RSC Anderlecht

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Roger Micro.jpg

« Bip Bip!!! Ça s'est souvent écroulé comme un château de cartes, ouaiiis!!!!! »
~ Roger Vanden Stock à propos de Anderlecht


[modifier] Création

Anderlecht est un club belge de foot et de natation fondé en 1908. Cette particularité confère aux joueurs anderlechtois des capacités de plongeon hors normes, véritable marque de fabrique du club bruxellois. Le club fut fondé le 27 mais 1908, après une réunion d'amateurs d'alcools anonymes qui désiraient pouvoir boire tranquillement dans un lieu normal, une buvette. Ainsi, Prof, Joyeux, Grincheux, Dormeur, Timide, Atchoum et Jonathan créèrent le SC Anderlecht. Saoulard Club Anderlecht. Le club reçut en 1933 le titre de société royale.Ce qui lui permit de changer de nom en ajoutant un R devant le SC...et d'enfin devenir le Rien Sans la Complicité de l'Arbitreou plus familièrement Royal(e) Sporting Club Anderlecht que nous connaissons actuellement. Il est néanmoins important de noter que même ce soutien arbitral ne sera suffisant pour combler les lacunes sportives du club et qu'il faudra encore attendre plus de 15ans pour qu'il arrive péniblement à arracher un premier titre de champion de Belgique.

[modifier] Palmarès

Le RCS Anderlecht est le club le plus riche de Belgique avec un budget annuel de 40 millions d'euros en 2009 soit près du double de ses rivaux du Standard de Liège (20 millions) et du FC Bruges(22 millions).
Roger Vanden Stock.jpg

Maillot 2010-2011 du Royal Sporting Club Anderlecht. Couleur mauve "anderlechtois"

Ce budget est l'arme principal du club. Effectivement il permit aux différents dirigeants du RSCA de faire d'ingénieux transferts...d'argent de comptes en banque en comptes en banque et ainsi acheter de nombreux arbitres, joueurs et garnir leur palmarès de multiples titres de champion de Belgique (30), ainsi que 2 titres de champion européen en C2 et 1 titre champion européen C3, obtenus lors des glorieuses années 70-80, années où le corps arbitral, l'union belge et leurs équivalents européens baignaient et copinaient joyeusement dans la gueuze et l'argent venu de la capitale belge. Riche d'un passé prestigieux, le club ne peut néanmoins plus se vanter d'être craint par ses homonymes bas de gammes sur la scène européenne. Les qualités sportives ne sont toujours pas là et les finances plus à la hauteur pour des exploits hors des frontières belges. Son budget, bien que suffisant pour la PoivroLeague, ne lui permet plus d'avoir assez de ressources pour acheter assez de matchs et atteindre à nouveau le subtop européen. Et les quelques succès insipides, incolores et inodores de ces 10 dernières années que le club peut revendiquer, ne sont, selon de nombreux observateurs et spécialistes internationaux, que le fruit du hasard et de malentendus. Une magnifique défaite lors de la saison 2009-10 contre Lyon, 5-1/1-3 (déplacement/domicile) permit de redorer le blason anderlechtois, passant à nouveau dans l'inconscient européen de club de provincial à club de division 2 nationale. Mais ceci fut de courte durée car encore une fois Beaucoup, beaucoup, beaucoup pas assez d'argent ne leur permit pas les transferts nécessaires pour l'achat des arbitres des 1/8 de final de l'UEFA Europa League qui les opposaient au Hambourg SV. A noter (bien que cette information soit d'une source plus que douteuse et invérifiable, elle se doit d'être dite) que des débats ont lieu dans les hautes instances de l'UEFA, en vue d'attribuer un prix spécial à Anderlecht, premier club a réussir une série de 11 défaites en Ligue des Champions tout en continuant, en parallèle, à dégazer plus haut que son postérieur.


La cuvette.jpg

Stade Constant Vanden Stock dit "La cuvette". De gauche à droite : Vue aérienne de la cuvette de nuit (2003) / Match de commémoration pour les 100 ans du RSCA (Mai 2008)/ Projet d'agrandissement du stade (2010)













[modifier] Style de jeu

Anderlecht propose un jeu très théâtral avec beaucoup de cascades, savant mélange de comedia dell'arte et de super production amercaine à gros budget. Outre la formation spécifique de natation qui marque de son empreinte le football déployé par les anderlechtois, n'ayant jamais bénéficié de réels talents techniques, leur tactique se base notamment sur les erreurs de l'adversaire. A Anderlecht, on ne gagne pas parce qu'on est meilleur que l'adverse, mais parce qu'il est plus mauvais que nous, comme on dit là-bas. Leur jeu peut être qualifié de court et rapide (ou travailler l'adverse au corps et discrètement). Mais ce qui le caractérise le plus et ce depuis la création du club, est le rôle central du 12ème homme (celui avec son sifflet, pas les supporters) sur l'échiquier anderlechtois. Celui-ci abat durant le match un travail de sape énorme chez l'adverse, provoquant une nombre incalculable d'exclusions dans le camp adverse et de penalties souvent décisifs en faveur d'Anderlecht. De par son handicape en technique, son déficit en classe pure et sa bonne entente avec le commission arbitrale (partie intégrante du noyau bruxellois), Anderlecht fait partie des rares équipes à bénéficier d'une règle assez méconnue et qu'ils ont très peu utilisée jusqu'à ce jour, celle du gardien qui peut sortir du rectangle avec la balle en mains sans être sanctionné. A noter que le Sporting essaya ces dernières années de développer un jeu d'hommes, plus rugueux et plus agressif. Ce qui leur coûta de nombreux frais médicaux, encombrements dans l'infirmerie et mis fin à leur tentative de jeu viril, axant à nouveau la formation sur la plongeon et le théâtre. Néanmoins, Anderlecht semble avoir trouver actuellement un tactique payante : jeter un enfant en pointe de l'attaque pour faire diversion.

[modifier] Le supporter anderlechtois

Les supporters anderlechtois sont mauve, comme les couleurs de l'équipe qu'ils supportent.
Tribune nord.jpg

L'enfer du stade Vanden Stock, photo d'ambiance Anderlecht - Lyon 25 août 2009, but de Suarez (1-3)

Leur langue est indéterminée car on ne les entend pas que ce soit dans leur stade ou dans un stade adverse et ils ont élu domicile en Flandre (Partie Nord de la Belgique). Les versions wallonnes de ceux-ci semblent exister. Décrit dans la littérature comme étant des animaux nocturnes, discrets et associables, ils n'ont pas encore pu être observés et leur existence n'est basée que sur les traces qu'ils laissent sur les forums du World Wide Web. L'absence de témoignage visuel de l'existence de supporter mauve wallon ainsi que certains indices glanés sur la toile semblent indiquer que cette communauté n'existerait pas et que tous les pseudos supporters anderlechtois qui peuplent le web ne seraient en fait que des avatars issus d'un seul et même esprit torturé.

Des investigations furent effectuées à Liège suite à la découverte de supporters mauves portant sous leur maillot d'hideux maillots rouges et bleus flanqués de publicités pour des commerces ruraux de la banlieue liégeoise. Plusieurs nids de supporters de ce type furent découverts dans la localité de Rocourt. Des chercheurs et éminents spécialistes furent envoyés sur les lieux afin d'établir si ils étaient en présence des premiers cas avérés de supporters du RSCA wallons. Mais leurs conclusions furent négatives,ne s'agissant en fait que de bruxellois exilés pour raisons professionnelles, membres de l'amical Rocourt FC BabyFoot Kinépoliège et accessoirement supporters anderlechtois. Bien que possédant comme sponsor principal une banque financée par les impôts payés par tous les citoyens belges et ayant le palmarès belge le moins mauvais, Anderlecht reste un club peu populaire, bien moins que ne le sont le Standard de Liège ou le FC Bruges, clubs de barakis aux palmarès encore plus pauvres qu'Anderlecht, certes, mais clubs de régions, de traditions, d'histoire, d'honneur et surtout de Football!

[modifier] La boite à conneries andrélechtoise

La boite à conneries 3 étoiles est une invention typiquement anderlechtoise mise au point au cours de la saison 2009-2010 de la PoivroLeague. Cet ingénieux programme informatique permet de générer automatiquement des commentaires d'insultes lors de la parution d'articles sportifs sur les différents sites d'informations électroniques.

  • Version 1.3 Anonymousl'Andrelechtois : de loin la version la plus performante proposée par le RSCA. Cette version plus invasive que les versions récentes bénéficiait en plus d'un temps de réaction plus court, d'une bibliothèque composée de plus de 50 mots. Malheureusement les performances du programme ne permettant pas de générer des phrases, les commentaires produits par celui-ci s'avéraient souvent être une suite aléatoire et incompréhensible d'insultes.
  • Version Andrélechtois Bêta : version moins performante que sa prédécesseur mais plus prometteuse. Un ajout de 25 insultes à caractère raciste, homophobe et mysogine fut réalisé ainsi que des filtres permettant de sélectionner les articles à envahir selon des mots clés (ex : Standard, Liège,...). Cette version a permis pour la première fois de générer des semblants de phrases. Néanmoins de nombreuses fautes d'accords et de syntaxes polluaient encore les commentaires, le programme ne sachant pas analyser et donner de sens aux commentaires qu'il réalisait. Cette version Bêta laissa entrevoir un grand espoir pour la version définitive. Malheureusement la sortie officielle de celle-ci fut annulée de part la complexité de l'alphabet.
  • Version Andrélechtois3étoiles : version la plus récente et considérée comme la plus décevante proposée par le Sporting Club d'Anderlecht. Basée sur le système mis au point pour la version Bêta, cette version voit la disparition de l'élaboration de phrases ainsi que de la réduction de la taille de la bibliothèque de mots. Bien que plus légère, cette version reste moins rapide que la version 1.3 et son vocabulaire restreint fit se tourner de nombreux utilisateurs vers les versions précédentes.
  • Version AndrélechtoisConnard Deluxe Limited Edition : Version en cours d'élaboration. Cette version est une tentative de mise à jour de la version Bêta et un échec de celle-ci pourrait sonner le glas de ce système informatique. Effectivement les nombreux échecs et revers connus par ses auteurs vis à vis de la communauté virtuelle commencèrent à porter préjudice à l'image de marque du club. Les nombreux sponsors communaux, abattoirs et artisans locaux se désolidarisant des propos générés par la boite à conneries andrélechtois3étoiles, refusant d'y être associés et remettant en cause l'intérêt de son utilisation ainsi que de son existence même, cette version déterminera l'avenir de la gamme de programmes andrélechtois et plus globalement l'avenir des générateurs automatiques électroniques d'insultes.
Chiencrott.jpg

Publication de commentaires sur un forum public par la version andrélechtois3étoiles




Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia