Rien ne sert de courir, il faut partir à point

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


D'où vient cette phrase, employée de nos jours dans le langage courant (attention, qu'il n'y ai pas de qui-pro-quo, le langage courant n'est pas une langue essayant de s'échapper, de plus quelles seraient les raisons de cette langue pour qu'elle veuille s'enfuir ? Les scientifiques n'ont toujours pas de réponses, étant donné qu'ils n'ont jamais cherché ces réponses), et pour laquelle nous ne prêtons qu'une attention minime ? Nous sommes en droit de nous poser la question, et c'est pour cela que nous allons y répondre :

[modifier] Géographiquement, d'où nous vient cette phrase ?

Cette phrase vient probablement de Corse, en effet, les autochtones ont, dit-on, pour habitude de ne pas s'épuiser à la tâche. Tache qu'ils ne prendrons pas la peine d'essuyer de leurs vêtements. Mais, ne nous éloignons pas trop du sujet, car comme le disait Jean-Paul De La Croix : "S'éloigner du droit chemin, c'est risquer de tomber dans un fossé.". Finalement, et ceci est le premier point, cette phrase vient de Corse.

[modifier] Historiquement, de quelle époque ?

Il est bien de savoir d'où vient cette phrase, mais il faut également connaître son époque, ce qui est plus compliqué. Nous nous pencherons pour cela sur ces trois petit mots, qui donnent un sens à la phrase : "rien ne sert". Ne trouvez-vous pas cela étrange ? Pourquoi ne pas dire "Ça sert à rien" ou encore "Il ne faut pas" ? Tout simplement parce que l'époque de l'écriture de cette phrase est une période de trouble, un époque dans laquelle les stéréotypes sur les corses n'étaient guère que quelques rumeurs, qui n'avaient encore jamais étaient démontrées scientifiquement. Il est dit, à juste titre, plus haut, que les corses sont paresseux, certes, mais ils sont aussi capables de faire quelque chose de compliqué, pour arriver à quelque chose de simple... Je vous explique : les corses du fait de leur paresse incomparable, sont capables de trouver une tournure de phrase assez étrange, uniquement pour avoir à écrire le moins de mots possible, en effet, "rien ne sert" est plus court que "il ne faut pas" par exemple. Pourquoi avoir trouvé une tournure de phrase aussi courte ? Cela doit prendre du temps à formuler, ce qui va à l'encontre des idées corses. Tout simplement parce que, comme le dirait les corses, "il vaut mieux se casser la tête une fois, et ne pas perdre de temps pour écrire après !". En résumé, cette phrase fût écrite dans un temps ou les corses arrivaient encore à réfléchir pour en faire le moins. En effet il fût un temps où les corses se rendirent compte que la France les manipulaient, c'est alors qu'une révolution est née : la révolution corse, en 1729. Ils imaginèrent qu'après leur indépendance, ils ne seraient plus obligé de suivre des règles françaises. Ce fût une période de soulèvement qui amenèrent beaucoup de corses à réfléchir, et c'est ainsi que cette phrase arriva dans notre langage, et que de nombreux corses sont mort à la tâche.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia