Salope

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Déktionnaire-logo

Cet article existe aussi dans le ktionnaire et est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.

Néologisme mis au point par l'intellectuel féministe Jean-Marie Bigard pour dénoncer l'exploitation quasi-animale de la femme dans notre société (le fameux "lâcher de salopes"), le sens du terme a rapidement évolué. Il s'agit désormais d'un compliment adressé à une femme pleine d'assurance, ouverte aux autres et sachant profiter de la vie.

« Je connais le groupe "Les Vieilles Salopes", mais je ne me sens pas concernée. Enfin, je ne suis pas encore vieille. »
~ Une punkette à propos de ses soirées avec une douzaine de punks de tous sexes
« TOUTES DES SALOPES !!! »
~ Mon pote René à propos de "A sa timide maîtresse", poème d'Andrew Marvell.

[modifier] Caractéristiques de la Salope

Tramway

Engagée dans le combat pour l'environnement, la salope préfère s'habiller légèrement, plutôt que de faire tourner sans raison sa climatisation...

Une salope, malgré sa capacité à ne pas se prendre la tête, est souvent douée d'une solide conscience politique. En témoigne son engagement financier en faveur de l'emploi dans les secteurs des cosmétiques et de la lingerie fine. Cet engagement, fort heureusement, ne se double pas d'intolérance, puisqu'elle accepte que des hommes et des femmes imprégnés de toutes sortes d'idées la pénètrent. En effet, elle possède des qualités relationnelles hors du commun.

Mais ce n'est pas tout : la salope, ouverte au monde, se sent attirée par la "politique du bonheur" ou "politique du bien-être" prônée par David Cameron, leader du Parti Conservateur et premier ministre britannique. Ainsi, elle a bien conscience que tout ne peut être résumé à des données économiques, c'est pourquoi elle est prête à faire passer toute activité pouvant lui procurer du bonheur avant les activités ayant un pur intérêt économique (éducation ou travail selon l'âge - car contrairement à ce que peuvent nous faire croire les discours anti-jeunes de certaines élites politiques, la valeur n'atteint pas nécessairement le nombre des années, au contraire, l'âge a tendance à rendre médiocre même les meilleurs, et bien peu de véritables salopes parviennent à le rester toute leur vie).

Megan1

Femme propre, la salope n'hésite pas à se laver et à se baigner régulièrement

On a jusqu'alors insisté sur le côté hédoniste de la salope, mais à l'inverse, la salope est capable d'un altruisme exceptionnel. Effectivement, elle sera prête à faire des efforts pour rendre heureux ses ami(e)s, même si cet effort devait se révéler douloureux. Parmi les académiciens ayant tenté de définir le terme avec précision, la plupart ont soutenu qu'on ne pouvait pas considérer comme "salope" une femme qui ne rend jamais heureux plus d'une personne à la fois. Une telle femme serait simplement une "femme facile" ("à l'instar d'un homme facile", ces deux expressions désignant une personne au caractère agréable).

Bien entendu, tout cela est un concept vague, et aucune vraie femme (hélas) ne correspond exactement à l'image que l'on se fait de la salope. On distingue ainsi la salope qui suce, la jolie salope qui suce jusqu'au bout, la vraie salope qui...

Fille-blue girl dirk struve La nana aux cheveux bleus dit :
Hé, l'abruti qui est en train de réécrire cet article, on a dit PAS DE BLAGUE DE COLLÉGIEN PUCEAU, OK ?


[modifier] Le Féminisme et le Mot Salope

Bik3

Les salopes osent prendre la place qui devrait revenir aux femmes dans la société, par exemple, dans le sport (ici, natation).

Le terme a été popularisé par divers intellectuels qui, bien qu'exclusivement de sexe masculin, se sentent proches des féministes : l'"École du Café du Commerce". On les sait proches de la vision baudelairienne du vin, et on peut imaginer qu'ils ont également lu certaines éloges de la femme par le grand poète, ce qui inspirerait cette déférence. Pour eux, les femmes sont "toutes des salopes", signe du respect qu'ils ressentent, non pas envers quelques femmes, mais bien envers l'ensemble de la jante féminine. On peut toutefois déplorer que le courant anarchiste de ce mouvement, pour briser les valeurs bourgeoises traditionnelles, excluent leur famille de cette admiration par des phrases comme "Toutes des salopes, sauf ma sœur et ma mère !"

Ces sources littéraires seront essentielles pour la campagne du mouvement "Mi-putes, mi-soumises". Par leurs marches réunissant des milliers de femmes, elles ont pu montrer qu'en dépit du poids de l'éducation et des clichés réactionnaires de pseudo-respectabilité, les femmes pouvaient être de "sacrées salopes" (remarquez le terme religieux qui ajoute encore au respect provenant du mot "salope").

Pompom-5

Solidaire des autres femmes moins libérées, certaines n'hésitent pas à clamer en leur nom que "C'est pas ma faute".

Une rhétorique qui fait écho à une autre, fréquente dans les quartiers dits "sensibles", où la gauche féministe remporte régulièrement des triomphes électoraux. Le mot "salope" y est très populaire (car on n'hésite pas à clamer bien haut l'amour qu'on a pour l'ensemble des femmes). Il a même été décliné en plusieurs équivalents locaux, dont le fameux "Biattttch". Ainsi, il n'est pas rare d'entendre un homme venant de subir une rebuffade qualifier l'élue de son cœur d'"espèce de salope" ou d'"espèce de biattttch". Le terme "salope" exprime le respect, et "espèce", bien loin d'être insultant, montre à la fois l'acceptation de l'unicité de l'individu en question et son rattachement à un groupe plus large. On peut gloser cette expression par "Être respectable qui s'assume, qui est bien dans sa peau et qui sait quelles sont ses priorités dans la vie, malgré votre refus, soyez assurée que je respecte vos caractéristiques propres, que je continue de penser à vous comme une humaine digne de ce nom, et que néanmoins je ne vous ferais pas l'offense de vous différencier du reste de l'humanité, de sorte qu'une histoire d'amitié profonde ne saurait être en rien entravée par l'attrait naissant que je ressentais jusqu'alors pour vous." Malheureusement, les juges, garants de l'état fasciste et sexiste sanctionnent de plus en plus ce type d'élan féministe, souvent à la demande même des destinataires du compliment, victimes misogynes de la propagande d'Église.

[modifier] Antonyme de Salope

Princesse

Hé oui, c'est ça, une princesse... Insultant, n'est-ce pas ?

Le contraire de salope est Princesse. Il désigne une femme trop avide de pouvoir et d'argent, vivant dans un monde mort depuis un siècle, et se conformant à des principes ultra-conservateurs et passéistes. Autrefois, lors d'un premier rendez-vous amoureux, certains hommes insultaient leur dulcinée par un vulgaire "tu es une vraie princesse" afin d'établir d'emblée un rapport de domination. Fort heureusement, cette pratique est en voie de disparition, en France tout du moins. En revanche, un nombre faible mais croissant de misogynes attaquent l'image de la femme par des phrases telles que "Toutes les filles sont des princesses". Inutile de vous dire que ces êtres abjects sont généralement bien loin d'être des intellectuels. Pendant leur jeunesse, la majorité a totalement ignoré les écrits de Boris Vian ou de Jacques Prévert sur l'inutilité et l'absurdité de l'école ; une fois adultes, contrairement à tous les artistes en herbe, ils se sont pour la plupart tenus aussi loin que possible des "paradis artificiels" prônés par tant de poètes maudits. Hélas, ces immondes machistes ont encore une place importante dans la société, en dépit de leur faible nombre.

[modifier] L'Avenir des Salopes

Bruni-peu-vêtue

"C'est quelqu'un qui m'a dit que je voulais encore me faire plein de mecs dans le plus pur style hardcore, serait-ce possible alors ?"

Longtemps, les salopes ont été victimes de la jalousie de femmes moins éclatantes qu'elles et d'hommes effrayés par le potentiel de ces femmes accomplies. Aussi furent-elles dans l'impossibilité de se hisser au rang que ces êtres courageux et remarquables méritaient.

Heureusement, récemment, un certains nombres d'idées reçues ont été taillées en pièces, et l'ascension sociale des salopes n'a dès lors plus pu être freinée. Comme souvent, les États-Unis ont montré la voie, et il y a 10 ans, les Américains ont découvert avec joie que la secrétaire du Président était elle-même une vraie salope, et que c'était grâce à la présence de cet ange à la Maison Blanche que leur pays ne partait pas à vau-l'eau. Qui sait, si Jacques Chirac avait eu une salope pour femme au lieu de Bernadette, peut-être n'aurait-il pas dissous... dissolu... dissoulu... dissoudé... Enfin, peut-être Lionel Jospin ne se serait-il pas installé à Matignon.

Mais bien vite, la France, pays des Droits de l'Homme (et dans une moindre mesure, de la femme de ménage), a bien vite refait son retard. Aujourd'hui, les salopes sont écrivains (ou écrivaines comme le disent ces salopes de lesbiennes féministes), présentatrices télé (souvent), sportives de haut niveau (les matchs passent sur Canal + le premier samedi du mois), chanteuses... L'une d'elles se serait même installée à l'Élysée. Bref, nous entrons dans une nouvelle société, dans laquelle hommes et femmes sont récompensés pour leurs mérites, un monde pour les salauds et les salopes !



Qu'avez-vous pensé de l'article "Salope" ?
 
689
 
222
 
47
 
126
 
57
 
156
 
801
 

Ce sondage a été créé le juillet 20, 2008 19:53 et 2098 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia