Saint-Pétersbourg

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Saint-Pétersbourg (Pietari pour les indigènes) est une ville de Russie qui a dans le passé servi de capitale.

[modifier] Curriculum vitæ

Son nom de jeune fille est en fait Sankt-Pieterburch, mais l'employé d'état civil un peu éméché nota Saint-Pétersbourg dans le registre. Comme quoi on est peu de choses face à l'administration. À l'âge de 211 ans la ville se marie et prend le nom de Rétrograde mais l'union fut de courte durée. En 1924 elle divorce et se jette dans les bras d'un bolchévique frénétique. Un bref passage devant monsieur le maire et la voilà qui s'appelle Léningrad. En 1991 la ville se rend compte que son époux était mort depuis la lune de miel, elle reprend alors son nom de jeune fille en maudissant les hommes et les employés de l'état civil.

[modifier] Situation géographique

Enfant illégitime de Pierre 1er, Saint-Pétersbourg fut contrainte de vivre dans une petite cabane en bois blottie au fond de marais dont même un finnois ne voudrait pas. Avec le temps elle a plutôt bien aménagé son lopin ce qui fait que les invités peuvent s'y sentir bien.

Son hospitalité est toutefois controversée : en 1941 elle refusa de laisser camper chez elle une meute de scouts allemands, qui rentrèrent chez eux une fois leur stock de cookies épuisé.

[modifier] Tourisme

Comme toute les villes de Russie Saint-Pétersbourg attire les touristes grâce un vaste réseau de prostitution et de l'alcool frelaté à bas prix.

Ce qui distingue la ville sont les célèbres jours noirs en décembre, et leurs corrolaire estivale (les nuits blanches). Très apprécié par les touristes manichéens.

Partage sur...
wikia