Résolution d'une dispute ancienne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Introduction

Bonjour la compagnie ! J'espère que vous ayez bien compris le sens du titre. On est ici afin de résoudre une dispute chaleureusement disputée depuis fort longtemps: laquelle est la meilleure ville, Toulouse ou Bordeaux ? Enfin moi, je crois savoir la résoudre. On va régler ça aujourd'hui même. On va mettre fin à cette affaire interminable, qui n'est pas moins que le débat le plus ancien, le plus enthousiasmant du Sud de France. Au concours !

[modifier] Comparaison de Noms

D'abord il faut comparer les noms de les deux villes et leurs origines. On commencera par Toulouse parce que c'est moi qui ordonne cette affaire.

Eh bien, d'après les soi-disant experts de Wikipédia, on ne sait rien de l'origine du nom Toulouse. Toutefois, ce nom est homophone de l'expression anglaise to lose. Est-ce que cela peut être une prémonition ? Peut-être bien que oui. Moi je sais pas, mais il me sonne.

Alors : Bordeaux. Enfin c'est facile à déchiffrer : Bordeaux était autrefois bord d'eaux. On peut le voir facilement, comme la ville est située sur la Garonne. Un Toulousain con va réclamer que ce nom vienne d'une corruption de l'ancienne forme pluriel de bordel, bordalx, cela a pourtant pas d'importance. D'ailleurs il suffit de fouiller un bordel dans toutes les deux villes : tandis qu'on découvre un bordel plein dans tout petit coin à Toulouse, les bordels à Bordeaux ne se trouvent nulle part. Il ferait plus de sens d'appeler Toulouse Bordels, mais cela serait un nom encore plus nul que to lose. S'il y a plus de petites ironies comme ça, ce règlement va être très marrant.

Ça suffit à donner un jugement à propos des noms de ville : Bordeaux a un meilleur nom que Toulouse. Le concours n'est pourtant encore pas fini. À la prochaine partie !

[modifier] Les Blasons

Toulouse Toulouse Bordeaux Coat of Arms of Bordeaux.svg.png


D'abord, les blasons des ville se ressemblent bien l'une à l'autre. Tous les deux ont le bleu et le rouge, tous les deux ont des bâtiments blancs, tous les deux ont une bête ainsi qu'un truc en or. Comme les blasons se ressemblent tant, il faudra considérer avec soin lequel est meilleur.

On va commencer par Toulouse. Comme elle a perdu la partie antérieure, ce n'est que juste. Qu'y a-t-il sur le blason toulousain ? Il y a des fleurs-de-lys arrangés dans un patron qui semble interrompu. Alors on aperçoit la croix occitane en or et un agneau blanc qui a un halo. J'imagine que c'est en référence à Jésus Christ. À droit on voit un château à trois tours en blanc et à gauche une cathédrale à trois tours en blanc. Enfin, c'est un blason qui a un peu de trop, plutôt ennuyeux de voir.

Maintenant Bordeaux, la gagneuse de la première partie. On a déjà vu son blason, et c'est beau. Il n'y a que trois fleurs-de-lys en or, bien arrangés sur un rayon en azur en haut. En descendant, on voit le lion rampant aquitain en or sur champs de rouge. Ce lion a l'air un peu vache puisqu'il ne lui reste qu'un dent géant comme celle d'un rat, mais on voit quand même une grosse bite. Ces blasons ne sont pas du tout anatomiquement correctes, mais on remarque bien cette bite-là. En descendant encore, on voit un château à cinq tours avec un clocher dans la centrale. Ô. Cinq, ce font deux tours de plus de Toulouse. Et un clocher. Où est le clocher de Toulouse hein ? On en va pas un seul sur le blason. En descendant encore, on voit de l'eau bleue qui semble représenter le confluent de la Garonne et de la Dordogne en Gironde, et enfin une lune croissante blanche.


Maintenant qu'on a décrit les blasons, je crois que c'est assez facile à élire la gagneuse de cette partie. C'est évidemment encore victoire à Bordeaux. Eh bien, écoutez-moi : son blason ne semble pas avoir été construit de plusieurs comme celui de Toulouse, Bordeaux a pas foutu des bâtiments dingues à gauche et à droite, on peut regarder tous les symboles du blason en laissant la vue glisser de haut en bas, et le château de Bordeaux est symétrique et plus impressionnant que celui de Toulouse. C'est une victoire claire à Bordeaux, on peut pas refuser. On procède à la prochaine partie.

[modifier] Les Devises

Ah, cette partie doit être courte. Toulouse commence, comme elle a encore pas gagné.

La devise de Toulouse est : «Per Tolosa totjorn mai». C'est occitan, non ? Oui, c'est bien occitan. Enfin laisse-moi foutre ça en Google Translate à voir ce que ça veut dire en français courant. Ah, là : Pour Toulouse toujours plus. Vraiment, Toulouse ? Vous voulez rire ? Mais bordelx quelle devise nulle ! Pour Toulouse toujours plus, ça a l'air d'une devise qu'un enfant bête de cinq années inventerait après deux semaines de considération ! Pour Toulouse toujours plus, quelle vacherie ! Que c'est écrit dans une langue presque morte ne fait rien, c'est une devise conne en n'importe quelle langue ! Enfin, je me compose un peu et on procède à la devise de Bordeaux.

La devise de Bordeaux dit : «Lilia sola regunt lunam undas castra leonem». C'est une forme de latin vulgaire, hein ? Oui, c'est ça. Je retourne à Wikipédia pour le déchiffrer. Voilà : «Seule la Fleur de Lys règne sur la lune, les vagues, le château et le lion». Enfin, cela est évidemment en rapport avec le blason. Mais c'est une devise aussi nulle comme celle de Toulouse. Número uno, la monarchie n'existe plus depuis Louis Napoléon, ce con qui a voulu envahir le Mexique. Deux, cette devise ferait pas de sens si on avait pas vu antérieurement le blason de Bordeaux. Dernièrement c'est rien de plus originel que la devise de Toulouse.

Enfin, cette partie m'a beaucoup déçu. Je sais pas, je veux pas faire une décision. Donc on déclarera cette partie une égalité. Ni Bordeaux ni Toulouse ne gagne. On procède à la prochaine partie, espérant que ce soit un peu moins décevante.

[modifier] L'histoire

[modifier] Le Moyen Âge

On va omettre les temps romains et les temps préhistoriques parce que tout le monde sait que rien d'intérêt ne passait à ces époques-là. On va entrer direct dans le Moyen Âge. On commencera par Bordeaux, parce que moi je suis l'arbitre de cette dispute et moi je veux la faire comme ça. La discussion est inutile. Enfin ce ne devrait pas être de décision controversée, surtout parce que Toulouse a commencé toutes les parties antérieures. Fermez la gueule ! Mais quoi ! Vous autres Toulousains ne savent vraiment pas se taire, si ? Vous vous attendiez que je donnerais la dernière partie à Toulouse ! Eh bien, je donnerai encore un point à Bordeaux à moins que vous vous taisiez tout de suite ! Merci ! C'est pas de ma faute que votre ville ait encore pas marqué de points. Combien sont-ils, déjà ? Ah, oui : c'est maintenant Bordeaux 2 - 0 Toulouse. Ah ! Ça me rappelle, on doit parler à propos des équipes de [foot] plus tard ! Mais enfin, plus de distractions. Bordeaux qu'a-t-elle fait au Moyen Âge ?

Ben, à commencer Bordeaux est la ville natale de cette salope d'Éléonore de Guyenne. Vous savez, cette femme qui s'est mariée à Louis VII de France. Elle réussit pas à lui donner un héritier masculin, alors ils se séparent. Puis cette salope d'Éléonore se marie avec Henri Plantagenêt, le futur roi d'Angleterre Henri II ! Cette traitresse, elle a donné l'Aquitaine aux Anglais ! Mais regardez-la !

Church of Fontevraud Abbey Eleanor of Aquitaine effigy.jpg


Quelle pute, hein ? J'imagine qu'Henri aura eu de jolies nuits avec elle. Bref, il est vrai que les Anglais aient déjà eu les comtés du Maine, d'Anjou, et de Touraine. Puis ils ont pris la Normandie. Et enfin cette pute aquitaine leur a donné un autre quart de France ! Le nerf de ces gens ! Et alors, l'Aquitaine s'est enrichie en exportant du vin en Angleterre. Et elle n'a encore pas arrêté ! Mais que putain, l'Aquitaine. Vous m'avez beaucoup déçu. Non, non, il ne sert pas de vous excuser. Je vous pardonne, mon Aquitaine. C'est pas de votre faute que la personne aquitaine la plus célèbre soit une putain de traitresse. Je vois maintenant la raison pour laquelle il y a peu de bordels à Bordeaux : vous avez honte de cette putain Éléonore d'Aquitaine. Et vous y avez bien.

Bref, ça suffit à notre discussion de Bordeaux pour le moment. On va considérer Toulouse. Ah, Toulouse, Toulouse. On remarque sur la carte que vous étiez un comté à ce temps-là. Un petit comté en vérité. Mais vous avez eu des problèmes pendant le Moyen Âge.

Qui pourrait oublier les hérétiques que vous avez produits ? Les cathares ? Mais quel ramassis de merdes. Moi je suis catholique et j'en suis très fier. Si Bordeaux a une affaire dont être fière, elle a toujours été plus ou moins catholique. Plus ou moins. Mais elle a pas eu d'hérétiques ni de protestants. Vous avez pourtant résisté aux Anglais pendant les Cent Ans. C'est un achèvement digne de renom. À part votre hérésie et la peste noire, vous vous êtes très bien passé le Moyen Âge. Ah, mais vous aussi étiez impliquée dans le commerce de vin bordelais et de pastel, cette teinture bleue ! Vous vous en souvenez, la teinture bleue qui a été presque complètement remplacée par l'indigo après la colonisation du Caraïbe. Cela a vraiment gâché votre économie ! Et vous aviez encore les hérétiques et les protestants, tandis que Bordeaux a toujours été catholique et a toujours pu faire de l'économie de ses nobles vignobles.

Enfin, il arrive à ce point : les Anglais ou les hérétiques, lesquels sont plus mauvais ? J'omets les protestants ainsi que les athées parce que, voyons, c'est à présent acceptable à l'être. Je ne suis pas préjugé. Enfin, j'ai à donner cette partie à Bordeaux, parce qu'elle a eu un plus grand domaine et je crois que les hérétiques sont plus mauvais que les Anglais, qui ne sont vraiment pas si mauvais. Ils sont meilleurs que les [Américains] au moins. Mais j'ai un peu peur des Toulousains parce qu'ils me regardent de mauvais œil maintenant, comme Toulouse n'a toujours pas marqué. Ah ! Ils se lèvent de leurs sièges ! Rasseyez-vous, messieurs ! Je ne veux offenser à personne ! Voyez, je donne 0,25 à Toulouse et 0,75 à Bordeaux, parce que je crois que Bordeaux en a eu du mieux au Moyen Âge. Le tableau fait Bordeaux 2,75 - 0,25 Toulouse. Enfin vous avez enfin franchi le tableau, les Toulousains ! Bravo ! Le jeu n'est pas encore fini, non messieurs ! Plusieurs parties restent, et vous pourriez bien défaire vos adverses s'ils ne s'adressent bien !

[modifier] La Révolution Française

Ben j'avoue que cette partie de l'histoire est très ennuyeuse. Aussi Bordeaux comme Toulouse ont été royalistes pendant la Révolution. À noter que la Gironde, le département où Bordeaux est située, a produit les Girondins, les révolutionnaires plus modérés. Mais les Jacobins les ont tous terrorisés pendant La Terreur. Et ils étaient quand même tous à Paris ; leur province natale est restée royaliste. Donc, je crois que ce ne fait rien.

Em, toutes les deux ont été envahies par l'Espagne parce que la Révolution refusait l'idée du droit divin des rois. Mais Toulouse a aussi subi une massacre aux mains de ce con corse, Napuleone Buonaparte, l'empereur étranger de France. Enfin je crois que la Révolution Française a fait mal à l'une et à l'autre de ces deux villes. Elle leur a même tant fait de mal, que je crois qu'il faut soustraire un point de l'un et de l'autre des totaux. Ça fait Bordeaux 1,75 : -0,25 Toulouse. Comment ! Toulouse a maintenant des points négatifs ? Enfin j'additionne 0,5, parce que Toulouse est pas si mauvaise comme ça. Si une ville mérite de marquer des points négatifs, ce sera Paris. Ça fait alors Bordeaux 1,75 - 0,25 Toulouse. Oui, ça va mieux. À la prochaine partie !

[modifier] La Révolution Industrielle

Ah, la révolution industrielle ! L'âge bor de Dordeaux ! Pardon, j'veux dire : l'âge d'or de Bordeaux ! Ne vous moquez pas de mon défaut d'élocution. C'est pas sympa. Mais enfin, Bordeaux a beaucoup fait pendant cette époque. Bordeaux a beaucoup bâti de bâtiments beaux (essayez à dire ça cinq fois vite de suite) pendant ce temps, il s'agissait bien de son âge d'or. Toulouse qu'a-t-elle fait ? À noter... Rien. Elle a existé. Elle a subi la révolution industrielle de mauvais gré, en résistant toujours. Ah, elle a aussi donné de ses villes au Royaume d'Italie. Qui de plus se souvient de Nice ? Moi je m'en souviens bien.

Enfin, je donne cette portion d'histoire à Bordeaux. Ça fait Bordeaux 2,75 - 0,25 Toulouse. Ne vous désespérez pas les Toulousains ! Vous pourriez encore gagner ! Il ne s'agit que d'avoir confiance en vous-mêmes !

On procède alors à la Seconde Guerre Mondiale. Pourquoi ? Parce que je suis vraiment nul en histoire et je connais mieux la Seconde Guerre Mondiale que la Première.

[modifier] La Seconde Guerre Mondiale et le Régime de Vichy

D'accord, on commencera par Bordeaux. Pourquoi ? Parce que c'est une partie où je suis sûr de sa défaite ! Je veux dire : d'abord, les Allemands ont envahi le pays. Pour cette raison le gouvernement s'est déplacé à Bordeaux. Les Allemands ont pourtant pris la ville, et le gouvernement s'est encore une fois déplacé à Vichy. Ah, ce nom me sonne : oui, c'est le gouvernement collabo de ce putain de Pétain. Ce que je hais les collabos. Heureusement le consule-général portugais Aristides de Blablabla (je ne me rappelle pas son nom iks-dé) est parvenu à sauver des milliers de juifs. Eh bien, ce n'est pas si mal. Ça ne fait quand même rien à mon estimation de Bordeaux pendant la seconde guerre mondiale, parce que cet homme-là n'était pas Bordelais, mais Portugais et malgré le nombre énorme des Portugais à Bordeaux de nos jours, ce n'est pas la même chose. Enfin les voisins des Bordelais en Gironde étaient probablement antisémites, comme tous les fermiers cons de France.

Et Toulouse elle a fait quoi pendant la seconde guerre mondiale ? Ben, elle faisait partie de la zone libre de France. Les juifs traversaient la zone libre pour échapper aux collabos ; ils allaient en Espagne ou autre part, je sais pas trop. Enfin Toulouse n'a pas joué un rôle aussi proéminent que Bordeaux, mais du moins elle n'a pas fait de mal tandis que Bordeaux en a beaucoup fait. Donc, je donne le gagne de cette époque à Toulouse. Ça fait Bordeaux 2,75 - 1,25 Toulouse. Oh oh ! Toulouse commence à s'approcher de Bordeaux sur le tableau ! Si Bordeaux veut gagner, elle ne devrait pas être lâche dans les prochaines parties du jeu !

Ces considérations historiques commencent à m'ennuyer. Donc, je crois qu'il faut terminer par la seconde guerre mondiale. Tout le monde sait ce qui est arrivé depuis ce temps-là : de Gaulle et ses missiles nucléaires, les révoltes d'étudiants, la Guerre Froide, Sarkozy (le G.W. Bush de France, qui pue le fascisme) et François Hollande (le Bill Clinton de France, qui sent le fromage), etc., etc. D'ailleurs je suis pressé, parce que j'ai à aller chez le pâtissier acheter des cannelés.

[modifier] Les beaux arts et la littérature

Oh, moi j'aime pas les beaux arts. C'est une histoire longue. J'ai quand même à donner cette partie aux Bordelais, à cause de l'architecture (pas seulement de l'âge d'or bordelais mais encore les cathédrales et les châteaux de temps antérieurs), le théâtre de Jean Anouilh, les nombreux musées, l'observatoire astronomique, la Place de Quinconces, les jardins botaniques, les contours généraux de son plan et les femmes bordelaises qui servent bien à faire des portraits nus. Pas du tout comme les Toulousaines comme celles-ci :

Femmes toulousaines.jpg

Enfin, qu'est-ce que Toulouse a de beaux arts que Bordeaux n'a pas, hein ? Rien ! Seule Paris a plus de monuments, selon les soi-disant experts de Wikipédia. Je les tiendrai à leur parole parce que je suis casse-toi pauvre con et j'ai la flemme de faire plus de recherches. Enfin, un autre point à Bordeaux. Ça fait Bordeaux 3,75 - 1,75 Toulouse.

[modifier] Le foot

Ah ! On arrive maintenant à la question la plus importante ! Enfin, quelle équipe est la meilleure, le FCGB ou le TFC ? La manière la plus logique, je crois, de déterminer la question de foot est de regarder combien de championnats l'une et l'autre ont gagnés ainsi que l'âge du club.

D'abord le TFC, puisque Toulouse traîne encore. Le club est établi en 1970 ; il a gagné trois championnats de la Ligue 2 et une seule Coupe de France. Il prend part maintenant à la Ligue 1, où au moment de l'écriture il occupe la dix-huitième place, sur vingt. Comme nos voisins anglais diraient, Ouch.

D'ailleurs le FCGB est établi en 1881 (zut ! Combien de temps !). Il a gagné six championnats de la Ligue 1, ce qui en fait la quatrième des équipes les plus en réussite de la ligue. Il a aussi gagné quatre Coupes de France, trois Coupes de la Ligue, et trois Trophées des Champions. C'est l'équipe qui a joué le plus grand nombre de finales de la Coupe de la Ligue, prenant part à six sur seize. Il détient maintenant la septième place dans la Ligue 1.

Sapristi, c'est presque injuste à considérer le foot ! Mais enfin c'est à Bordeaux, évidemment. Ça fait Bordeaux 4,75 - 1,75 Toulouse.

[modifier] Maintenant

En ce moment, il est évident que Toulouse a plus de population, elle est plus grande, et elle est plus importante dans l'économie en tant que port (quoique le vin bordelais et les ports de Gironde soient aussi importants). Il est inutile de le nier. Donc, je donnerai deux points à Toulouse, et 0,25 à Bordeaux (à cause du vin, comme j'avoue que le vin est excellent. Moi je ne saurais pas vivre sans). Ça fait Bordeaux 5 - 3,75 Toulouse. Je vais faire les deux dernières parties de ce jeu et après je dormirai.

[modifier] Le surnom

Mais je suis las maintenant. Enfin, les surnoms. Toulouse a évidemment gagné la dernière partie, donc c'est à Bordeaux de commencer.

Le surnom de Bordeaux est la perle de la Garonne. Mais quel surnom mignon ! J'adore, vraiment. C'est pas bête comme la devise de Bordeaux, il a l'air d'y avoir de l'originalité chez les Bordelais malgré tout. Bordeaux a encore un autre surnom aussi, la belle endormie. Ce surnom a pourtant une connotation plutôt mauvaise, parce que c'est en rapport avec les murs noirs de l'hôtel de ville d'autrefois. C'est quand même pas si mal à nos jours, on a tout restauré le Port de la Lune.

Le surnom de Toulouse, ce que je vois au moins, c'est la ville rose. Pourquoi ? Pour le nombre étonnant de sex-shops à Toulouse. Même notre parodie, Wikipédia, n'est pas parvenue à songer à une insulte plus grave que ce surnom. Donc, cette partie aussi est à Bordeaux. Ça fait Bordeaux 6 - 3,75 Toulouse. Et maintenant, à la dernière partie !

[modifier] La Désencyclopédie (ou, la méta-catégorie)

Il faut enfin lire les articles à propos de ces deux villes sur la Désencyclopédie ! À voir, on commence par Toulouse. Hmm, les insultes sont faibles, elles sonnent même aux blagues qu'un Toulousain ferait à propos de sa propre ville. Ce n'est pas trop horrible, mais il y manque une dose de je ne sais quoi.

Maintenant, l'article de Bordeaux : mais quelle ordure. Ceci est vraiment nul ! Les blagues sont ni drôles ni même mignonnes, elles sont toutes négatives, y a une seule image, peu de liens, etc. Le sondage en bas le réfléchit : ensemble, il y a 700 votes négatifs (encore à développer ou retravailler, inadmissible, et nullissime) et seuls 355 positifs (parfait et poilant). On omet la dernière option qui est pour les petits gosses qui ne sont pas encore autonomes ; il y en a seulement 33 sur la page. On dirait qu'un putain de con a écrit cet article, voire un con toulousain ou basque. Ce que je hais que les basques. Enfin, je crois avoir résolu la dispute.

[modifier] La Résolution Finale du Débat

Enfin, Bordeaux remporte la meilleure part à cette dispute. Je sais que beaucoup de gens sur Désencyclopédie la détestent, mais cela ne fait quand même rien. Il ne sert à rien de pleurer. Peut-être que les Toulousains parviendront à changer ça dans ce siècle. Mais jusqu'ici, comme il reste, on voit sur le tableau d'affichage :

Bordeaux 7 - 3,75 Toulouse.


Ne vous en faites pas trop, les Toulousains. Il reste un bénéfice à être Toulousain : au moins vous n'êtes pas des Parisiens. S'il y a une question sur laquelle tout le monde puisse être d'accord, c'est la haine des Parisiens. Ça y est ! Au revoir les gens !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia