Rennes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Rennes (en anglais Queens et en breton Rao... non Roua... non plus Rozhan oh ! et puis on s'en branle !) est une grande ville.

[modifier] Géographie

Rennes est la capitale du monde, la Bretagne. Ce titre est disputé par Nantes (qui est aussi en Bretagne, mais à la frontière), par Brest (mais c'est trop loin), par Vannes (mais tout le monde s'en fout).

En grec, Rennes signifie "La-ville-qui-tourne-en-rond". Ce nom provient d'un jeu sado-masochiste transmis en secret et de bouche à oreille durant des générations dans les cavernes huppées du centre-ville : la ceinture verte

Le paysage rennais vaut le détour : au nord et à l'Est, des champs (et de la bouse). Au sud et à l'Est, tiens - aussi des champs et de la bouse, mais de vaches noires et blanches, pas blanches et noires, celles-là.

Pour avoir l'air plus bretonne, la ville importe mouettes, pluie et alcooliques du reste de la région. La ville est composée premièrement de 83% de bars, deuxièmement de 17% de crêperies. Le tout localisé dans le 35 (1.59 fois plus fort que le 22 n'en déplaise aux habitants de Lannion).

Les Nantais croiront toujours qu'ils sont en Bretagne, mais Nantes sera toujours l'ennemi intime de Rennes à cause de Nantes qui a la drôle d'illusion de savoir jouer au football (mais quelle idée ?!).

[modifier] Histoire

Rennes a été fondée par une colonie de SDF lapons qui y ont construit le plus grand campement d'animaux d'Europe, idiots et dociles seulement une fois tenus en laisse sinon ayant une furieuse tendance à donner des coups de cornes (d'où le nom de la ville).

Pendant les siècles suivants, les Rennais (quand ils ne sont pas saouls) passent le plus clair de leur temps à essayer de rayer Nantes de la carte et à empêcher les Nantais de faire de même.

La guerre moderne entre les deux villes a choisi son champ de bataille : le football. Les Rennais ont toujours une grande gueule et rient de plus belle - et pas jaune, ce serait une honte - depuis la descente du FCNA en L2 à la fin de la saison 2006-2007. Malgré le fait que le club jaune et vert ait brillamment remporté 8 titres de champion, le Stade Rennais a seulement été finaliste de... heu ben rien du tout et se dirige (très) doucement mais surement vers un avenir doré, du moins c'est ce qu'ils pensent. On leur attribue à ce sujet une magnifique défaite face à l'En Avant Guingamp, que même Nantes avait pas réussi à la faire face à Créteil. Les Nantais, peut-être pour l'avoir trop ouverte sur cette défaite ("merci Guinguamp", en banderoles au stade de la Beaujoire le 17 mai 2009 lors de Nantes-Rennes) sont illico redescendus en L2 à la fin de la saison 2008/2009. Les Rennais, depuis, se réjouissent à faire la fameuse vieille blague "Qu'est ce qui est jaune et vert, qui monte et qui descend ?", avec l'esprit bien revanchard qu'on leur connaît. On peut quand même dire que Rennes a gagné deux fois la Coupe de France (1965 et 1971).

[modifier] Folklore

La fête dure toute l'année. Cette fête se déroule en plusieurs temps. Au préalable les Rennais ont coutume d'aller faire des krovisions dans les supermarchés et d'acheter toutes sortes de liquides qu'ils mettent par la suite dans des bouteilles. Une fois les krovisions faites, les Rennais se réunissent tous place Sainte-Anne et entament une procession en direction de la place des Lices, en s'arrêtant dans tous les lieux de culte de la bière qui jalonnent la rue de la soif qui relie ces deux places.

Aux alentours de deux heures du matin, commence alors le grand carnaval de la chasse au démon...aussi appelé "la chasse aux poulets". Ainsi, débarquent à l'improviste de nombreuses personnes déguisées en flic qui incarnent le mal et essayent de chasser les Rennais et de vider leurs précieuses bouteilles. Les Rennais leur répliquent en leur envoyant ces mêmes bouteilles, brûlant tout ce qu'ils trouvent sous la main.

Cette coutume serait ancestrale et n'aurait pour autre but que de faire sortir le mal qui est en soi, incarné par le flic, mais aussi une possibilité de réaliser la meilleure spécialité de la région : la branlette.

A noter : la vente d'alcool étant interdite après 20 h (eh oui on fait ce qu'on peut pour enrayer le fléau alcoolique!) le Rennais connaît parfaitement tous les épiciers arabes ou indiens du centre ville ! Ainsi, il peut allégrement étancher sa soif avant de se joindre à ses innombrables semblables alcoolisés pour les soirées DAZIBAO, soirées sans alcool gracieusement organisées par la municipalité à l'attention des étudiants. Tous les ans, un festival interéthylique réunit les aficionados de la culture musicale mondiale : "Les Tombées de la Nuit".(Le choix du titre a été subtilement choisi pour aider les joyeux fêtards à remarquer les transitions crépusculaires). Lors de ces festivités vous croiserez sans doute un individu patibulaire avec un casque de chantier (ce n'est pas mon copain Antonio Dasilva..) c'est Pascal Obispo (voir Savoie).

[modifier] Football

La ville de Rennes accueille l'équipe du Stade Rennais, club connu notamment pour son fair-play inégalable, préférant laisser à ses adversaires le plaisir de célébrer un titre au Stade de la France plutôt que de gagner un titre.

Son principal rival est le FC Nantes, avec lequel le Stade Rennais entretient une rivalité comparable à un enfant accroc à Call of Duty qui irait emmerder un vétéran du Vietnam. Son autre rival est le Navrant de Guingamp, bénéficiaire à deux reprises du fair-play susnommé des rennais en Coupe de la France.

Le Stade Rennais joue au Stade de la Route de l'Orient, ce qui fait beaucoup de "Stade" pour très peu de supporters.

[modifier] A voir

Si vous ne voyez pas double, c'est que vous n'êtes pas vraiment à Rennes. Sinon, avant vous pouvez toujours visiter les 3000 musées de la bière situés dans la seule "rue de la soif" (qui selon nos informations est également la seule rue de Rennes). A voir également:

  • La place de l'hôtel de ville où il y a suffisamment de place pour y mettre environ 2000 alcooliques (bouteilles comprises).
  • La place Sainte-Anne où vous trouverez toutes les substances illicites existantes sur le marché.
  • La Vilaine, qui n'est pas la pute préférée des Rennais, mais bel et bien le cours d'eau dans lequel il ne faut pas basculer quand on est trop torché. Pour plus de sécurité, la rivière a été couverte sur la majeure partie de son lit urbain, les vaches nageant mieux que les citadins.
  • La place de la République, lieu central pour se donner rendez-vous pour l'apéro. Le problème est le suivant : comme absolument tous les Rennais se donnent rendez-vous là bas, c'est toujours assez compliqué. Mais vous trouverez toujours des gens susceptibles de prendre l'apéro avec vous.
  • A voir également la superbe Place du Parlement où se réunissent les lycéens rennais pour picoler, chanter et faire des feux avec les pêcheurs bretons.
  • Le Métro : voulu par Edmond Hervé (ancien Maire) afin d'envahir le Campus Universitaire de Villejean afin d'en bouter les hippies (conçu selon des plans du Maréchal Jean Lannes)
  • Le Stade Rennais : Si vous ne savez pas quoi faire de votre samedi soir, passez voir des excellents joueurs de football (la soule ayant été abolie) qui, pendant près de 2 heures, vont essayer d'arracher un billet pour le 16ème tour de la coupe de la ligue face à trois handicapés en fauteuils roulants. Ce lieu glauque est également appelé théâtre car on y rigole bien. Quelques noms à retenir mais surtout à deviner : la brune au cher roux, borne to be alive, Guy concombre et autres Jimmy étincellant.
  • Afin de privilégier les transports en communs, dont le réseau à été étudié afin que la majorité des usagers soient obligés de réaliser au minimum huit correspondances, la ville s'efforce à dépenser des millions dans des travaux afin de bloquer le maximum de routes d'un même quartier au même moment. Rendant de même, l'accès aux transports en commun impossibles. Le but final étant que tout le monde se remettent au vélo, et dans un futur plus ancien à la marche.

[modifier] Liens internés

Qu'avez-vous pensé de l'article "Rennes" ?
 
211
 
404
 
103
 
83
 
78
 
110
 
20
 

Ce sondage a été créé le mars 8, 2008 01:03 et 1009 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia