Reconnaître un asiatique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Ceci ne concerne pas tous les asiatiques

Les asiatiques, c'est le genre de personnes dont tout le monde se fout, ou que certains détestent, comme votre serviteur, qui se déteste lui-même d'ailleurs. Blagues à part, reconnaître un asiatique est somme toute assez simple et compliqué à la fois : ils font des choses que n'importe quel autre terrien ne ferait pas (partie simple), mais c'est extrêmement dur de rester près d'eux, donc compliqué de le voir dans la vie de tous les jours (partie dure). Mais je suis là pour vous guider vers la connaissance (et éventuellement, un fusil). Les gens qui servent d'exemple ? Des Cambodgiens.

[modifier] Appareil génital

Chose reconnaissable parmi tous les asiatiques, mâle ou femelle, leur appareil génital est pixellisé. Diverses sources d'information sur le net vous l'apprendront, il suffit de faire les recherches adéquates. Officiellement, on ignore toujours pourquoi, cependant l'hypothèse la plus fréquemment émise jusqu'aujourd'hui est que leur modestie les amène à cacher leur imposante plomberie pour ne pas humilier leurs voisins occidentaux sans qui leur économie ne serait pas si florissante.

[modifier] Nombre de personnes autour

En général, l'asiatique est oublié ; c'est rare qu'il soit mentionné quelque part par quelqu'un. Par exemple, on vous dit racisme, vous pensez "Noir, blanc, Canadien, chat..."

L'asiatique, il est loin. Et seul.

[modifier] Est-il célèbre ?

On sait jamais, si c'est Jackie Chan, Jet Li ou Katsuni, c'est déjà plus rapide de le reconnaître.

[modifier] Comment il mange ?

Chose curieuse, même lorsqu'on lui donne une fourchette et un couteau, il utilise ses mains. Inutile de préciser qu'il ne les a pas lavées.

[modifier] "C'est quoi cette fumée dans ma maison ?"

C'est pas le feu (enfin, indirectement on va dire), mais c'est juste un ou des (parce que des fois, c'est à cause de ces gens que le brouillard existe) asiatiques qui fument. Pas une seule cigarette, eux, ils les prennent par paquets. Et ça pue, et on voit rien, et vous finissez avec un cancer.

[modifier] "T'as joué toute la nuit ?"

Apparemment, il gagne de l'argent en jouant aux cartes (chinoises). Pas 1 heure, ou une demi-heure. Eux, c'est 24 heures, ou 48 heures, parfois sans se nourrir ! Voilà peut-être le secret de l'immortalité, tout près.

[modifier] "Arrête de crier"

Qu'ils soient à 10 centimètres ou à 40 mètres d'écart, ils ne parlent pas, crient. Même à 4 heures du mat'. En voilà une bonne raison de les baffer.

[modifier] "Faut refaire les courses Louisette"

Vous revenez du supermarché après avoir fait les courses ? Hop, des asiatiques arrivent illico. Et le lendemain, plus rien. C'est la famine. Pourquoi ils reviennent ? C'est l'un des grands mystères de la nature, m'a dit mon frère.

[modifier] Plus de café

Quand bien même votre café aura été épargné, soyez sûr qu'il y en aura toujours un pour tout vous piquer. Et le matin à 6 heures, il faudra se contenter du Nesquik du petit Matteo.

[modifier] L'appel du téléphone

Chaque bon asiatique ne peut pas passer plus d'un quart d'heure sans téléphone. Donc, ils vous appellent à 2 heures du mat', et vous avez les boules.

[modifier] L'appel de l'argent

Il joue au tiercé, et après avoir "rempli sa feuille de pronostics", vous envoie le changer en ticket. Sauf que la "feuille" est incomplète, et vous passez pour un con. Vous revenez, vous le traitez de tous les noms d'oiseaux possibles, mais lorsque vous vous arrêtez pour reprendre votre souffle, là où n'importe qui aurait baissé les yeux, il vous répète « Il faut miser 3 fois la mise ». N'essayez pas d'expliquer que vous ne comprenez rien, il repartira de plus belle sinon.

[modifier] Réveil spécial

Une fois, je me souviens que mon père m'a donné des coups avec un pied de biche pour me réveiller. J'ai eu le bras fracturé, tout ça pour qu'il me réveille a 4 heure du mat', et me sort la raison de cette violence :

— Va acheter le journal


[modifier] Le coup de la mort

Les vieux asiatiques ont un coup spécial, une technique qui consiste à demander un truc, et en cas de refus, de dire « Ouais, j'te demande un truc et tu veux pas alors que je vais bientot mourir, etc etc... » De quoi donner une bonne dose de pitié.

[modifier] Au final

Je les hais ces gens.

Maintenant, vous connaissez un peu les asiatiques, alors qu'eux-mêmes ne se connaissent pas. Vous êtes passé de l'autre côté du miroir, là ou seul Dieu est passé. Bravo à vous.

D'ailleurs, j'ai une vingtaine d'asiatiques chez moi, et je les ai jamais nourris. Mais ils vivent encore. Bizarre, non ?

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia