Robert Schumann

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Broddie, l’opéra italien est soooo 1831! #meyerbeersucks  »
~ Robert Schumann à propos de la musique mainstream

Robert Schumann est un compositeur allemand né le 8 juin 1810 à Zwickau et mort le 29 juillet 1856 à Endenich. Il est considéré comme le premier hipster .


[modifier] Jeunesse

Robert Schumann est né le 8 juin 1810, à Zwickau, dans une famille aisée et a été élevé dans la culture littéraire, la musique et le confort bourgeois. Cette condition a créé chez lui la double faculté de posséder le dernier iPhone et de réprouver le système mercantile. Il découvre les auteurs de son temps grâce à son père qui vend des E-Books dans une librairie virtuelle. A 8 ans, il reçoit son premier iPad et apprend le piano sur une appli. Trouvant l’instrument trop mainstream, il se met rapidement à la musique 8-bits et écrit sa première composition «  le psaume cent-cinquantième ».

[modifier] Carrière

A 20 ans, Schumann commence à étudier le droit à l’université de Leipzig. Il vient en cours avec des pantalons skinny, des lunettes sans correction et un tatouage « Jean Paul is souag » sous l’oreille. En conflit avec le système universitaire, il délaisse la fac et passe ses après-midis à lire des auteurs romantiques à la terrasse d’un Starbucks, du J.S. Bach dans les oreilles.
Il fait ses débuts de musicien comme DJ dans les soirées vegan de Leipzig et s’impose rapidement sur la scène underground du romantisme allemand. Les Leipzigeois viennent l’écouter au Kaffebaum où il mixe du Bach et du Schubert.
Pour parfaire sa technique de scratch, Schumann prend des cours avec Friedrich Wieck qui lui promet de devenir un virtuose du vinyle. C’est à ce moment-là qu’il invente un système de cordes et de poulies lui permettant de scratcher plus vite, mais il se blesse et se paralyse deux doigts de la main gauche. Des sources plus sérieuses prouvent qu’il s’est estropié en faisant une démonstration de fixie à Mendelsohnn. Schumann doit abandonner sa carrière de DJ, mais il continue à animer les soirées du Kaffebaum en passant des playlists sur son iPhone.
Il rencontre Clara Wieck, fille de Friedrich, jeune virtuose des platines qui fait le buzz sur la toile. Leur passion pour le vintage les rapproche, ils s’échangent force tweet et selfie qui viennent alimenter une passion grandissante, au grand dam du père Friedrich qui n’est pas du tout content.
En 1834, il crée le « Neuer Blog für Musik », un blog dans lequel il désavoue sans ménagement le style mainstream de Rossini et de Meyerbeer. Comme les gens ne s’intéressent à rien d’autre qu’au dernier blockbuster, Schumann invente une ligue de super-héros de la musique (Maître Raro, Eusebius, Florestan, Chopin , Berlioz,…) qui viennent sauver le monde de la médiocrité des philistins. L’idée a du succès et le blog obtient rapidement des followers.

[modifier] Musique et voyage

Robert Schumann 1839.jpg

Robert Schumann avec un filtre fushia

Clara et Robert se marient en 1840, beaucoup d’amis viennent assister à la cérémonie et les mariés sortent de l’église sur un tandem à pignon fixe. Les photos du mariage sont scrupuleusement photoshopées avec un filtre fushia et publiées sur Instagram.


En 1844, les Schumann partent pour une tournée de quatre mois en Russie, Clara connaît un énorme succès dans les boîtes underground de Saint Petersbourg, tandis que Robert sombre dans l’alcool et passe son temps à essayer des chapkas en moumoute dans les friperies branchées. Le couvre-chef soviétique devient la signature de son style vestimentaire, il ne le quitte jamais, même par temps de canicule.
Devenu accro à la technologie Apple, Schumann commence une cure de désintoxication dans une clinique végétarienne, à Endenich. Il finit par renier son appartenance au style hipster et devient normcore en portant des jeans et des baskets. Il croit alors entendre de la musique 8-bits dans sa tête.
Il meurt en 1856, suite à une intoxication au gluten avec complications.



[modifier] Œuvres

Clara est une source d’inspiration pour Schumann, il compose pour elle de nombreuses pièces, comme les Hipsterianas. Il écrit sur Twitter :
Beethoven-Hipster.jpg

Beethoven était aussi un vrai hipster

« C’est un long cri d’amour vers toi #grosseliebe #longcri #oùestmachapka»
Il a aussi écrit quatre symphonies pour se différencier de Beethoven qui en a écrit neuf car « Beethoven est soooo 1827 ».







[modifier] Style

Schumann faisait tout son possible pour ne pas faire comme tout le monde. A Düsseldorf, il tente de traverser le Rhin à la nage pour faire original. Il manque de se noyer. Certains croient encore à l’hypothèse du suicide.
Schumann a inspiré des gens du monde entier, à tel point que lui aussi est devenu mainstream.

PontDusseldorf.jpg

Un pont




Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Schumann" ?
 
3
 
0
 
1
 
1
 

Ce sondage a été créé le mai 14, 2015 19:15 et 5 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens  •  Edward Khil.png  Portail de la Musique

Partage sur...
wikia