Retardataires Anonymes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les Retardataires Anonymes est un groupe de soutien pour gens toujours en retard. Pour cette raison, ils tiennent peu de meetings, ou encore il leur manque souvent du monde.

[modifier] Histoire

[modifier] Origines

Les retardataires existeraient depuis la Préhistoire, comme l'atteste l'arrivée du Néandertal en Crimée seulement à partir de -30000 BP, alors qu'il a quitté l'Euthanasie il y a plus de 100 000 ans.

Cloche vide.jpg

Fossile retardataire, tels ceux qui ont été non-observés par le groupe de recherche de la HBSPPP.

Cette théorie a été définitivement confirmée par le groupe de recherche de la HBSPPP (Harvard Business School of Paleantol... Paleonth... Pocahontas), qui pendant près de douze ans a mené des centaines de fouilles archéologiques dans la Creuse sans ne jamais rien trouver[1]. Or, les photos et vidéos d'archives montrent que les hommes des cavernes étaient présents dans ce département depuis au moins la Posthistoire. L'absence de fossiles au moment des fouilles relève donc d'un caractère retardataire, forcément transmis par l'espèce fossilisée[2]. De fait, il devient alors possible de dater avec grande précision l'arrivée des hommes de cavernes dans la région : ils sont arrivés à la fin (comme tout retardataire qui se respecte) de la Préhistoire[3].


Une question reste toutefois en suspens : pourquoi tous les fossiles non-observés avaient-ils le caractère retardataire, alors que ce caractère est minoritaire dans nos sociétés contemporaines ? Robespierre est le premier à tenter de résoudre l'énigme avec sa théorie de la révolution, approche qui se solde par un échec cuisant qui fait de lui la risée du monde scientifique. Il décide alors d'arrêter la science et se reconvertit en politique, où il passe ses nerfs sur la monarchie qui ne lui avait rien demandé.

« Au-delà du fait que ma théorie ne fonctionne que sur des moutons et que j'avais pas vraiment compris la question, j’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conclusions en me retirant de la vie scientifique. »
~ Robespierre à propos de sa réorientation


Quelques années plus tard, c'est Darwin qui apporte une réponse en appliquant sa théorie de l'évolution. En étudiant les flux migratoires depuis l'Euthanasie, combiné à un recours intensif à l'analyse statistique en double-aveugle-sourd-muet-bourré, il arrive à deux découvertes majeures :

Bebe biere.jpg

Jeune prodige révisant la deuxième découverte de Darwin.

  • Une découverte biologique : au cours de leur migration, les ancêtres des hommes des cavernes ont connu une dégénérescence génétique, avec expression abusive du gène retardataire, expliquant la non-observation des vieux fossiles retardataires. Il prédit qu'une espèce avec un tel bagage génétique, pour revenir à un taux retardataire normal[4], est destinée à se scinder en deux groupes : les vieux fossiles et les attardés. L'observation de la population contemporaine de la Creuse a validé irréfutablement la théorie.
  • Une découverte d'utilité universelle : « Plus vite tu vides ton verre, moins t'as de chances d'en renverser (et en plus, tu peux te resservir). » Cette découverte lui vaut un Prix Nobel, une notoriété internationale et une place de membre d'honneur à vie au sein des AA.

Jusqu'à sa mort, Robespierre clamera la paternité de la théorie de l'évolution, accusant Darwin de l'avoir plagié en corrigeant juste une erreur typographique.

[modifier] Fondation du groupe

Toutefois, la nécessité de former un groupe de soutien aux retardataires n'est apparue que bien plus tard. En effet, autrefois, les gens ne gaspillaient pas leur temps à jacasser, et les moyens de communication rudimentaires rendaient difficile l'organisation d'un tel évènement. Déjà, fallait attirer un pigeon sauvage avec une proie comestible, comme une chèvre ou un enfant en bas âge, selon les excédents du moment. Pour la capture, les gens devaient s'y prendre à plusieurs et la lutte pouvait durer des jours. Une fois capturé, fallait lui inculquer des notions de géographie : rien que là, il y en a pour cinq ans de primaire et quatre de collège minimum. Tout ça en espérant qu'une fois formé, il ne se révolte pas contre la spoliation des classes pigeonnaires et se barre dans un pays chaud pour fonder un parti anticapitaliste.

C'est pour ça que les gens étaient plus dignes autrefois, pas comme ces pleurnichards qui se lamentent en permanence sur les blogs et ont besoin d'un soutien psychologique à chaque fois qu'ils cassent un ongle.


Les premières planifications des Retardataires Anonymes remontent certainement à l'évolution des méthodes de communication, par le passage des pigeons voyageurs aux SMS. Malheureusement, cette évolution des codes d'écriture a généré un volume titanesque de messages incompréhensibles, compromettant sérieusement le travail des historiens, malgré l'utilisation de supercalculateurs et de Jean-Claude Van Damme pour les épauler dans leur tâche de traduction.

Ouija.jpg

Protocole scientifique utilisé pour estimer la date de la première réunion.

Toutefois, ces planifications furent un échec pendant au moins une vingtaine, voire une cinquantaine d'années[5]. En effet, une application statistique permet de démontrer que la probabilité de rencontre de deux membres, en tenant compte de leur nombre à ce moment et de leur spécificité de retardataires, est quasiment nulle[6].

La thèse la plus communément admise est que la première réunion du groupe de soutien ait eu lieu avec la rencontre de deux membres en 1526, le premier venant pour celle de 1524 et le deuxième pour celle de 1509. Aucun autre détail ne nous est parvenu puisque le scribe censé retranscrire la réunion, dont la date et les participants, n'est arrivé que huit mois après. La pertinence même de ces datations est sujette à controverse : certains détracteurs critiquent le fait que les historiens ignorent dans quel calendrier sont exprimées les dates. Les partisans de la thèse balayent la critique : « Ils se focalisent sur des détails pour ébranler une théorie solide. Attitude typique du négationniste ! »

[modifier] Notes et références

  1. « Pas un troquet, pas une mobylette, rien ! », rapport du groupe de recherche de la BHSPPP, sous la direction des professeurs Pond et Chossé.
  2. Quelques historiens marginaux ont remis en cause la logique de cette théorie, mais leur statut de membre prolifique sur Wikipédia leur retirent tout crédit scientifique.
  3. Les unités sont exprimées en « à vue de pif » du Système International, comme il est d'usage pour ce niveau de précision.
  4. D'après le « Moratoire sur l'utilisation d'armes nucléaires pour déboucher les toilettes (révision de 2001) », une espèce a un taux retardataire normal lorsque « le plus retardataire des individus subalternes arrive avant le plus ponctuel des individus chefs ».
  5. Certains historiens vont même plus loin : le professeur Johnny Chan annonce 100 ans, son homologue Doyle Brunson relance à 250 ; Daniel Negreanu, avec une paire de 4 en main et rien au flop, joue la prudence et préfère se coucher.
  6. Démonstration de Descartes : « Allez en prison, vous ne passez pas par la case départ, vous ne touchez pas 20 000 francs ».


a n o
n
y m E s
pronoms

Ils · Moi · Toi · On

bouc émissaires

Quelqu'un · Les gens · Tout le monde · Personne · L'autre

déclarés

Anonymous · Comme dirait l'autre · Tu sais qui · Inconnu

lieux

Nulle part · Furoncle-en-Vertom-sur-Souche

dates

La Saint Glin-Glin · Demain · Le 30 février

concepts

La lettre anonyme signée · Spam · Le problème de l'Étoile Noire · Wikipédia · Alcooliques Anonymes · Champomiques anonymes · Nostalgiques Anonymes · Retardataires Anonymes


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia