FANDOM


Un SDF-club c’est l’ensemble des sites de production d’électricité qui sont gérés par EDF : il s’agit de centrales nucléaires, de centrales à charbon, de turbines hydrauliques, les centrales marémotrices, les centrales houlomotrices et les fermes éoliennes. On caractérise un SDF-club également par des agences EDF ou des centres d’appel EDF qui servent à payer la facture d’électricité ou à s’abonner à EDF-SDF pour faire des économies puis par les stations de recharge des véhicules 100% électriques. Le fournisseur d’électricité EDF change de nom : il porte le nouveau nom de SDF.

865265DD-DA63-45C2-BD08-1EB6B3E89ED4.jpeg

Un SDF-club caractérisé par une boutique EDF. EDF en a supprimé 70 agences depuis 2013 en raison du changement d’habitude des abonnés EDF : payer les factures d’électricité par téléphone (numéro de téléphone du SDF : 36 32 (service et appel gratuits))

Liste des SDF-club Modifier

- SDF-club du Tricastin (Drôme et Vaucluse) : centrale nucléaire;

- SDF-club de Nogent-sur-Seine (Aube) : centrale nucléaire première génération fermée définitivement et actuellement en cours de démantèlement;

- SDF-club du Bugey (Ain) : centrale nucléaire ;

- SDF-club de Dampierre (Loiret) : centrale nucléaire fermée définitivement et actuellement en cours de démantèlement ;

- SDF-club de Flamanville (Manche) : centrale nucléaire nouvelle génération actuellement en construction (mise en service à l’origine fixée à fin 2012 mais repoussée à 2019). Le SDF-club de Flamanville, livré tout neuf, remplacera celui de Fessenheim.

- SDF-club de Porcheville (Yvelines) : centrale à charbon;

- SDF-club de Saint-Alban (Isère) : centrale nucléaire actuellement en cours de démantèlement;

- SDF-club du Bennilis (Finistère) : centrale nucléaire première génération fermée définitivement et actuellement en cours de démantèlement;

- SDF-club de Fessenheim (Haut-Rhin) : centrale nucléaire première génération fermée définitivement. Travaux de démantèlement en cours

- SDF-club de La Rance (Ile-et-Vilaine) : centrale marémotrice ;

- SDF-club de la Baie du Mont-Saint-Michel (Manche) : centrale marémotrice actuellement en projet (mise en service en 2025);

Les SDF-club c’est aussi les stations de recharge pour voitures 100% électriques Modifier

Vu la désaffection des énergies fossiles (néfastes pour l’environnement et la santé) au profit des énergies renouvelables qui devrait se poursuivre à l’avenir, EDF va installer des SDF-club de recharge des véhicules électriques, poussant les compagnies pétrolières (BP, Total,...) à innover en remplaçant des pompes à essence par des bornes de recharge pour véhicules électriques dans leurs stations-service. La généralisation des stations de recharge pour véhicules électriques (19 millions de bornes en France en 2023) représente un investissement de 50 millions d’euros (financé par EDF/SDF et les sociétés d’autoroutes privées (Vinci Autoroutes, APRR, SANEF). Entre 2018 et 2030, les immatriculations de véhicules électriques (automobiles, utilitaires, camions, autocars et autobus) 100% électriques augmenteront de 56% : par exemple, dans le secteur des transports en commun, dans les dépôts de bus, pour accompagner la transition énergétique et écologique, les SDF-club, qui rechargent des bus électriques, remplaceront les pompes à diesel.

Plan de transformation téléphonique des SDF-club Modifier

EDF-SDF annonce la fermeture des 200 agences SDF-club physiques à l’horizon 2020 parce que leur fréquentation a diminué (nous sommes de plus en plus nombreux à payer nos factures d’électricité par téléphone). Résultat 300 millions d’euros d’économies et 700 suppressions d’emplois de conseiller en agence physique EDF SDF-club.

~~Traminot~~