Reconvilier

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Comment s'y rendre

C'est à côté de (sinon collé à) Taavannes, juste après, quoi. Dans la vallée de l'Orval
Gogolemaps est ton ami, profites-en!

[modifier] Hydrotopographie

Voir Taavannes pour avoir une idée de promenade.
A relever qu'on peut parvenir à Reconvilier à pied en suivant la Birse.
A mi-chemin des deux villages, on a installé une grosse poche à caca juste à côté de la Birse. En béton, très profond dans la nappe phréatique.
Les déjections, menstrues et solides excrétés sont stockés là, pour qu'ils se reposent. Avant de couler gentiment dans la rivière et que les R'câvis les acceptent…
On appelle ça un bassin de décantation.
Juste avant ce dépotoir sciemment conçu, on a posé un alibi du plus bel effet, quelques gouilles savamment tricotées par des bureaux d'étude sous perfusion où rien ne s'ébat sinon les chiens des promeneurs, les renards qui se terrent là en attendant d'éventrer les poubelles la nuit. Le renard est plus sensible au charme du filet de dinde décrété périmé qu'au surmulot galeux crépi de puces. Après avoir côtoyé la poche à caca, la Birse est bien forcée de continuer et va recevoir les produits douteux d'une fonderie de laiton que les locaux appellent obstinément la Boillat.
Ils crottent, vomissent et pissent aussi, mais ça va dans une station d'épuration dans le village suivant.
Y a pas de raison de garder ses déchets quand on peut en faire profiter les villages suivants.
Les pêcheurs sont ravis et se saoulent quand un alevin sur un million parvient à remonter à la surface.
C'est la promesse d'un alibi pour la politicaille locale et la source de grasses subventions pour la Société des pêcheurs.

[modifier] C’est quoi? C’est qui?

Reconvilier, que les locaux appellent parfois Rockwil, et que les esprits mal tournés surnomment Groinville, n'est pas célèbre. Contrairement aux bourg d'à côté que Reconvilier a cru malin d'avaler, n'a rien de remarquable. Pour faire bisquer Reconvilier (ou Rockwil) il suffit de dire que le célèbre Grock ne venait pas de Reconvilier. Il venait de Loveresse (1 bistro, trois tas de fumier) et que la Foire de Chaindon a été inventée à… Chaindon. Reconvilier a bien essayée se rendre célèbre. Par son obstination.
D'abord, ils ont construit une usine pour s'empoisonner aux métaux lourds; une fonderie de laiton, appelée La Boillat.
D'ailleurs ils parlent toujours de "La Boillat", même si ça fait des dizaines d'années que l'économie mondiale libéralisée s'échine à leur faire comprendre que "la Boillat" n'existe plus. Elle s'est appelée USM-La Boillat, puis Swissmetal, enfin Baoshida. Y a que les Chinois qui ont été d'accord de reprendre ce truc. Faut dire qu'en matière de pollution, ils se sont bien entraînés. Quand on entend des camions d pompier, 9 fois sur dix, c'est "La Boillat" qui a été victime d'une connerie: on peut parier sur une pollution d la Birse ou sur un four qui est parti en sucette.
Ensuite, il y a Gilles Surchat, qui en plus d'être représentatif de Reconvilier n'est même pas un vrai R'con. Sa sœur Fabienne non plus.
Finalement, il y a encore la Golatte: un endroit où tous les environs et leurs familles venaient skier. Comme c'était pas un R'con mais un entrepreneur de Malleray qui a eu l'idée, il a dû payer la route pour accéder au téléski qu'il mettait à disposition. Un brave type,

[modifier] Bien avant , mais pas beaucoup

Il y a longtemps que les habitants de Reconvilier n'ont plus qu'une identité relative. Déracinés avec leur consentement actif, ils se sont auto-enracinés dans un rêve de carte postale alpestre emmenthaloïde.
Dans le temps, les gens de Reconvilier étaient surnommés les Trappes (sous-entendu les trappes à fourrage (qui permettaient de couler le foin au bétail): les bouéraingues ou boranges). De leur parler picard ils ont tout rejeté.
Depuis qu'ils se sont longuement mêlés à des suïdés sauvages, on ne sait pas ce ui leur a pris, ils sont devenus les R'cons (jeu de mot!!). A l'heure actuelle, le site annuaire-mairie.fr les affuble du gentilé Reconvilierains.
C'est du français de France, et on y précise même qu'il s'agit d'une petite ville suissesse.

[modifier] Encore moins avant

La Question Jurassienne a plombé le les métaux lourds de Reconvilier. Honteux de parler français, les R'cons ont décidé d'être encore plus R'cons. Ils ont adhéré massivement à un groupuscule
SanglierOursBerne@3x.png
à l'origine du premier parti de Suisse (pas tout seul attention! il y a d'autres groupes en Suisse au moins aussi R'cons que les R'cons).

Ensuite, il y a rien eu pendant longtemps.. A part 25 ans plus tard, quand des séparatistes se sont fait serrer parce qu'ils voulaient donner des sous aux grévistes de la Boillat (encore elle!) et venaient manifester leur soutien. Cette grève commencé en 2004. La boîte, bien vidée de sa substance (par un futur président du CIO) renaissait de ses cendres. Un requin allemand s'est dit qu'il pourrait aller téter de ces tétons-là. Il a commencé par parler stratégies (démantèlement). Ça n'a pas plus. Grèves, manifestations, mais timides. Le feu été aspergé de sable. Mais ce con a recommencé en 2006. Et là la grève a vraiment démarré. Manifs de soutien, et tout le toutim.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia