Ségolène Battle Royale

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


2010, malgré de nombreuses tentatives de réconciliation et recherche de compromis le PS reste inexorablement divisé. Cependant le temps presse, ils doivent se rallier coûte que coûte afin de terrasser l'ennemi. Les méthodes classiques n'ayant pas porté leurs fruits, la meneuse spirituelle du parti a donc décidé d'organiser ce qu'elle a baptisé le « Ségolène Battle Royale ». La règle du jeu est simple : pas de règles. Le principe en vigueur est la loi du talion. Le dernier debout emportera la victoire.


SBRHaikuABD.png



Nombre de survivants : 9

— Bon les amis, va falloir quand même qu'on trouve un terrain d'entente, parce que c'est pas comme ça qu'on va faire avancer les choses.
— C'est vrai quand même ! Arrêtons de nous battre ! Après tout, on a tous les mêmes convictions, non ?
— N'importe quoi. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette proposition, c'est de la démagogie pure et simple.
— De toute façon, c'est à chaque fois la même chose. Mais ouvrez les yeux bande de putes, vous voyez pas que vous faites le jeu de l'opposition en vous entredéchirant comme ça. En plus, je l'avais dit dès le début : si on avait organisé une orgie romaine avec des fouets et de godes en latex, tout ça aurait pu se régler à l'amiable ; et au lieu de ça vous faites des colloques merdiques dans des endroits à la con où on passe le temps à se bourrer la gueule et à raconter des conneries avec des culs-terreux consanguins qui comprennent rien à notre mouvement.
— Écoutez, calmons-nous et essayons plutôt de trouver une solution.
— Très bien. A mon avis, il suffit juste de se recentrer sur nos bases.
— Ah ouais d'accord... Facile d'opter pour la solution de facilité.
— Eh bien, n'empêche qu'il a raison.
— "IL" ? Non mais tu m'as bien regardé ? J'ai une tête à m'appeler "IL" ?
— Excuse-moi, je t'avais pris pour un autre.
— Bon, sinon, moi, je propose de baisser les impôts.
— Putain, la proposition super engagée dis donc. T'es du genre à prendre des risques toi, non ?
— Mais c'est pas con en fait, baisser les impôts c'est populaire et ça ramènera des électeurs.
— Ok, très bien. Tu m'expliques comment on fait baisser les impôts ? Toi qui es si malin...
— Alors là facile. En fait, tu vas sur l'ordinateur des impôts et puis tu diminues le taux d'imposition en entrant un chiffre plus bas et pouf, t'as fait baisser les impôts.
— Bordel de merde et après on s'étonne de plus gagner d'élections...
— Non mais là quand même, tu racontes n'importe quoi.
— Eh bien moi je suis contre, c'est vraiment totalement démagogue comme attitude.
— Attendez une minute là ! Mais c'est n'importe quoi cette conversation : on sait même pas qui est en train de parler ni même combien il y a d'interlocuteurs.
— Ça ne m'étonne pas de toi, tiens : toujours à faire des remarques hors de propos.
— Peut-être bien, mais ça n'empêche que je suis contre et je propose d'organiser des primaires pour décider une bonne fois pour toutes de qui sont les interlocuteurs de cette conversation.
— Moi, ça me va.
— Très bien, alors dans ce cas, je me pose en candidat unique afin d'être le seul interlocuteur de cette conversation.
— Je ne suis pas d'accord, mais j'aimerais d'abord savoir qui vient de prendre la parole là ?
— Ben, c'est moi.
— D'accord, mais t'es qui ?
— Ah ouais, je vois. Devant les caméras on est copains comme cochons, mais après, c'est genre je te connais pas.
— Mais arrête de monter sur tes grands chevaux, c'est juste que vu la structure narrative des dialogues, il m'est impossible de savoir qui vient de prendre la parole.
Laurent Fabius : En tout cas, Ségolène, c'est vraiment qu'une grosse pétasse mal baisée, hihihi !
Laurent Fabius : Euh, non mais attendez là. Pourquoi pour moi y'a mon nom ?
— Tout bonnement parce que le jeu vient de commencer.
— Le jeu ? Mais quel jeu ? J'y comprends rien moi...
Laurent Fabius : Non mais attends, Ségo, mais qu'est ce que tu... yaarrggllll !!!
— Mes amis, je déclare officiellement ouvert le Ségolène Battle Royale


SBRIntro.png



— Ah ben c'est bien la première fois qu'on trouve une idée sympa, tiens ! C'est cool : en voilà déjà un qui ne va plus ramener sa fraise

Nombre de survivants : 8 - Décès : 1

BSRPlan1.jpg

— Bon ben, on fait quoi maintenant ?



BSRPlan2.jpg




BSRPlan3.jpg




BSRPlan41.jpg




BSRPlan5.jpg




BSRPlan11.jpg

— Je sais pas pour vous, mais moi je ressens soudain une espèce de tension là... vous la sentez, vous, la tension ?




BSRPlan6.jpg

— Moi je sens surtout la main de Dominique dans mon slip.


BSRPlan7.jpg

— Oups ! Pardon, j'ai cru que c'était quelqu'un d'autre.


BSRPlan8.jpg

— Non mais y'a pas de mal.




BSRPlan9.jpg




BSRPlan21.jpg




BSRPlan3.jpg




BSRPlan4.jpg




BSRPlan51.jpg




BSRPlan1.jpg

— Et sinon, on va continuer longtemps à se regarder comme ça en chien de faïence ?




BSRPlan2.jpg




BSRPlan3.jpg




BSRPlan41.jpg




BSRPlan5.jpg




BSRPlan11.jpg

— Ben, à croire que oui



BSRPlan21.jpg



BSRPlan3.jpg



BSRPlan4.jpg



BSRPlan51.jpg



BSRPlan1.jpg

— Purée, ça commence à devenir long tout ça.



BSRPlan91.jpg



BSRPlan92.jpg



BSRPlan93.jpg

— Non mais Dominique, franchement !


BSRPlan94.jpg

— Désolé.



BSRPlan2.jpg



BSRPlan3.jpg



BSRPlan41.jpg



BSRPlan5.jpg


BSRPlan11.jpg

— Bon, les amis c'est chiant, là.


BSRPlan21.jpg


BSRPlan3.jpg


BSRPlan4.jpg


BSRPlan51.jpg


BSRPlan1.jpg

— Franchement, je préférais la structure narrative du premier paragraphe. Là, on s'emmerde sec, non ?


BSRPlan2.jpg


BSRPlan3.jpg


BSRPlan41.jpg


BSRPlan5.jpg


BSRPlan95.jpg


BSRPlan1.jpg

— Hé, mais qu'est ce qu'il fout là, le mexicain ?


BSRPlan96.jpg

— C'est juste histoire de mettre une minorité, ça fait "tolérant" et c'est un beau message pour l'intégration.


BSRPlan1.jpg

— Ok, je vois, mais on aurait pu prendre autre chose qu'un mexicain quand même, parce que là, enfin merde quoi, un "mexicain" les mecs !


BSRPlan2.jpg


BSRPlan3.jpg


BSRPlan41.jpg


BSRPlan5.jpg


BSRPlan95.jpg


BSRPlan1.jpg

— Bon, c'est pas tout ça mais j'ai quand même des trucs à faire moi.


BSRPlan97.jpg

Go !!!


Onomatopée.jpg


BSRPlan98.jpg


Onomatopée.jpg


BSRPlan99.jpg


Onomatopée.jpg


BSRPlan991.jpg


Onomatopée.jpg


BSRPlan992.jpg


BSRPlan97.jpg

— Ah merde, loupé !




SBRHaiku1ABD.png


Nombre de survivants : 5 - Décès : 3

— Bon il est parti où le pervers ?
— En ce qui me concerne, j'ai rien vu passer.
— De toute façon, là n'est pas le propos.
— Qui vient de dire ça ?
— Ben moi.
— Ah non, ça va pas recommencer !
— Putain, il faut tout faire soi-même ici. Bon, j'ai plus qu'à essayer de l'attirer.


SBRManga.gif
Coucou Dominique, j'ai un paquet pour toi.



BSRPlan91.jpg



BSRPlan97.jpg



BSRPlan3.jpg

— Parce que tu crois que je vais encore tomber dans le panneau



BSRPlan97.jpg

— Mais, qu'est ce que...






SBRbd1.png




Arnaud Montebourg : Houla ! Fortiche, le bestiau
Benoît Hamon : Ouais, tu m'étonnes ! Bien vu, le coup du grizzly.
Arnaud Montebourg : Ah ben tiens, il y a nos noms maintenant, c'est cool on progresse. Doucement, mais on progresse.
Benoît Hamon : En tout cas, il l'a bien niquée sur ce coup là. C'est plutôt bien joué le truc de la structure narrative en forme de BD.
Ségolène Royal : Pfeuh, ça flaire l'amateurisme. J'vais vous montrer, moi, comment on fait.




SBRbd2.png




Arnaud Montebourg : Alors là, je m'incline.
Benoît Hamon : Bon ben voilà, ça c'est fait...
Ségolène Royal : À nous trois maintenant.
Benoît Hamon : Euh, j'vous laisse. Moi, je dois aller faire caca
Arnaud Montebourg : Non mais attends deux secondes, Ségolène, on peut discuter quand même.
Bordel de merde, elle m'a coincé. Il faut absolument que je sorte de cette structure narrative. Visiblement, le manga, ça fonctionne pas. Mais alors, comment je peux m'en sortir ? Et mais oui, c'est ça ! Le monologue introspectif, bien sûr : cette connasse ne peut pas intervenir dans mon monologue, ça n'aurait aucun sens. Haha, tu l'as dans l'os, Jeanne d'Arc de mes burnes. Bon, il ne faut rien lâcher, il suffit de continuer. Des idées, il faut que je trouve des idées. Oui tiens, d'ailleurs, pourquoi ils ne m'écoutent jamais ? Elles sont super, mes idées pour faire progresser le parti. Bon allez, continuons, il suffit d'utiliser la méthode que j'emploie habituellement : il faut faire des associations d'idées en utilisant tout ce qui me passe par la tête. Allons-y, "pauvre" -> "baisse du chômage" -> "précarité" -> "argent" -> "portefeuille" -> "actions" -> "500 mètres carré dans le seizième",... Ouais, ouais, ça marche ! Allez, continue Arnaud, continue, t'es sur la bonne voie. Alors, euh, "pétrole" -> "énergie renouvelable" -> "essence" -> "faire le plein de la merco" -> "acheter une prise allume-cigare pour mettre la playstation 3" -> "jeux vidéo" -> "créer un ministère des jeux vidéo" -> "Super Mario" ! Oui, c'est ça ! Haha, Super Mario ! Il est cool avec ses moustaches de Village People. Bon heu,... merde,... ha, heu... "fuite urinaire"... Non, ça va pas, merde, j'ai plus d'idées... Allez, réfléchis, bon sang, mais réfléchis.... euuhhh......... Super Mario ! Ah non, ça, je l'ai déjà dit, et...


Ségolène Royal : Trop facile...


Nombre de survivants : 3 - Décès : 2

Ségolène Royal : Allez Benoît, sors de ta planque ! Arrête de faire ta mijaurée.
Benoît Hamon : Mais tu vas quand même pas tous nous buter quand même. Attends juste trente secondes, je...
Hihi, j'tai niquée ! Ça marche super bien le coup du monologue introspectif. Bon, il suffit juste d'avoir un peu plus d'idées que l'autre neuneu. Ça devrait pas être difficile. Bon, allez, euh..................... "carottes rappées".......... euh...........
Benoît Hamon : Ah, je sais ! Il faut faire baisser le chômage ! Ah merde, trop tard...
Ségolène Royal : T'es vraiment une buse.
Benoît Hamon : Non attends, j'ai un truc à te montrer ! En fait voilà, regarde.


BSRCarteUMP.jpg


Benoît Hamon : Donc tu vois ça sert à rien de me tuer : je fais partie de l'autre camp maintenant.
Ségolène Royal : Et ça fait longtemps que tu as cette carte ?
Benoît Hamon : Ben, ça fait un bail maintenant, disons que j'aime pas mettre tous mes œufs dans le même panier.
Benoît Hamon : Bon, j'te laisse, j'ai un diner avec Éric Besson. Bon courage pour la suite.
Ségolène Royal : Enculé de fils de pute.


Nombre de survivants : 2 - Couille molle : 1

BSRPlan21.jpg



BSRPlan993.jpg



BSRPlan21.jpg

— Bon, ça y est : il ne reste plus que nous deux.


BSRPlan993.jpg

— Sale pouffiasse, tu crois franchement que je vais me laisser faire comme les autres ?


BSRPlan97.jpg

— Eh bien, c'est ce qu'on va voir...





Martine Aubry : Hop ! Changement de structure narrative ! Haha, tu t'y attendais pas, à celle là, hein ?
Ségolène Royal : Je dois te reconnaître une certaine combativité, mais si tu crois que c'est ça qui va m'arrêter...
Martine Aubry : Non mais attends, j'ai plus d'un tour dans mon sac : tiens, regarde ça !



SBRgunm.png












Nombre de survivants : 1








Qu'avez vous pensé de Ségolène Battle Royale

Parce que oui ! C'est important de savoir ce que vous avez pensé de Ségolène Battle Royale.

SBRSondage.jpg





ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Recyclage.png
PotDeVin.png

A voté !
Bienvenue dans le monde merveilleux de la politique

Ukraine fight.jpg


Vide-ordures - Animal mort 2009 - Une page de détente - La fête des bras coupés de Bouloulou-bantou-bantou - Cindy Sander - CM2 : Les élèves français sensibilisés au drame de l'Holocauste - Rap Battle au Salon de l'agriculture à Paris - Spiderman 7 : Spiderman et Xavier Bertrand - Ségolène Battle Royale - South Neuilly - Diplomatie occidentale - Journal d'un fou - Le blog de Jean-Michel Aphatie - Désirs d'avenir point com - Nouvelle Droite - Parlement - Écologie - Asile politique - Capitalisme - Démagogie - Débat présidentiel 2012


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia