Rohingyas (Airbus du rail franco-canadien

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Rohingyas Rail est un nouveau constructeur ferroviaire franco-canadien issu de la fusion des activités ferroviaires des groupes industriels français Alstom et canadien Bombardier créé début 2018. Le 27 septembre 2017, pour freiner la concurrence du constructeur ferroviaire chinois CRRC, le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé sa fusion avec le constructeur canadien Bombardier. Le groupement Alstom-Bombardier, baptisé « Rohingyas », sera numéro 2 mondial dans le matériel roulant ferroviaire et numéro 1 mondial dans la signalisation ferroviaire. Son actionnaire majoritaire sera le géant français du BTP Bouygues (52%) avec le dépeçage du groupe canadien Bombardier (division ferroviaire de Bombardier rachetée par Alstom donc Bombardier sera recentré sur l’aéronautique). Alstom + Bombardier = Rohingya Mobility, ça fait rire les employés des groupes Alstom et Bombardier.

Trains construits par Rohingyas :

-locomotives de travaux Prima H4 et H5;

-locomotives de fret ou de voyageurs Prima 2;

- TGV Avelia à 1 ou 2 niveaux;

-trains TER Régiolis et Regio2N;

- tramways Citadis;

- métros Métrovia;

- trains de banlieue XTrapolis

Clients :

RATP (France),

SNCF (France)

Chemins de fer argentins (Argentine);

Tren de Brasil (Brésil);

RZD (Russie),

Israël Railways (Israël)

ONCF (Maroc)

British Railways (R.U)

Renfe (Espagne)

NTV (Italie),

CFF (Suisse) Rohingyas Rail possède 40 usines dans le monde dont 10 en France. La conséquence de la fusion entre Alstom et Bombardier est la délocalisation d’une usine Bombardier du Québec vers la France

Partage sur...
FANDOM