Sainte Grobeup

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Stgp-00.jpg



Sainte Grobeup est une personnalité mythique bretonne,
née le 9 juin 1532 en Cornouaille.
Selon la légende, elle ne dormirait jamais.


[modifier] Jeunesse

Stgp-01.jpg

Quand elle était petite, dans les champs, elle aimait comme tous les enfants de son âge les jeux les plus simples. Son préféré demeure le lancer de cailloux, dont elle devient experte au fil des années, faisant régulièrement un sans-faute en ne ratant aucun de ses camarades lors de parties chatoyantes et enjouées. Elle devient une héroïnomane locale lorsqu'elle remporte en 1547 le tournoi annuel de galoche bigoudène, ce qui lui donnera naissance à l'une de ses répliques les plus célèbres : «Ah, le palet sous l'emprise de la drogue...».


[modifier] L'Attaque des Bigoudis

Stgp-02.jpg
Stgp-04.jpg

C'est Ty Grobeup qui les a fait fuir.

Cette victoire ne plait pas au voisin mais néanmoins rival bigoudi, qui n'apprécie pas qu'une native du Pays Glazik ne subtilise le trophée de leur sport traditionnel. Quelques jours plus tard, la ville de Quimper est assiégée par des fanatiques du palet voulant récupérer le précieux bien. Le siège durera plusieurs semaines, tournant au fil des jours à l'avantage des agresseurs, avant que la détentrice légitime du trophée ne se mette à utiliser ses talents pour tirer à boulets roux sur l'envahisseur, sa cible préférée étant les palefreniers empêtrés dans l'huile bouillante. Cette action, qui lui vaudra le surnom de Ty Grobeup, mettra en fuite les troupes adverses, qui laisseront un chien géant en bois à leurs adversaires en guise de dédommagement. Malheureusement, le trophée disparut le lendemain, regrets qu'elle immortalisera de sa seconde phrase la plus célèbre : «Putain de tournoi, c'était pas notre guerre». Ce mystère demeure encore inexpliqué à ce jour.


[modifier] Canonisation

Stgp-03.jpg

Bateau de croisière
au XVIeme siècle.

Sa renommée lui vaudra moult sollicitations médiatiques et avantages de son statut. En 1571, elle participe à la croisière Sainte Ligue sous le soleil méditerranéen. Suite à un refus de priorité de la part d'une galère turque près de Lépante, actuellement Naupacte, et le refus de son commandant de signer un constat à l'amiable, une bataille physiquement juridique s'engage entre les deux clubs de vacances. Disposant d'un léger avantage parce qu'armé de canons, la Sainte Ligue ne peut toutefois pas en profiter bien longtemps, deux d'entre eux faisant rapidement défaut. C'est sans compter sur l'astuce de Ty Grobeup, qui se canonisera en s'occupant de lancer les boulets des canons défaillants, permettant alors à sa croisière de continuer, et empêchant l'Empire Ottoman d'intégrer l'Union Européenne. Elle devient alors Sainte Grobeup.


[modifier] Postérité

Stgp-05.jpg

Bien des années plus tard, des traces de Sainte Grobeup, devenue discrète, réapparaissent à la faveur du développement de la communication digitale des êtres humains :
<Grobeup> ma môman est en train d'apprendre à écrire des sms
<Grobeup> je viens d'en recevoir un qui dit "pullok"
<Grobeup> et c'est tout


Cette résurgence au milieu du commun des mortels lui vaudra l'apparition d'un panel de fans, qui lui rendront hommage par des moyens divers et variés.





Qu'avez-vous pensé de Sainte Grobeup ?
 
6
 
8
 
2
 
1
 
0
 
5
 
2
 

Ce sondage a été créé le juin 8, 2011 08:54 et 24 personnes ont déjà voté.
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia