Saint Aubin

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Une Église Célébrant le Culte de Yog-Sothoth

De Tout Temps Les Hommes ... s'adonnaient au Culte de la Vache Morte ( CVM ou CDC ) .

Ce rite ancestral consistait à adorer les reliques d'une vieille vache Morte .

Les débuts du Culte de La Vache Morte se firent en -800 avec l'arrivée des Troglomégadolécaniens sur la rive droite de la Garonne . Une cuve à reliques fut construite non loin d'une dérivation de la Garonne , nommée le Kanal Kyriad , cette cuve porta le nom de StromoTumulus et fut répertoriée comme objet de culte sacré par Pline le Gros en -767 .

En -666 alors que des travaux d'extension ont lieu , des ouvriers découvrent une très ancienne sépulture à l'emplacement même de la cuve principale .

Visite-Corinne-St-Aubin.jpg

Michaela Rhombo Enquete sur le passé de St Aubin

Une tablette mentionne :

"Il ne faut point croire que l'homme est le plus vieux ou le dernier des maîtres de la terre, ou que la masse commune de vie ou de substance soit seule à y marcher. Les Anciens ont été, les Anciens sont, et les Anciens seront. Non dans les espaces que nous connaissons, mais entre eux. Ils vont sereins et primordiaux, sans dimensions et invisibles à nos yeux. Yog-Sothoth connaît la porte. Yog-Sothoth est la porte. Yog-Sothoth est la clé et le gardien de la porte. Le passé, le présent, le futur, tous sont un en Yog-Sothoth. Il sait où les Anciens ont forcé le passage jadis, et où Ils le forceront de nouveau. Il sait où Ils ont foulé les champs et la terre, et où Ils les foulent encore, et pourquoi nul ne peut les voir quand Ils le font. À leur odeur, les hommes peuvent parfois connaître qu'Ils sont proches, mais de leur apparence aucun homme ne peut rien savoir, si ce n'est sous les traits de ceux qu'Ils ont engendrés chez les hommes ; et de ceux-ci sont plusieurs espèces, différentes par leur figure, depuis la plus véridique eidolon de l'homme à cette forme invisible et sans substance qui est Eux. Ils passent, nauséabonds et inaperçus dans les lieux solitaires où les Paroles ont été prononcées et les Rites ont été hurlés tout au long en leurs Temps. Leurs voix jargonnent dans le vent, et Leur conscience marmonne dans la terre. Ils courbent la forêt et écrasent la ville, pourtant ni forêt ni ville ne peuvent apercevoir la main qui frappe. Kadath Les a connus dans le désert glacé, et quel homme connaît Kadath ? Le désert de glace du Sud et les îles englouties de l'Océan renferment des pierres où Leur sceau est gravé, mais qui a jamais vu la ville au fond des glaces et la tour scellée festonnée d'algues et de bernacles ? Le Grand Cthulhu est Leur cousin, encore ne les discerne-t-il qu'obscurément. Ïa ! Shub-Niggurath ! Vous les connaîtrez comme une abomination. Leur main est sur votre gorge, bien que vous ne Les voyiez pas ; et Leur demeure ne fait qu'un avec votre seuil bien gardé. Yog-Sothoth est la clé de la porte, par où les sphères communiquent. L'homme règne à présent où ils régnaient jadis ; Ils régneront bientôt où l'homme règne à présent. Après l'été l'hiver, et après l'hiver l'été. Ils attendent, patients et terribles, car Ils régneront de nouveau ici-bas."

Ce à quoi , Proximus Megalus , le gouverneur de la ville de Toulousus répondit "P'tain cong!"

[modifier] La Mutation de Saint Aubin

Saint Aubin.jpg

L'église satanique au XVIIe siècle

C'est alors que le lieu de culte changea radicalement et sous l'influence du quartier , devint dedié à Yog-Sothoth . L'église de St Aubin fut alors construite et adora en secret un dieu satanique et maléfique . Des sacrifices rituels furent effectués et de nombreux mendiants furent enlevés sur le parvis pour être découpés en morceaux lors de messes noires .

Le procureur du roy de Toulouse , Maurice Lanterne essaya d'interdire le culte en 1748 mais se heurta à l'hostilité des Franc-maçons locaux et finit disséqué au fond d'un abattoir .

Un adage populaire se rependit parmi la population :

Si T'ador' pas la bete a dix pattes En bouillie t'finira

Les rumeurs de satanisme se font de plus en plus claires

Ainsi cette chanson du quartier de la Mirouette :

Erreur math (erreur lexicale): L'bout d'chair y t'a enfanté


Si Tu R'viens pas a lui

Y T'mangera tout cru

La riri La rira qui croiri qui croira

[modifier] La Fermeture de l'Église à la Révolution

C'est Vigor qui en l'an Brumaire 1792 qui investira l'église satanique avec un bataillon citoyen . Ses mots sont éloquents :

 Moi , citoyen François Vigor , chef commandant des troupes révolutionnaires de La Garonne , ai investi
 suivant les instructions du haut-commandement Girondin l'église dite "Saint-Aubin" située dans le 145ème canton de Toulouse
 Le spectacle qui s'est offert à nos yeux alors que nous enfoncions la porte centrale est des plus terribles 
 Et nombre de nos soldats se sont évanouis devant la vision dhorreur qui s'est offerte à nous
 Des formes semis-humaines aux membres atrophiés se repaissaient de chair humaine dans les recoins de la nef centrale
 L'intérieur même de l'église est recouverte de sang 
 Une gigantesque Statue antédiluvienne a été dressée au centre , à la croisée de la Nef et du transept
 Et semble faire office d'autel Maléfique .
 Cette Statue représente une gigantesque Boule munie de milliers d'yeux en verre 
 Et nous semble figurer une sorte de gigantesque poulpe
 Des Inscriptions dans une langue inconnue sont gravées au niveau du socle
 Il semble que la statue soit le lieu de passage vers un réseau de gigantesques souterrains 
 Et une fosse béante la précède immédiatement
 Nous tuons à coup de baillonettes les misérables créatures antropophages
 Et nous procédons à la fermeture de la fosse en utilisant une réserve de poudre qui nous est 
 Envoyée depuis la Manufacture des Gobelins 
 
 Nous procédons à la fermeture administrative du lieu par ordre du commandement Révolutionnaire 
 Et par instruction directe du comité de salut publique


[modifier] Le renouveau Franc-maçon

Avec L'arrivée au pouvoir de Napoléon , l'Église est réouverte en 1801 par le sieur Bongentil . Désiré Bongentil , Grand maître de la loge Toulousaine y voit l'occasion de renouveler le culte Franc-Maconnique et pense que Baphomet n'est qu'une des multiples incarnations de Yog-Sothoth .

Bongentil qui succède à Vigor ( ce dernier ayant été retrouvé mystérieusement décapité dans une des ruelles du vieux Toulouse en 1799 ) fait rouvrir la fosse centrale de L'Église et rénove la statue de Yog-Sothoth en la recouvrant notamment d'un alliage d'or massif .

C'est alors le renouveau du culte de Yog-Sothoth qui se confondra avec la XXXVIII ème loge maconique et qui , aujourd'hui encore reste fidèle à ses origines .


Qu'avez-vous pensé de l'article "Saint Aubin" ?
 
1
 
3
 
0
 
2
 
1
 
3
 
5
 

Ce sondage a été créé le mars 22, 2008 19:33 et 15 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia