FANDOM


Histoire Modifier

La filière STMG a été inventé par Jean Michel Blanquette. En l’an 1182, Jean Michel eu pitié des cas sociaux de l’epoque qui trainait dans les ruelles de Roquefort la Bedoule, sa ville natale. Il décida tout d’abord de crée des centres spécialisé où les parquer par groupe de 4 élèves (histoire de limiter le nombre de décès par année). Ces centres avaient pour but d’aider ces pauvres petits malheureux à devenir INTELLIGENTS. Vu l’echec de ce premier essai, il réforma le système en 1204, cette fois ci les cas sociaux devait apprendre à manier des tuyaux ou des charrettes histoire de servir à quelque chose dans leur pauvre vie future sauf que cette fois ci il n’y avait plus que 2 élèves par classe (le nombres de décès ayant augmenté de 387 %). Cette méthode marcha plutôt mieux même si des batailles de tuyauterie en acier éclataient souvent, ce système eu un grand succès et des centaines d’etablissements ouvrir leurs portes partout en France et au Congo. C’est d’ailleurs depuis cette fameuse année 1280 que viens cette expression « les français sont con » (c’est sûr vu le nombre d’élève augmentant de 90 %). Tout se passait pour le mieux et ces petites merdes servaient enfin à quelque chose. Seul bémol, cette filière n’avait pas de nom : mais un jour d’octobre 1499, Kevin de Mouloud un jeune aristocrate algérien (z’etaient déjà là à l’epoque...) eu une idée de génie. Pour faire rager ces pauvres babtous de S, Kevin inventa l’expression dans cette phrase restée célèbre  « Wallah je trouv ke cé kon y se prenn pour dé boss mashallah nou no cienss el son tro mega good » Le mot STMG était né (même si il fallu 23 heures 45 minutes 57 secondes et 67 centième à Kevin pour trouver l’abreviation, le temps de réflexion d’un stmg etant 800 % plus long qu’un humain normal qui plus est il lui a fallu comprendre le mot « good » ce qui lui a pris 3 heures de plus). Aujourd’hui les STMG sont parqués dans d'autres établissements nommé « lycées » les critères de sélection étant plus simples. Tout les élèves était placé dans des classes nommés « seconde ». A la fin de l’année on prend les cas social (pas très difiifcile à repérer) et on les envoit en Science Trop Méga Good. Jean Michel Blanquette a d’ailleurs payé très cher son invention. En 1910 alors âgé de 1084 ans, Blanquette visita la classe de STMG de Borny à Metz, il y mourût sauvagement assassiné de 9 bout de bois dans l’anus. A l’agonie sa dernière phrase resta célèbre « Toi aussi Mohammed ... »


Le STMG Modifier

Le STMG est un petit animal bipède poilu. Comme précisé ci dessus, il descend de la lignée des cas sociaux nordistes puis des algériens unijambistes. Il peut être riche ou pauvre selon son lieu de vie. D’ailleurs il en a 2 (des lieux de vie) : - Le quartier de Borny - Le reste de la France Parfois, si le STMG est capable de s’adapter, il peut partir au Luxembourg comme réfugié politique, manque de bol au la bas il y a aussi des classes STMG ... Et pourtant il a tout fait pour ne pas y retourner, en se créant des faux papiers pakistano-irlandais et en changeant de nom en Albert Dumontel ou aussi en Thierry Olivier (car il pense que les policiers seront désorientés par ses deux prénoms). Problème : son air noirâtre et con ainsi que sa passion d’ecouter Jul à fond dans les couloirs avec une enceinte JBL volée à Auchan le fond rapidement repéré puis à nouveau parqué (sa passion pour le rap biélorusse ou ouzbek ne changera pas, malheureusement). Le STMG adore sortir avec des collégiennes ou moins (parfois CM1 si c’est pas moins ...). Il a la mauvaise habitude de vandalisé les tramways ou les bus et est persuadé que Calvin Klein ou Para Jumper sont amis du prophète Mahommet (le pigeon). Voir aussi l’article Gosse de riches. Si vous avez peur de ne pas les reconnaître ils portent aussi leur écouteurs SUR les oreilles et pas dans (leur niveau d’intelligence étant très élevé)

Prenez un texte de Voltaire pour les éloigner le temps qu’ils comprennent ce que c’est.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.