Saw

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Boucheriesaw

Ça fait très très peur.

« Coupez ! »
~ James Wan qui se croit marrant à propos de la scène où le mec doit se scier le pied
« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRG !!!! OUWAAAAAAAAAAAAARHH !!!!! »
~ Une réplique revenant souvent dans les scènes d'action

Saw (titre original Saw, titre québécois C'est le corps au milieu le tueur) est un film d'horreur américain (pour ados) réalisé par James Wan. Dans ce film, un machiavélique tueur imagine des plans pour que ses victimes fassent des choix auxquels personne ne souhaite être confronté. Le film est jugé film culte, dans le sens où il montre des scènes extrêmement crues, comme des endives.

[modifier] Scènes marquantes de Saw

Willis hair

Bruce Willis a déclaré qu'il avait deviné la fin du film dès la première demi-heure. M'est avis qu'il a dit ça pour se la péter.

  • Un homme est enfermé dans une cage, tandis qu'une télévision diffuse la saison 3 de Plus belle la vie. L'homme meurt de dépression.
  • Un homme est crucifié à une croix tandis que des juifs lancent des pierres dans son visage. Pour survivre, l'homme doit mourir et patienter une trentaine d'années.
  • Une femme enceinte accouche dans la cave du tueur. Jigsaw la menace d'appeler son fils Guy, ou l'enfant sera émasculé. La mère fera le bon choix, Guy c'est vraiment moche.
  • Une femme est attachée à une chaise durant un congrès du PS. Elle ne tiendra pas le coup.
  • Un homme doit se scier la jambe pour se libérer de sa prison. Il préférera scier les chaînes... Bah ouais, faut pas être con non plus.

[modifier] Twist final

On apprend à la fin que le tueur a une maladie grave : une gastro. Donc forcément, il a la haine, comme tout le monde.


[modifier] Saw 0.5

Il s'agit d'un prélude à Saw, où la plupart des tortures, comme l'indique le titre, consistent à se faire sodomiser par des poneys. Comme cela finissait par ressembler à un film de cul zoophile plus qu'à une boucherie, le réalisateur a décidé de directement passer au Saw tel que l'on connait, premier du nom.

[modifier] Saw 2

Saw 2 est un film d'horreur américain réalisé pas par James Wan, mais par Darren Lynn Bouse-man (Ô coïncidence !). Dans ce film, un tueur machiavélique imagine des plans pour que ses victimes fassent des choses auxquels personne ne souhaite être confronté. Le film est jugé film culte, dans le sens où il montre des scènes extrêmement crues, comme des asperges.

[modifier] Scènes marquantes de Saw 2

  • Un homme a une clé dans l'œil (le méchant lui a arraché l'œil avant... Il est vraiment méchant) et doit la chercher pour désactiver le piège à loup qu'il a autour du cou. Malheureusement, il ne trouve ni Passe-Partout, ni Passe-Temps, ni Pass-le-oinj.
  • Une femme est menacée d'être tuée par le tueur si elle ne reste pas 35 minutes sous l'eau.
  • Un homme doit rester 18h dans le vagin de Paris Hilton. Il sera tué par un ragondin affamé.
  • Un homme doit regarder en boucle un clip de Benny Benassi... Il fera une crise d'épilepsie.
  • Une femme finit avec une bougie dans l'œil gauche et une paire de ciseau dans l'œil droit. Elle tombe connement dans les escaliers en allant chercher du mercurochrome.
  • Un kevin doit apprendre les 2 premières lettres de l'alphabet. Commotion cérébrale mortelle.

[modifier] Budget

Le film à coûté 4 millions de dollars, dont 3. 9 millions en seringues.

[modifier] Twist Final

Un boogie de Eddy Mitchell


[modifier] Saw 3, 4, 5

Ces films n'ont malheureusement pas connus un succès flagrant, concurrencés par la saga Shrek.


[modifier] Saw 6

Saw 6 est un film d'horreur toulousain réalisé par Augusto Pino. Dans ce film, un machiavélique boucher imagine des plans pour que ses victimes mangent des choses que personne ne souhaite manger. Toutes ses victimes ont été kidnappées lors d'une soirée saucisses et enfermées dans l'arrière-boutique d'une charcuterie. Le film est jugé film culte, dans le sens où il montre des scènes extrêmement crues, comme... ah merde, plus de vannes.


[modifier] Saw 7

C'est plus ou moins un film à propos de la chaussette droite (ou la deuxième chaussette gauche) du héros qui se retrouve à la poubelle avec un cheveu et une langue d'une des victimes. Voyant qu'elle ne vaut pas mieux qu'un jeu de mot pourri elle décide de se venger des producteurs du film en leur passant en boucle des épisodes des télétubbies, le film montre avec virtuosité la longue descente aux enfers des producteurs, tout un drame psychologique qui se finit sur la musique de "it's a small world after all" de Disneyland.


[modifier] La profession unanime

« Une vraie boucherie ! »
~ Un journaliste de Cuisine Tv à propos de Saw 6
« C'est de la merde ! »
~ Jean-Pierre Coffe à propos de Saw 7
« ... »
~ Bernardo à propos de Saw 6
« J'aurais pas fais mieux. »
~ Gérard Spielberg à propos de Saw 6
« Le meilleur film d'horreur de ces 25 dernières années. »
~ Quentin Tarantino à propos de Wolf Creek
« Ta rubrique commence à être un peu longue. »
~ Un internaute à propos de l'auteur de cet article
« Une réalisation, des cadrages de l'éclairage et une mise en scène de toute beauté. »
~ Ray Charles
« Le plus grand film de tous les temps ! »
~ Stanley Kubrick à propos de n'importe quel de ses propres films.


[modifier] À l'origine de la série

Le réalisateur de la série avoue s'être inspiré de Bonne Nuit Les Petits pour créer son œuvre : Celui-ci déclare lors d'un interview : "Ce putain de Nounours m'a toujours fait flippé... J'ai fait ce que j'ai pu pour que le grand méchant de Saw soit semblable point par point à ma terreur d'enfance. Les fans de la série auront bien évidemment remarqué la ressemblance." Si un des lecteurs de cet article comprend ce que veut dire ce taré, qu'il nous explique.


48px-Video-x-generic.svg  Portail du Cinéma

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia