FANDOM


Attention : cet article a été créé et rédigé par un véritable Loulien, expert de la Vie et de l'Histoire Loulienne.


Un ralmouk est quelque chose de presque humain mais pas trop (en gros qui a des pieds et des jambes mais en moche), et qui est pourvu d'une odeur extrêmement fétide qui repoussera même la moindre goutte d'eau (d'ailleurs, c'est ainsi que le célèbre proverbe Loulien naquit : « T'y voués ben que c'y é impossible de laver un de ces saloperies de ralmouks ! »[1], traduit en français soutenu par « C'est une loi œcuménique : on ne peut pomponner un de ces odieux êtres répugnants. Indubitablement ! »[2]). La cause de la naissance de ces immondes êtres est secrètement gardée par des Louliens.

Informations relatives à ces choses (ne soyez pas surpris(e)) Modifier

Les notes suivantes sont issues de documents et textes Louliens antiques et ont été approuvés. En aucun droit vous êtes en mesure de les modifier, ce serait violer la Loulation Sacrée :

  • Le ralmouk est un être scatophile et urolagne, connu pour ne pas avoir de sexe et être d'une mocheté indescriptible ;
  • À la naissance d'un Loulien, 10 000 000 ralmouks sont en voie de disparition ;
  • Insulter quelqu'un de ralmouk est la pire des choses qui soit. En effet, c'est mortellement péjoratif et ça comprend toutes les insultes du monde réunies ;
  • Il y a plusieurs types de ralmouks (voir plus bas) ;
  • Tout ralmouk né de ralmouks et étant un descendant de ralmouks restera ralmouk à jamais[3] ;
  • Il est impossible de prononcer le mot eau devant un ralmouk[4] ;
  • Tout ralmouk n'accepte pas d'être traité de ralmouk, parce qu'il a honte de ce titre ;
  • ralmouk s'écrit toujours en minuscule ; « [...] parce qu'on n'honore jamais ces merdes, voyons ! ». C'est un mot employé au masculin comme ua féminin, bien qu'il n'y ait pas de genre dans cette espèce. En parallèle, Loulien (et ses dérivés) voit toujours sa première lettre en majuscule ;
  • La langue ralmoukienne n'existe pas. Selon le Professeur Loulien Loulian Lousta, ils sont « tellement des EDFDP qui ne pourraient pas créer de langue » ;
  • Le ralmouk ne peut pas réfléchir.

(quelques-unes parmi des milliers)

Activités du ralmouk Modifier

Le ralmouk passe son temps à se rouler dans ses excréments (ou ceux de ses comparses), les déguster (ou encore une fois ceux des autres), à faire chier les gens (Louliens ou non).

Histoire des ralmouks Modifier

Origines du mot Modifier

Il faut remonter peu après la création de la Loulation Sacrée pour connaître l'origine de ce terme. On ne peut le traduire.

À cette époque Diou n'avait plus le visage juvénile qu'il avait autrefois. Un jour, alors qu'il alla reposer dans sa chambre, il entendit d'étranges bruits venant des sanitaires. Plein d'audace qu'il était, il ne demanda pas à ses compagnons d'y aller. À la place, c'est lui qui pénétra les cabinets. Ce fut le silence. En balayant rapidement la zone des yeux, il ne vit rien. Soudainement, les bruits revinrent ; ça venait d'un des toilettes. Diou s'y renda, lentement, et, par surprise, il y vit quelque chose d'immonde. C'était une tête complètement barbouillée d'excréments. L'énergumène tentait d'attaquer Diou, mais ce dernier tira rapidement la chasse et lorsque l'entité, tournoyant dans la cuvette commença à partir, elle s'écria dans l'eau : « BLRAMOUK... BLARMOUK !! ». Au vu de la déformation par l'eau du seul mot que cette étrange chose prononçait, Diou interpréta ceci comme : « ralmouk ». C'est ainsi qu'on appela ces bizarreries.

Les ralmouks dans l'histoire Modifier

Peu après la découverte de ces choses, Diou vit que ces choses pullulaient mais aucun remède parvenait à arrêter ce développement.

Les ralmouks de nos jours Modifier

Aujourd'hui, les ralmouks ont établi (eux seuls ne peuvent pas, c'est un gars normal qui s'est ralmoukinisé puis les a aidés) des rangs dans leur espèce (on ne peut appeler ceci armée).

Malheureusement, je ne peux vous citer quel est le nom du chef des ralmouks. En tout cas, il habite le Québec et c'est un fromager depuis 1845. Il est connu pour déféquer de la fondu savoyarde moisie.

Différents ralmouks Modifier

Plusieurs scientifiques Louliens ont constaté qu'il y avait plusieurs sous-espèces de ralmouks :

  • Le ralmouk : terme général.
    • Le moulrak : anagramme de ralmouk ; attitré au ralmouk fauteur de troubles, celui qu'un Loulien aimerait exterminer en peu de temps qu'il n'en faut pour bouger son auriculaire ;
    • La ralmoukette : attention, il ne faut pas s'induire en erreur : contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce terme ne désigne pas une petite ralmouk ; se dit de celui qui a engendré plusieurs ralmouks ;
    • Le ralmchnouk : vieux ralmouk très faible ; peut s’orthographier ralmschnouk.

Références Modifier

  1. Grande Encyclopédie Officielle de la Loulation Sacrée.
  2. Du Loulien au français de Candiac, en passant par le français d'handicapé de seconde classe puis de celui de conducteur du dimanche qui s'est mis à rouler le mercredi soir, en finissant par le français noble.
  3. La loi du ralmouk, Suloul von Loulazs, éditions Louliennes, 548 avant la guerre du Loulisch.
  4. « Il a wagé mais j'l'ai niqué loul », paroles d'un Loulien.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.