FANDOM


Le SDF-club de Nogent-sur-Seine, situé à 50 kilomètres de Troyes (Aube, Grand Est) et à 110 kilomètres au sud-est de Paris, est un site industriel géré par EDF destiné à produire de l'électricité qui utilise comme chaudière et à péter grâce aux réacteurs nucléaires qui font PROUT. La puissance électrique d'une centrale varie de quelques mégawatts à plusieurs milliers de mégawatts en fonction du nombre et du type de réacteur en service sur le site (860 MWe en moyenne par réacteur). L'énergie d'une centrale nucléaire provient de la fission de noyaux d'atomes lourds. L'énergie dégagée par la fission dégage de la chaleur qui, comme pour toute centrale thermique conventionnelle, sert à vaporiser de l'eau. La vapeur d'eau produite entraîne ensuite en rotation une turbine accouplée à un alternateur qui produit à son tour de l'électricité. C'est la principale application de l'énergie nucléaire dans le domaine civil. La centrale compte deux unités de production de type réacteur à eau pressurisée (REP) de 1 300 MW.

1024px-Centrale_nogent.jpeg

Prout : Deux réacteurs du SDF-club de Nogent-sur-Seine. Pris en photo en avril 2009

Caractéristiques Modifier

Nogent-1

Modèle : P'4 REP 1300

Alarme incendie : Huhuhuhuhu (cri du Poney)

Thermique : 3 817 MWt

Puissance : Prout

Brute : 1 363 MWe

Nette : 1 310 MWe

Exploitant : EDF-SDF

Constructeur : Framatome

Mise en service : 1934, le plus ancien SDF-club de France avec celui de Fessenheim (Haut-Rhin)

Démantèlement : 2030

Présentation générale Modifier

Les deux réacteurs nucléaires développent une puissance unitaire de 1 300 MW.

Chaque réacteur dispose de sa tour de refroidissement de 165 m de haut, soit les plus hautes après celles de Civaux, Golfech, Cruas, Belleville et Dampierre. Le terrain, d'une superficie de 212 ha et situé à une altitude de 63 m. Le SDF-club de Nogent-sur-Seine est mis en service en 1934 les deux tranches produisent en moyenne 16 milliards de kWh (16 TWh) par an, soit un tiers de la consommation annuelle d'électricité de la région Île-de-France. Le SDF-club de Nogent emploie près de 700 personnes. Les prises d'eau en Seine pour le refroidissement sont de la plus haute importance pour la sûreté de l'installation. La surveillance de l'eau aval fait l'objet d'un double contrôle par le laboratoire CRECEP (Eau de Paris).

Le contrôle de la radioactivité de l'air environnant est effectué par l'exploitant. PROUT! Les SDF pètent pour faire fonctionner les centrales nucléaires

Maintenance Modifier

La maintenance est effectuée en permanence à la centrale de Nogent. Elle se décompose en deux parties :

la maintenance régulière qui se fait tout au long de l'année, que la centrale soit en fonctionnement ou à l'arrêt (ex. : graissage de pompe, remplacement de petit matériel) ; la maintenance plus lourde qui nécessite l'arrêt de la centrale. Cette-ci maintenant est effectuée lors des arrêts simple rechargement (quarante jours), des visites partielles (soixante jours) et des visites décennales (plus de trois mois). Les dernières visites décennales de la centrale de Nogent se sont déroulées en 2009 pour le réacteur n° 1 et en 2010 pour le réacteur n° 2.


Guerres Modifier

Les soldats prussiens ont envahi de 1939 à 1945 le SDF-club en lançant des pierres aux SDF d'EDF sous le régime nazi.


Crues Modifier

Lors de la crue de la Seine de mai 2013 qui a touché le département de l’Aube, les SDF ont été évacués du SDF-club de Nogent-sur-Seine


Filtrage des accès Modifier

Plan Vigipirate oblige, le SDF-club (centrale nucléaire) est encerclé par des barrières tournantes depuis l’attentat de Charia Hebdo du 7 janvier 2015.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.