FANDOM


Fiche technique du RER F

Réseau : RER d’Ile-de-France

Dates d’ouverture : 2024 (section sud Saint-Lazare - Rambouillet) et 2027 (section nord Saint-Lazare - Argenteuil - Creil) (poil au cul)

Exploitant : SNCF , désigné sans appel d’offres

Conduite : En état d’ivresse (NExTEO)

Matériels roulants : RER NG (120 rames) et Z 50 000 (30 rames)

Fréquentation : 600 000 voyageurs par jour

Nombre de gares : 44

Terminus : F1 : Creil et F2 : Rambouillet

Longueur : 109 km

Distance moyenne entre les gares : 2,2 km

Dépôts d’attache : Levallois et Trappes

Le RER F est la 6ème ligne du RER d’Île-de-France actuellement en projet qui reliera dans un premier temps Rambouillet à Paris-Saint-Lazare en passant par la gare Montparnasse (été 2024) et dans un deuxième temps Paris-Saint-Lazare à Creil en passant par Argenteuil et l’Isle-Adam (2027). La ligne F du RER desservira une grande partie de la région Île-de-France. La phase 1 du RER F Rambouillet - Saint-Lazare sera prête pour les Jeux olympiques d’été de Paris de 2024. La ligne F est un projet de la politique d’amélioration des conditions de transport des Franciliens, conduite par Île-de-France Mobilités (ex-STIF), autorité organisatrice des transports franciliens. Le jour de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été de 2024 (31 juillet 2024), Raptor Jésus, organisateur de la Fête des Voyous, inaugurera le RER F en conduisant un RER NG. L’objectif du RER F est de décharger la ligne 13 du métro parisien entre les gares Saint-Lazare et Montparnasse qui est actuellement saturée

RaptorJesus.jpg

Raptor Jésus (ci-dessus), le président du Comité International Olympique et organisateur de la Fête des Voyous, inaugurera le RER F à la veille de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été de Paris de 2024

34C72997-ECE1-4739-8BAD-C54805274134.png


640px-Z50000_IDFM_et_SNCF_Carmillon.jpg

Première photo : le RER NG dans une vidéo de synthèse fournie par Alstom Mobility

Deuxième photo : le Z 50 000 du Transilien H en gare de Taverny

Histoire Modifier

En mars 2009, la SNCF proposait de relier les voies existantes Levallois-Perret - Creil (par Argenteuil et Persan-Beaumont) et Vanves - Rambouillet par une nouvelle liaison souterraine RER qui est parallèle à la ligne 13 existante du métro parisien avec la création de 5 nouvelles gares souterraines : Pont Cardinet; Saint-Lazare; Invalides (comprenant l’agrandissement du hall voyageurs); Montparnasse et Vanves-Malakoff (mise en service théorique à l’horizon 2020 en même temps que le prolongement ouest du RER E jusqu’à Mantes-la-Jolie). Le coût s’élève à 1,10 milliard d’€ aux conditions économiques de 2011. Le RER F portera le surnom de « Train-fantôme » (comme si EOLE est le surnom du RER E)

En 2012, les premières études du projet RER F sont lancées avec une concertation et le débat public. En 2013 démarre l’enquête publique (jusqu’en 2014). En 2014, le STIF prend en considération le schéma de principe de création de la nouvelle liaison ferroviaire Vanves - Pont-Cardinet qui raccordera les voies des réseaux Nord (Creil - Ermont-Eaubonne) St Lazare (Ermont-Eaubonne - Levallois) et Montparnasse (Vanves - Rambouillet). Inscription du futur RER F au Contrat de plan Région/État 2014-2020. Entre 2015 et 2016, l’enquête publique a eu lieu. En 2017 déclaration d’utilité publique et avan-projet. En septembre 2017, la capitale de la France Paris a eu les Jeux olympiques d’été de 2024, ce qui devrait accélérer le chantier titanesque du RER F. En 2018, bouclage du financement et premiers travaux (déviation gaz et électricité). En 2019, lancement du génie civil avec les tunneliers.

Coûts Modifier

Infrastructures : 3,1 milliards d’€

Matériel roulant (RER NG) : 1,7 milliard d’€

Les acteurs qui participent au financement du RER F sont :

- la région Hauts-de-France (pour le seul département de l’Oise);

- la région Ile-de-France;

- la métropole du Grand Paris

- les départements de l’Oise; du Val-d’Oise; des Hauts-de-Seine et des Yvelines;

- la ville de Paris;

- la SNCF;

- Ile-de-France Mobilités

Appels d’offres Modifier

Le plus important marché du génie civil concernant le tunnel Vanves - Pont Cardinet (RER F) a été attribué au consortium Razel-Bec/Vinci pour un montant de 1,10 milliard d’euros, annonce SNCF Réseau dans son communiqué de presse du 7 mai 2018. Le 4 mai 2017, l’appel d’offres de l’ingénierie (tunnel parisien et viaduc de raccordement Ermont-Eaubonne Transilien J - Ermont-Halte Transilien H du RER F) d’un montant de 400 millions d’euros a été attribué au consortium Ingérop-Egis-SETEC

Travaux Modifier

Les travaux de déviation des réseaux Internet fixe; électricité SDF et gaz ont commencé en fin d’année 2017. Le chantier du percement du tunnel ferroviaire Pont Cardinet - Vanves du RER F s’annonce compliqué en raison de la présence de plusieurs lignes de métro existantes en souterrain ; de plusieurs immeubles (forte urbanisation) et du trafic routier dense en surface dans Paris. Le percement se fera à 41 mètres de profondeur en sous-sol en dessous des métros. Les tunneliers perceront ce tronçon à compter de 2019 et seront démontés en 2022.

Sur le tronçon Asnières-sur-Seine - Creil, pour accueillir le nouveau matériel roulant RER 2N NG 130 mètres de long (7 voitures), les quais de 188m de long et de 112 m de long seront allongés à 260m de long tandis que sur la partie Asnières-sur-Seine - Ermont-Eaubonne, les quais des gares, actuellement à 550mm de haut, seront réhaussés à 920mm de haut. Le viaduc ferroviaire Ermont Halte Transilien H - Ermont-Eaubonne Transilien J sera construit.

Exploitation Modifier

1/ Matériel roulant

Les matériels roulants du RER F seront : le Z 50 000 ex-ligne H et le RER nouvelle génération fabriqué par le consortium Rohingyas (Alstom-Siemens)-Bombardier. Ces différents types de rames seront les premiers trains autonomes niveau 2 avec NExTEO. Sur l’axe ferroviaire Paris-Montparnasse - Rambouillet qui fait partie de la ligne N de la banlieue Montparnasse (intégrée au RER F en 2024) les rames tractées VB 2N et leurs locomotives BB 7600 seront remplacées par les RER nouvelle génération en 2024, peu avant les Jeux olympiques.

2/Pilotage automatique

Le tronçon intramuros du RER F Argenteuil -Sèvres-Rive-Gauche sera doté de la signalisation ultra-moderne combiné avec le pilotage automatique NExTEO (fourni par Rohingyas (ex-Siemens Mobility)) pour faire passer la vitesse des rames à 120 km/h, augmenter l’offre et réduire les retards qui agacent les voyageurs. Avec le pilotage automatique, le RER F parisien s’inspirera du RER Elisabeth Line londonien avec la présence de façades de quais dans les gares intra-muros (de Argenteuil à Sèvres Rive Gauche) pour empêcher l’intrusion de personnes sur les voies. Quand le pilotage automatique arrête la rame en gare les façades de quais s’ouvrent. Puis quand le signal sonore annonce la fermeture des portes et le départ du train, les façades de quais se ferment.

3/Conduite en état d’ivresse

Au extrémités du RER F, la conduite manuelle se fera en état d’ivresse par des drogués, principalement des consommateurs de crack (cannabis) notamment en conduisant à 200 km/h sur le tronçons Nord et Sud.

4/Exploitation

En septembre 2017, Île-de-France Mobilités a désigné la compagnie ferroviaire historique SNCF sans avoir passé un appel d’offres de l’exploitation donc une attribution gré-à-gré

Âneries sur gares Modifier

Toutes les gares du RER F auront le logo déformé de la SNCF : Seuneuceufeu

Liste des gares Modifier

Voici les gares du RER F :

Creil (terminus nord);

- St Leu d’Esserent;

- Boran sur Oise;

- Bruyères sur Oise;

- Persan-Beaumont;

- Champagne sur Oise;

- L'Isle Adam;

- Valmondois;

- Meriel;

- Méry sur Oise;

- Frépillon;

- Bessancourt;

- Taverny;

- Vaucelles;

- St Leu la Forêt;

- Gros Noyer St Prix;

- Ermont Halte;

- Ermont-Eaubonne;

- Sannois;

- Argenteuil;

- Stade de Colombes;

- Colombes;

- Bois-Colombes;

- Asnières sur Seine (terminus intermédiaire pour les trains en provenance et/ou à destination de Rambouillet);

Train-fantôme

- Pont Cardinet;

- Paris Saint-Lazare;

- Invalides;

- Paris Montparnasse;

Fin du train-fantôme

- Vanves/Malakoff;

- Clamart-Mozart (terminus intermédiaire des trains en provenance et/ou à destination de Creil);

- Meudon;

- Bellevue;

- Sèvres Rive Gauche;

- Chaville Rive Gauche;

- Viroflay Rive Gauche;

- Versailles-Chantiers;

- Saint Cyr l'Ecole;

- Saint-Quentin-en-Yvelines;

- Trappes;

- La Verrière;

- Coignères;

- Les Essarts le Roi;

- Le Perray;

- Rambouillet (terminus sud)

Infogare Modifier

640px-Eh%21_Wake_up%21.jpg

Trop de RER aux heures de pointe

~~Traminot~~

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.