Saule pleureur

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le saule pleureur est un arbre de la famille des Salicaceae. Il vit dans un écosystème particulièrement inconfortable et difficile à supporter.


Saulepleureur.jpg

Scène de mélancolie.

[modifier] Histoire

Le saule pleureur voit ses origines en Asie, d'où il fut importé par avion dans le monde entier. C'est un des arbres les plus implantés sur le globe, mais ça ne l'empêche pas d'avoir des raisons de ne pas être toujours heureux. L'implantation ne fait pas le bonheur.


Saulepleureur.jpg

« ... »

[modifier] Problèmes personnels

Cet arbre est constamment enquiquiné par ses voisins locaux.

  • Les moineaux tout d'abord, sont en permanence en train de squatter ses pauvres petites branches pour y boire de la bière et regarder le foot ou encore faire des parties de Tekken sur la PlayStation. Ces oiseaux ne font pas grand chose d'utile dans l'écosystème environnant et passent leurs journées à s'amuser et à boire des coups tout en piaillant comme de la volaille insupportable. Au lieu de travailler, ils glandent sur les branches de ce pauvre saule pleureur qui a beaucoup de mal à tenir le coup. Ce qui leur faudrait, ce serait une bonne guerre, pour leur apprendre à vivre. Saletés de jeunes.
  • Les platanes ensuite, sont plantés autour du saule pleureur et répandent une odeur infecte qui émane de leur écorce. Cette odeur est un mélange de vomi périmé et de sang de putois, agrémenté d'une pincée de merde de chacal musulman en plein ramadan. Heureusement pour beaucoup d'espèces, cette odeur est impossible à percevoir. Mais hélas pour le saule pleureur, lui peut la sentir. Enfoirés de platanes. Notre saule pleureur aimerait bien se boucher le nez. Mais il n'a pas de bras ni de mains pour pouvoir se boucher le nez, ce qui l'oblige à supporter l'odeur à longueur de temps. Mais en plus, cet arbre bien embêté n'a absolument aucun nez, ce qui rend la tâche encore plus impossible. Et en conséquence de tout cela, il passe ses journées à respirer l'odeur des enculés de platanes nonchalants et dégoûtants, sans que personne ne puisse être au courant puisque seul le saule pleureur a la faculté de percevoir cet insipide parfum.
  • Les guêpes aussi, bourdonnant en chœur dissonant, aiment poser leur nid sur le dos du saule pleureur, qui ne peut rien pour se défendre. Elles prennent un sadique plaisir à faire du bruit et à se foutre de sa gueule.
  • Les enfants, passent devant le saule pleureur et ne font que de chialer/brailler/crier/pisser contre les arbres/rigoler. C'est difficilement supportable.
  • Les cloportes et les cadavres enterrés également, rongent les racines du saule pleureur tout en ricanant comme des chèvres, engendrant une douleur continue et des démangeaisons insoutenables.
  • Le clou sur le gâteau, ou devrais-je dire la cerise du spectacle, ce sont les piverts, qui martyrisent le saule pleureur dans ses moments les plus torturés. À l'aide de leurs becs pointus, ils blessent violemment l'écorce fragile de cet arbre sans défense déjà bien dépourvu et attaqué. Leur passion pour le bricolage n'excuse pas la douleur qu'ils infligent à leur hôte victimisée.

Tous ces problèmes endurés par le saule pleureur nous poussent à penser qu'il est poussé à la dépression.


Saulepleureur.jpg

« Emot.gif ... »

[modifier] Fin

Ce bougre d'âne – que dis-je – ce bourricot de Bourriquet, aimerait vous dire une chose.

Bourriquet.gif

« C'est terminé. »

Bourriquet passe son temps à déprimer et à ne rien glander. Il dit parfois apporter son soutien au saule pleureur, mais en réalité, il ne fait pas grand chose, ce gros mollasson. Mais l'article est terminé.


Coucou dans la forêt
Coucou AmazonieArbre Vraiment ImmenseArbre de la ConnaissanceBaobabCirolierConnerisierFiguierMarronnierSaule pleureur


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia