Racaille

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Symbole du stéréotype Cet article décrit un stéréotype, afin de lyncher et exclure encore mieux certains d'entre nous.

Searchtool Le jeune, si tu veux te sentir mieux dans ta peau, Deviens une racaille !


Racailleclasse

C'est après plusieurs années d'observation minutieuse au sein même de leur environnement naturel que nous avons décidés de réaliser une étude complète et minutieuse au sujet de ces curieuses petites créatures que vous avez tous déjà pu voir et peut être même fréquenter : les racailles.

Cette espèce, dont l'origine n'a jamais pu être vérifiée, est apparue au sein de l'hexagone au début des années quatre-vingt. Elle n'était alors composée que de quelques individus difficilement repérables, et ce jusqu'au début du XXIème siècle où s'est alors déroulé une soudaine et effrayante multiplication du nombre de racailles recensées, que beaucoup d'entre nous mettent sur le compte de l'évolution des moyens de télécommunications modernes, tel que les téléphones portables et autres appareils High-Tech facilement utilisables, même par des individus au QI inférieur à la moyenne. On pense donc que grâce à ces moyens de communications, les racailles ont aussi trouvé une façon de faciliter leurs rites de reproduction et ainsi augmentées d'une manière exponentielle leur population, mais passons.

Nous ne doutons pas que le gouvernement mettra tout en place pour s'en débarrasser, surement par l'utilisation massive de karcher et autres machineries d'entretien. Mais si aujourd'hui les racailles sont considérées comme une forme de vermine à éliminer coûte que coûte, nous avons pris conscience, grâce à notre infinie sagesse, qu'avec eux s'éteindrait toute une culture primitive fascinante et étoffée, ce qui serait une perte effroyable pour notre compréhension de l'univers et de l'Homo Erectus moderne.

Ainsi, c'est avec une joie sans pareille que nous vous présentons ici le premier guide pratique de la racaille, qui contient sans aucun doutes toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez observer ces petits animaux innocents dans leur environnement naturel avant que ceux-ci ne disparaissent (ou ne deviennent la forme de vie dominante sur terre, mais dans ce cas vous ne serez probablement plus là pour avoir besoin d'un quelconque guide).

Accoutrement

Au niveau strictement physique, les racailles sont très similaires à nous. Ils possèdent tout comme nous deux membres inférieurs, deux membres supérieurs et sont bipèdes. Ils sont omnivores, sont doués de parole (avec cependant un vocabulaire plus restreint à cause de leurs capacités intellectuelles limitées) et, fait important, portent des vêtements.

En clair, si ce n'est par leur accoutrement très caractéristique et certains détails que nous verrons par la suite, il est quasiment impossible de les distinguer des êtres humains normaux.

Il existe cependant divers genre de vêtements portés par les racailles, et afin que vous ne vous perdiez pas en conjecture, nous allons tenter de vous expliquer ce qui les rend facilement reconnaissables.

Couvre-chefs

S'il existe bien une chose qui permette de reconnaitre une racaille du premier coup d'œil c'est bien son couvre-chef, car il n'en existe à ce jour que deux types bien distincts et tout à fait tape-à-l'œil.

Bonnet péruvien

Le couvre-chef le plus porté et surtout le plus connu est sans aucun doute le bonnet péruvien (voir illustration ci-dessus), objet d'une véritable fascination chez les racailles qui sont une majorité à le porter. Ce bonnet, que n'importe qui de censé serait tenté de qualifier de passablement monstrueux, semble en réalité être un symbole mystique d'une importance capitale pour nos amis primates. Bien qu'il nous soit encore impossible de déterminer très exactement d'où leur vient cette véritable obsession pour un objet aussi immonde, et le plus souvent sans rapport aucun avec leur nationalité ou leur religion. Nous supposons que le haut pointu du bonnet aurait peut-être une connotation phallique similaire à celle des caches portés par certaines tribus africaines mais que les racailles étant stupides, auraient confondus le haut de leur crâne avec leur entre-jambe. Cependant, si vous aviez une meilleure explication à nous proposer, n'hésitez pas à nous aider.

Casquette équilibriste

Le deuxième couvre-chef que l'on retrouve sur la tête d'un très grand nombre de racailles, après le bonnet péruvien, est surement la casquette équilibriste, qui n'est rien d'autre qu'une casquette serrée au maximum et à peine posé sur le haut du crâne de l'individu concerné. D'une élégance sans pareil, elle a deux intérêts principaux :

  • Comme pour le bonnet péruvien, la casquette n'est pas seulement décorative. Elle permet à la racaille de donner l'illusion que sa boite crânienne (et donc son cerveau) est plus volumineuse qu'elle ne l'est réellement, surement pour tenter de séduire les femelles qu'il viendrait à croiser.
  • De plus, ainsi obligé de se tenir droit pour éviter que son couvre-chef ne tombe sur le sol ( il serait bien incapable de la ramasser à cause de son QI insuffisant), la racaille met à rude épreuve ses capacités psycho-motrices, surtout que cela va à l'encontre des mouvements naturels de son corps (voir la suite). De nouveau, nous pensons qu'il s'agit là d'un défi que la racaille se donne dans le but de séduire d'éventuelles femelles.

Vêtements

Racailletrain

Nous distinguons plusieurs styles pour les racailles, ces styles étant toutefois représentés par un ensemble de marques restreintes. Nous comptons parmi ces marques les indémodables lacoste, nike, adidas, burberry, tacchini. Les styles varient selon les saisons comme pour les êtres humains normaux, aussi, il est très probable de voir en été, des racailles en short de bain "polo ralf lauren" et cinglet blanc. Portant aux pieds de superbes sandales de piscine. Les racailles de type femelle ne sont pas classées sous différents styles, le plus souvent elles sont munies de talons haut, d'un jeans assez moulant bleu foncé, d'une ceinture brillante avec la marque fièrement exhibée, et d'une veste de type doudoune avec de la fourrure autour de la capuche.

La racaille de base

Son accoutrement se constitue le plus souvent de chaussures en faux cuir de type "babouches" qui ne sont rien d'autres que d'affreuses pièces de cuir trop travaillés. Cependant les chaussures de sport restent omniprésentes. Il y a quelques années, nous avons pu voir une timide apparition de la célèbre chaussure bateau pour habiller ces pieds qui ne sont guère bon qu'à shooter dans des canettes. Pour le pantalon, ceux-ci resterons classiques. Ils passeront du jean clair assez cintré au pantalon en toile noir. Plus haut, la mode est aux polos divers et aux t-shirt de sport. Pour couvrir cela, il est de rigueur de porter une veste en "vrai" cuir. Pour se couvrir le cou et parfois le visage (pour ne pas être identifié lors d'actes visant une contribution plus que généreuse à la société) la racaille portera une écharpe type "essuie de vaisselle" ou une "authentique" écharpe de marque type burberry.

La racaille en training

Son accoutrement se constitue le plus souvent de chaussures de la marque TN requin ou d'air max pour nike (le nom en dit long) ou d'adidas "goodyear" d'un pantalon de training rentré dans les chaussettes le plus souvent de couleur blanche (nike, adidas, tacchini), d'un polo 100% authentique pas vrai pouvant être de la marque lacoste ou d'un club de football (le plus souvent les clubs représentés sont Manchester United et le Fc Barcelone). Au-dessus de tout cela nous retrouvons le plus souvent un pull à capuche doté de rayure. Par grands froids, la racaille en training optera la plupart du temps pour une veste doudoune sans manches que personne de sensé ne daignerait porter !

Expressions faciales

Bien entendu, si l'on reste sur l'aspect physique des racailles, un autre détail important et permettant leur reconnaissance reste leurs expressions faciales très caractéristiques.

Le premier exemple concret, l'expression que l'on retrouve sur une très grande majorité d'individus, est une expression de dégout perpétuelle, similaire à celle que l'on peut avoir lorsqu'on a une très forte envie de vomir ou de cracher un mollard assez volumineux. D'ailleurs, les racailles crachent souvent des mollards, mais nous n'avons cependant aucune preuve tendant à nous conforter dans l'idée qu'ils ont en permanence envie de vomir. D'ailleurs, plusieurs de nos éminents collègues chargés de l'étude des chimpanzés dans la jungle équatoriale nous ont signalés que ces deux choses n'étaient pas obligatoirement liées et nous les en remercions.

Il existe tout de même un point universel concernant les expressions faciales des racailles. Il s'agit des sourcils froncés. Après de multiples études et la dissection d'un sujet de test (mort écrasé par une voiture alors qu'il tentait de traverser une avenue sans prendre garde aux feux, en aucun cas tué par l'un d'entre nous) nous avons pu constater que si les racailles avaient en permanence les sourcils froncés, c'était tout simplement parce que durant la croissance, ceux-ci se soudaient tout simplement dans cette position.

Langage

S'il existe bien une chose troublante, c'est le langage employé par les racailles. Particulièrement imagé, il nous a permis de comprendre bien des choses à leur sujet. Il faut d'abord bien se dire que les racailles n'ont pas de langage à elles, à proprement parler. Elles ne font que modifier le langage de leur pays de résidence afin de l'adapter à leurs besoins. Comme nous n'avons pu effectuer nos études qu'en France, nous prendrons ce pays comme base.

Tout d'abord, la modification s'opère par le biais d'un accent que nous avons longtemps considéré comme culturel, relativement agressif et "mâché", avant de réaliser qu'il ne s'agissait que de modifications involontaires des sonorités du français, dût à une insuffisance intellectuelle, tout comme chez les personnes souffrant de trisomie ou d'autres problèmes de développement cérébral. Cependant, en ce qui concerne les expressions et les mots employés par les racailles, nous entrons dans un univers fascinant et d'une richesse inégalée.

Les racailles utilisent principalement des mots appuyés, terminant souvent par les sons "air" comme "Clair" ou "Fougère" ainsi que "Shhh" comme "Wesh", ou "Sheuh !" ainsi que de multiples références religieuses sans réelles significations, car mélangés dans une série de mots qui, ensemble, n'ont aucun sens (Voir l'exemple qui va suivre).

Une autre chose particulièrement importante dans le langage des racailles c'est une véritable obsession proprement démentielle pour leur mère et leur grand-mère, citée dans quasiment toutes leurs phrases : « Sur la vie de ma mère ! » ou bien « Sur la vie de ma grand-mère. »

Le tout, mixé d'une façon totalement aléatoire, donne ceci : « Starfala j'te jure ! Sur la vie de ma grand-mère que c'est vrai ! Wesh ! » Ou alors « Wesh ! Sur la tête du Coran que j'te jure que c'est vrai ! Starfala ! »

Plusieurs de nos scientifiques travaillent actuellement à la réalisation d'un générateur de texte racaille aléatoire qui nous permettrait enfin d'établir un contact à double sens avec des spécimens vivants.

En conclusion : Les racailles sont des êtres particulièrement troublants qu'il peut être très amusant d'observer.

Liens

Blog d'une racaille : [1] dont son slogan très accueillant "tchek ma life ou nik ta mére!".


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Autres langues
wikia