Saint-Gaudens

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Saint-Gaudens (sein-god-eins en argot local) est un laboratoire médical situé sur un plateau, dans une cuvette, quelque part dans la région de la Haute-Garonne. Ses habitants, les saint-gaudinois - également appelés 'Cobayes'- sont arrivés là sans trop savoir comment et y sont maintenant coincés éternellement.


[modifier] Passé historique

300px-St Gaudens Church.jpg

Cette ... ville est sortie de nulle part dans un moment sombre de l'histoire, nous ne connaissons donc pas encore les circonstances précises de la création d'une telle atrocité, certains détails cependant sont restés gravés dans les anales publiques, et pas des moindres !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Des détails chiants, d'ailleurs !...



Il semblerait qu'un jeune garçon gargouillophile psychopathe prénommé Gaudens aurait tué ses parents. Nous avons retrouvé son journal intime 'Mon Petit Poney', signe qu'il était déjà bien atteint, et voila ce qu'il y décrit « j'ai tué mes parents à cause que du coup j'avais un prénom tout pourri surtout que mon nom de famille c’est aussi Gaudens, et que du coup Gaudens Gaudens c'est super moche. »

Selon son journal intime Mon Petit Poney, il se serait ensuite rendu dans une chapelle ou festoyait gaiment la tribu des barbares vêtus de string en peaux de bêtes - c'est le VRAI nom de la tribu, oui. - pour se prendre une bonne murge et tenter un coup avec ce bon vieux barbu de Ragnar.

Ragnar.jpg

Le passage suivant n'étant pas décrit dans son journal, nous invoquerons la rumeur populaire.

La rumeur voudrait que la femme du chef de la tribu des barbares vêtus de strings en peaux de bêtes, nommée Matriochka, éprise de jalousie car en secret elle s'envoyait aussi Ragnar, décapita le jeune fou Gaudens Gaudens (quel nom de merde quand on y pense) et lui fourra sa tête sous le coude, pour lui rappeler ou il pouvais se la mettre.

La suite est a nouveau décrite dans son journal intime Mon Petit Poney...

« Ragnar est mort, étouffé sous le poids de Matriochka. La tête sous le bras, et la béquille sous le coude, je m'en vais tel le fou que je suis peut-être épancher ma soif sexuelle a l'église la plus proche [...] c'est la seule église au monde ou les gargouilles possèdent des appendices génitaux assez conséquents pour me satisfaire une dernière fois. »

Ce qui s'est passé ensuite pour en arriver là, nous n'en avons aucune idée car le journal intime 'Mon Petit Poney' de Gaudens Gaudens est la seule archive dont nous disposons, mais en même temps on s'en fout.

[modifier] Situation économique

L'entier fonctionnement économique de cette ville est composé de deux rouages essentiels, qui lui permettent de ne pas couler sous le poids de la débilité des autochtones d'une manière exceptionnellement intelligente, et qui sont :

Usine st go.jpg
  • l'Usine Tembec, produisant de la pâte a papier toilettes. Accolée à la Garonne, cette usine qui embellis le paysage de manière non exponentielle, rejette de belles fumées qui donnent un staïle ouf a l'environnement direct, comme les maisons qui habitent dans son périmètre, et ce n'est pas tout elle embellis aussi l'air ambiant, pour qui serait pétophile. Le site est entré dès sa création dans le cercle (plus) très fermé des entreprises ayant été rachetées par un Foking Stranger qui s'en bat les steacks d'empoisonner les honnêtes autochtones avec ses défécations chimiques qui donnent des cancers de la thyroïde.
  • la Fraude Médicale, que l'état tente de réprimer grâce a des radiations nombreuses et fréquentes, jouant du facteur précédemment évoqué ainsi que de la large part de population qui sort d’hôpital psychiatrique et/ou ayant recours a de divers et variés traitements subventionnés gentiment par le contribuable.

Il faut noter que la ville aurait pu déposer un brevet qui aurait rapporté et régler la légende du déficit si les chose s'étaient bien goupiller : Cette façon de consommer depuis sa voiture dite du "Drive In" à en fait été inventée à Saint-Gaudens. Les Saint-Gaudinois font tout pour se garer devant les boutiques et éviter ainsi de se mouiller les jours de pluie. Beaucoup d'utilisateurs de salles de sports se garent au plus près des bancs de musculation pour ne pas avoir à dépenser trop d'énergie sur le trajet.


[modifier] Situation géographique

L'emplacement de la ville ayant été classé secret-défense par le ministère de la défense secrète contre le développement inopiné de la débilité publique, vous serez juste informé que la ville ressemble a peu près à l'image que vous vous en faites : un énorme rond point avec d'un coté une usine, de l'autre un hôpital (ce périmètre étant occupé par 80% de la population, sauf durant les heures de travail).

[modifier] Coutumes et Folklore local

Sangria.jpg

La coutume locale veut que tout bon Saint-Gaudinois travaille a l'usine Tembec, pour favoriser de taux d’absorption de produits dangereux (c.f paragraphe précédent). L'autochtone est donc habitué a se laver dans la Garonne en utilisant les défécations chimiques comme savon abrasif, et se nourris exclusivement de papier toilettes, fierté locale oblige. Le week-end il peut arriver qu'il se rende a pieds (rares sont les réels habitants détenant un permis ET une voiture) a la fête de Villeneuve de Rivière pour se taper sur la gueule, ou voir jouer Sangria Gratuite au Lac de Sède, où, tout comme la 'musique' aléatoire de ce merveilleux groupe de bergers ovinophiles en chemises hawaïennes , la noyade est devenue tellement usuelle qu'entrée dans le folklore inconscient populaire contre le gré de la population.

[modifier] Histoire

Saint-Gaudens est en perpétuelle guerre avec ses voisins ariègeois qui viennent embouteiller le rond point carré, le rond point triangle et le rond point en huit tous les jeudis.

Durant toute l'histoire, la ville, vivant en léthargie, s'est toujours alliée à l'envahisseur qui gueulait le plus fort.

La ville est arrivée à bouger et à faire parler d'elle dans les années 90 et jusqu'en 2001 en créant des attraction sympathique lors d'un festival qui transformait la population en Saint-Gaudingois. Et en 2001, l'attirance de certains pour les médias conventionnel (TV, Messe, ...) mit fin au carnage.

Comme dans beaucoup de ville du sud-ouest, le sport prend une part culturelle considérable avec son (ses) équipe(s) de rugby. Le choix est grand à Saint-Gaudens, car on joue à XII contre XV et les grand match se soldent souvent sans animosité lors des troisièmes mi-temps des deux équipes.

[modifier] Futur

De nos jours, Saint-Gaudens est une énorme maison de retraite en plein air pur avec une population qui comporte plus de 60% de personnes de plus de 60 ans.


PGsextan.png  Portail de la Géographie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia