Raie publique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Votre texte
est plate.


Le capitaine bonhomme
s'est endormi...
Capitaine Bonhomme s'est endormi.png
Vite, quelqu'un aidez le capitaine !
On essaye d'améliorer, t'affoles pas capitaine bonhomme.
Raie Publique.jpg

Une raie publique



« Raie publique : Forme de gouvernement qui garantit l'égalité devant la justice à tout ceux qui peuvent se permettre les dépenses nécessaires. »
~ Ambrose Bierce, un raie publicain convaincu
« Le monde politique est une jungle »
~ Jacques Chirac, ex-roi de la jungle

La raie publique est le contraire de la raie privée, ça va de soi, sauf les cul-de-jatte, ça va de soi. Dixit Brassens.

Eh ben, avec un tel commencement, on est bien barré maintenant.

[modifier] Raies Publiques modernes

Raiepublique.jpg

Un bien beau spécimen de raie publique

Tout d'abord il faut se dire que la raie publique n'est pas la raie qu'on pense.

Une raie publique est une vaste blague et une forme de gouvernement dans lequel le chef de l'État n'est pas un monarque. Ce mot provient du latin raie publica, la « chose publique », et suggère le contrôle de l'État par l'ensemble de la population. Cependant, la raie publique n'en est pas pour autant forcément une démocratie. Un gouvernement de forme raie publicaine peut impliquer une démocratie limitée, où de tels droits ne sont réservés qu'à un groupe restreint. Dans de tels cas, une raie publique peut être dictatoriale ou totalitaire. Mais ça m'étonnerait, ils feraient pas ça quand même. Par exemple, la Corée du Nord est un bel exemple de raie publique populaire et démocratique. Oui, oui, puisqu'on vous le dit!...

[modifier] Histoire

Ça remonte super loin, du temps de Jules César et Rosalie au bas mot.

À notre époque, le pouvoir exécutif s'incarne généralement dans une seule personne, le président, mais quelques exceptions sont constatables comme en Suisse, qui possède un conseil de sept membres à sa tête (appelé Hydre) et Saint-Marran, où deux personnes se partagent le pouvoir.

[modifier] Sens latéral

La raie publique ne repose pas du tout sur un coussin moelleux, ni même sur son cul, mais sur ses bases. Ce qui demande réflexion.

[modifier] Sens dessus-dessous

Au même titre que le "treize or Publique", la raie publique est un organe extrêmement important de la Nation française. Il en est le sein, le cœur, le principal, le cerveau, le chef : celui qui commande à tous les organes actifs de la vie sexuelle. Un organe de statistiques qui recense les mœurs, les pratiques, les habitudes, les tendances à la copulation, les histoires de trou du cul de la raie publique en somme.

Comme pour le Trésor public, à qui j’écris toujours très gentiment, "mon cher trésor", pour qu’il me baisse mes impôts et pas qu’il me baise moi ni ne me suce ni me pompe jusqu’à la dernière goutte à l'aise Blaise. Eh bien pour la raie publique, le sexe, le cul, la bite, le zob, la pine, le dard, la chatte, le con, la moule... bref rien n’a de secret pour elle. Et c'est sur cette base que repose la raie publique française, en attendant de faire mieux.

[modifier] Sens fondamental

lavori in corso

[modifier] Ne pas Confondre

À ne pas confondre avec la raie du cul qui sépare deux parties plus ou moins égales du corps humain (voir liposuccion). À ne pas confondre non plus avec la raie Manta, un poisson des mers très dangereux qui peut même être mortel quand il attaque à la raie. Et à ne pas confondre avec l'arrêt du cœur et la raie de bus.

[modifier] Bibliographie

  • La fin des rois: Histoire des raies publiques et des raies publiquains / William R. Everdell - Paris : Éd. Publisud, 1987;
  • La Raie Publique / Platon
Qu'avez-vous pensé de l'article "Raie publique"?
 
10
 
21
 
48
 
13
 
5
 
10
 

Ce sondage a été créé le septembre 10, 2009 19:05 et 107 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia