Région Chartreuse

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Le Massif

La Chartreuse, c'est avant tout une nature belle, sauvage et mystérieuse. Avec un taux moyen d'humidité de 95,83%, on pourrait presque se croire en Bretagne mais la montagne c'est quand même vachement mieux ! Le brouillard est rarement absent de la Chartreuse profonde ce qui permet d'y observer une faune parfois surprenante.

Chartreuse.JPG

Brouillard et faune locale

Il y pleut très souvent et on s'autorise à penser dans les mileux autorisés que ce serait un p'tit gars du coin qui aurait inventé la Gore-Tex. Si vous voulez marcher en Chartreuse, oubliez tout de suite tongs, baskets, chaussures de rando-raid et autres pseudo- podo-équipements. Seule une vraie paire de grosses bottes bien étanches est efficace. N'oubliez pas de les serrer pour que l'une d'entre elles ne reste pas scotchée dans un chemin boueux. La Chartreuse est dominée par la mythique Dent de Crolles culminant à 2062m, à moins que ce ne soit Chamechaude (à 2082 m) ou le haut de la troisième roulette du plus haut pylone du télécabine de la Bastille (426 m) . La Dent, on y monte pour n'importe quelle occasion, à toutes les saisons et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit : en sortant du boulot, pour les premières neiges, pour faire ses nouvelles grolles, boire un coup avec des potes avant de tenter laborieusement de redescendre en parapente...

[modifier] La boisson

C'est surtout cette Chartreuse que connaissent les [1]étudiants grenoblois. Une boisson aussi raffinée (plus de 120 plantes entreraient dans sa composition) est seulement appréciée par les palais les résistants ou déjà trop imbibés d'alcool pour sentir le degré. D'après la légende, la recette est secrète et seuls quelques moines initiés la connaissent. Faisons la lumière sur cette affaire pour que les profanes comprennent tout le sens de cette légende. Pour faire ce digestif (qui, ingéré en grandes quantités peut également aider à régurgiter plutôt que digérer), les moines doivent régulièrement goûter. Etant complètement beurrés au bout de quelques verres, les moines "porteurs du secret" ajoutent donc au hasard toute substance végétale leur passant sous la main (feuille de Topinambourgs de Chartreuse, pissenlit de Savoie, Nénuphar des montagnes, feuille d'érable du Kazakhstan,ou Coquelicot de la Creuse). Il existe ensuite plusieurs sortes de Chartreuse :

- la jaune. Il paraîtrait que l'expression "Foies jaunes" très utilisée au Far West viendrait de là. L'ingestion de Chatreuse jaune colorant peu à peu l'organce censé éliminer tout ce bon alcool.

- la verte. Couleur due à l'erreur d'un moine versant un tube de peinture fluorescente dans la préparation...

- l'élixir. C'est celui-là qui sert à réveiller les morts (souvenez vous la sortie du coma de Chevènement).

D'autres alcools sont également produits par ces joyeux drilles que sont les Chartreux. On pourrait par exemple parler de l'alcool de gentiane, dont la seule odeur suffit à faire vomir (moins cher, beaucoup plus rapide et efficace que ce mettre une cuite avec un autre alcool).

[modifier] Les citations

"La Chartreuse, que ce soit le massif ou la boisson, c'est toujours la meilleure" - proverbe grenoblois

"In Chartreuse, don't forget your Gore-Tex"

"L'est vraiment nul ce pays, on y voit même pas la Chartreuse" (Grenoblois parlant de Lyon ou tout autre ville à plus de 100 bornes de chez lui)

"In Chartreuse We Trust"



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia