Roman-photo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Tous les personnages et les évènements des romans-photo de cet article, même ceux basés sur des faits réels, sont totalement fictifs.
« Aimer, c'est ce qu'il y a de plus beau. »
~ Damien Sargue
« All you need is love, love, love is all you need. »
~ John Lennon
« [...] une affaire de sentiments, de sensibilité, d'amour. »

Les principaux principes, principalement

Un roman-photo ou photo-roman ou même fumetti est une fiction sentimentale, généralement imaginaire, qui met en scène une ribambelle de comédiens amateurs à travers une succession de prises de vues arrangées. Bien qu'entièrement issue de l'imagination de son auteur, l'intrigue se veut à la fois simple et accessible pour le grand public. Elle relate les destins romancés de personnages de fiction en se concentrant essentiellement sur leurs intéractions amoureuses. La facette professionnelle des différents protagonistes est ainsi volontairement occultée afin de ne pas ensevelir le lecteur sous une avalanche de détails sans réel intérêt pour la compréhension globale du scénario.

Une évasion contrôlée

Le roman-photo a cette ambition de proposer un dépaysement total au public, une sorte de fantasme romantique, à mille lieues de toutes nos petites tracasseries du quotidien. Ce conte enchanteur prend place la plupart du temps dans un pays étranger, mais pas trop quand même ! Comment dire ? Pour faire simple : imaginez un pays riche, développé, à forte concentration caucasienne. C'est bon, vous y êtes ?

Tour à tour mélancolique, désenchanté, voire presque éteint, le personnage de roman-photo n'est plus que l'ombre de lui-même, une loque humaine en somme, le glamour en sus. Son quotidien est pourtant tellement plus passionnant que le notre... Toute sa vie n'est qu'une succession de trahisons terribles et de rebondissements palpitants. Son passé est sulfureux. Son futur ? Sans cesse compromis ! Souvent même, il regarde au loin les souvenirs du passé pour mieux fuir le présent.

Des épreuves éprouvantes à traverser

Car hélas, la vie n'est pas toujours rose pour le personnage de roman-photo. Au détour de chaque page, c'est une nouvelle infidélité qui risque d'être révélée, une maladie incurable sur le point d'être diagnostiquée, une vie toute entière qui s'apprête à basculer. À basculer certes, mais pas n'importe comment, en Noir & Blanc, cela s'entend. Le roman-photo se fait alors roman historique, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs, sûrement pour faire comprendre au lecteur le retour en arrière opéré, alors qu'il aurait quand même été beaucoup plus simple de marquer la date dans le coin en haut à gauche.

Alors évidemment, nous ne lui voulons aucun mal à ce pauvre petit personnage. Nous ne tournons pas bêtement les pages de nos journaux quotidiens dans le seul but de le voir souffrir, de voir tous les siens lui tourner le dos, de voir tous ses rêves balayés par la volonté d'un homme, par l'acharnement d'un homme. Bon si, un petit peu quand même, il faut l'avouer. Mais ce que nous attendons, nous, au fond, c'est qu'il sorte libre et blanchi de toute cette affaire, après avoir bien souffert quand même, parce que le public a besoin de scandale, de révélations, de sexe et de trahisons, sinon, et bien il s'emmerde !

Mais si le sort semble parfois s'acharner, sachez qu'il y a toujours une justice dans le roman-photo, une contrepartie si vous préférez, un sentiment de compassion qui vient lier le héros, noyé dans un immense malheur, à un public prêt à lui pardonner toutes ses erreurs. L'amour fait tout oublier ! Et ça, le scénariste l'a très bien compris.

Une fin heureuse, finalement

Vous devez vous en douter, si l'aspect professionnel n'est pas abordé dans ce type de fiction, ce n'est pas pour rien ! Il y a bien une raison, vous devez vous dire ! La raison ? Et bien, d'après ce qu'on dit, c'est tout simplement que ça ne doit pas être franchement passionnant. Prenons ces deux photographies par exemple :

RFpecresse.jpg RFregionales.jpg

À présent, superposons le contexte professionnel :

RFpecresse2.png RFregionales2.jpg

Vous y voyez quelque chose vous ? Non ? Bien sûr que non ! On n'y voit plus rien ! C'est chiant, c'est moche, et il n'y a pas de place pour les sentiments. Comment voulez-vous que les gens oublient quoi que ce soit ? Heureusement que ça ne se passe pas comme ça dans le roman-photo. Ici, tout finit toujours par s'arranger. Les couples se reforment, les erreurs se font oublier, les dossiers compromettants disparaissent, les responsables se font acquitter, et c'est ce qui fait tout le charme du genre.

À Nous Deux maintenant

Le Ministère de la Culture et communication présente :

RFlogo.png

En partenariat avec la Maison de Retraite Les Églantines - Frossay :

RFcarte frossay.jpg

Une Production Nous Deux Magazine :

RFnousdeux.JPG
RF1.jpg

RF2.jpg
  1. ↑ Et au moins jusqu'en 2012

Un phénomène qui prend de l'ampleur

Si le roman-photo joue aujourd'hui un rôle si important dans nos vies, c'est parce qu'il a su offrir a son public une seconde jeunesse; une jeunesse où, finalement, on ne se posait pas trop de questions. Rien de surprenant donc à ce que le genre se développe au point de faire des émules chez les autres formations; avec un peu moins de réussite, il faut bien le reconnaître.

Le Conseil Régional de Poitou-Charente :

RFpoitou.png

Sous le haut patronage de Désirs d'avenir :

DDbandeau.jpg

Une production Les Moules de Bouchots :

RFmoules.jpg
RF3.jpg

RF4.jpg

L'avenir du roman-photo

La question que nous sommes en droit de nous poser en fin de compte est de savoir si le roman-photo ne risque pas de lasser le lecteur d'ici les prochaines échéances, de par son manque d'originalité accablant.

Gageons toutefois que les auteurs réussiront à renouveler suffisamment le genre et à lui apporter une couche supplémentaire de romance, à défaut d'un réel programme politique.



ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia