Rock

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Une guitare, c'est bien, mais ça ne remplace pas une femme ! »
~ Roch Voisine à propos de sa guitare (ou de sa femme ?)
« Quatre notes sur un piano... »
~ Jean-Jacques Goldman à propos d'High School musical

Le rock, est un courant musical nécessitant du courant électrique pour fonctionner. Il a été découvert par hasard dans les années 50 quand des chanteurs de variété ont remarqué qu'en branchant leurs instruments sur du 220V, il se produisait en eux et dans le public, une frénésie incontrôlable de leur corps (l'histoire a démontré par la suite que l'isolation électrique de la salle de concert était défectueuse). Parce qu'après ce set frénétique et chaud, les musiciens dégageaient une odeur de brûlé et de soufre, on a rapidement catalogué le rock comme une musique sataniste, visant à mener les jeunes vers de nouvelles formes de perversion.

Au même titre que l'essence est le carburant des automobiles, la cocaïne est le carburant du rockeur. Cette substance se présentant sous forme de poudre blanche permettant de soigner les sinusites fut cataloguée comme drogue. La cocaïne étant alors illégale, les rockers trouvèrent une première cachette en créant un petit compartiment avec leurs cheveux. Ils appelèrent ça une banane par rapport au premier effet de la poudre.

Pour être rock, il y a plusieurs dogmes à suivre. Il vous faut boire de la bière (indispensable). Vous devez aussi battre votre femme. Tous les plus grands rockers (John Lemon, Eric Clapton, Alizée...) ont tous battu leur femme. Il vous faut de la barbe, beaucoup de barbe et il faut aussi trouver ça "Rock 'n Roll'" et se sentir en unité avec les poilus vous entourant (ou faire semblant). Là, tu seras une légende vivante du rock, même si de nos jours il n'y en a plus, à part Elvis.

[modifier] Etymologie

"Rock" vient de "rauque", adjectif caractérisant la voix du chanteur après l'amplification. Parce que les premiers rockeurs venaient du fin fond du trou de balle des USA et n'étaient pas foutu d'écrire convenablement, "rauque" est devenu très rapidement "rock". De toute façon, ce sont des américains, illettrés de premier choix. C'était évident.

[modifier] Mode vestimentaire

Les habits du rocker parfait se résument à bien peu de choses en fait. Primordial, le T-shirt de son/ses groupes préféré(s). D'ailleurs 99% d’entre eux portent celui d'Iron Maiden (parce que c'est le seul groupe qui est "true") ou Metallica (parce que y a "métal" dedans et ça sonne cool).

Après les avis sont partagés. Soit le rocker veut être "true" jusqu'à fond, et porte alors de grosses bottes qui te "kick les balls" si tu le fais chier ; si tu critiques sa musique, et un pantalon de militaire pour faire méchant ; soit le rocker est un néo-métalleux (un "not-true", qui porte soit KoЯn ou Slipknot comme emblème) et dans ce cas c'est une sorte de créature hybride entre un rocker et un rapper (qu'il considère quand même comme un ennemi mortel) et porte donc des baskets achetées à La Halle ou, s'il est plus fortuné, des DS façon skater, et un baggy (ou le pantalon de son papa chéri).

C'est un fait : au moins 95% d'entre eux ont des cheveux longs pour ressembler à leur idole, dont ils prétendent nier l'existence.

Facultatif, mais important tout de même : le walkman qui blaste un vacarme absolument inaudible qu'ils osent appeler "musique" (certains d'entre eux font tout de même croire qu'ils sont "open" et ajoutent à leur bibliothèque du "blouse", ou du "régué" ou encore du "skapeunque" et bien sûr, du "rauque aulde squoule" pour être the ultime "true metal master") et qui est en permanence sur ses oreilles.

[modifier] Différents styles

  • Le rock psychédélique résulte d'un abandon provisoire de la cocaïne dans les années 60-70, au profit du LSD. Il s'ensuit une cacophonie dans laquelle chaque instrumentiste se fend d'un solo d'au moins 20mn pour chaque morceau.
  • Le rock progressif, c'est la même chose que le rock psychédélique mais avec des instruments issus de la musique classique, violons et flûte en particulier et un batteur de jazz-rock (ce qui rend le tout encore plus chiant).
  • Le metal, en abandonnant tout héritage du blues, n'est plus du rock (voir ce mot).
  • Le hard rock qui consiste à enfiler un short, et à fonder sa carrière sur les 4 mêmes accords joués de façons différentes.
  • Le punk rock fait par des jeunes qui savent pas jouer, jusqu'ici rien d'anormal, mais qui surtout ne cherchent pas à évoluer.
  • Le glam rock: un peu comme le hard rock mais avec des dérives sado-masochistes.
  • Le rock alternatif ou "Indie" consiste à faire n'importe quoi mais avec une "attitude".
  • Le pop rock n'est plus non plus du rock puisqu'il intègre l'influence de Michel Sardou et d'Annie Cordy.
  • Le post-rock qui a voulu aller jusqu'au bout des possibilités offertes par l'électricité sans utiliser les rythmes de la techno.
  • Le j-rock, le mot "Rock" est juste là parce que l'on entend un semblant de guitare électrique au milieu de la saturation.
  • Et enfin The Rock, un acteur/catcheur qui a joué dans des films tel que The Rock ou Le Retour de la Momie.

Il existe encore tout un tas de sous-genres puisque chaque groupe ou presque qui se crée a tendance à en créer un. On raconte même qu'il existerait un rock français, mais nul scientifique n'a pu encore en démontrer l'existence, aucun d'entre eux n'étant revenus de leurs multiples expéditions dans le sombre territoire peuplé de sauvages et d'abrutis nommé France (en référence au cri de séduction des dits sauvages).

[modifier] Évolution

Sans électricité, le rocker devient un "folkeux". Cette évolution est possible aussi en fonction de la prise de poids : le rocker a tendance à se jeter dans le public lorsqu'il est échauffé mais après s'être gavés de milk-shakes et de hamburgers pendant 25 ans, difficile de faire le zouave sur une scène. Si à cela s'ajoute en plus une voix détruite par l'excès de hurlements et de clopes (ou assimilées) conjugués, il ne lui reste plus qu'à grommeler ses chansons assis sur une chaise en tentant de s'accompagner sur une guitare en bois.

Au cours des années, si le rocker a toujours conservé sa guitare branchée sur 220 V, il a tenté de mêler sa production musicale à tout ce qui se faisait autour de lui avec plus ou moins de bonheur.

[modifier] Voir Aussi

  • La Famille Pierre à Feu


Edward Khil.png  Portail de la Musique


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia