Reims

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Reims est une ville de la Marne et la capitale du futur Champagnistan.

« J'ai remarqué que les gens confondaient souvent Reims et les courgettes. »
« Aujourd'hui, j'habite à Reims. VDM »
~ La jeunesse rémoise
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Si vous êtes ardennais, nous vous informons que toute lecture de cet article se fait à vos risques et périls ! Et aussi que l'auteur dispose de son propre service de gardes du corps armés.

[modifier] Géographie

Localisation reims.jpg

J'crois bien qu'c'est qu'e'que part par là. 'fin, pas sûr.

Planreims.jpg

Plan de Reims

Il y a environ 200 000 âmes à Reims en comptant les alentours et en supposant que chaque habitant ait une âme.

Juxtaposition d'un certain nombre de petits quartiers, incohérents en architecture, mais tous pareils en ce qui concerne les gens. Du Nord au Sud on trouve des maisons, des immeubles, des immeubles et des maisons en vrac, des maisons, puis des grands immeubles, une voie rapide et plein de grands immeubles qu'on a pas les mêmes à la Défense. C'est précis hein ? Enfin encore des maisons mais là on est plus à Reims.

Le point culminant de la ville se situe au château d'eau d'où l'antenne de radiodiffusion culmine à 5 mètres au-dessus du dit château d'eau.

Le point déculminant, oui oui, déculminant, je dis c'que j'veux, nanmého ! est sans conteste à - 2,5 m par rapport au trottoir, dans la cave de Marcel Chombier au 26 rue Clovis Cornillac, le deuxième homme de l'histoire à porter ce prénom débile : il devait bien avoir sa rue dans le trou qui a vu naître le premier.

Vesle.jpg

Là d'où tout vient... et où tout repart

Reims était autrefois une cité prospère, à l'époque où une marque de cigarettes bien connue au pays du vin régnait sur la France, ses petits représentants habillés en bleu comme les paquets, gouvernant le pays, cultivant le maïs partout où cela était possible. Aujourd'hui elle est la principale productrice d'hospitalisés dans toute sa région, qui peut englober parfois sa voisine Châlons-en-Champagne, selon l'humeur de la boulangère de Chatuzange-le-Goubet.

Bien que la ville ait été rangée par inadvertance dans le département de la Marne, elle est traversée par un petit cours d'eau, et non cours de forêt, même si on dit souvent : Cours, Forest, cours, bref son cours d'eau, est un ruisseau qu'on appelle la Vesle... quand on l'appelle, ce qui sous-entend qu'on doive la voir. Or, comme elle est cachée sous l'autoroute de l'Est, mais ça dépend si on traverse la ville d'Est en Ouest ou d'Ouest en Est, on ne l'appelle jamais car on sait pas où elle est en fait. À ne pas confondre avec le canal, qui lui est un petit peu plus large, ce qui en fait un lieu idéal pour le suicide. En plus on risque pas d'atterrir involontairement sur une péniche vu qu'il n'en passe jamais.

Quant aux habitants, ce sont de suprêmes vantards dramatiquement trompés sur le pittoresque et le rayonnement de leur cité, que l'on a baptisé Cornichons. Il est à noter toutefois que la production de cornichons, les condiments, est officiellement très négligeable. Y'a bien un belge qui a tenté d'en cultiver, mais comme toutes les usines de bocaux avaient déjà été délocalisées, il a dû fermer l'affaire.

Les habitués du TGV de 18h45 s'accordent à dire que leur trajet entre Paris et Reims est d'un ennui terrible, semblable à une traversée du désert. Les chercheurs émérites de la ô combien célèbre et réputée Université de Reims (voir plus bas) ont mené une étude sur le sujet et leurs constatations rejoignent celles des voyageurs : en quittant Reims, les premières traces d'une civilisation humaine - aussi primitive soit-elle - ne peuvent être aperçues qu'en arrivant sur Metz, Troyes, Meaux ou encore (bien que ce dernier point soit l'objet de débats houleux entre les mêmes chercheurs) Maubeuge. Au curieux qui leur ferait objecter l'existence des départements des Ardennes, de l'Aisne et de la Meuse, ces mêmes chercheurs répondront que leur interlocuteur a dû ingérer des cornichons plus trop frais pour être susceptible d'avoir de telles hallucinations.

[modifier] Histoire de Reims

Pigeon-comment-chier.jpg

Employée de l'office du tourisme en pleine révision.

Sous l'Empire Romain, Reims est devenue la capitale de la Belgique grâce à une trahison des Rèmes qui n'étaient pas encore des biscuits à l'époque. Ce passé est toutefois renié depuis que Reims a été intégrée à la France. Ce n'est pas la trahison qui pose problème, mais le fait d'avoir été Belge bien sûr, ce qui est très mal considéré en France. D'ailleurs, des restes de cette époque peuvent toutefois transparaître dans le comportement des locaux.

Reims a su faire oublier ce passé honteux très rapidement. En effet, un cardinal tout de rouge vêtu eut l'idée du Saint Chrême, substance servant à sacrer les rois, lorsqu'un miracle se produisit : un pigeon appelé Sainte Colombe largua la Sainte Fiente qui se répandit sur le beau manteau du cardinal. On étala pendant des siècles cette Sainte Fiente sur le front des rois.

Depuis la révolution française, Reims continue la production de pigeons et de fientes, mais la royauté ayant cessé, les fientes sont désormais offertes à tout touriste souhaitant en profiter… lorsqu'il y en a, c'est à dire, lorsqu'un belge en partance pour la Côte d'Azur ne retrouve plus l'entrée de l'autoroute après avoir claqué la moitié de son budget dans une nuit d'hôtel en pleine zone industrielle du Bourricot Boucicault.

Reims est donc une ville connue depuis la nuit des temps... et qui n'est jamais sortie de cette nuit d'ailleurs !

[modifier] Météo

Animationsreims.jpg

Ambiance de fête par un temps radieux.

Et surtout, mets tes bas ! Les gens de Reims n'ont même pas dans les yeux le bleu qu'il manque à leur décor... D'après Sébastien Folin, grand humoriste, spécialiste des froids qu'il jette dans les salles lavées à grandes bassines de Monsieur Propre, le temps restera gris les prochains siècles uniquement sur la région rémoise. De plus, il y fait souvent froid en hiver... Mais les rémois eux restent froids toute l'année !

Fog-2-711378.jpg

Vue de Reims depuis les tours de la Cathédrale.

Reims, seule ville où l'on a l'impression d'avoir du goudron au-dessus de la tête. On a cru à l'apocalypse, le 19 juin 1993 quand soudain dans le ciel est apparue pour la première et dernière fois une lueur jaune qui semblait signaler la fin du monde !

Pourtant, malgré ce rude climat très différent de celui de leur mère-contrée, Reims est toujours une destination prisée des touristes ukrainiens, vietnamiens ou marocains qui y restent souvent plus longtemps que prévu. Peut-être est-ce parce que le premier aéroport international se situe à environ 30€ de distance, ce qui diminue de manière parfois inattendue le budget vacances de ces braves visiteurs.

Les rémois contrairement aux bretons confondent souvent ciel gris et pluie. Ainsi il n'est pas rare d'entendre, après une sécheresse d'un mois, alors que la pluie commence à tomber avec cette odeur caractéristique du sol qui n'a pas senti l'eau depuis une éternité - une situation purement théorique - des rémois dire Oh ! Il pleut encore ! Il pleut tout le temps à Reims ! C'est alors qu'ils renient leurs origines pour revendiquer le fait qu'ils soient ardennais, et non rémois, car les Ardennes sont un peu la côte d'Azur de la région, la mer et le soleil en moins.

[modifier] Relevés météorologiques

Reims dispose de deux stations météo :

Relevé météorologique de Reims-Courcy 1981-2010

Temperatures reims.gif

Relevé météorologique de Reims-FNAC 1992-2012

Temperatures fnac.gif

[modifier] Psychologie

Vaches.jpg

Ils sont tellement sympas ces ardennais !

Le rémois, souvent d'origine ardennaise, a honte d'être rémois. Il aime donc rappeler ses origines, ce qui explique le nombre incroyable de tracteurs agricoles en circulation près du centre-ville. Et il n'est pas rare d'entendre un rémois ardennais se plaindre de la froideur des rémois, en citant pour exemple une dizaine d'ardennais. Il feint par ailleurs d'ignorer par-là même que sans les ardennais, l'économie rémoise serait encore plus moribonde qu'elle ne l'est déjà : il suffit pour cela de se rendre sur le parking du Leclerc Saint-Brice pour comprendre que sans les zéro-huit, celui-ci serait bien vide. Voici d'ailleurs une étude du Professeur Mélanchon, docteur ès comptage de bétail à l'Université des Sciences et Techniques Agricoles de Vouziers et célèbre détenteur du Record de Monde de Racisme Anti-Blanc :

Statistiques parking leclerc.jpg


Document original prêté à la sencyclopédie grâce à la générosité d'un donateur anonyme
Simca 1000.jpg

Cliché contemporain pris sur le Boulevard périphérique de Reims.

Le rémois aime également se donner l'image d'un bourge friqué. S'il est vrai que le centre-ville regorge de maisons de maîtres et manoirs, il ne faut pas oublier que les tracteurs sus-cités cohabitent majoritairement avec les Peugeot 404, les Opel Kadett, les Simca 1000, les Lada Niva et les Ford Escort. En 2011, un entrepreneur audacieux décida d'ouvrir une concession Dacia dans les faubourgs, mais l'aventure s’acheva après seulement 4 mois durant lesquels il n'effectua aucune vente, le prix des véhicules étant prohibitif pour la population locale.

Comme tout français qui se respecte, le rémois aime à se sentir supérieur aux autres. Ainsi, que vous parliez à un rémois des ardennais, des axonnais, des parisiens, des Châlonnais, des Sparnaciens, des corses, des Marseillais, des Belges, des Bretons, des Ch'tis, des Nord-Coréens, des Arabes, des lémuriens, des jeunes, des vieux, des Omicroniens, des Montréalais ou des Aztèques, il vous répondra systématiquement que ce sont tous des individus primaires, trop faignants pour aller travailler, sans éducation ni aucune connaissance du Code de la Route, et qui feraient mieux de retourner chez eux pour voir si les aides sociales y sont aussi généreuses qu'ici.

[modifier] Tourisme

CDSX04.jpg

Le monument le plus connu de Reims. Ah... non. Merde. Tout le monde sait que ça, c'est à la Rochelle.

Pour se rendre à Reims, prenez votre voiture ou allez-y à pied ou en train. Mais pourquoi vouloir s'y rendre ?

Reims est un lieu où il est possible de s'y Reims hé l'oeil. De plus, il existe un hameau à quelques kilomètres de là, nommé Tinqueux, où, c'est connu, tu te Reims-Tinqueux dans la Marne. Pour ceux qui n'ont pas compris, défaites donc votre ceinture ! Et pour celles qui n'ont pas compris... ben euh... Enfin, un autre village, bien connu des zoophiles : Baise-ânes Bezannes, officiellement Brigitte Bardot-free, mérite le détour.

L'apparition de Saint Rémi a lieu le 6 de chaque mois à la Cathédrale des allocations familiales.

Reims est célèbre pour deux lieux touristiques majeurs : la cathédrale et la gare avec son TGV pour Paris, lorsque la SNCF n'est pas en grève, soit deux à cinq jours par an.

Afin d'essayer de rameuter un peu de pigeons, les touristes pas les animaux, enfin si, aussi, mais c'est pas d'eux dont on parle là, une exposition temporaire organisée par l'office du tourisme ouvert uniquement le 29 février, a eu lieu, avec un succès très mitigé, dans toute la ville pendant 2 ans : le chantier du tramway où l'on a pu admirer explosions de conduites de gaz, ballets de bulldozeurs et concerts de klaxons. Un spectacle de haut niveau !

Sinon, pour les autres pigeons, ceux qui volent dans les airs, pas à la tire, des campagnes touristiques sont organisées en collaboration avec les villes voisines qui effraient les volatiles avec des aigles. Reims ne pratique pas ce genre d'atrocités !

En matière de Gastronomie, Reims est la ville idéale pour les gastronomes en culottes courtes. De nombreuses spécialités locales à prix modiques attendent le voyageur aventureux : jambon de Reims (déchets de porc compressés et roulés dans le sable), kebab de Reims (halal), pizza de Reims (halalal), nems de Reims (haïlaïlal), accras de morue de Reims, choucroute royale alsacienne de Maître Kanter de Reims (hal... ah, non), fiente de pigeon en croûte de Reims (Les autorités religieuses n'ont pas encore statué sur ce produit, mieux vaut être prudent en attendant), cornichons Maille à la moutarde de Dijon Maille et au vinaigre Maille de Reims.

Aux alentours de Reims, ne manquez pas : au Sud, les vignes à flanc de coteaux, uniques en France (mis à part en Bourgogne, dans le Bordelais, en Alsace et dans la vallée du Rhône). Au Nord : rien.

750px-Parking bus interdit aux bus.JPG

L'accueil des groupes de touristes est une priorité pour la ville.

[modifier] Transport

[modifier] Bus et trams

Tram reims 1.jpg

Pauvres badauds terrassés à la vue du tram

Drgang.jpg

Au poste de contrôle du réseau...

Le service de transport de la ville est assuré par la Citura. Ce nom bizarre est né d'une expression populaire de la ville : Citura-tes ton bus, t'as plus qu'à marcher ! Dirigée officieusement par le Docteur Gang, cette entreprise maléfique utilise Reims comme terrain expérimental pour développer mille et un moyens pour ne pas assurer le service public : neige, verglas, givre, jambe cassée, chaleur, pluie, soleil, salaire trop élevé, pénurie de cornichons, Justin Bieber, congés payés, mamies qui manifestent sur les voies pour réclamer un abaissement de la vitesse des rames à 3 km/h au lieu de 4 dans leur rue ou restreindre l'utilisation de la clochette qu'entre 11h37 et 12h58...

Le tramway de la ville a la particularité de voir chacune de ses rames peintes en l'une des couleurs de l'arc-en-ciel, ce qui a pour conséquence de causer de nombreuses crises d'épilepsie, et de provoquer la fureur des Rémois se plaignant de la tristesse de la ville. Allez comprendre ! Officiellement cela a été conçu pour rendre les tramways plus visibles, mais ça n'empêche pas certains neuneus motorisés de continuer à lui foncer dessus, comme irrésistiblement attirés par toute cette splendide débauche de modernité. Officieusement, on dit également dans les milieux autorisés que c'est pour tenter de repeupler la ville à l'aide de la communauté gay.

Le tramway a été mis en place pour aller plus vite que les bus. Cependant cela n'a au final pas changé grand chose vu que les deux restent le plus souvent au dépôt.

Attentetram.jpg

Tout va bien

Bus reims.JPG

« J'adore les bus rémois ! » -- Barbie, abonnée fidèle (carte Grand R n°000571)

Prendre le tram : D'abord, pourquoi faire ? En effet, c'est lourd un tram ! Si toutefois vous détenez un diplôme intergalactique d'haltérophilie, poids giga-extra-supra balèze, vous pouvez toujours prendre le tram afin de l'utiliser comme suppositoire flashy. Ça marche aussi comme bouchon d'oreille, mais vous risquez la perte de votre audition à cause du glong-glong assourdissant dans la zone piétonne.

Les titres de transport sont chargés sur une carte nommée « Grand R » fabriquée en Chine qui a la particularité de ne jamais fonctionner correctement. Son nom est inspiré d'une fréquente blague faite entre usagers :

  • Usager A : dis donc, il en met du temps à arriver ce bus !
  • Usager B : oui, enfin, pas beaucoup plus que d'habitude...
  • Usager A : j'en ai marre, je vais marcher au grand air !

Comment prendre le tram : D'abord, faites gaffe au troisième rail, qui a pour fonction d'électrocuter tout pigeon voulant frauder. Ça, c'est la raison officielle. En fait, ça marche pas et c'est là que la VRAIE raison apparaît : fournir un nouveau prétexte pour ne pas faire sortir les rames ! « Non, y'a pas de tram aujourd'hui, y'a le troisième rail qui marche pas. » selon Dédé, conducteur de bus en grève, témoignant pour La Gazette de la CGT. Ensuite, attendez un jour où le tram roule. Prévoyez un budget hôtel conséquent ou apportez pas mal de cartons à placer au sol des stations comme matelas. Ensuite, quand Saint Merinos, saint patron des traminots, aura accordé à ces derniers la divine autorisation de circuler, réveillez-vous aussi et attendez le passage de la rame la plus proche, l'œil rivé sur l'annonceur de temps d'arrêt si celui-ci est branché sur le secteur. En temps normal, le chiffre noté comme temps d'attente augmentera de seconde en seconde : c'est la preuve du fonctionnement normal du réseau. Enfin, quand votre rame vert pastis, jaune pisse ou rose papier toilette sera à quai, montez dedans. Pas besoin de valider votre billet car de toute façon payer 1,60 € pour ça, c'est pour les caves. Ensuite, dirigez-vous vers la place assise la plus proche et n'hésitez pas à en déloger son occupant : ne pas payer vous donne en effet le droit à une place assise, à manger des chips nonchalamment en en mettant autant par terre que dans votre bouche, et à réaliser un tag sur la police ou la maman du prochain utilisateur de votre fauteuil. Hé ! Rigolez pas, c'est vrai...

Quitter le tram : une fois que vous en aurez assez du rap diffusé par une douzaine de téléphones mobiles grésillants, appuyez sur le bouton d'ouverture des portes et courez jusqu'à votre voiture à condition qu'elle n'ait pas été brûlée entre temps !

[modifier] Cars

Bus bourgogne.JPG

Attention, c'est un piège !!

À l'intention des bouseux suffisamment tarés pour ne pas vivre avec la civilisation, le conseil général met à disposition un service de bus pour rejoindre Reims. Malgré le fait que leurs pilotes - au sens propre du terme - soient notoirement sous-payés, ceux-ci se démarquent de leurs collègues traminots par le fait qu'ils ne font jamais grève et que rien ne les arrête, pas même 20 cm de neige. Malheureusement, personne, que ce soit parmi les paysans ou les chauffeurs, ne sait ni quand ni même où les bus sont censés passer. L'usage du tracteur a donc encore de beaux jours devant lui, qu'il soit agricole avec une remorque pleine de betteraves à l'arrière, ou routier avec une semi-remorque pleine de betteraves à l'arrière.

Nous attirons l'attention du couple de touristes égarés qui, voyant un car à destination de Bourgogne, s'empresse de monter à bord avec l'intention de s'échapper de cet enfer et sauver sa lune de miel : ce bus ne va pas en Bourgogne (encore qu'il est incertain que visiter les hospices de Beaune, qu'assister à une course de voitures fantômes à Magny-Cours-Forest-C... ah non, déjà faite cette vanne, désolé, et que l'achat d'une poule de Bresse suffisent à éviter le naufrage de votre mariage) mais bien à Bourgogne, village à une dizaine de kilomètres de Reims figurant parmi les principaux producteurs de betteraves en France. Il est également important de préciser qu'il s'agit d'un aller-simple. À la place, nous conseillerons plutôt le car pour Troyes, aisément reconnaissable à sa couleur rose complémentaire des bus Citura (c'en est vraiment à se demander pourquoi ni Laurent Ruquier ni Stéphane Bern, deux des plus grandes animatrices du Service Public, n'ont jamais mis les pieds à Reims).

[modifier] Voiture

Reimsvoirie.JPG

1 petit piaisse pour refèrre nau rus svp

Si vous ne souhaitez pas vous mêler à la foule cosmopolite s'entassant des ces espèces de petits trains au rabais, la municipalité a évidemment pensé à vous, amis automobilistes ! Ainsi, pour que votre SUV puisse circuler en toute sérénité, de nombreux investissements sont consentis. Par exemple, la rocade Nord en chantier depuis 1994. Rigolez pas non plus... Date de fin des travaux : on va déjà attendre que le chantier soit praticable.

D'autres infrastructures routières de premier plan placent Reims dans le peloton de tête des villes favorites de Bison Futé :

  • le pont De Gaulle, deux fois trois voies débouchant sur une ruelle de centre-ville en sens unique ;
  • la place des Droits de l'Homme, où le seul droit des hommes consiste à prendre rendez-vous avec leur carrossier ;
  • l'autoroute A34 (en fait une semi-autoroute, en fonction de votre sens de circulation [hé, ça aussi c'est vrai !]), construite pour désengorger le centre-ville, et sa signalisation pertinente incitant à traverser le centre-ville ;
  • l'échangeur autoroutier de Cormontreuil, en chantier depuis 1952 selon les historiens se basant sur certaines archives aujourd'hui disparues (préalable donc à l'avant-projet de l'autoroute en question).


[modifier] Sport

Stadereims.jpg

La toute nouvelle équipe du Stade

« Reims est LA ville du sport »
~ Le maire, Mr Du Rot Corto Rhum

Son club de football, Stade de Reims a connu la gloire dans les années 1950, celui de Hockey sur glace dans les années 1990, celui de curling a talonné pendant 10 ans la majestueuse équipe du Sahara occidental et celui de basket-ball a même été premier du championnat PRO A durant 15 jours en 1990. Ce palmarès hors du commun a été étudié par les universitaires locaux à la section STAPS alpinisme extrême en montagne de Reims. Ils en ont déduit que plus un club ou un sportif connaît le sommet de la gloire, plus il en disparaît définitivement tout comme l'A.S.Saint-Etienne, Mike Tyson ou Laure Manaudou.

Le 11 aout 2012, une distorsion spacio-temporelle que les experts n'ont toujours pas expliqué, fait entrer l'équipe du Stade de Reims sur le terrain d'un match de Ligue 1. Bien que cette situation soit hautement improbable, les officiels ne s'en émeuvent pas et décident, à la stupeur générale, de laisser le club évoluer au sein du championnat.

Tous les ans en octobre, la ville organise l'unique marathon sous ciel gris dans lequel aucun rémois n'a jamais gagné. Les mêmes universitaires n'expliquent pas cette anomalie :

« Les coureurs ont pourtant la chance de pouvoir bénéficier d'une piste aménagée à quelques mètres de l'autoroute. Ils peuvent ainsi se rendre compte que courir et rester sur place c'est la même chose de la progression de leur allure et inhaler du bon CO2 bien frais. »
~ Les experts de Reims à propos du taux de suicide sur l'autoroute.


[modifier] Loisirs

Au-passage-Façade.jpg

Happy hour de 15 à 16 h : deux Cacolac pour le prix d'un !

Il y a toujours de quoi faire à Reims !

Le festival international de télévision récompense les meilleures productions créées pour le petit écran aux quatre coins du monde. Suite à des restrictions budgétaires, la dernière édition a eu lieu en 2008.

La piscine municipale vous propose une dizaine de cabines mixtes, un bassin semi-olympique, deux douches semi-chaudes, une semi-pataugeoire, un semi-toboggan. Une élévation anormale du niveau des eaux étant régulièrement observée lors des jours de pluie, les bassins sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Le grand Zénith régional de Reims Métropole Champagne-Ardenne en Europe est une grande arène multi-plateaux comprenant six vastes scènes, dont la principale offre jusqu'à 20 000 places debout, avec une sono THX dernière génération. Elle est en projet depuis 1991.
Le parc zoologique vous propose son lion qui tousse, sa girafe miniature de 24 cm, son singe savant, son poney, ses trois buvettes. Idéal pour des quarts d'heure de bonheur en famille ! Il est à noter qu'il est obligatoire de donner à manger aux animaux. Hélas, ce magnifique zoo a été fermé par la Société Protectrice des Ahuris en... euh... tout le monde a oublié depuis quand !

Parcreims.jpg

La municipalité sait comment inciter les rémois à faire du sport au parc.
Entrée gratuite, participation minimale aux frais : 50 €.

Le superbe parc des expositions, avec ses trois salles polyvalentes et un plateau extérieur asphalté pour une superficie totale de près de 30 000 m² dont 12 000 couverts, son bar-restaurant, ses salles de réunion et son architecture Pailleron, accueillent tous les évènements majeurs de la ville, comme les salons des cucurbitacées ou du déménagement, les concerts en attendant le Zénith, les braderies... À l'origine financé par le Consortium Français des Entreprises Productrices d'Amiante pour leur servir de vitrine technologique, il est officiellement classé bâtiment décrépi depuis 1992.

Le marché couvert, haut lieu de la gastronomie, accueille ses étals de chaussures, de vêtements à message, de chaussures et de CD vierges. Construit dans les années 20, sa conception très audacieuse lui confère une très belle luminosité et une longévité à toute épreuve. Il est fermé pour rénovation depuis 1988.

Le cinéma d'art et d'essai est l'adresse incontournable pour les cinéphiles ! Venez admirer le nouveau bijou de Miroslav Petrosec en version originale Serbe sous-titrée en Malgache, ou bien la dernière création stratosphériquement dérangeante de Park Kim Yoon sur les relations intracommunautaires au sud de la Corée du Nord entre 1957 et 1964. Profitez-en, ça va bientôt fermer.

Les apprentis photographes ont leur rendez-vous ! Le festival Dixplay est un grand concours d'envergure internationale qui invite la jeunesse rémoise à se réapproprier l'espace urbain par le biais de la photographie ou du dessin. La plus belle image est récompensée par des prix tout bonnement fabuleux comme le droit d'être affiché sur le panneau publicitaire de la rue du Fond ̈Pâté. Suite aux restrictions budgétaires, la prochaine édition se nommera Sixplay.

Reims, c'est aussi sa vie nocturne ! Ses nombreux bars, groupés pour la plupart sur la célèbre place d'Erlon, qu'on arpente d'Erlon en large après quelques verres en recherche d'un mec à défoncer, est un haut-lieu des fêtes estudiantines, qui se tiennent souvent jusqu'à la fermeture des établissements, à 21 h. Et pour continuer la soirée, profitez des nombreuses putes, fermées en dessous de 50 € !

Enfin, pour ceux qui aiment la culture, mais pas celle des cornichons hein, la FNAC vous accueille dans une atmosphère surchauffée 365 jours par an au troisième sous-sol de la gare routière désaffectée. Ouvert jour et nuit depuis 1993 !

Côté patrimoine, une journée ne suffirait pas à faire le tour de tous les monuments dignes d'intérêt. On citera entre autres : la place Royale, célèbre pour le fait qu'aucun Roi ne s'y est jamais rendu ; la statue du Comte d'Erlon, facile d'accès depuis la place éponyme (voir ci-dessus) puisque rigoureusement à l' opposée de la ville ; les Promenades, où comme leur nom l'indique il est très agréable de déambuler puisqu'il s'agit d'un parking ; la porte de Mars (en ravalement chaque année de la dernière semaine de février jusque Pâques) ; l'immense quartier Croix-Rouge, magnifique exemple de l'audace architecturale des années 60 ; et bien d'autres...

[modifier] Flash spécial

Priorité à l'info
LogoBFMTV.png

Priorité au direct sur BFMTV première chaîne d'info de France, retrouvons en direct live de la ville de « Riams » notre envoyée spécial Nafissatou :

NanaNoire.png La nana aux cheveux noirs dit :
En effet Cunégonde, je suis en direct live exclusif BFMTV devant euuuuh l'Hôtel de Ville de Reims où j'apprends à l'instant grâce à mes super oreilles bioniques que euuuuh le conseil municipal réuni en euuuuuuh en ce moment même, vient euuuuuh d'entériner euuuuuuuuh oui d'adopter euuuuh d'officialiser le changement de nom du euuuh quartier Croix-Rouge, celui-ci sera renommé euh dès la semaine prochaine quartier euuuuh du Croissant et de l'Étoile Rouges afin euuuuuh d'être plus euuuuh de mieux refléter euuuuuh l'identité de ses habitants.


Merci Nafissatou, et il me semble que nous avons également la réaction d'un habitant de ce quartier, écoutons-le donc se prononcer sur cette nouvelle :

Booba12.jpg Le mec aux cheveux... euh... chauves dit :
Wesh gros t'as vu QCR représente aaaaaaaaaaaaiiiiiiiiight !

Merci à vous cher monsieur. Ah, et on me signale que Nafissatou a de nouvelles informations...

NanaNoire.png La nana aux cheveux noirs dit :
Oui Cunégonde, toujours grâce à mes supers oreilles railletèque je peux vous dire que le Docteur Trouyensac va s'occuper de la carie de mademoiselle Benahmed et que le jambon blanc Madrange est actuellement à -30 % chez Monop'.


Euh... oui, merci. On se retrouve après la pub !

[modifier] Éducation

Universit1qz1.jpg

L'Université de Reims : la section élevage de mollusques.

Le fleuron de la ville, c'est son université. Grand pôle d'enseignement et de recherche à vocation internationale, il accueille des étudiants venus des quatre coins de Reims. Créée en 1971, et jamais rénovée depuis, par l'un des plus grands singes savants de la région, c'est une belle coquille vide comme l'illustre de fort belle manière la photo ci-contre.

Ses spécialités majeures sont la Licence d'Arts de Ville (pour les deux au fond qui n'ont pas compris : "Dardevil" !), le Master de Récolte et de Conditionnement de Cornichons en Milieu Septentrional à l'aide de Pigeons Savants, le Master de Vol à la Tire de MacBooks Appartenant aux Bourges de l'École de Commerce Juste en Face de la Fac, et le Doctorat d'Aptitude à l'Élevage de Coquillages en Lévitation, comme l'illustre, une fois encore, son architecture inédite. Le DUT (Diplôme à l'Utilité Timide) de Gestion et Développement du Massage à base de Fiente de Volatile Sauvage reste en projet pour le moment.

Accueillant environ 24 000 étudiants à l'année, elle peut s'enorgueillir de posséder un parking proposant environ 480 places.

Poilu.jpg

Non, on a dit « poilant », pas « poilu » !!

Le doyen, le très respectable Valéry Giscard d'Estaing, mène à bien sa mission d'instruction des masses d'une main de maître avec un poing de fer, malgré les restrictions budgétaires qui lui sont imposées. La prochaine étape, après le remplacement des craies blanches par des craies marron sera le remplacement des craies marron par d'autres trucs marrons non déterminés mais moins chers.

L'Université de Reims se caractérise également par son extraordinaire densité de jeunes bonasses sexy à gros nénés au centimètre carré, d'ailleurs c'est pour ça que je...

Chanteuse.png La nana aux cheveux rouges dit :
Hé ho là ! Vieux pervers !


Hum... Pardon mad'moiselle. Bref je sens que je commence à dériver. V'savez, pas simple d'écrire un article aussi long et poilant que ça, alors moi, forcément, au bout d'un moment, je délire et voilà... Bon ben, on va clôturer avec deux-trois citations pour la route !

[modifier] Citations célèbres sur Reims

120203289 small.jpg

Ardennais typique recevant la visite d'un rémois

« Ha oui, Reims ! J'aime bien le Champagne ! »
« Ha oui, Reims ! La Cathédrale ! »
« Ha oui, Reims ! Il y a une gare TGV là-bas ? »
« Ha oui, Reims ! [...] Heu, c'est quoi ? »
« Pourquoi aller dans le nord où y a rien pour se Reimser l'oeil ?  »


1532070608.jpg

Rémois typique recevant la visite d'un ardennais

« Y'a Reims, à l'Ouest les Bouzeux (Axonais) et au nord les Sangliers (Ardennais)... »
~ Rémois
« Dans la Marne, y'a Reims...  »
~ Rémois
« Reims est la capitale du champagne. »
~ Rémois
« Mytho ! c'est Épernay ! »
~ Sparnacien
« Arrache ! Ch'est chez nous cha ! ...Heiiiiin ? Aaaah, Reiiimche ? Ch'est quoi cha ? »
« Reims, c'est le trou du cul du monde, ça ! »
« Les Ardennes, c'est le trou du cul du monde, ça ! »
~ Rémois (par vengeance)
« Reims? C'est vers où çà? je vois pas où c'est sur la carte de France. »
~ Français du Sud de la France




Qu'avez-vous pensé de l'article "Reims" ?
 
112
 
287
 
65
 
28
 
51
 
43
 
8
 

Ce sondage a été créé le mars 6, 2008 15:31 et 594 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia