Red Hot Chili Peppers

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
AMFRPEPA.jpg

Les Red Hot en déplacement pour un concert.

Les Red Hot Chili Peppers (aussi appelés RHCP) sont un type de piments très, très forts. Par la suite il y eut aussi un groupe de musique appelé ainsi. Ils créaient leurs musiques en mangeant des RHCP, ceux-ci étaient tellement piquants qu'ils les faisaient hurler de douleur, créant ainsi une sorte de musique. Le leader de ce groupe, Anthony Kiedis, composait plutôt des comptines pour enfants, avec son ami de toujours, Puce (en anglais, Flouch), et un clodo groupie du groupe, John, mais le RHCP les a fait se métamorphoser en vrais poivreaux, et ils se mirent tous à chanter complètement nus, uniquement avec une chaussette à l'oreille. Et oui, les Red Hot Chili Peppers ont été très a la mode à la cour d'Angleterre.


Ce type de musique a inspiré Georges Brassens, Fatal Bazooka ainsi que ton frère.


[modifier] Leurs débuts

Le début du mythe commence par leur enlèvement alors qu'ils étaient encore bien jeunes. En effet, un dangereux terroriste du nom de Christophe Colomb viendra les enlever de leur terre natale afin de les ramener aux européens. Heureusement, les indiens n'accepteront pas une telle démarche et suivront Christophe jusqu'en Espagne ou ils libéreront les red hot afin des les ramener sur leurs terres d'origines (voir le fameux débarquement des kayak ainsi que l'attaque a coup de rames)


Quelques centaines d'années plus tard, les RHCP deviennent assez mures et se décrochent de l'arbre famillial. C'est alors que tout démarre avec Anthony Kiedis Hillel Slovak et puce. Les trois compères passaient leurs soirées dans une boite de strip-tease miteuse à dépenser leur argent sale. Mais un soir, c'est le drame: plus un sou en poche. Afin de pouvoir revenir côtoyer les belles danseuses du bar de strip-tease, (Anthony était fou amoureux de Ségolène Royale, une spécialiste de la danse du ventre) ils décidèrent de monter un groupe de clown et de se proposer d'animer toutes les soirées.

Hillel eut l'idée de prendre sa guitare à 2 cordes et au manche fendu (il a pêté les plombs alors qu'il n'arrivait pas à jouer un mi). Il fut suivi par puce, qui tenta de créer une guitare avec des câbles tendus à un bout de bois. Il ne trouva que 4 des 6 câbles de la guitare et c'est ainsi que puce se découvrira plus tard un don. Anthony, quant à lui, manquant cruellement d'imagination, eut l'idée de se pointer tout nu avec une chaussette sur l'oreille.

Leur première prestation ayant mis le feu a la boite, (le groupe avait le traque et avait dévoré un peu trop de piment rouge sur le coup et c'était mit à cracher des flammes dans tout l'établissement), ils furent redemandés dans d'autres boites, Notamment des boites à chaussures.

[modifier] La naissance du groupe

Alors que nos trois bonshommes animaient dans un zoo (groupe à l'époque très demandé par les castors), ils découvrirent un étrange gorille qui tapait sur tout ce qui bougeait. C'est là que l'idée de former un groupe musicale leur vint. Ils retournèrent le soir faire sortir le singe de sa cage et le baptisèrent Jack Irons et ils en firent le batteur en lui prêtant des casseroles et des poêles Anthony, se retrouvant un peu con sans instrument et une chaussette sur l'oreille, devint alors le chanteur.

Le groupe tenta un premier concert, qui se passa très mal. «Arrête le chant, même quand tu parles c'est moins moche!» hurla Un spectateur du concert énervé.

Depuis, Anthony décida de parler sur ses chansons. Plus tard, il se remettra a chanter, d'où la qualité nettement moins bonne des derniers CDs du groupe. Mais nous verrons ça plus tard.

[modifier] Discographie

- "Red Hot Chili Peppers" (des débuts prometeurs) (1983)

- "Style effrayant" (un bide) (1984)

- "Le plan a moto du sur-lifté" (pas mal pas mal... enfin, si les paroles sont censées avoir un sens) (1987)

- "Lait de ta mère" (slurp avec des titres comme "le son secret de l'intérieur" qui nous apprend l'envie de Kiedis de "faire la fête dans ta chat*e") (1989)

- "Dehors dans les anges" (1994) (des reprises, des remix, des démos... un bouche-trou dont la pochette représente le cerveau des membres du groupe recouvert de son chapeau)

- "Sang Sucre, le Sexe est Magique" (avec les tubes "Donne le moi!" et "En Dessous du Pont") (1991)

- "Cocotminute" (John le camé, agacé par la célébrité (si si!) s'en va, laissant sa place à l'inspecteur Navarro alors que la pochette qui semble être signé par Michael Jackson représente une petite fille regardant la mention "parental advisory") (1994)

- "La Fornication de Cali" (John le camé, agacé par l'anonymat, revient, donnant naissance aux tubes "Blessure de tissu" et "La Fornication de Cali" (dont l'idée lui vint en regardant le nom de l'album)) (1999)

- "Au Fait" (ça re-devient nul, même si "ne Peut Arrêter" et "Au Fait" (l'inspiration du groupe est à présent réelement centrée sur les pochettes de leurs albums) viennent relever le niveau) (2002)

- "Arcade de Stade Latin" (seuls "Neige ((You-hou))" et "Dani de Californie" parviennent à rendre cet album acceptable) (2005)

- "Je suis avec toi" (John le camé, sans aucune raison, s'en va et Josh le profiteur prend sa place. L'album comprend plein de trucs bizzares, seules... aucune chansons relèvent le niveau de l'album) (2011)

[modifier] Anecdotes

Nous découvrirons dans l'album "Cocoteminute " que Puce n'est autre qu'un petit pois dans la chanson PI (lorsqu'on sait de la chanson "magasin de café" que le chanteur n'est autre qu'un looser de clochard... on comprend leurs affinités...)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia