Rastapopoulos

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Rastapopou.jpg

Le Maître du Mal dans toute sa splendeur

« Une personne fort sympathique lorsqu'on ne la connaît pas. »
~ Tintin à propos de Rastapopoulos
« On ne sait rien de la peur. »
~ Sacha Guitry à propos des scénaristes grecques
« Il n'est rien à côté de moi ! »
~ Staline à propos du 'moustachu de service'

Rastapopoulos est un moustachu méchant, chauve et mégalomane. Il fut sacré Membre honoraire du club de Tintin en 1976. Reconnu coupable de trafic de stupéfiants virtuels, il fut exilé au Zimbabwe dans les années 2000, où il se lia d'amitié avec une girafe !

[modifier] Fiche signalétique

  • Nom : Roberto Rastapopoulos
  • Sexe : Jamais entre les repas
  • Taille : De grosse à variable
  • Nationalité : Comme tout Grec qui se respecte, il est poilu à la naissance, porte une toge et un cache-sexe ouvert.
  • Signes distinctifs : Adorables petites moustaches
  • Patois : Oui, moi !
  • Marque de jambon préférée : Kevin

[modifier] Une enfance malheureuse

Né d'un père gladiateur et d'une mère lesbienne sur l'ile de Lesbos, Roberto Rastapopoulos volait quelques heures après sa naissance une saucisse et un biberon de vermouth pour asseoir sa méchanceté. Le petit Roberto castre son premier écureuil à l'âge de 5 ans. Plus grand, le poupon visionnaire se voit maitre du monde ou danseur étoile. Dès sa plus tendre enfance, le jeune Rastapopoulos torture les insectes et les nains qu'il croise sur son chemin, signe indéniable que son destin était scellé. À l'âge de 8 ans, après avoir vu ses parents au lit, il perd la foi et s'enfuit de son domicile. Le choc post-traumatique lié à cet incident lui fit perdre l'usage de son œil droit et de sa fesse gauche. C'est à ce moment de sa vie qu'il sombre dans une profonde dépression. Il errera dans les confins les plus reculés du royaume pendant très longtemps : 2 jours.

[modifier] Passion pour l'art

Fdjrk.jpg

Roberto après sa séparation avec Tintin

Décidant qu'il était doué pour la peinture, Roberto, alors jeune adulte de 9 ans, se lance dans le troisième art. L'année suivante, Rastapopoulos rencontre le fameux reporter animalier Tintin qui devient son amant et sa muse. À la suite de 39 échecs à l'examen de l'école des Beaux-Arts, il achète un Kit suicide, mais ne l'ouvre jamais, toujours afin d'asseoir sa méchanceté.

Se rendant à l'évidence que la peinture n'était pas son fort, Rastapopoulos devient réalisateur en Ouzbékistan. Il tournera durant cette période ses plus beaux longs métrages dont :

  • Je t'écraserai comme j'écrase cette vulgaire araignée
  • La candeur de Tintin
  • Les bijoux de familles de Tintin
  • La toison d'or de Tintin
  • Le Kangourou de l'ile de Lesbos

[modifier] Son arrestation

Rastapo.jpg

Un petit tour dans les buissons ?

Suite à sa brillante carrière cinématographique, Rastapopoulos, assoiffé d'argent et de pouvoir, s'improvise contrebandier. Il prend le nom Don Rasta et devient très populaire dans les milieux mafieux. En essayant de vendre des stupéfiants virtuels à un jeune Clown unijambiste sans défense, Don Rasta se fait arrêter par les douanes maltaises et est exilé au Zimbabwe. Ne sachant que faire, il monte un atelier de production de poupées vaudou qui sera d'ailleurs très florissant. Le vil personnage finira assassiné dans la cambrousse. Son corps a été retrouvé au fond d'un marécage avec une défense d'éléphant plantée dans son postérieur. La police n'a jamais retrouvé l'assassin. Plusieurs hypothèses ont été avancées :

  • Crime passionnel ? (vengeance de Milou, pour lui avoir subtilisé Tintin pendant des années)
  • Vengeance d'un marabou mécontent d'avoir perdu des parts de marché à cause de son atelier de figurines vaudou ?

Nul ne le saura jamais ! Son corps repose maintenant sur son ile natale, et sur sa pierre tombale est gravé : FDJRK !!

[modifier] Point de vue contradictoire

J’ai bien connu Roberto Rastapopoulos ou plus précisément Roberto Zoltan Rastapopoulos à l’époque des aventures de Tintin et même avant. Tout ce que je peux dire c’est que c’est en réalité un homme d’affaire honnête et courageux mais diffamé.

RR fut un réalisateur de film brillant qui découvrit d’aguichantes bimbos blondes qui plus tard furent des stars incontestées du cinéma et du show biss : Jean Harlow, Marylin Monroe, Madonna, etc… C’est lui qui découvrit et démarra cette mode des blondes pulpeuses et aguicheuses en contraste avec les héros très disons basanés comme lui.

La rencontre avec Tintin fut désastreuse pour Rastapopoulos car à l’époque Tintin en manque d’argent et de drogue et dans un état de manque manifeste poursuivait Rastapopoulos dans l’espoir d’être engagé pour un film qui finalement se tourna sans lui.

Tintin courait après Rastapopoulos avec des scénarios bidons à la main destiné à lui faire voir quel grand scénariste et comédien il était.

Il faut dire que Rastapopoulos qui aimait les beautés blondes (et comme il a été déjà dit Tintin était une fille), il s’est un moment laissé séduire par cette diablesse hystérique frigide et mythomane avant de s’en lasser et de la renvoyer.

Tintin se vengea en sabotant par la suite tous les projets de Rastapopoulos et en se servant de ses relations avec Hergé diffamer à qui veut l’entendre les œuvres humanitaires de Roberto. Roberto ouvre un centre de désintoxication, cela devient une fumerie d’opium. Roberto organise un pèlerinage d’africains musulmans vers la Mecque, cela devient une traite négrière. Roberto organise un rendez-vous d’affaire, cela devient une prise d’otage et un enlèvement par ovnis. Roberto ouvre une galerie d’art contemporain cela devient un trafic d'œuvres d’art.

Non messieurs Rastapopulos n’est pas mort, il travaille actuellement dans de nombreuses œuvres humanitaires, lutte contre les maladies infectieuses, contre l’illettrisme dans la plupart des pays du monde et depuis la disparition de son principal calomniateur commence enfin à être reconnu comme l’humaniste qu’il n’a jamais cessé d’être.


Illuminati.png  Portail des Conspirations



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia