Schéma type du manga type

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le schéma type du manga type a été inventé il y a une bonne dizaines d'années, alors que les séries télé des années quatre vingt avaient atteint une telle finesse qu'il fallut réagir.

[modifier] Ce mec là

Grosse-20moche.jpg

Ce mec là, c'était peut-être toi, Insérer ici le nom.

L'homme de la situation fut ce mec là. Pauvre ouvrier nippon (ni mauvais) oublié de tous à cause de sa passion dévorante pour les oeuvres de Chuck Norris, accusé d'être emo bien avant que l'expression "tu veux une lame de rasoir ?" ne soit considérée comme une insulte, ce mec là se réfugia dans la littérature.

Nourri dès son plus jeune âge de MTV, de publicités, de dessins animés et de films d'avant-guerre, il développa très vite un goût du cliché hors norme, et une parfaite maîtrise de toutes les grosses ficelles multi-éculées nécessaire à la création d'une œuvre littéraire, télévisuelle, lecture-de-chiottaire, etc... Il eut bientôt une révélation.


[modifier] La révélation

Alors qu'il visionnait pour l'antépénultième fois son épisode favori de Superman, il eut l'idée.

[modifier] L'idée

Venue presque en même temps que la révélation, si bien que personne ne sait très bien laquelle a provoqué l'autre.

Cette idée était simple. Faire un moule, simple, cohérent, extensible à l'infini, afin qu'enfin tous les mangas dont il méprisait tant l'inventivité, qui contrastait avec les œuvres qu'il aimait, puissent enfin accéder au sacro-saint formatage pour ado-pré pubère.

[modifier] Le formatage pour ado-pré pubère

L'outil qu'il allait mettre sur pied devait être particulièrement simple et efficace. Après moult réflexions, il opta pour le Schéma type du manga type.

[modifier] Le Schéma type du manga type

Le schéma se construit de la manière suivante, avec des modifications qui la plupart du temps concernent la couleur des cheveux du héros, d'où un nombre de possibilités scénaristiques jamais atteint dans aucun autre genre.

  1. Le héros est jeune, n'as pas d'amis, banal, mais attachant.
  2. Le héros se retrouve précipité dans un univers étrange, autre facette du monde qu'il pensait pourtant si bien connaitre. Il est perdu.
  3. Le héros apprends qu'il dispose d'extraordinaires pouvoirs qu'il n'est pas le seul à en avoir bien que les siens aient tout de même quelque chose de spécial. Il doit les utiliser pour combattre une forme quelquonque de mal qui menace ce qu'il aime.
  4. Le héros rencontre d'autres jeunes dans cet univers, dont:
    • la bonasse conne comme ses pieds
    • le flegmatique charismatique
    • le gros type lourd qui se prend pour un sex symbol à lunettes de soleil
    • le petit animal attachant qui cache un grand pouvoir
    • le jeune gamin faible, mais ultra motivé, toujours de bonne humeur et qui veut devenir le roi du monde
    • la fille timide qui ne parle pas trop mais a un cœur en or, et même qu'elle va prendre confiance en elle
    • le sale type froid qui a, en fait, aussi un cœur en or comme tout le monde et lâchera ses objectifs égoïstes pour ses nouveaux amis, qui sont ses premiers amis
  5. Le héros devient de plus en plus fort, les ennemis aussi, les personnages types cités ci-dessus sont devenus ses meilleurs amis et menacent de temps à autre de mourir violemment quand il se passe pas assez de choses.
  6. Pareil que 5, mais par moments le grand pouvoir ultime et dangereux du héros se manifeste de manière incontrôlée et subite. Cela sauve la situation et par un jeu de hasards divers personne ne le remarque trop.
  7. Pareil que 5, mais le héros prend conscience que son pouvoir est unique et kick plus que tous les autres, il est l'élu.
  8. Pareil que 5, mais il développe son pouvoir à fond.
  9. L'ennemi pose un ultimatum. Les héros doivent le combattre. Le gros du boulot revient au héros du fait de son énorme pouvoir plus ou moins caché. Il y arrive presque mais l'ennemi est plus fort que prévu.
  10. Avec l'aide de ses amis et à la suite d'un interminable discours sur les vertus de l'amitié et du sacrifice en son nom, l'ennemi est vaincu.
  11. Courte période de paix ou se succèdent des gags légers.
  12. Un nouvel ennemi apparaît, discrètement.
  13. Le nouvel ennemi se précise.
  14. Le héros semble gagner un nouveau pouvoir.
  15. Les points 5 à 14 se répètent en boucle une trentaine de fois, le tout crescendo dans une surenchère qui perds ses dernières bribes de sens à la troisième.
  16. Possibilité de nouveaux amis types à chaque étape.

[modifier] Voir aussi

  • Naruto, prototype quasi parfait du manga formaté pour ado-prébubère.
  • Bleach, autre application concrète du Schéma type du manga type
  • Manga
  • Yu-Gi-Oh!

[modifier] Curiosité

Harry Potter suit aussi ce schéma, à peu de choses près.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Schéma type du Manga type" ?
 
103
 
142
 
68
 
13
 
10
 
13
 

Ce sondage a été créé le octobre 1, 2007 17:02 et 349 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia