sont sans fondement. L'érection de telles plaintes est outrageuse, et ne sert qu'à exciter la naïveté des spectateurs, les acculant dans un trou d'idées préconçues, et que je pourrais démonter en un clin d'oeil.

Mises à part ces quelques critiques, le film fut acclamé comme "quintessence de ce que fait de mieux le cinéma français actuel"[1], et fut également un grand succès commercial, totalisant plus de quinze millions d'entrées dans l'hexagone.

[modifier] Notes

  1. Télé 7 jours


48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de Se_mettre ?
 
13
 
32
 
7
 
1
 
3
 
4
 
3
 

Ce sondage a été créé le février 2, 2009 19:23 et 63 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia