Raynald&Roquelaure

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Tadaa !.jpg
Cet article court semble destiné à une longue voire définitive carrière d'ébauche. Même si l'idée est originale, elle n'inspirera personne avant lontemps. On va donc supprimer cet article pour gagner de la place, sauf si vous décidez de le poursuivre, auquel cas faites-en nous part en exposant votre point de vue, vos aspirations et votre façon de penser en général sur le forum Big Brother.
Note : tout singe qui enlèverait ce bandeau s'expose à un bannissement.


[modifier] La célèbre marque célèbrement célébrée

Célèbre pour sa célébrité ![1]

[modifier] Le jeu qui fleure bon

Les règles de ce très célèbre jeu de rôle sont très basiques : vous mettez des aliments dans une boite de conserve, vous laissez cuire pendant un temps indéterminé (c'est le côté aléatoire du jeu qui plaît tant au joueur). Vous laissez refroidir, vous attendez un an ou deux, et vous consommez.

Si vous avez un aliment moisi, vous avez perdu.

Si vous avez un aliment dur, vous avez aussi perdu.

Si vous avez un aliment "mangeable", vous avez gagné.

Suite à de nombreuses plaintes quant à cette notion de mangeable, des règles avancées ont été rajoutés.

[modifier] Advanced Raynald & Roquelaure

Le système de règle fait appel à un jury présidé de Jean-Pierre Coffe et composé de la compagnie Martin : David Martin, Guy Martin, Luther King Martin, Guerre Martin, Robert Martin, Paul Martin, Mystère Martin, Aston Martin... La liste est longue.

Après dégustation par le jury de votre préparation -réalisée comme dans les règles de bases-, chacun d'eux attribue une note, située sur une échelle allant de -0,19 à 87,53. Si vous avez plus de 15,5214369532 précisément, vous avez fait un aliment considéré "digérable", si vous atteignez 29,57 ou 31,24 en utilisant l'extension de règles "The Rule of cooking", votre aliment est "mangeable", à partir de 49,9 c'est un aliment "bon", ce n'est qu'après 87 qu'on parle d'excellence.

Avec l'extension de règles "What a disgusting food ! rules", la notion de très bon aliment est ajouté à hauteur d'une moyenne de 54,7818596. Mais ce n'est pas sans risque, en deça de 5, vous êtes considéré comme trop mauvais cuisinier pour vivre. La compagnie Martin a alors le droit de faire de vous une préparation culinaire pour leurs restaurants (enfin, pour ceux qui sont cuisiniers). M Coffe a droit à vous consommer en primeur, et ce, sans modération.[2]

[modifier] Commentaires

  1. La vraie phrase qu'il y'avait jadis sur les boites était "Réputé pour sa réputation" d'où mon fumage de moquette.
  2. Certains morceaux doivent lui plaire plus que d'autres...
Partage sur...
wikia